Top Oricon|Retrospective : Bleach, la chute prévisible ?

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve aujourd’hui pour le quatrième numéro des Retrospectives du Top Oricon. On s’attaque aujourd’hui à un des mangas que vous avez le plus plébiscité, un des plus longs de l’ère Oricon et aussi un de ceux qui a rencontré le plus grand succès : Bleach de Tite Kubo.

 

Top Oricon Retrospective Bleach

Top Oricon|Retrospective : Bleach, la chute prévisible ?

Notes : Je précise que les chiffres de tirage seront aussi pris en compte. Les chiffres que je vous présente ici (de ventes comme de tirage) viennent du site Comic Data qui référence toutes les ventes des Top Oricon sur les cinq premières semaines* et toutes les annonces de tirages pour de nombreuses séries.

*Pour la sixième semaine ce sont les classements publiés sur le site le site Anime News Network qui sont pris en compte

Présentation

Manga : Bleach

Auteur : Tite Kubo

Éditeur : Shueisha

Magazine : Weekly Shonen Jump

Prépublication : 20 août 2001 – 22 août 2016

Éditeur français : Glénat

Passé de l’auteur : C’est en 1996, à seulement 19 ans, que Tite Kubo apparaît pour la première fois dans un numéro spécial du Weekly Shonen Jump avec Ultra Unholy Hearted Machine. Trois ans plus tard, après avoir publié plusieurs il lance sa première série : Zombiepowder. Ce sera malheureusement un échec et la série se fait arrêter après seulement 4 volumes en 2000. Tite Kubo revient donc un an après avec Bleach, dans l’espoir de s’imposer dans le plus grand des magazines …

 

Avant 2008, croissance et apogée

Oricon publie ses premiers classements en 2008. Il n’y a donc aucune donnée sur les ventes de Bleach de son lancement à 2007, soit sur ses 31 premiers volumes. Rien à voir avec Fairy Tail donc, où seuls les 8 premiers volumes manquent à l’appel. La vie de Bleach avant la création du Top Oricon est donc beaucoup plus longue et mouvementée …

Pour pouvoir faire une bonne analyse il faut donc s’attaquer aux chiffres de tirage.

 

2004 – 2006, phase de croissance

  • Tirage total (vol. 1-11) : 7 000 000 (636 364 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-14) : 10 000 000 (714 286 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-15) : 15 000 000 (1 000 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-16) : 16 000 000 (1 000 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-17) : 18 000 000 (1 058 824 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-18) : 20 000 000 (1 111 111 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-19) : 24 000 000 (1 263 158 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-22) : 30 000 000 (1 363 636 par volume)
  • Tirage initial (vol. 12) : 520 000
  • Tirage initial (vol. 15) : 780 000
  • Tirage initial (vol. 16) : 810 000
  • Tirage initial (vol. 17) : 960 000
  • Tirage initial (vol. 18) : 1 000 000
  • Tirage initial (vol. 20) : 1 190 000
  • Tirage initial (vol. 21) : 1 260 000

Aucune donnée malheureusement pour les tirages des 10 premiers volumes. C’est donc au onzième volume que les premiers chiffres sont lâchés et révèlent que oui, Bleach a rencontré un grand succès dès ses débuts.

Lorsque l’anime débute en octobre 2004, le manga compte 14 volumes, ce qui ne lui a pas empêché de recruter énormément de lecteurs, la différence entre le tirage total des 14 et des 15 premiers prouve que le recrutement était rapide et massif (les anciens volumes seraient certainement apparus dans un Top 50 hebdo à l’époque …). Aucune fin n’étant prévue pour l’anime celui-ci permet au manga de continuer à recruter et rien n’arrête sa progression, ce qui lui permet d’arriver dès son 22ème volume au tirage total de 30 millions d’exemplaires.

De ce fait 2005 est probablement l’année où Bleach a vendu le plus de copies de son histoire, la parution de cinq volumes passant certainement le million pour les plus anciens avec un recrutement massif derrière sur 14 anciens volumes l’amènent certainement entre 9 et 11 millions de copies vendues cette année-là, si ce n’est plus (+14 millions en un an au niveau des tirages).

 

2006 – 2007, l’apogée de Bleach

  • Tirage total (vol. 1-23) : 32 000 000 (1 391 304 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-24) : 33 000 000 (1 375 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-25) : 34 000 000 (1 360 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-26) : 36 000 000 (1 384 615 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-27) : 39 000 000 (1 444 444 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-28) : 40 000 000 (1 428 571 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-29) : 43 000 000 (1 482 759 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-30) : 44 410 000 (1 480 333 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-31) : 46 000 000 (1 483 871 par volume)
  • Tirage initial max (vol. 25) : 1 330 000
  • Tirage initial (vol. 26) : 1 310 000
  • Tirage initial (vol. 27) : 1 310 000
  • Tirage initial (vol. 31) : 1 310 000

Niveau tirage il semble y avoir un petit coup de mou après le 22ème volume, comme si la série avait arrêtée de recruter. Mais cela ne dure pas longtemps puisque les chiffres s’envolent de nouveau après le 25ème volume.

