Terra Formars tome 1

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve pour parler du premier tome d’une série bien installée depuis un moment chez nous : Terra Formars. Un titre dont j’ai beaucoup entendu parler mais qui ne m’a jamais tenté. J’ai malgré tout eu envie de le tester et je me suis donc procuré le premier tome. Voyons ce que ça donne …

 

terras-formars-1-kaze

Terra Formars tome 1

Auteurs : Yu Sasuga (scénarion) et Ken-Ichi Tachibana (dessins)

Éditeur : Kazé Manga

Parution : 30 janvier 2013

 

Synopsis : La population terrienne en constante augmentation épuise toujours plus les ressources de sa planète. Seule solution pour éviter l’extinction : faire proliférer sur Mars l’unique forme de vie capable d’endurer son environnement et de le rendre habitable… le cafard.

An 2599. La terraformation entre dans sa phase finale et les rampants doivent maintenant être exterminés. À bord du vaisseau spatial “Bugs 2″, quinze jeunes gens venus des quatre coins du globe, et génétiquement modifiés en vue de cette tâche, s’apprêtent à atterrir sur Mars. Ils ignorent encore tout du sort de leurs prédécesseurs disparus en tentant de remplir la même mission… Et si la théorie de l’évolution ne s’appliquait pas qu’à l’Homme ?

 

Mon avis : Du peu que j’avais entendu sur la série, je m’attendais à un genre de « Attaque des Titans bis » avec des humains qui se retrouvent à lutter contre une menace externe et réelle, mais à l’origine incongrue. C’est en effet le cas, mais on peut retirer le bis, et aussi dire que c’est bien plus complexe que ça …

Ce premier tome sonne comme une très grosse introduction. On nous présente de nombreux personnages, leurs raisons de leur présence ici et on apprend également beaucoup de choses sur ces « cafards », même si on est loin de tout savoir.

On est en quelque sorte noyé sous le flot d’informations qu’on reçoit, mais certaines d’entre elles n’auront aucune utilité pour la suite, donc inutile de les retenir …

 

Le manga s’attaque donc à des thèmes intéressants, notamment l’évolution des espèces, que je n’ai jamais vu exploiter (et en même temps c’est rare qu’un manga s’étale sur plusieurs dizaines de générations d’une espèce), mais aussi l’épuisement des ressources terriennes, à cause d’une surpopulation et d’une surconsommation, qui pousse à vouloir s’installer ailleurs. On peut imaginer non sans mal que les choses se poursuivent comme actuellement et sans changement notable de comportement, la Terre sera surpeuplée, vidée de ses ressources et bien plus polluée qu’aujourd’hui, en 2599 …

Car oui, le manga s’attaque à des questions d’actualité, qui nous concernent tous, et qui doivent remettre en question notre mode de vie. Un tel futur est tout à fait envisageable, et ce sont des questions qu’il faut se poser dès aujourd’hui pour essayer d’éviter le pire aux futures générations.

 

J’ai dit plus haut que je m’attendais à voir un manga ressemblant à l’Attaque des Titans, et que c’était vraiment le cas. Eh bien c’est dans la gestion des personnages qu’il lui ressemble, il y va même encore plus fort je crois !!

L’auteur n’hésite pas à se débarrasser de personnages pour le bien du scénario, et ce alors qu’on est qu’au premier volume. Et la liste des victimes est déjà grande ! Les « cafards », nommés Terraformars, sont eux traités un peu comme les titans, ce sont des monstruosités. Mais la différence ici c’est qu’on sait d’où ils viennent et ce qu’ils veulent. On peut même ressortir de ce premier que certains hauts gradés humains en savent beaucoup plus que les autres, mais cachent la vérité pour garder leurs privilèges …

 

L’édition de Kazé est belle. Rien de notable à dire à part que ma jaquette est abîmée (c’était le seul en magasin donc j’avais pas le choix …), elle a comme été coupée, certainement lors de l’ouverture du carton qui la contenait …

Les dessins ne sont pas extraordinaires mais ils fonctionnent bien ici, notamment pour le design des cafards qui ressortent vraiment comme des créatures hideuses.

 

En conclusion ce premier tome est une grosse introduction à l’univers de Terra Formars, il permet de nous placer dans l’univers, de placer les protagonistes et de nous faire comprendre ces enjeux, la vraie histoire, elle, ne démarre qu’au tome 2, en tout cas c’est ce que je suppose. Une réussite.

Ma note : 17/20

IMG_20180821_171416[1].jpg
Peut-être pas la plus belle page, mais juste pour vous montrer le style du dessinateur, sans spoiler

terra-formars-20-kaze

20 tomes parus à l’heure actuelle, le 21 venant de paraître au Japon après un an et demi de pause.

 

Merci d’avoir lu cet article. J’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas. Si vous lisez la série n’hésitez pas non plus à me dire ce que vous en pensez. On peut en discuter ici, sur Twitter ou sur le Discord du blog.

Sur ce, bonne journée à toutes et à tous et à très bientôt, la semaine est loin d’être terminée !!

5 commentaires sur “Terra Formars tome 1

  1. Effectivement, comme je te l’avais déjà dit, ce tome 1 est « juste » une introduction…
    J’aurais jamais pensé à comparer cette série à L’attaque des Titans par contre 😳
    Contente que ce premier tome t’ait plu !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est un bon tome.
      Après pour l’Attaque des Titans, c’est surtout par rapport au début de série qu’il y a des comparaisons. Je pense que les deux prennent des directions totalement différentes et j’ai hâte de voir ce que ça va donner pour Terra Formars.

      J’aime

  2. J’avoue que je n’ai pas testé Terra Formars et je ne pense pas que je vais le faire pour le moment. J’en ai beaucoup entendu parler, mais les avis sont vraiment variés.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s