Dragon Ball Super tome 7 / Dr Stone tome 6

Bonjour à toutes et à tous. Nouvel article Lectures Manga où on parle des deux nouveaux volumes de deux séries de chez Glénat. Et si l’un reste fidèle à lui-même, l’autre ne m’a pas convaincu …

 

dragon-ball-super-7-glenat

Dragon Ball Super tome 7

Auteurs : Akira Toriyama (scénario), Toyotaro (dessins)

Éditeur : Glénat Manga

Parution : 02/05/2019

Synopsis :  Le coup d’envoi du tournoi du plus fort, qui décidera du sort des univers, a été lancé. L’équipe de l’univers 7, celle de Goku, est enfin au grand complet grâce au recrutement de dernière minute d’un ancien ennemi : Freezer est désormais de la partie !! Goku et ses coéquipiers se lancent donc dans une grande bataille royale. Mais très vite, Freezer se rapproche de Frost, son alter ego de l’univers 6. Que vont-ils comploter tous les deux ?!

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : À cause de Goku et de son envie folle d’affronter des adversaires toujours plus fort, Zen-O décide d’organiser un tournoi regroupant huit univers et dont le but sera d’éliminer les perdants pour n’en garder qu’un seul. Forcé de rassembler les guerriers les plus puissants de son univers, Goku se tourne vers ses amis proches en premier lieu avant d’être forcé de convaincre un ennemi de toujours de le rejoindre dans cette bataille : Freezer …

 

Je ne reviendrais pas sur le tome précédent, dont on a déjà parlé et qui a été une agréable surprise. Ce que je souhaitais avec ce septième volume, c’était savoir si le manga allait un peu plus nous respecter que l’anime avec ce tournoi …

NON !!

Les combats sont expédiés, les personnages oubliables, leur background réduit à fleur de peau … au néant même, il y en a encore moins que dans l’anime.

Ça a au moins le mérite de se lire tout seul, d’être sans prise de tête. C’était pourtant un peu ce qu’on attendait d’une bataille royale entre 80 personnages. Avec des confrontations, des approfondissements pour certains, des découvertes pour d’autres. Là à part la liaison Freezer-Frost il n’y a rien. Même Ribrianne, *aka le personnage que je déteste le plus de Dragon Ball*, leader de l’univers 2, renommé Ribriand ici, n’a pas le droit à son développement, qui était pourtant l’un des meilleurs de l’arc …

 

Alors que reste-il ? … Pas grand chose. Ce tome est mou comme l’était l’anime, on ne ressent rien, pas d’émotion, puisque les personnages sont expédiés et oubliables, pas de ressenti de puissance dans les traits de Toyotaro (dont je vais encore dire qu’il est loin d’égaler Toriyama), même l’enjeu se ressent à peine …

Les caractères des personnages de l’univers 7 sont poussés à l’extrême : encore une fois Goku passe pour un débile fini, Végéta nous montre une fierté exacerbée qui n’a pas sa place ici et qui nous donne l’impression qu’il a regressé sur certains points, Freezer est fidèle à lui-même (heureusement), et au-delà il ne reste que l’ennui pour nous servir.

 

Le seul avantage finalement du manga c’est de ne pas être lent comme une limace, contrairement à l’anime. Ce qui fait que la pillule passe un peu mieux, même si on pourrait inverser le problème : au lieu de durer trois épisodes les combats durent trois pages …

 

En conclusion pas d’amélioration pour le tournoi du plus fort en manga. C’est bien plus rythmé, tellement rythmé que ça en devient expéditif, mais les rares personnages qui avaient un traitement de faveur dans l’anime ne l’ont plu ou ne l’ont pas dans le manga. Peut mieux faire, et pas qu’un peu …

Ma note : 10,5/20

 

Dragon Ball Super 8 VO

Le tome 8 est prévu pour le 3 juillet prochain en France.