Ce tome 25 possède d’ailleurs le tirage initial le plus élevée de toute la série. Rappelons tout de même qu’à cette époque les tirages étaient beaucoup plus élevés que les niveaux de vente en un an. Ce tome 25 paru en décembre 2006 se serait donc plutôt approché des 1 voire 1,1 millions dans un Top Oricon 2007 s’il y en avait eu un …

Une chose est sûre, si les tirages initiaux des tomes suivants sont plus faibles (de 20 000 copies, autant dire pas beaucoup) le tirage total de la série augmente vite, très vite, et semble atteindre un pic au 31ème volume.

 

2008, Bleach au sommet ?

N° volume

32

33

34

35

Parution

Février 2008

Avril 2008

Juillet 2008

Octobre 2008

Nb jours première semaine

5

3

3

3

Semaine 1

/

430 081

425 366

442 514

Semaine 2

/

593 057

(+162 976)

653 772

(+228 406)

613 467

(+170 953)

Semaine 3

/

645 966

(+52 909)

715 029

(+61 257)

679 775

(+66 308)

Semaine 4

/

674 141

(+28 175)

752 420

(+37 391)

712 695

(+32 920)

Semaine 5

/

694 977

(+20 836)

775 683

(+23 263)

733 671

(+20 976)

Semaine 6

/

711 124

(+16 147)

793 503

(+17 820)

750 709

(+17 038)

Total 1er semestre

/

/

/

/

Total fin d’année

519 631

802 692

874 153

800 242

  • Nombre de copies vendues (année) : 3 161 825 (5ème)
  • Nouveaux volumes : 2 996 718
  • Anciens volumes : 165 107 (5 326 par volume)

2008 est une année difficile à analyser. Parce que c’est la première et qu’il n’y a donc aucun comparatif antérieur, parce que les classements ne semblent pas stables cette année-là avec des volumes parus en été qui se vendent mieux que les autres mais aussi parce qu’elle n’est pas pleine, Oricon ayant comptabilisé ses premiers classements à partir d’avril.

Malgré tout on est loin, très loin des chiffres de vente que j’estimais pour 2007. Donc si on part du principe que le tome 35 est le premier à afficher des chiffres normaux la série serait tout de même en perte de vitesse : il est impossible de passer le million de copies en ne passant même pas les 750 000 en un mois, sauf boost considérable.

Après, mes estimations pour 2005, 2006 et 2007 sont peut-être trop élevées, même si un point permet d’appuyer l’idée d’une perte de vitesse : les ventes d’anciens volumes, qui sont anormalement basses pour un manga censé être au sommet de sa gloire et étant accompagné d’un anime (pour ce point-là il faut tout de même relever que c’est le cas pour pas mal de titres cette année-là) …

Vous l’aurez compris, à ce stade le seul moyen de comparaison dont on dispose sont les tirages …

  • Tirage total (vol. 1-34) : 50 000 000 (1 470 588 par volume)
  • Tirage initial (vol. 33) : 1 260 000

Le simple fait que les chiffres révélés soient moins nombreux prouvent que la hype a fini par retomber. Le gain de 4 millions de copies en 3 volumes justifie aussi qu’il n’y ait plu, ou très peu, de tirage pour les anciens volumes. Le tirage initial du tome 33 est aussi en retrait par rapport à ceux des tomes de 2006/2007, mais pas de beaucoup.

On peut donc supposer que les ventes aient effectivement baissées mais de peu de copies. Bleach n’a donc probablement jamais passé le million en un an mais nous n’en savons rien. Et comme les tirages sont nettement supérieurs aux ventes on peut aussi penser que les ventes n’aient pas baissées du tout et qu’il y ait juste un besoin de tirer moins (grâce à des améliorations dans la distribution peut-être …).

