L’heure de vérité ? … / Berserk tome 40

Bonjour à toutes et à tous. 15 mois, c’est le temps d’attente entre l’excellent tome 39 et le tome 40 de Berserk qui vient de sortir. Presque le double de la durée de vie de Parlons Manga actuellement, c’est vous dire à quel il se sera fait attendre, et ce qu’il contient aussi d’ailleurs …

 

Berserk 40 vf

Berserk tome 40

Auteur : Kentaro Miura

Éditeur : Glénat Manga

Parution : 17/04/2019

Synopsis : À Elf Helm, le groupe de Guts rencontre le roi des pétales virevoltants qui connaît un moyen de rendre la raison à Casca. Empruntant le couloir des rêves, Schierke et Farnèse sont descendues tout au fond de l’esprit de la jeune fille et rassemblent des fragments de ses souvenirs. Elles arrivent enfin au dernier ! Casca redeviendra-t-elle comme avant ? De son côté, la nouvelle troupe du Faucon menée par Griffith prend une nouvelle initiative …

Mon avis : Arrivés à Elf Helm Guts et ses compagnons rencontrent le roi des pétales virevoltants. Ce dernier connaît un moyen de rendre la raison à Casca et envoie Schierke et Farnèse dans un monde imaginaire qui correspond à la vision de Casca. Schierke et Farnèse comprennent rapidement que les visions qu’elles voient sont des fragments des souvenirs de Casca et qu’il faut les rassembler pour que cette dernière redevienne comme avant …

 

Un long voyage se termine dans ce 40ème volume de Berserk : celui de Guts pour rendre la raison à Casca, qui n’est plus maître d’elle-même depuis l’Éclipse. Au cours de ce voyage Guts aura affronté beaucoup de monstres, rencontré de nombreuses personnes, dont certains sont devenus des compagnons.

Depuis le début de ce voyage de nombreux évènements majeurs sont survenus et Griffith règne désormais en quasi Dieu vivant, ayant même réussi à faire prosterner de force le Pape face à lui il y a de cela quelques volumes. Ce long voyage se termine aujourd’hui avec ce 40ème volume et pourrait bien mener Berserk vers quelque chose d’encore plus grand …

 

La principale inconnue vient de Casca elle-même. Comment réagira-t-elle en redevenant elle-même et quel camp choisira-t-elle ? De ces deux questions dépend toute la suite et fin de l’histoire. Si elle se range du côté de Guts, elle combattra à ses côtés pour mettre fin aux ambitions de Griffith et des God Hands. Mais si elle se range du côté de Griffith alors elle s’opposera à Guts et son groupe et les efforts qu’ils auront porté jusque là seront réduits à néant.

Plus que le parcours de Schierke et Farnèse dans les souvenirs, plus ou moins intimes, de Casca c’est donc cette conclusion qu’il faut retenir. On retrouve un personnage qu’on ne pensait pas revoir de cette façon, un personnage qui nous a manqué en quelque sorte, parce qu’il nous a marqué à l’époque par sa prestance et son courage. Mais aussi parce que, comme les disent Schierke et Farnèse, elle n’a rien à voir avec celle qu’elles connaissaient.

La réaction de Casca est, elle, assez étrange mais logique dans ce contexte. C’est comme si elle se réveillait d’un coma très long. L’esprit n’est pas entièrement en place au réveil …

 

Cependant toutes les questions que l’on se pose ne trouvent pas réponse ici. Déjà parce que l’auteur retourne dans l’autre camp pour s’attarder sur une énième bataille du faucon blanc, qui n’apporte que quelques éléments de développement sur l’arbre-monde, qui pourraient s’avérer utiles dans quelques tomes en fonction de la tournure de l’histoire, mais au-delà rien de bien sensationnel. Ensuite parce que Kentaro Miura nous laisse au meilleur moment possible, la dernière scène avec Casca de ce tome étant LA scène qui pourrait tout faire basculer, qui pourrait faire virer de bord tout ce qui a été entrepris jusque ici.

Ce seul passage suffit à donner envie de lire la suite. Tous ceux qui seront arrivés jusque là ne peuvent pas s’arrêter au moment fatidique. Chaque fan de Berserk voudra la réponse à ce long voyage et aux conséquences qui en découleront. Mais pour cela il faudra voir ce que nous donne le 41ème volume …

 

L’heure de vérité ce n’est donc pas pour maintenant mais ce 40ème volume met tout de même fin à un voyage qui aura occupé plus de la moitié de la série jusque là. C’est tout autant avec un sentiment de tristesse que d’extase qu’on ressent en refermant ce tome, de tristesse pour les nombreux évènements passés, et d’extase pour la conclusion à cette grande histoire, à ce grand monument du manga, à venir. Car on sent de plus en plus que Berserk s’approche de son terme …

Ma note : 15,5/20

 

Vous vous en doutez mais aucune date n’a été annoncée pour le 41ème volume étant donné qu’il n’est même pas sorti au Japon. Cependant la prépublication de Berserk reprend bientôt après une énième pause. On peut donc espérer que ce tome sorte cette année au Japon et l’année prochaine en France.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

4 commentaires sur “L’heure de vérité ? … / Berserk tome 40

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s