 

Dr Stone 6 vf

Dr Stone tome 6

Auteurs : Riichiro Inagaki (scénario), Boichi (dessins)

Éditeur : Glénat Manga

Parution : 15/05/2019

Synopsis : Byakuya, le père de Senku, quitte la station spatiale pour revenir sur Terre après la pétrification du genre humain. Parviendra-t-il à transmettre un message à son fils à travers les millénaires ?

Dans le présent, Senku et ses partisans se font attaquer par des assassins venus de l’empire de Tsukasa. En pleine situation de crise, ils entreprennent de forger de puissantes armes, les « lames de la science », pour protéger le village !

Tome précédent (via Weekly News)

Tome 3

Tome suivant

Mon avis : Senku a remporté le tournoi du village et en est devenu le nouveau chef. À la surprise générale il s’avère que son père, Byakuya, est le créateur du village avec cinq autres survivants, qui étaient dans la Station Spatiale Internationale lorsque l’humanité a été pétrifiée. L’heure est venue pour Senku d’apprendre le message que lui a laissé son père il y a 3 700 ans …

La fin du précédent volume a été une véritable claque ! On apprenait que l’humanité, totalement transformée en pierre, avait six survivants grâce aux astronautes qui n’étaient pas sur la terre ferme au moment du drame. Au-delà des facilités scénaristiques utilisées (Senku ayant atteri par hasard au meilleur endroit possible) l’intérêt qu’on y trouve est d’unir l’ensemble du village autour de la science, et donc de Senku, pour mieux les préparer à affronter l’ennemi qu’est Tsukasa.

 

Dans un sens on peut dire que la première partie du manga se termine avec ses révélations. Les bases ayant été posées, Senku est désormais armé pour affronter son ennemi, ennemi qui se révèle encore fort intéressant, de part la thématique qu’il nous permet d’aborder.

Tsukasa rejette la société moderne, à travers cet entagoniste on remet donc en cause le système capitaliste en place, la société de consommation, la hiérarchie du monde moderne et bien sûr l’élément qui a permis d’arriver là où en est l’humanité aujourd’hui : la science.

 

Mais si on regarde dans l’autre camp, Senku, à travers ses connaissances, émerveille les habitants de ce village qui n’ont pas connu le monde moderne. Chaque « découverte »  les rend admiratifs et éveille leur curiosité, c’est la curiosité naturelle de l’Homme, celle qui l’a conduit à étudier le monde autour de lui pour le comprendre, celle qui l’a mené à construire le monde moderne, qui est mise en avant depuis plusieurs volumes déjà.

Ce sont deux visions qui s’opposent et qui nous permettent de réfléchir à la question : le monde moderne est-il meilleur que celui des temps anciens ? Une question complexe qui ne trouvera pas la même réponse en fonction du personnage à qui on la pose.

 

On peut dire que Riichiro Inagaki a été ingénieux sur ce point-là, même si encore une fois ça n’efface pas l’avancée rapide, trop rapide qui donne cette impression que les personnages ne galèrent pas. Le synopsis parle clairement d’une période de crise suite à l’attaque de l’empire de Tsukasa … Personnellement je n’ai pas senti Senku et les habitants du village en danger une seule fois. On pourrait juste relever un passage majeur que je ne spoilerai pas, mais qui risque d’être vite oublié vu le peu de dommages collatéraux qu’il implique …

 

Dr Stone avance toujours à son rythme avec ce sixième volume, très intelligemment mais peut-être trop facilement. Rien ne semble pouvoir résister à Senku qui, à ce rythme-là, atteindra son objectif bien plus vite qu’on ne le pense. Dans l’ensemble cela reste un bon volume, digne de la qualité de la série jusque là.

Ma note : 15/20

 

dr-stone-7-jp.jpg

Le tome 7 est aussi prévu pour le 3 juillet prochain en France.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

10 commentaires sur “Dragon Ball Super tome 7 / Dr Stone tome 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s