Magi tome 32 / Moi, quand je me réincarne en Slime tome 8

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve pour découvrir la suite de deux séries de chez Kurokawa que je suis de près.

 

magi-32-kurokawa

Magi tome 32

Auteure : Shinobu Ohtaka

Éditeur : Kurokawa

Parution : 13/06/2019

Synopsis : Après la rupture avec Sinbad, Aladin et ses amis affrontent la magie d’Alma Torran incarnée : Alba !

Ils prennent le relai de Yunan et mènent un combat acharné. Aladin et Ali Baba se retrouvent enfin, et ce dernier demande Morgianne en mariage !

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : À la recherche de la sagesse de Salomon Alba tombe sur Yunan aux portes du Continent Obscur. Yunan, en difficulté, est rapidement rejoint par Aladin, Hakuryû et Morgianne, ce qui facilite la recherche pour la chef d’Al Samen …

 

Je ne vais pas passer par quatre chemins … Les trois premiers quarts du volume ne servent pratiquement à rien … Le combat entre Yunan et Alba tourne court avec l’arrivée de nos trois protagonistes qui ont fait leur réapparition dans le précédent volume. La suite n’a que peu d’intérêt, car à part voir quelques échanges et le fait qu’Aladin est littérallement devenu invincible le situation n’évolue pas, ou très peu, au final …

On comprend rapidement en voyant le nouvel Aladin qu’il est devenu plus mûr, plus confiant, plus fort. Il est certes Magi mais le déroulé du combat nous donne plutôt l’impression qu’il est devenu imbattable : comment garder du suspens dans ses conditions-là ? Il suffit de voir le camp que choisira Aladin pour connaître le vainqueur de la guerre qui se profile …

 

Du coup, je ne comprends ni la couverture (étant donné que Yunan n’a rien fait, ni rien montré) ni le synopsis de Kurokawa qui spoile à merveille un évènement de ce tome qu’on attend depuis très longtemps : Ali Baba et Morgianne vont se marier … J’aimerai savoir que est l’intérêt de nous placer une telle déclaration à ce moment de l’intrigue ?

Au-delà de ça les retrouvailles entre Ali Baba et Aladin/Morgianne/Hakuryû, malgré les clins d’œils aux premiers passages de la série, n’est pas spécialement marquant. Certainement parce qu’on ne ressent plus aucune tension. En plein combat on voit certains personnages sourire alors qu’ils affrontent l’une des pires calamités de l’histoire d’Alma Torran et du monde actuel, qui théoriquement est l’ennemi final du manga. Difficile de se sentir concernés dans ces conditions …

 

Malgré tout Shinobu Ohtaka n’oublie pas son but et nous livre une fin de volume infiniment plus intéressante. Une fin qui va permettre de faire évoluer la situation, d’emmener le monde vers le chemin qu’on sent qu’il prend, qui nous permet de nous questionner sur : Comment améliorer le monde ? Quel souhait pour un avenir meilleur ? Comment éviter les guerres ? Comment unifier le monde sous une même bannière ? Ou est-il simplement possible, avec des idéaux et des cultures différentes, de le faire ?

Cela permet de relancer totalement notre intérêt pour la suite, car même si dans l’ensemble ce volume n’est pas parfait, prenant des penchants qu’on aimerait le voir éviter aux vues de la situation actuelle, il nous montre que rien n’est réglé et que le conflit majeur qu’on attend depuis le lancement de cet arc final il y a quatre tomes est sur le point d’arriver.

 

En conclusion c’est un tome assez bancal de Magi qu’on a là, sans grand enjeu jusqu’aux dernières pages qui relèvent notre intérêt avec une conclusion de toute beauté. Mais ce cas de figure est arrivé tellement rarement qu’on pourrait presque l’excuser. Et même si je doute qu’on retrouve des passages aussi captivants qu’aux arcs Magnostadt et Alma Torran la bataille finale qu’on s’apprête à voir pourrait être épique pour bien des raisons … Je garde encore espoir, même si l’évolution des ventes qu’on a découvert récemment me laisse perplexe. Comment l’histoire pourrait-elle encore durer cinq tomes ?

Ma note : 13/20

 

magi-jp-33

Le tome 33 est prévu pour le 12 septembre prochain, comme quoi le rythme a bien accéléré, ce qui nous permet, d’un coup, de sentir qu’on se rapproche de la fin …

 

Moi quand Slime 8 vf

Moi, quand je me réincarne en Slime tome 8

Auteurs : Fuse (œuvre originale), Taiki Kawakami (dessins), Mitz Vah (design des personnages)

Éditeur : Kurokawa

Parution : 13/06/2019

Synopsis : Fabio, envoyé du roi-démon Callion, a été mis au tapis en un coup par Millim. Furieux, il voit apparaître devant lui deux saltimbanques modérés qui veulent utiliser sa rancœur pour faire de lui le nouvel hôte d’une créature appelée Charybde, qu’ils comptent ressusciter. À l’insu de Limule, elle va se diriger droit vers Tempest … Que cache ce nouveau complot ?

Tome précédent (même lien que pour Magi)

Tome suivant

Mon avis : Afin que Limule et les habitants de Tempest ne soient pas pris pour des monstres sanguinaires dans les autres pays un stratagème est monté pour placer Youmu, simple brigand, en héros venu à bout du Seigneur Orc. Mais dans le même temps une nouvelle menace s’approche …

 

… J’ai rarement trouvé un tome aussi plat … Autant pour Magi au-dessus le combat conservait un enjeu majeur, malgré la qualité très contestable de ce qui nous est proposé, autant là …

Charybde est présenté comme une menace bien plus grande que toutes celles auxquelles Limule et les monstres ont dû faire face. Hors ici on ne ressent pas le moindre danger et le problème est réglé en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire. Jamais ça n’a été aussi simple !!

 

Il y a quelque chose que je remarque depuis le début de la série et qui se ressent d’autant plus ici : Limule est beaucoup trop fort. Il trouve toujours une solution à tout et lorsqu’il n’en a pas il y a toujours moyen de s’en sortir. Le problème c’est que cela ne nous amène plus à croire la moindre menace.

Et finalement la question que l’on peut se poser est : à quoi a servi ce combat ? Quel est l’intérêt de Charybde ici ? … Car le combat en lui-même n’apporte rien de plus à ce que l’on sait déjà …

L’idée est de développer les antagonistes principaux, qui restent tapis dans l’ombre actuellement. Car c’est l’occasion de regrouper diverses informations qui étaient disséminées jusque là, et qui nous font comprendre que tout ce qu’on a vu depuis le début, ou presque, de la série, est lié. Il y a un point de jonction à tous les différents problèmes, les différentes menaces survenues jusqu’alors.

 

Mais au-delà difficile de retenir quoi que ce soit d’un tome assez vide, l’avancement de l’intrigue à la fin de ce tome étant globalement au même point qu’au début. Un tome sans grand intérêt, passable sans trop de soucis de compréhension. Éspérons que le tome 9, où un évènement de grande ampleur devrait avoir lieu, relève la barre. Ce huitième tome de Moi, quand je me réincarne en Slime est en tout cas le moins passionnant de la série jusque là …

Ma note : 11,5/20

 

moi-quand-je-me-reincarne-en-slime-09-jp

Le tome 9 est prévu pour le 19 septembre prochain, soit une semaine après le 33 de Magi.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

Publicités

7 commentaires sur “Magi tome 32 / Moi, quand je me réincarne en Slime tome 8

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s