Retro Top Oricon : 2008, une autre époque

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve aujourd’hui pour une petite série d’articles qui va nous accompagner pendant un bon mois.

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’institut Oricon rend public divers classements de produits culturels sur le sol nippon, et parmi eux les classements des ventes de manga, dont je vous offre mon analyse chaque semaine depuis la création de mon premier blog. Et chaque fin d’année Oricon un classement final des ventes de manga, par séries et par volumes, pour savoir quel titre s’est le mieux vendu sur la période.

Et c’est sur ces classements annuels que je vais revenir, de l’année de création des Top Oricon jusqu’au plus récent, celui de 2017 (si tout va bien celui de 2018 sortira juste derrière).

 

Aujourd’hui nous revenons donc 10 ans en arrière, en 2008, à une époque où les classements n’avaient pas grand chose à voir avec ceux d’aujourd’hui mais qui, dans un autre sens se ressemblaient tout de même.

Je vais donc vous présenter ces classements, par séries et par volumes (les deux sont importants) avant de vous présenter mon analyse. Sachez tout de même que je suis les Top Oricon chaque semaine depuis 2014. Donc avant cette date c’est un peu le flou pour moi, pas totalement non plus mais pour certains titres il est possible que je ne sois pas au courant de tout ce qui passait autour (j’ai tout de même effectué des recherches).

 

Avant de débuter le classement je précise que seuls les Top 10 par séries et Top 50 par volumes étaient révélés cette année-là, ce sera aussi le cas pour 2009 et 2010.

Bref, le blabla est terminé, place au classement …

 

Le classement suivant comprend les ventes du 24 décembre 2007 au 16 novembre 2008.

Top 10 Oricon par séries (2008)

Classement

Ventes totales

Nb volumes parus

Différence / 2007

1 : One Piece

5 956 540

3

2 : Naruto

4 261 054

4

3 : 20th Century Boys

3 710 054

0

4 : Reborn !

3 371 618

5

5 : Bleach

3 161 825

4

6 : NANA

3 122 146

2

7 : Soul Eater

3 076 351

3

8 : Nodame Cantabile

2 799 299

2

9 : Rookies

2 765 163

0

10 : Gintama

2 390 196

4

La colonne de droite est vide puisqu’il n’y a pas de classement pour 2007 …

 

Top 50 Oricon par volumes (2008)

Classement

Ventes totales

Parution

1 : One Piece #50

1 678 208

Juin 2008

2 : One Piece #51

1 646 978

Septembre 2008

3 : NANA #19

1 645 128

Mai 2008

4 : One Piece #49

1 544 000

Mars 2008

5 : NANA #20

1 431 335

Septembre 2008

6 : Nodame Cantabile #20

1 209 551

Mars 2008

7 : Nodame Cantabile #21

1 205 037

Août 2008

8 : Naruto #43

1 188 881

Août 2008

9 : Naruto #42

1 092 295

Mai 2008

10 : Fullmetal Alchemist #19

1 081 575

Mars 2008

11 : Fullmetal Alchemist #20

1 032 637

Août 2008

12 : Bleach #34

874 153

Juillet 2008

13 : Hunter x Hunter #25

863 240

Mars 2008

14 : Hunter x Hunter #26

837 714

Octobre 2008

15 : Hana Yori Dango #37 (Fin)