Finalement on n’en sait pas plus …

 

2009, dernière année de gloire …

N° volume

36

37

38

39

40

41

Parution

Décembre 2008

Février 2009

Avril 2009

Juin 2009

Août 2009

Octobre 2009

Nb jours première semaine

4

5

3

4

6

3

Semaine 1

551 006

607 616

476 611

532 553

589 661

414 722

Semaine 2

696 224

(+145 218)

741 225

(+133 609)

681 808

(+205 197)

667 580

(+135 027)

716 640

(+126 979)

600 888

(+186 166)

Semaine 3

751 547

(+55 323)

786 896

(+45 671)

743 979

(+62 171)

716 711

(+49 131)

764 476

(+47 836)

665 630

(+64 742)

Semaine 4

*

816 680

(+29 784)

774 251

(+30 272)

743 508

(+26 797)

788 279

(+23 803)

694 633

(+29 003)

Semaine 5

824 251

(+72 704)

835 835

(+19 155)

796 671

(+22 420)

761 166

(+17 658)

802 861

(+14 582)

712 204

(+17 571)

Semaine 6

841 674

(+17 423)

850 373

(+14 538)

813 873

(+17 202)

772 911

(+11 745)

812 038

(+9 177)

725 810

(+13 606)

Total 1er semestre

927 610

907 714

822 238

/

/

/

Total fin d’année

955 085

947 022

892 236

845 560

857 687

743 662

*Le classement de la semaine du 23 au 29 décembre 2008 a été publié en cumulé avec celui du 30 décembre 2008 au 5 janvier 2009

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 3 568 545 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 2 657 562
  • Anciens volumes : 910 983 (26 028 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 6 741 021 (3ème)
  • Nouveaux volumes : 5 241 252
  • Anciens volumes : 1 499 769 (42 851 par volume)

Cette fois on en a la preuve, Bleach était réellement en perte de vitesse en 2008. On peut l’expliquer grâce aux ventes d’anciens volumes, incomparables à celles de 2008 et qui sont bien trop basses pour pouvoir venir d’un recrutement de nouveaux lecteurs (n’oublions pas qu’il y en a 35, un chiffre considérable qui en effraie plus d’un). Il s’agit donc d’un retour de lecteurs qui lâchaient la série quelques tomes auparavant.

Cette nouvelle euphorie se confirme avec le tome 37 qui réalise les meilleures ventes de la série de l’ère Oricon : seul tome à passer les 600 000 en une semaine et les 800 000 en quatre semaines (même si le doute est permis avec le 36). À l’instar de One Piece et Naruto Bleach débute donc l’année 2009 sous les meilleurs auspices (voir Retro Top Oricon 2009 pour plus de détails), mais contrairement à eux ça ne durera pas …

Si d’un côté Bleach semble posséder une grosse fanbase, des fans absolus de la série qui répondent présents à chaque parution, en atteste les ventes très resserées sur les premiers jours (rares sont les titres qui en font autant aujourd’hui …), de l’autre il possède un lectorat plus volatile, plus instable, qui semble avoir davantage de mal à s’accrocher. Ce qui confirme définitivement les dires de 2008 : Bleach est en perte de vitesse.

Ainsi les tomes 38 et surtout 39 sont incapables de suivre le rythme, le 40 se vend mieux qu’eux, semblant de nouveau bénéficier d’une petite hype, mais la chute derrière n’en est que plus lourde, le 41 vendant moins de copies en 10 jours que le 37 en 5 et finissant l’année loin derrière la performance du 35 paru un an avant avec une semaine en plus …

Bleach ne doit donc sa présence sur le podium annuel (le seul qu’il occupera) qu’aux tomes 36 et 37 ainsi qu’à la parution de six volumes, fait assez rare pour un manga du Jump.

  • Tirage total (vol. 1-38) : 56 000 000 (1 473 684 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-40) : 58 000 000 (1 450 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-41) : 60 000 000 (1 463 415 par volume)
  • Tirage initial (vol. 36) : 1 200 000
  • Tirage initial (vol. 41) : 1 200 000

Il y a tellement de copies en circulation que Shueisha n’a même pas besoin d’en retirer pour cette courte euphorie. Le tirage initial poursuit de son côté sa baisse, même s’il reste nettement supérieur aux ventes.

Bleach atteint tout de même la barre symbolique des 60 millions de copies fin 2009 avec seulement 41 volumes, preuve de son immense succès.

