Double dose Dragon Ball / Dragon Ball Super tome 6 – Comment je me suis réincarné en Yamcha

Bonjour à toutes et à tous. Un mois après la double dose Kohei Horikoshi on se retrouve pour une double dose Akira Toriyama, et plus que l’illustre auteur c’est même une double dose Dragon Ball à laquelle nous avons droit !!

Je me rends compte que je laisse rarement d’articles pour Dragon Ball Super, et pour cause il est loin d’être ma priorité, je préfère donner mes avis sur quelques Seven Deadly Sins, Hinomaru Sumo ou autres. Mais je m’égare, car la raison vient également de la série loin de me satisfaire. Et la sortie du spin-off sur Yamcha me permet de mettre en avant la série « principale », de la même manière que Barrage il y a un mois.

 

Bien, après tout ce blabla passons au tome 6 de DBS.

dragon-ball-super-6-glenat

Dragon Ball Super tome 6

Auteurs : Akira Toriyama (scénario), Toyotaro (dessins)

Éditeur : Glénat Manga

Parution : 06/02/2019

Synopsis : Le « tournoi du plus fort » organisé par Zen-O est sur le point de commencer !! À la fin du match de présentation disputé par les dieux de la destruction, les règles de la compétition sont fixées : l’univers gagnant sera épargné tandis que tous les autres seront annihilés. Pour participer, Goku va devoir sélectionner les dix meilleurs guerriers de l’univers 7 (hormis les dieux) et constituer une équipe de choc !

Tome suivant

Mon avis : Grâce à Goku, Zen-O décide d’organiser un tournoi entre univers. Le tournoi du plus fort n’en est qu’à ses prémices lorsqu’un combat d’exhibition est décidé entre dieux de la destruction, et ce avant d’en fixer les règles définitives …

On ne va pas se mentir mais ce tome retrace clairement les meilleurs passages du tournoi du plus fort. Ceux qui ont vu l’anime le savent : ce tournoi était une torture visuelle sans profondeur et avec quelques rares coups d’éclat sur les près de 40 épisodes qu’ont duré les 48 minutes du combat. Je n’ai aucune idée de ce qui nous attend dans le manga, mais ce qui est certain c’est que les 10/12 épisodes de préparation qui l’avaient précédé sont tous retracés ici, et sont assez agréables à ma grande surprise.

Je m’étais ennuyé ferme en lisant le tome 5, expliquant alors que le style de Toyotaro s’approchait de celui de Toriyama sans l’égaler ou qu’on ne ressent rien dans les différentes phases de combat. Le tout a l’air un peu plus vivant ici, mais d’un autre côté ce n’est pas si étonnant quand on voit l’urgence de la situation …

 

Retracer autant d’épisodes en un tome est impossible, sauf en sautant plusieurs passages qui, avouons-le, étaient évitables en anime. Voir l’entraînement de Gohan ou la vie de Ten Shin Han on s’en fout. Pour C-17 c’est différent puisque c’est un personnage dont on ne connaît rien suite au combat contre Cell. Idem pour les autres univers montrés, même si les phases d’action sont loin d’être folichonnes, mais elles sont importantes puisqu’elles permettent de construire du back-ground à des personnages qui seront essentiels durant le tournoi. Les moments clés sont toujours là, dans l’ensemble le manga reste donc identique et fait même office d’amélioration à ces passages.

Un passage de ce tome m’a fait également plaisir. À ma connaissance on ne le voit pas dans l’anime, mais il permet de raccrocher Dragon Ball Super à l’œuvre originale, de nous faire comprendre, si ce n’était pas le cas, que oui on finira bien par arriver aux évènements qui surviennent ensuite dans le manga de Toriyama et qu’on n’a pas pris une direction différente …

 

Bon cela ne retirera pas un défaut majeur à Dragon Ball Super : l’idiotie de Goku, qui au fil des tomes semble régresser intellectuellement. À cela s’ajoute quelques facilités scénaristiques permettant à certains de ne pas participer … ou à d’autres d’être présents !! Notamment un, bien connu dans l’univers 7, qui risque de faire des étincelles si il parvient à ses fins. Malheureusement pour lui aussi les passages de l’anime ont été retirés, c’est dommage puisque un des passages les plus marquants de l’arc s’y trouvait, mais il offre une autre tirade dont il a le secret. Juste épique !!