815 648

Juin 2008

16 : Naruto #44

812 612

Novembre 2008

17 : Bleach #33

802 692

Avril 2008

18 : Bleach #35

761 802

Octobre 2008

19 : Naruto #41

707 447

Février 2008

20 : Sawako #7

649 089

Juillet 2008

21 : Sawako #6

636 176

Mars 2008

22 : D.Gray-Man #15

632 495

Juin 2008

23 : Pluto #6

631 968

Juillet 2008

24 : Vagabond #28

630 147

Mai 2008

25 : Détective Conan #61

626 445

Avril 2008

26 : Reborn ! #20

613 934

Juin 2008

27 : D.Gray-Man #14

596 850

Mars 2008

28 : Détective Conan #62

590 947

Août 2008

29 : Reborn ! #19

584 411

Avril 2008

30 : D.Gray-Man #16

578 669

Septembre 2008

31 : Reborn ! #21

534 729

Septembre 2008

32 : Okiku Furikabute #10

534 624

Mai 2008

33 : Black Butler #4

529 210

Mai 2008

34 : Gintama #24

524 031

Juillet 2008

35 : Bleach #32

519 631

Février 2008

36 : Host Club – Le lycée de la séduction #12

513 007

Avril 2008

37 : Host Club – Le lycée de la séduction #13

496 388

Septembre 2008

38 : Gintama #23

485 816

Avril 2008

39 : Black Butler #5

468 550

Septembre 2008

40 : Real #8

453 193

Octobre 2008

41 : Gintama #25

453 112

Septembre 2008

42 : Yotsuba #8

452 793

Août 2008

43 : xxxHOLiC #13

451 942

Juin 2008

44 : Detroit Metal City #5

432 563

Mars 2008

45 : Détective Conan #63

429 857

Novembre 2008

46 : Les vacances de Jésus et Bouddha #2

428 611

Juillet 2008

47 : Okiku Furikabute #11

426 470

Octobre 2008

48 : Les vacances de Jésus et Bouddha #1

424 821

Janvier 2008

49 : Reborn ! #22

402 194

Novembre 2008

50 : Detroit Metal City #6

393 068

Août 2008

 

 

Analyse :

Comme il n’est pas possible de comparer avec l’année précédente cette analyse sera différente des suivantes ou de celles que je fais habituellement …

La première fois que j’ai vu ce classement j’ai été choqué. Je remontais le temps pour voir au fil des années quels mangas dominaient le marché japonais. Et j’ai été assez stupéfait du classement de 2008, notamment du classement par volumes. Parce qu’au final, les gens disent que le « Big 3 », composé de One Piece, Naruto et Bleach, dominait, écrasait tout durant les années 2000. C’est peut-être vrai hors Japon mais ce classement nous montre que non, c’est faux !!

J’ai donc aussi été déçu de voir qu’il n’y avait rien de disponible avant 2008. Oui, One Piece, Naruto et Bleach étaient ultra-populaires à l’époque, mais non en 2008 ils étaient loin d’écraser le marché. Ils dominaient le Jump mais ça s’arrêtait là …

 

Mais ce n’est pas ça le plus intéressant à analyser. En effet en regardant ce classement de plus près, j’ai constaté une anomalie assez flagrante. Pour la quasi-intégralité des séries présentes dans ce Top 50, les volumes s’étant vendus le mieux sur l’année sont ceux parus entre mai/juin et août. Je tiens quand même à rappeler que le classement comprend, ou plutôt est censé comprendre, les ventes du 24 décembre 2007 au 16 novembre 2008. Et normalement ce sont les volumes les plus anciens, parus en début d’année, qui ont le plus de vente en fin d’année. C’est quelque chose qui se vérifie chaque année.

Prenez n’importe quel Top Oricon annuel (dont on parlera assez vite), ce sont toujours des volumes parus en décembre, janvier ou février qui sont les plus vendus d’une série. Les rares exceptions provenant d’adaptation anime qui boostent les ventes du dernier volume paru, ou même de boosts extérieurs, ou éditions limitées qui ne sont pas comptées avec les volumes simples, …

Sauf qu’il y a un gros problème, un seul volume de janvier 2008 est présent dans ce Top 50, le tome 1 de Les vacances de Jésus et Bouddha, 48ème avec 424 821 copies vendues. Seulement, le tome 2 paru en juillet vend 428 611 copies. Et la logique veut que les écarts de vente les plus grands se fassent entre les premiers et deuxième volumes d’une série (parce que certains testent et n’achètent pas la suite, n’étant pas convaincu, ça marche toujours de la même manière). Donc à moins que ce tome 1 ait eu une édition limitée à sa sortie (ce dont je ne suis pas au courant), il est impossible qu’il ait pu vendre moins que le tome 2.

Et ce constat se remarque sur tous les volumes parus en février et un peu sur ceux parus en mars. Quid des 400 000 copies manquant au tome 41 de Naruto pour coller avec les suivants ? Le constat est encore pire pour lui vu que le tome 43 paru en août fait beaucoup mieux que le 42 paru en mai (peut-être que le 42 avait une édition limitée, ou peut-être que le 43 a cartonné, grâce à des évènements intérieurs à la série). Même question pour les 300 000 copies manquant au tome 32 de Bleach, et dans une moindre mesure on peut faire les mêmes remarques pour les tomes de D.Gray-Man, Reborn ! ou Gintama.