 

2010, année de stabilisation …

N° volume

42

43

44

45

46

47

Parution

Décembre 2009

Février 2010

Avril 2010

Juin 2010

Août 2010

Octobre 2010

Nb jours première semaine

3

4

3

3

5

7

Semaine 1

475 911

441 333

410 245 465 713 548 912 518 556**

Semaine 2

638 210

(+162 299)

576 654

(+135 321)

590 209

(+179 964)

603 498

(+137 785)

655 093

(+106 181)

603 395

(+84 839)

Semaine 3

685 699

(+47 489)

624 629

(+47 975)

641 778

(+51 569)

648 577

(+45 079)

690 978

(+35 885)

636 289

(+32 894)

Semaine 4

714 623

(+28 924)

652 578

(+27 949)

671 321

(+29 543)

672 928

(+24 351)

710 147

(+19 169)

657 240

(+20 951)

Semaine 5

*

671 221

(+18 643)

690 820

(+19 499)

/ / 674 608

(+17 368)

Semaine 6

751 496

(+36 873)

682 539

(+11 318)

704 478

(+13 658)

/ / /

Total 1er semestre

803 252

729 335

716 829 / / /

Total fin d’année

822 401

760 433

785 709 769 697 781 003 690 119

*Le classement de la semaine du 28 décembre 2009 au 3 janvier 2010 a été publié en cumulé avec celui du 4 au 10 janvier 2010

**Dont 63 733 copies vendues en préventes

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 2 626 932 (6ème)
  • Nouveaux volumes : 2 249 416
  • Anciens volumes : 377 516 (9 208 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 5 204 193 (5ème)
  • Nouveaux volumes : 4 609 362
  • Anciens volumes 594 831 (14 508 par volume)

Il n’y a clairement pas de comparaison possible entre les tomes de 2009 et 2010. Le tome 42, en début d’année, relance pourtant la machine en se vendant mieux que le 41. Il ne permet en réalité que le constat alarmant d’une série dont les ventes oscillent de plus en plus avec une tendance à la baisse. Cette oscillation se remarque drôlement en fin d’année : le 46 a vendu plus de copies que le 45 qui en a vendu plus que le 43 qui en a lui-même vendu moins que le 44 …

Ce qui s’explique encore une fois de la même manière : nombre de lecteurs lâchent la série, mais d’un autre côté y sont attachés et retentent leur chance avec un nouveau volume avant d’être encore plus nombreux à lâcher.

Dans l’ensemble ça nous donne bien une sorte de stabilisation des ventes, avec des lecteurs plus ou moins pressés d’acheter tel volume, mais on sent que l’équilibre est précaire …

  • Tirage total (vol. 1-42) : 61 540 000 (1 465 238 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-46) : 65 000 000 (1 413 043 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-47) : 67 000 000 (1 425 532 par volume)
  • Tirage initial (vol. 42) : 1 150 000
  • Tirage initial (vol. 44) : 1 100 000

Nous sommes encore à une période où les tirages son nettement supérieurs aux ventes, seulement cette fois on sait que les ventes baissent, il est donc logique de penser que Shueisha baisse ses tirages initiaux pour cette raison.

 

2011, la chute …

N° volume

48

49

50

51

52

Parution

Décembre 2010

Avril 2011

Juin 2011

Août 2011

Octobre 2011

Nb jours première semaine

3

4

3

4

6

Semaine 1

462 154

425 882

387 322

400 346

400 253

Semaine 2

635 378

(+173 224)

556 383

(+130 501)

522 155

(+134 833)

504 537

(+104 191)

486 948

(+86 695)

Semaine 3

690 064

(+54 686)

614 822

(+58 439)

567 586

(+45 431)

544 741

(+40 204)

521 548

(+34 600)

Semaine 4

719 721

(+29 657)

634 827

(+20 005)

/

566 661

(+21 920)

542 385

(+20 837)

Semaine 5

/

646 700

(+11 873)

/

/

559 891

(+17 506)

Semaine 6

/

/

/

/

/

Total 1er semestre

822 941

646 700

/

/

/

Total fin d’année

845 791

714 990

682 527

630 847

574 504

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 980 234 (9ème)
  • Nouveaux volumes : 1 469 641
  • Anciens volumes : 510 593 (10 864 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 4 187 258 (8ème)
  • Nouveaux volumes : 3 448 659
  • Anciens volumes : 738 599 (15 715 par volume)

Drame est certainement le mot qui collerait le mieux pour analyser l’année 2011 de Bleach … À une époque où le format numérique n’était même pas installé Bleach va connaître une chute drastique de ses ventes, mais surtout une chute constante, chaque volume marquant un recul des ventes par rapport à son prédécesseur.

C’est là la principale différence avec 2009 et 2010, même si l’année avait brillamment commencé avec un tome 48 qui s’est mieux vendu que tous les tomes de 2010. Derrière les déconvenues s’enchaînent … Malgré son numéro symbolique le tome 50 est le premier depuis la création du Top Oricon à ne pas passer les 400 000 copies en première semaine de vente ainsi que le premier à sortir du Top 50 en trois semaines (c’est un fait extérieur qui en est à l’origine avec l’explosion de Blue Exorcist survenu à ce moment). Le 52 en fin d’année devient même le premier volume de l’ère Oricon à ne pas passer le demi-million en deux semaines.

