Fairy Tail 100 Years Quest tome 1

Bonjour à toutes et à tous. Après avoir parlé du tome 3 d’Edens Zero, pour le résultat que l’on connaît, on s’attaque à la deuxième dose spéciale Hiro Mashima de ce mois de mars. Et on revient sur son œuvre précédente avec cette suite qui je l’espère me satisfera davantage …

 

Fairy Tail 100 years quest tome 1 vf

Fairy Tail 100 Years Quest tome 1

Auteurs : Hiro Mashima (scénario et storyboard), Atsuo Ueda (dessins)

Éditeur : Pika Édition

Parution : 13/03/2019

Synopsis : Une nouvelle aventure commence pour Fairy Tail ! Natsu, Lucy, Happy et leurs compagnons décident de relever le défi de la fameuse et inachevée « Quête de 100 ans » soumise par le fondateur de la guilde originelle, la première d’entre toutes !

Sur un continent totalement inconnu, nos héros vont découvrir une ville étrange, des dieux surpuissants et de terribles rivaux …

Tome 3

Mon avis : Avant de commencer à parler de ce tome j’aimerais parler de la série principale. Car je me rends compte que je n’en ai jamais parlé sur Parlons Manga. À part pour le film Dragon Cry et le Flop Manga 2018 il n’y a rien qui vous donne une idée précise de ce que je pense du manga d’Hiro Mashima. Donc je vais résumer le plus brièvement possible ce que j’en pense …

 

Fairy Tail est un manga spécial pour moi. Commencé il y a bientôt 7 ans, Fairy Tail est l’œuvre qui m’a lancé dans les mangas, celui qui a fait naître ma passion pour cet univers. Sans Fairy Tail je n’aurai peut-être jamais commencé One Piece, je n’aurai peut-être jamais découvert Seven Deadly Sins au travers d’un cross-over alors que le manga de Nakaba Suzuki n’était pas encore sorti en France. Et Fairy Tail est aussi le premier manga dont j’ai complété la collection en entier, etc …

J’aime Fairy Tail, ce manga est et restera unique pour moi, pour ce qu’il m’a apporté. Mais je dois tout de même reconnaître qu’il possède des défauts monstrueux, tel un scénario inexistant au départ, avec un enchaînement d’arcs indépendants au départ sans aucune liaison entre eux, des incohérences criantes sur l’histoire et certains personnages. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir des personnages attachants et charismatiques, des intrigues prenantes, émotionnelles, qui nous parlent, des combats passionnants et surtout la magie qui est clairement l’un des points forts de la série, où l’inventivité de l’auteur est la seule barrière qu’il peut se fixer, ce qui laisse place à un large panel qui sera brillamment utilisé tout au long de la série …

Au fil du temps Fairy Tail se recentre sur l’intrigue principale, avec des arcs plus longs et plus denses … mais où la qualité s’érode. Entre un fanservice inutile et gênant, des combats aux conclusions incompréhensibles, des personnages ridicules ou ridiculisés dans tous les sens du terme. L’apothéose sera atteinte dans le dernier arc où Hiro Mashima ne soucie plus de rien, en créant des antagonistes surcheatés vaincus de manière ridicule, des fausses morts à foison qui coupe tout suspens, un combat final qui n’est même pas digne d’être appelé un combat tout court et surtout des paroles portées par l’auteur lui-même qui ne sont même pas respectées …

Fairy Tail n’est pas mauvais en soi mais a été mal maîtrisé. Hiro Mashima n’avait rien prévu au départ et cela se ressent fortement en avançant dans la série. Un manga avec un potentiel immense mais malheureusement inexploité, des personnages et des pouvoirs passionnants pour un univers sous-exploité malgré les 63 volumes, 545 chapitres et nombreux spin-offs plus ou moins utiles que compte la série …

 

Maintenant que c’est dit passons à cette suite …

Earthland, an x793, un an après la victoire face à Zeleph et Acnologia la paix est revenue sur les continents d’Ishgar et d’Arakitacia. Après que Lucy ait reçu son prix littéraire Natsu l’embarque dans une nouvelle mission, en compagnie de Grey, Erza, Happy, Wendy et Carla. Ce sera la mission la plus dangereuse à laquelle ils n’ont jamais participé, que même Gildarts n’a pas réussi : la fameuse quête de 100 ans !!

Peu de temps après leur départ une nouvelle arrive à Magnolia et intègre Fairy Tail, mais elle éveille rapidement les soupçons …

 

Quel plaisir de retrouver tous ces personnages qu’on aime, que ce soit le fougueux Natsu, la sérieuse Lucy, la guerrière Erza, l’exhibitionniste Grey, la sympatique Wendy ou cet idiot de chat bleu d’Happy. Mais plus que les personnages s’il y a bien une chose qui me met du baume au cœur c’est qu’on continue de développer cet immense univers qu’est celui de Fairy Tail.

Car en dehors des deux continents qu’on a visité (et encore …) il reste des contrées inexplorées, des lieux à découvrir mais également des données restées en suspend pendant de nombreuses années … La quête de 100 ans que nos héros s’apprêtent à débuter en fait partie.