Le problème atteint son summum lorsque je m’aperçois en faisant mes recherches sur les dates de parution des tomes que le tome 18 de Fullmetal Alchemist est paru le 22 décembre 2007, soit deux petits jours avant le début de ce classement. Je ne connais pas son rythme de vente à FMA (rapide ou lent par rapport à la moyenne), mais quoi qu’il arrive, il est impossible de vendre l’intégralité de ses volumes en deux jours. Il faut entre un mois et demi et deux mois pour vendre 95% du total de nos ventes, et c’est entre 20 et 30% du total qui devrait partir en deux jours. Donc pour un manga vendant un gros million de copies par volumes, ce sont 800 000 exemplaires minimum qui devraient apparaître dans ce classement. Le constat s’empire encore lorsque l’on s’aperçoit qu’il est absent du Top 10 par séries, alors que ses deux tomes parus cumulent 2 114 212 copies vendues.

Vous l’aurez compris, si ce classement est exact, il est impossible qu’il démarre au 24 décembre 2007 !!

Au mieux il démarre mi-février, mais pas avant parce que sinon les volumes de février auraient des niveaux de vente bien plus élevés. Cela n’explique toujours pas pourquoi les volumes de juin/juillet se sont mieux vendus que ceux de mars/avril, mais ça semble déjà plus correct.

D’ailleurs pour ce dernier point on peut penser que les premiers classements hebdo d’Oricon n’étaient pas d’une aussi bonne précision que ceux du milieu d’année. Les classements Oricon sont fiables, leurs chiffres de vente correspondent grandement aux chiffres de tirage rendus publics par les éditeurs. Mais ne l’oublions jamais, ce ne sont que des statistiques, des estimations, il y a forcément une marge d’erreur derrière …

 

Bref, après ces quelques explications nécessaires je pense qu’on peut commencer à parler du classement en lui-même, qui s’étalerait donc sur 10 mois au lieu d’une année entière.

Grâce à ses trois volumes parus sur la période, One Piece prend la première place de ce classement avec 5 956 540 exemplaires vendus. Les trois volumes parus cumulent 4 869 186 copies, ce qui prouve que le manga d’Oda pouvait compter sur de bonnes ventes d’anciens volumes pour une série « vieillissante » … On remarque tout de même que One Piece est loin d’écraser la concurrence comme aujourd’hui. D’ailleurs ses 1,6 millions de copies par volumes sonnent même comme étant dérisoires pour quelqu’un regardant ce classement en 2018. Mais il y a 10 ans ça devait paraître énorme, surtout qu’il s’agissait des tous premiers chiffres révélés.

Avec 4 261 054 exemplaires vendus pour 4 volumes parus, Naruto prend aisément la deuxième place. Ces quatre volumes cumulent 3 801 235 copies vendues, preuve que contrairement à One Piece, Naruto a, déjà en 2008, de plus en plus de mal à recruter de nouveaux lecteurs et ressent davantage le cours des années. Notons également que si Naruto est bien deuxième au classement par séries, il n’est que quatrième au classement par volumes (donc Big 3 …).

À la troisième place on retrouve une sacrée surprise : 20th Century Boys de Naoki Urasawa, pourtant terminé depuis 2006. Sa présence est expliquée par la sortie d’un film live en trois parties, la première sortant le 30 août 2008 et les deux suivantes en 2009. On peut donc dire que ce film a plutôt bien marché puisqu’il a permis de faire connaître encore davantage un manga déjà bien célèbre. Cependant je ne sais pas si 21th Century Boys est compté dedans, si ça fonctionne comme aujourd’hui je ne pense pas(Tokyo Ghoul et Tokyo Ghoul:Re sont comptés séparemment par exemple).

Avec 3 371 618 exemplaires vendus, Reborn ! s’adjuge la quatrième place. Il est le manga à avoir vu le plus de volumes parus sur la période, 5. Seuls 4 sont présents dans le Top 50 (il manque le 18, paru en février (encore février !!)) et ont vendu 2 135 268 copies. Et même en ajoutant le tome 18 il reste de bonnes ventes d’anciens volumes derrière, comme ce que l’on voit souvent pour une série récente profitant de son adaptation anime. Mais ses ventes par volumes sont loin d’être au niveau de celles de ses concurrents directs, il aura donc du mal à suivre la cadence sur le long terme.