Le constat est alarmant aussi sur les rythmes de vente, où on remarque bien que Bleach a baissé d’un cran en deuxième, troisième et quatrième semaine à partir du tome 50.

Mais n’était-ce pas prévisible, tant on sentait l’instabilité des ventes du manga de Tite Kubo en 2009 et 2010 ? Le tome 48 marque après tout la fin d’un arc majeur de la série, et la fin de ces oscillations permanentes, drôle de coïncidence. L’attente de 4 mois avant la sortie du 49 n’a donc peut-être pas aidé la série à conserver son lectorat. Il est donc clair qu’au sortir de sa dixième année d’existence Bleach est dans une situation peu reluisante …

  • Tirage total (vol. 1-48) : 68 000 000 (1 416 667 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-50) : 70 000 000 (1 400 000 par volume)
  • Tirage initial (vol. 48) : 1 030 000
  • Tirage initial (vol. 49) : 1 000 000

Les tirages initiaux poursuivent leur inexorable baisse, qui s’explique tout autant par des améliorations techniques que par la chute des ventes de la série …

 

2012, dernier espoir …

N° volume

53

54

55

56

Parution

Décembre 2011

Mars 2012

Juin 2012

Septembre 2012

Nb jours première semaine

3

3

7

6

Semaine 1

248 429

269 751

523 875

399 510

Semaine 2

437 357

(+188 928)

474 084

(+204 333)

604 962

(+81 087)

489 838

(+90 328)

Semaine 3

491 289

(+53 932)

528 786

(+54 702)

637 362

(+32 400)

530 169

(+40 331)

Semaine 4

519 851

(+28 562)

558 837

(+30 051)

/

553 110

(+22 941)

Semaine 5

539 485

(+19 634)

/

/

/

Semaine 6

555 073

(+15 588)

/

/

/

Total 1er semestre

624 801

613 846

/

/

Total fin d’année

640 938

653 085

742 823

600 915

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 499 322 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 1 238 647
  • Anciens volumes : 260 675 (5 013 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 974 750 (12ème)
  • Nouveaux volumes : 2 637 761
  • Anciens volumes : 336 989 (6 481 par volume)

2012 commence comme 2011 s’était terminé, avec des ventes en baisse … Le tome 53 réalise un démarrage tellement mauvais qu’il aurait pu mener le manga au suicide sans cette bonne deuxième semaine … (prépublié dans l’impitoyable Weekly Shonen Jump pour rappel).

Les ventes de Bleach commencent à s’étaller davantage dans le temps, nouvelle preuve que le lectorat lâche la série (les lecteurs sont moins pressés pour acheter les nouveaux tomes). Mais là on ne parle plus du lectorat volatile de 2009, ceux-ci sont déjà partis, mais de la fanbase pure et dure qui a permis de stabiliser les 3/4 premiers jours de vente autour des 400 000 copies jusque-là.

Une première lueur d’espoir naît avec le tome 54 qui réussit à bien mieux se vendre que le 53 … Seulement un coup de massue est porté au manga le même mois, avec l’arrêt de son anime le 27 mars 2012. Bleach perd ainsi sa meilleure mise en avant, et donc sa meilleure source potentielle de recrutement de nouveaux lecteurs (même si celui-ci est quasi inexistant depuis la création du Top Oricon) …

Cette fois on voit mal comment Bleach pourrait s’en relever … Et pourtant le premier tome post-anime, le 55, réalise un démarrage exceptionnel le ramenant au niveau des tomes de 2010. Il s’est tellement vendu vite qu’il quitte le Top 50 au bout de trois semaines. Cependant ces belles ventes ne sont pas accompagnées par un rattrapage des prédécesseurs. Les lecteurs revenus ont simplement acheté le 55, et n’ont semble-t-il pas poursuivi, le 56 malgré qu’il ait récupéré ce resserrage des ventes sur les premiers jours se vendant moins bien que le 54 …

Bleach termine l’année 2012 sans anime mais avec plus de lecteurs qu’au début. Malheureusement on sent encore une fois une certaine instabilité, seul le tome 55 sortant vraiment du lot, et on a du mal à penser qu’il puisse se passer quelque chose de bien pour lui avec l’étiquette d’ancien, sans mise en avant majeure et avec une fanbase qui commence elle-même à lâcher prise …

  • Tirage total (vol. 1-53) : 73 862 000 (1 393 623 par volume)
  • Tirage initial (vol. 53) : 800 000
  • Tirage initial (vol. 56) : 750 000

Rien à dire de plus pour les tirages qui poursuivent leur inexorable baisse.