Remontons dans le passé, loin dans le passé, au tome 20 de la série principale précisément. Alors que la guilde noire d’Oración Seis vient d’être vaincue Gildarts, le mage le plus puissant de Fairy Tail rentre de mission : une quête de 100 ans qu’il échoue après y avoir passé de nombreuses années, le tout pour rentrer salement amoché et annoncer à Natsu qu’il y a vu un dragon … Au-delà de la première avancée majeure dans l’intrigue principale que cela apporte le reste est tombé dans l’oubli jusque là, puisque après avoir appris l’existance d’Acnologia, Natsu tente de partir à sa rencontre, une intrigue qui n’aura jamais de suite puisque le chapitre suivant entame l’arc Edolas …

 

Avant toute chose il faut donc mettre les points sur les i. Pourquoi n’en avns-nous pas parlé jusque là ? Pourquoi Gildarts a été voir Acnologia ? Et surtout si Acnologia a été vaincu pourquoi cette quête est toujours cours ? A-t-elle réellement un lien avec cet être fou ? Logiquement les réponses tombent vite, il le faut. Et si certaines facilités scénaristiques sont obligatoires pour s’en sortir le tout tient correctement la route. Surtout que les propos de la mission nous font comprendre ce qui s’est réellement passé.

Ce n’est pas une quête de 100 ans pour rien !! Celle-ci est hautement dangereuse vu l’objectif qui y est recherché, mais également vu la dangerosité des ennemis qui devront être affronté et les nombreux obstacles qui vont se dresser et qui se dressent déjà devant nos héros dans ce tome.

 

Toute la quintessence de Fairy Tail est là. Son principe de base, les missions que doivent remplir les mages, est de nouveau réutilisé mais c’est on ne peut plus normal puisqu’il s’agit en réalité de leur quotidien. Des paysages et créatures loufoques Made in Mashima comme on les connaît tant et des vérités qui ne se cachent pas toujours là où on le pense. On pourrait regretter que la mission démarre trop vite, mais ce serait oublier que la mission démarre à la toute fin du tome 63, lorsque Natsu, pour une énième fois, attrape Lucy de la main et l’embarque pour cette quête. Il n’y a qu’à relire les dernières pages du chapitre 545 et le tout sera entièrement fluide.

Cette suite directe se ressent également au travers des personnages, qui sont tels qu’on les a laissé il y a moins d’un an. Mais les nouveaux qui font leur apparition ne sont pas en reste. On pourrait penser qu’ils sont classiques, tant dans leur design que dans leur caractère, c’est vrai, mais ils apportent un peu de fraîcheur à une série qui en avait grandement perdu sur ses derniers volumes. Pas de personnages surcheatés au possible mais plutôt qui nous montrent qu’on peut faire simple et efficace avec ce qui a déjà été inventé.

 

Et bien sûr, que serait Fairy Tail sans fanservice ? … Ce serait toujours Fairy Tail en fait, mais cela n’empêche pas Hiro Mashima de placer quelques passages désobligeants. Rien de grave, les personnages n’ont pas encore été humiliés comme ça a pu être le cas pour certains lors d’un fameux tome 59. Mais soyons francs, n’y faisons plus attention …

FT 100 Years Quest.jpg

Aux dessins nous ne nous retrouvons pas Hiro Mashima, déjà bien occupé avec Edens Zero, mais Atsuo Ueda. Un auteur inconnu en France jusqu’à ce jour, mais qui semble être un grand fan de Fairy Tail si on en croît sa réaction dans les mots de l’auteur en début de tome. Une chose est sûre, il a parfaitement recopié le style d’Hiro Mashima, et comme Hiro Mashima est un grand dessinateur il n’y a rien à redire là-dessus. Visuellement c’est magnifique comme on a été habitué à le voir pendant de nombreuses années.

Côté édition Pika nous sert encore du classique avec un tome digne de la qualité des tomes de Fairy Tail, c’est à dire dans la norme.

 

Au final ce premier tome de Fairy Tail 100 Years Quest est d’excellente facture. Que ce soient pour les personnages, pour son univers qui continue de se développer et de nous en apprendre plus, les raisons sont nombreuses pour dire que ce premier tome est très bon. Une suite que chaque fan de Fairy Tail se doit d’avoir !!

Oui c’est pas parfait non plus mais en fonction de ce qu’on pourrait avoir ensuite on pourrait se retrouver avec l’un des meilleurs arcs de la série entière, comme c’est le cas avec Fairy Tail Zerø. Mais sérieusement pourquoi on se tape des arcs aussi rincés dans la série principale alors qu’à côté on a un spin-off et une suite de haute qualité ? Pourquoi ? …

 

Et si certains se demandent s’ils peuvent lire 100 Years Quest sans jamais avoir lu la série principale … Non, évidemment, c’est comme pour Fairy Tail Zerø, même pire, sauf que là il faut avoir lu la série entière au risque de se manger de violents spoils.

 

Ma note : 17/20

 

Fairy Tail 100 years quest tome 2 vo

Le tome 2 est sorti au Japon le 8 mars. Si nous n’avons pas encore de date cela ne saurait tarder …

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas, ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

15 commentaires sur “Fairy Tail 100 Years Quest tome 1

        1. Mais dans ce cas là il n’était pas obligé de monter un tel scénario. Il aurait dû continuer comme il faisait sur les 20 premiers tomes et c’était très bien …
          Mais ça ne change pas le fait que j’aime ce manga.

          J'aime

    1. Comme on le connaît déjà je pense que ça joue. Faut lui laisser du temps à Edens Zero, même si ça ne vaut les premiers tomes de Fairy Tail la suite peut nous surprendre. Qui aurait pu penser que FT prenne une telle tournure après 3 tomes ? …

      Aimé par 1 personne

      1. Ah oui, totalement, en plus j’aime bien l’univers de Edens Zero, donc je me fait pas trop de soucis.
        Après, c’est sur que avec Fairy Tail on est terrain conquis 😍

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s