Juste derrière on retrouve donc l’un de ses concurrents directs, Bleach. Pour être honnête je doute que le manga de Tite Kubo ait vécu une grande année 2008, car ses ventes sont loin de refléter celles que devrait avoir un manga vendu à plus de 90 millions de copies au Japon (on peut dire la même chose pour One Piece et Naruto d’ailleurs). Et les 4 volumes parus cumulent 2 958 278 copies vendues, autant dire qu’il ne reste pas beaucoup pour les anciens volumes. À l’instar de Naruto, Bleach a donc l’air de subir le coup des années en 2008, le cap du trentième volume ayant été passé en 2007. Mais le tome 34 réalise tout de même l’une des meilleures performances de Bleach dans l’ère Oricon.

Le célèbre shojo NANA prend la sixième place avec 3 122 146 exemplaires vendus. Son succcès est immense au Japon puisqu’il est le seul manga à concurrencer One Piece en vente par volumes, son tome 19 reste encore aujourd’hui le seul à avoir battu un tome de One Piece sur un classement annuel. Cependant il ne semble pas avoir vécu une bonne année, les deux volumes parus cumulent 3 076 463 copies, ce qui ne laisse que 45 683 copies d’anciens volumes, ce qui est ridicule. De plus le tome 20 possède un énorme retard sur le 19, plus de 200 000 copies en moins, preuve que la série était sur la pente descendante.

On retrouve Soul Eater, le manga d’Atsushi Ohkubo, à la septième place, avec 3 076 351 exemplaires vendus. Malheureusement aucun des trois volumes parus n’est présent dans le Top 50 volumes. Il bénéficiait cette année de son adaptation anime, lancée en avril 2008, qui a boosté les ventes du manga. On en conclut donc que plus de la moitié de ses ventes venaient des anciens volumes.

Autre shojo avec de très bons niveaux de vente, Nodame Cantabile prend la huitième place avec 2 799 299 exemplaires vendus, dont 2 414 588 pour les deux tomes parus. On remarque donc que c’était moins inquiétant pour lui que pour NANA, surtout que son tome 21 colle le précédent, et l’aurait certainement dépassé avec plus de temps de vente, même s’il s’agit du même problème que pour les autres.

À l’instar de 20th Century Boys, le manga Rookies entre dans ce Top 10 annuel par séries sans voir aucun volume paraître. Prépublié de 1998 à 2003 dans le Shonen Jump, ce manga a vu une adaptation en drama sortir au printemps 2008, ce qui a relancé ses ventes.

Finalement c’est Gintama qui ferme la marche, assez loin de la concurrence malgré son jeune âge. Seuls trois des quatre volumes parus sont présents (vous aurez deviné lequel il manque …) qui vendent 1 462 959 exemplaires ensemble, ce qui montre que le manga avait encore de bonnes ventes d’anciens volumes, certainement aidé par son anime qui l’accompagne alors depuis plus d’un an.

 

Hors Top 10 séries

La première série absente du Top 10 séries à apparaître dans le classement par volumes est Fullmetal Alchemist. Je n’ajouterais rien sur ce que j’ai dit dessus plus haut.

Derrière on retrouve deux volumes d’Hunter x Hunter. En 2008 le manga de Togashi connaissait déjà des pauses intempestives (et oui, ça dure depuis plus de 10 ans …) et suivait son cours avec de bonnes ventes par volume (même si ce sont les plus mauvaises de l’ère Oricon …). On notera tout de même que contrairement aux autres, la logique est respectée pour Hunter x Hunter, le tome de mars vendant plus de copies que celui d’octobre. Enfin je dis ça mais celui d’octobre n’avait qu’un mois et demi de vente …

Après NANA et Nodame Cantabile on retrouve un autre shojo avec des niveaux de vente qu’on n’imagine même plus atteignable pour ce genre aujourd’hui, avec son 37ème et dernier volume à 815 648 copies vendues. Hana Yori Dango de son nom, prépublié de 1992 à … 2003 (oui !!) voit en effet son ultime volume sortir en 2008 et lutter avec des Hunter x Hunter ou Bleach. Le pire c’est qu’il s’agit d’un volume bonus, ce qui laisse supposer que les ventes de la série principale étaient beaucoup plus élevés à l’époque. On ne pourra se baser que sur le tirage total de la série pour appuyer cette hypothèse puisqu’il est de 60 millions d’exemplaires. C’est également en faisant mes recherches dessus que j’ai découvert que le manga Hana Nochi Hare, un habitué des Top Oricon hebdomadaires actuels, n’est rien d’autre que sa suite.