 

2013 – 2016, fin de vie de Bleach : la lente agonie …

2013

N° volume

57

58

59

60

Parution

Décembre 2012

Mars 2013

Juin 2013

Août 2013

Nb jours première semaine

6

7

6

3

Semaine 1

399 278

432 196

405 482

255 363

Semaine 2

489 834

(+90 556)

503 811

(+71 615)

493 743

(+88 261)

436 482

(+181 119)

Semaine 3

527 593

(+37 759)

535 500

(+31 689)

529 014

(+35 271)

493 138

(+56 656)

Semaine 4

553 332

(+25 739)

/

/

/

Semaine 5

/

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

Total 1er semestre

637 516

597 301

/

/

Total fin d’année

660 646

639 122

627 996

581 422

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 405 579 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 1 234 817
  • Anciens volumes : 170 762 (3 049 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 752 588 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 2 509 186
  • Anciens volumes : 243 402 (4 346 par volume)

Après des années d’instabilités qui l’ont amené à chuter de haut Bleach réussit enfin à calmer l’hémorragie, et obtient même une stabilité incoryable où certains ne se départagent qu’aux centaines de copies près, notamment le 57 avec le 56.

Malheureusement ce calme prend fin avec le tome 60 qui réalise un mauvais départ et ne rattrapera jamais son retard …

Notons que les tomes 58, 59 et 60 ne sont restés que trois semaines dans le Top 50. Pour les 59 et 60 cela est dû à l’explosion de l’Attaque des Titans, dont les mois de juin et août ont été les plus impressionnants.

 

Aucun chiffre de tirage en 2013. Il y a bien un chiffre total donné pour les 57 premiers volumes, mais je ne vous le donne pas car il est anormalement élevé.

 

2014

N° volume

61

62

63

64

65

Parution

Décembre 2013

Mars 2014

Mai 2014

Septembre 2014

Octobre 2014

Nb jours première semaine

5

6

3

4

3

Semaine 1

361 988

387 662

228 154

322 085 205 159

Semaine 2

468 608

(+106 620)

471 520

(+83 858)

415 857

(+187 703)

429 433

(+107 348)

349 980

(+144 821)

Semaine 3

505 811

(+37 203)

506 795

(+35 275)

461 779

(+45 922)

468 016

(+38 583)

402 025

(+52 045)

Semaine 4

/

/

487 858

(+26 079)

489 393

(+21 377)

/

Semaine 5

/

/

/

/ /

Semaine 6

/

/

/

/ /

Total 1er semestre

607 177

573 577

461 779

/ /

Total fin d’année

624 403

603 344

572 656

532 356 462 190
  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 774 694 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 1 642 533
  • Anciens volumes : 132 161 (2 203 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 986 968 (18ème)
  • Nouveaux volumes : 2 794 949
  • Anciens volumes : 192 019 (3 200 par volume)

Si les tomes 61 et 62 réussissent à mieux se vendre que le 60 la chute reprend ensuite avec des tomes désormais incapables de passer le demi-million avant de quitter le Top 50, et qui n’y parviendront plus par la suite puisque le 62 est le dernier de la série à y arriver.

L’année se termine avec un tome 65 qui ne sort qu’un mois après le 64. À sa sortie tous les lecteurs n’ont donc pas encore acheté son prédécesseur, ce qui explique qu’il rate complètement son démarrage (le deuxième plus mauvais de toute la série de l’ère Oricon). Seulement il ne récupèrera jamais son retard et plafonne après un mois et demi de vente à un chiffre que le 64 a passé en seulement trois semaines …

La descente aux enfers se remarque également au niveau des ventes d’anciens volumes, dont les chiffres sont toujours plus faibles chaque année.

  • Tirage initial (vol. 62) : 660 000

Comme pour 2013 il y a un chiffre total donné pour les 61 premiers volumes, mais il est anormalement élevé et identique au précédent …

 

2015

N° volume

66

67

68

69

70

Parution

Janvier 2015

Avril 2015

Juillet 2015

Août 2015

Novembre 2015

Nb jours première semaine

7

3

3

6

5

Semaine 1

365 377

239 346

223 964

284 031

255 485

Semaine 2

439 418

(+74 041)

394 349

(+155 003)

367 784

(+143 820)

373 591

(+89 560)

350 111

(+94 626)

Semaine 3

470 315

(+30 897)

437 992

(+43 643)

411 910

(+44 126)

408 468

(+34 877)

390 029

(+39 918)

Semaine 4

488 346

(+18 031)

459 695

(+21 703)

436 835

(+24 925)

428 162

(+19 694)

416 583

(+26 554)

Semaine 5

/

473 354

(+13 659)

450 953

(+14 118)

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

/

Total 1er semestre

545 099

487 998

/

/

/

Total fin d’année

565 541

533 992

505 446

488 271

416 583

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 180 388 (24ème)
  • Nouveaux volumes : 1 033 097
  • Anciens volumes : 147 291 (2 266 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 818 926 (21ème)
  • Nouveaux volumes : 2 509 833
  • Anciens volumes : 309 093 (4 755 par volume)

Le tome 66 retrouve les niveaux de vente du 64 … avant que ses successeurs ne reprennent le déclin. Le 66 est ainsi le dernier volume de la série à passer les 400 000 copies en deux semaines.