 

En conclusion je suis plutôt satisfait de ce tome 6, à ma grande surprise. Bon ce n’est pas grandiose pour autant mais pour une fois qu’un bon passage de l’anime est bien retranscrit dans le manga on ne va pas se plaindre. Reste plus qu’à espérer que Toyotaro poursuive sur sa lancée, car je n’ai pas envie de me retaper la même purge que les 40 derniers épisodes de l’anime …

Ma note : 15,5/20

 

dragon-ball-super-07-jp

Pas de date pour le tome 7 mais comme les parutions jap se sont stabilisées à un tome tous les 3/4 mois il ne devrait pas tarder à être annoncé.

 

Dragon Ball Comment je me suis réincarné en Yamcha

Dragon Ball Extra – Comment je me suis réincarné en Yamcha

Auteurs : Akira Toriyama (œuvre originale), Dragon Garow Lee (dessins)

Éditeur : Glénat Manga

Parution : 06/02/2019

Synopsis : Suite à une chute dans les escaliers, un garçon ordinaire se réincarne en Yamcha ! Dans un premier temps, il se réjouit de pouvoir se mettre en couple avec Bulma, puis il se souvient que Yamcha est condamné à mourir contre les Saibaimen !! Il décide alors de s’entraîner sans relâche, pour que Yamcha devienne le plus fort de tous les Terriens et qu’il puisse survivre aux combats contre chacun des grands ennemis de Dragon Ball !!

Mon avis : Ces mangas ou un mec meurt avant de se réincarner dans un nouveau monde il y en a, notamment Moi, quand je me réincarne en Slime actuellement. Mais là notre personnage principal (qui n’a pas de nom à ma connaissance) ne se réincarne pas n’importe où : dans le monde de Dragon Ball !! Et pour couronner le tout il se retrouve à prendre l’identité de Yamcha !! Pour que le tout soit encore plus parfait cette personne connaît par cœur le manga d’Akira Toriyama, et même si l’idée de séduire la jeune et riche Bulma lui vient rapidement en tête, il se rappelle également que Yamcha est le looser, la victime de service, et que le destin qui l’attend est plutôt funeste …

 

Bon, on ne va pas se mentir : ça n’a aucun sens. C’est barré à en mourir de rire de la première à la dernière page !! Déjà le fait de mourir et de se réincarner ailleurs ça n’a aucun sens. Mais de plus, comme il connaît le futur il décide d’agir à plusieurs reprises avec des moyens que les autres n’apprennent que plus tard, et de telle sorte que l’histoire s’en trouve radicalement différente.

Mais le but n’est clairement pas d’insister sur le scénario. Il y a tellement d’incohérences que si il s’agissait d’un point crucial le manga s’écroulerait sur lui-même. Car plusieurs évènements rentrent en totale contradiction avec ce qui est censé se dérouler à ce moment-là, et ce sans l’intervention de Yamcha qui aurait pu être la seule explication plausible.

C’est notamment le cas lorsque la vérité est dévoilée, car les personnages responsables de cette réincarnation sont censés être pris par d’autres occupations. Et même si on dirige cela dans un autre sens on comprend qu’ils ne respectent même pas les règles qu’ils sont censés respecter, ou jouent avec la vie des gens …

 

Que dire de plus ? … C’est juste de l’humour. Lisez-le, marrez-vous et ça s’arrête là. Il n’y a pas d’intrigue complexe à suivre tout au long des quelques 130 pages de ce petit one-shot. Les bonus en fin de tome n’apportent rien de plus, le spin-off aussi. Ils remplissent leur tâche en étant tout aussi hilarants, mais c’est tout.

dav

Quant aux dessins le trait de Dragon Garow Lee se rapproche de celui de Toriyama, mais comme pour Toyotaro il est loin de l’égaler. Ici c’est amplement suffisant où on ne cherche pas à nous montrer de violentes batailles mais plutôt un humour décallé.

 

En conclusion Dragon Ball Extra – Comment je me suis réincarné en Yamcha est totalement dispensable, mais si vous voulez vous marrer un bon coup foncez.

Ma note : 15/20

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas, ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

4 commentaires sur “Double dose Dragon Ball / Dragon Ball Super tome 6 – Comment je me suis réincarné en Yamcha

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s