Avec également deux volumes parus le shojo Sawako est également présent dans le Top 50 volumes, ses tomes 6 et 7 vendaient respectivement 636 176 et 649 089 exemplaires. Ce n’était encore qu’une figure montante en 2008, qui avait tout à confirmer, et que l’on va suivre pendant toute la période …

En 2008, D.Gray-Man fait parti des figures de proue du Jump, avec des volumes vendant plus de 500, voire 600 000 copies, ce qui est le cas du tome 15. Malheureusement le tome 16 a bien du mal à suivre derrière.

Les mangas Pluto et Vagabond n’ont chacun vu qu’un volume paraître dans l’année. L’avantage entre les deux va au manga d’Urasawa qui vend autant en presque deux fois moins de temps.

Avec trois volumes parus sur la période le manga Détective Conan est certainement bien placé derrière le Top 10 par séries. Avec plus de 600 000 copies par volumes après 14 années de parution, le manga de Gosho Aoyama montre que le passage des années ne lui a pas empêché de conserver un nombre conséquent de lecteurs. Peut-être aussi parce qu’il en avait beaucoup à l’époque, je rappelle qu’aujourd’hui le tirage total au Japon des 93 premiers tomes est de 177 777 000, soit une moyenne de 1 911 581 copies par tome …

Je ne m’attendais même pas à le voir celui-là !! Toujours en cours avec 29 volumes parus, le manga de baseball Okiku Furikabute était en 2008 un manga avec de très bons niveaux de vente, plus d’un demi-million de copies pour son tome 10. S’il est toujours habitué aux Top Oricon hebdomadaires aujourd’hui, on risque de ne pas le voir pendant longtemps au fil de cette série, son tome 11 paru en octobre montrant déjà des signes de faiblesse …

Autre figure montante du manga en 2008, Black Butler affiche de très jolis niveaux de vente pour ses deux volumes parus sur la période. Ensemble les tomes 4 et 5 cumulent d’ailleurs 997 760 unités vendues, total qui est certainement bien plus élevé en ajoutant les trois premiers volumes, boostés par une adaptation anime lancée en octobre de la même année.

Autre shojo avec des niveaux de vente qui feraient pâlir ceux d’aujourd’hui, Host Club, le lycée de la séduction (Ouran Koku Host Club en vo) voit ses volumes 12 et 13 paraître et vendre 1 009 395 exemplaires. Il s’agissait certainement d’une année creuse pour ce manga vu que son adaptation anime date de 2006 et son drama de 2011.

Autre manga de Takehiko Inoue, Real voit son tome 8 paraître en octobre 2008 et vendre 453 193 exemplaires en seulement 19 jours. On peut donc supposer que son niveau de vente total est proche de celui de Vagabond.

Yotsuba avait quant à lui des ventes bien inférieures à ce qu’il affiche aujourd’hui, même si ce sont tout de même 452 793 exemplaires vendus pour son tome 8.

Même niveau de vente pour le tome 13 de xxxHOLiC, mais avec deux mois de vente en plus.

Le seinen Detroit Metal City fait apparaître ses deux volumes parus dans le Top 50, mais l’écart entre eux deux est tout de même assez élevé, surtout que le premier est paru en mars, ce qui, par rapport aux autres séries, n’est pas vraiment une bonne nouvelle. On verra s’il est toujours là en 2009 …

Comme pour FMA je n’ajouterais rien pour Les vacances de Jésus et Bouddha et attaque donc la conclusion de cette analyse.