Le 69 a beau ne sortir qu’un mois après le 68 il réussit assez bien à le suivre. Il est même celui qui s’en sort le mieux cette année-là avec la baisse la plus faible.

Et on voit mal avec les ventes du 70 comment la série pourrait encore passer le demi-million ensuite …

Le seul point positif vient des ventes d’anciens volumes qui sont plus élevées qu’en 2014. Mais à ce niveau-là ça n’a plus aucune importance.

  • Tirage total (vol. 1-67) : 84 000 000 (1 253 731 par volume)
  • Tirage initial (vol. 66) : 600 000

Il est plus dur de faire baisser une moyenne que les derniers chiffres. Ainsi, même si Bleach ne tire plus que 600 000 copies par volume sa moyenne reste nettement supérieure au million. En quelque sorte des vestiges de sa gloire passée …

On note au passage que les tirages se sont nettement rapprochés des ventes totales en fin d’année.

 

2016

N° volume

71

72

73

74

Parution

Mars 2016

Mai 2016

Juillet 2016

Novembre 2016

Nb jours première semaine

3

7

7

3

Semaine 1

197 737

294 275

309 003

248 139

Semaine 2

343 018

(+145 281)

357 154

(+62 879)

361 296

(+52 293)

390 645

(+142 506)

Semaine 3

390 799

(+47 781)

384 954

(+27 800)

387 608

(+26 312)

420 667

(+30 022)

Semaine 4

415 671

(+24 872)

402 316

(+17 362)

402 915

(+15 307)

442 188

(+21 521)

Semaine 5

428 874

(+13 203)

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

Total 1er semestre

461 435

384 954

/

/

Total fin d’année

494 452

482 678

462 832

442 188

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 129 676 (22ème)
  • Nouveaux volumes : 846 389
  • Anciens volumes : 283 287 (4 047 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 253 028 (17ème)
  • Nouveaux volumes : 1 882 150
  • Anciens volumes : 370 878 (5 298 par volume)

2016 démarre avec le pire démarrage de Bleach de l’ère Oricon, le seul sous les 200 000 copies en première semaine.

L’explosion du format numérique à partir du printemps 2016 ne se remarque pas … En soi le manga est tellement ancien et n’a plus recruté de nouveaux lecteurs depuis tellement d’années que ce n’est pas si étonnant. La baisse semble plus venir de la suite du déclin mais les lecteurs qui restent sont présents depuis longtemps et attachés à ce format, et savent surtout que la fin est proche.

C’est dans le tome 73 que l’annonce de la fin du manga est faite, l’effet est immédiat avec une bonne première semaine de vente. Seulement les semaines suivantes nous montrent qu’il n’y a pas de retour de lecteur à ce stade mais juste un empressement. On parle quand même de Bleach, pillier des années 2000. Ainsi les ventes du tome 74 (les meilleures depuis le 67) ne sont pas surprenantes.

Au final, contrairement à d’autres mangas, anciens comme récents, qui ont énormément souffert en 2016, Bleach s’en sort bien, ce qui ne l’empêche pas d’afficher ses plus mauvais chiffres en ne voyant aucun volume passer le demi-million.

Quant aux anciens volumes si ils sont encore une fois meilleurs que l’année d’avant c’est uniquement parce que le tome 70 ne comptait que quatre semaines de vente en 2015 et n’avait donc pas fini de se vendre.

  • Tirage total (vol. 1-71) : 86 000 000 (1 211 268 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-72) : 87 000 000 (1 208 333 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-74) : 90 000 000 (1 216 216 par volume)
  • Tirage initial (vol. 71) : 480 000
  • Tirage initial (vol. 74) : 450 000

90 millions de copies, rares sont les mangas des années 2000 à pouvoir se vanter d’un tel nombre de copies en circulation au Japon (en 74 volumes certes mais ce n’est pas rien).

Les tirages initiaux par contre des tomes de 2016 sont plus faibles que celui du tome 12, le premier révélé. Les tirages sont certes bien plus collés aux ventes en 2016 mais cela signifie tout de même que Bleach a fini par retomber environ au niveau de vente qu’il avait avant la diffusion de son anime …

 

Bilan

Je précise qu’il s’agit du bilan de l’ère Oricon et pas d’avant …

  • Nombre de volumes parus : 43
  • Nombre de copies vendues : 33 078 557 (5ème sur la période 2008-2017 derrière One Piece, l’Attaque des Titans, Naruto et Fairy Tail)
  • Meilleure année de vente : 2009 (6 741 021)
  • Meilleur classement (année) : 2009 (3ème)
  • Tome le mieux vendu avant de quitter le Top 50 hebdo : 37 (835 835 en 33 jours)
  • Tome le mieux vendu sur son année de parution : 37 (947 022 en 327 jours)
  • Pire année de vente (hors 2008) : 2016 (2 253 028)
  • Pire classement (année) : 21ème (2015)

En 2008 Bleach était le sixième manga comptant le plus de lecteurs. Son succès était immense comme nous le montre les divers chiffres de tirage. Si 2008 est difficile à analyser on a la sensation que cette année est à l’origine des déboires du manga de Tite Kubo. Ventes instables, qui oscillent en fonction de la hype autour du titre, et une tendance à la baisse bien avant la fin d’un arc majeur. Sa fin au tome 48 provoque l’effondrement, une perte massive de lecteurs qui, couplée à l’arrêt de l’anime un an plus tard, lui vaudra des dernières années de vie difficiles.

Pourtant Bleach se termine après 15 années de publication avec plus de 400 000 lecteurs réguliers, des chiffres remarquables qui prouvent à eux seuls que ce manga a été ultra-populaire à son époque et qu’il aurait mérité mieux que l’indifférence générale qui a accompagné sa fin, seuls ses derniers irréductibles répondant réellement présents.

 

Évolution du total atteint avant de quitter le Top 50 hebdo

Bleach Retrospective Total avant de quitter le Top 50 hebdo

Ce graphique montre aisément le déclin du manga de Tite Kubo durant la deuxième partie de sa vie. Mais il nous permet aussi de remarquer que s’il a été plus fort à certaines périodes et moins à d’autres, on pourrait tracer une droite entre les tomes 36 et 73 et couper une grande majorité des tomes entre les deux. Ce qui montre qu’en chiffre pur le déclin a été constant sur toutes ces années …

 

Évolution des ventes par volume par année

Bleach Retrospective Meilleures ventes par volume par année

Cumul des ventes par volume (estimation)

Bleach Retrospective Cumul des ventes par volume

  • Tome 36 : 1 005 585

Même s’il s’agit d’estimations l’instabilité des ventes de Bleach se remarque bien sur ce graphique, ainsi que le déclin qui accompagne ses dernières années de vie.

Il est difficile d’estimer les ventes des premiers volumes tant ceux-ci sont sortis bien avant 2008, mais je pense qu’on peut tabler entre 1,4 et 1,6 millions pour le premier volume et sur l’ensemble de la série on s’approche certainement des 75 millions de copies vendues.

 

Voilà qui conclut le quatrième numéro des Retrospectives du Top Oricon. Vu la longueur du titre il m’a demandé énormément de travail et de temps. Le prochain numéro portera sur un manga dont les données ne sont pas disponibles sur Comic Data, ce signifie que je vais bien m’amuser pour l’écrire (ce sera beaucoup plus long et il y aura globalement moins de données) … Mon seul indice est qu’il s’agit d’un des mangas les plus populaires de la décennie.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Retrospective Fairy Tail

Retrospective Magi

Retrospective Assassination Classroom

Sources : Comic Data (ventes) (tirages), Web archive

14 commentaires sur “Top Oricon|Retrospective : Bleach, la chute prévisible ?

  1. Tiens, je pensais que bleach avait été arrêté par Shuesha, pourtant ses ventes par volumes en 2016 bien que famélique en comparaison aux heures de gloire, demeurent toutefois assez importante. C’est curieux est ce que je me trompe, ou l’arrêt de la série est due à d’autres facteurs ?

    Aimé par 1 personne

    1. L’arrêt serait dû à des problèmes de santé de l’auteur, qui était apparemment exténué après 15 années de publication. Après ça n’emêche pas que Bleach était au plus bas et il y avait tout de même beaucoup de mangas qui se vendaient mieux que lui.
      Donc oui en soi c’est bien un arrêt mais pas pour une chute des ventes. Si Shueisha l’avait arrêté pour cette raison ça aurait dû être au tome 54. Mais on parle de Bleach, donc je pense que Tite Kubo était à l’abri pour ça comme Kishimoto ou Oda.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s