 

Il y a deux choses qui ressortent fortement de ce classement et qui montrent à quel point le marché a changé en 10 ans :

  1. Le Weekly Shonen Jump dominait outrageusement le marché. Oui, j’ai remis en cause la suprématie du Big 3, qui est effectivement loin de dominer à cette époque. Cependant on ne peut que constater que les mangas du Jump sont omniprésents dans le classement par volumes (23 sur 50, et 17 sur les 30 premiers du classement …) mais aussi par séries (6 sur 10). Il serait donc plus logique de parler de domination du Jump que du Big 3, au moins pour le Japon. Car si on regarde les deuxième et troisième magazines de prépublication japonais ensembles (Shonen Magazine et Shonen Sunday), il n’y a que les 3 volumes de Détective Conan dans le Top 50 volumes.
  2. Et surtout il y avait beaucoup plus de shojos dans les Top ventes à l’époque. NANA concurrençait One Piece, Nodame Cantabile faisait mieux que Naruto, le dernier tome de Hana Yori Dango n’est même pas inclu dans la série principale et passait devant des volumes de Bleach parus plus tôt dans l’année … Oui, il y a 10 ans le shojo marchait du tonnerre au Japon !! Je n’en suis pas un spécialiste, donc je ne pourrais pas vous dire s’il marchait mieux avant, mais ce qui est sûr c’est que ça n’a plus rien à voir aujourd’hui, les titres cités étant tous terminés, ou en pause pour NANA (bientôt 10 ans que NANA est en pause …). Et avec la fin de Sawako début 2018 on a perdu le dernier de ses shojos au large succès, qui cherchent toujours un potentiel successeur … On pourra également remarquer que, comme en France, ce sont les seinen qui les ont remplacé (seuls 6 volumes dans le Top 50, le premier étant Pluto).

Pour en revenir au Jump vous allez me dire que c’est toujours un peu le cas aujourd’hui, et ce n’est pas faux, mais les niveaux de vente ont bien baissé. Cette baisse est même générale, car en 2008 les « problèmes » de format numérique légal et piratage n’existaient pas, ou n’étaient pas aussi répandus. Pourtant, je peux vous assurer que le 50ème de 2018 vendra plus que le 50ème de 2008. C’est certainement dû au fait que seuls 9/10 mois soient pris en compte au lieu d’une année entière. Sauf qu’il n’y avait aucun volume, hors FMA, parmi les plus grosses séries de l’époque, sortant entre mi-décembre et fin janvier. À part pour FMA (et pour le tome 1 des vacances de Jésus et Bouddha), le résultat aurait donc été sensiblement le même.

 

Au final ce classement s’avère être assez passionnant à voir, 10 ans après. On a clairement affaire à une autre époque, preuve que les goûts ont bien changé, varient au fil du temps en fonction des séries phares du moment. Parce qu’à la fin de cette série, lorsqu’on sera arrivé en 2017, et même 2018 (on reprendra le fil normal ensuite), ce que l’on retiendra c’est que certaines séries ont un succès éphémère, et d’autres viennent et restent dans les Top vente sur du moyen, voire long terme …

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas, ni à me dire ce que vous en pensez. Quel effet ça vous a fait de revenir 10 ans en arrière ? De bons souvenirs peut-être ? Personnellement il y a pas mal de séries dont j’avais jamais entendu parler avant de voir ce classement (je ne m’intéresse aux que depuis 2012 à peu près).

On se retrouve donc bientôt pour le Top Oricon 2009 (dans quelques jours), et d’ici-là je vous souhaite le meilleur ^^

 

Source : Anime News Network

 

 

13 commentaires sur “Retro Top Oricon : 2008, une autre époque

  1. Très intéressant cet article ! C’était vraiment une autre époque. C’est fou aussi ce changement au niveau des ventes des shojos. C’est dû à quoi à ton avis : moins de lectrices ? des ventes qui se diluent autour de plus de séries au lieu de se concentrer autour d’une poignée de titres forts ? des lecteurs de shojo qui sont devenus des lecteurs de seinen/shonen ?

    J’ai pris un petit coup de vieux en voyant la couverture du tome 50 de One Piece. Cette année là mon frère était parti au Japon et l’avait ramené dans ses bagages. Ça fait donc plus de 10 ans que je suis ce manga…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est compliqué à dire, peut-être que les shojo d’aujourd’hui sont moins intéressants. Je ne pense pas en tout cas qu’il y ait moins de lectrices, peut-être qu’elles lisent des titres de catégories plus diverses.
      Après pour la dillution des ventes de shojo c’est vrai pour toutes les catégories en fait. Il y a moins de titre au-dessus des 700/800 000 mais plus au-dessus des 300 000 qu’il y a dix ans.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s