Top Oricon 2019 : La folie Kimetsu

Bonjour à toutes et à tous. Que dire ? Nous avons déjà longuement parlé de l’année 2019 mais pour cette analyse finale nous pouvons le dire une dernière fois : quelle année de vente exceptionnelle nous venons de vivre !! Qui aurait pu parier sur un tel résultat il y a un an, il y a six mois, il y a trois mois même !? On en parlait déjà lorsqu’on a revu le déroulé de l’année mais il est clair que 2019 restera une année marquante.

J’écris, j’écris, mais c’est inutile, voyez par vous-même :

 

Top Oricon 2019 miniature

Top Oricon 2019 : La folie Kimetsu

Les tableaux qui suivent comprennent les ventes de manga au Japon du 19 novembre 2018 au 17 novembre 2019 :

Top 10 par séries

Classement

Ventes totales

Nb volumes parus

Différence / 2018

1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba

12 057 628

4

+ 10 712 575 (+23)

2 : One Piece

10 134 232

4

+ 2 020 915 (-1)

3 : Kingdom

7 661 361

3

+ 2 691 190 (+3)

4 : The Promised Neverland

7 454 745

5

+ 3 207 790 (+4)

5 : The Quintessential Quintuplets

5 895 000

6

+ 4 965 747 (+36)

6 : My Hero Academia

5 047 574

4

– 1 670 611 (-4)

7 : L’Attaque des Titans

4 704 234

3

– 531 729 (-4)

8 : Haikyû !!

4 514 838

6

– 515 786 (-3)

9 : Kaguya-sama : Love is War

4 096 492

5

*

10 : Moi, quand je me réincarne en Slime

3 414 482

3

– 45 584 (-1)

*Hors Top 10 2018 et donnée non disponible sur Comic Data

Top 50 par volumes

Classement

Ventes totales

Parution

1 : One Piece #91

2 388 243

Décembre 2018

2 : One Piece #93

2 200 000

Juillet 2019

3 : One Piece #92

2 112 734

Mars 2019

4 : One Piece #94

1 880 146

Octobre 2019

5 : L’Attaque des Titans #27

1 344 500

Décembre 2018

6 : L’Attaque des Titans #28

1 172 448

Avril 2019

7 : L’Attaque des Titans #29

955 124

Août 2019

8 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #17

926 446

Octobre 2019

9 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #16

877 366

Juillet 2019

10 : Kingdom #53

863 994

Janvier 2019

11 : Kingdom #54

850 606

Avril 2019

12 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #15

833 472

Avril 2019

13 : My Hero Academia #21

831 797

Décembre 2018

14 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #14

821 222

Janvier 2019

15 : Kingdom #55

809 855

Août 2019

16 : The Promised Neverland #12

801 584

Janvier 2019

17 : My Hero Academia #22

775 064

Février 2019

18 : The Promised Neverland #14

741 903

Juin 2019

19 : Haikyû !! #35

698 372

Décembre 2018

20 : One-Punch Man #18

695 864

Décembre 2018

21 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #13

693 931

Novembre 2018

22 : March comes in like a lion #14

687 476

Décembre 2018

23 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #1

680 787

Juin 2016

24 : My Hero Academia #23

679 813

Mai 2019

25 : The Promised Neverland #15

673 890

Août 2019

26 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #8

672 657

Octobre 2017

27 : Haikyû !! #36

670 423

Février 2019

28 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #7

667 478

Août 2017

29 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #9

667 413

Décembre 2017

30 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #2

664 815

Août 2016

31 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #10

659 387

Mars 2018

32 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #12

659 221

Août 2018

33 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #11

657 289

Juin 2018

34 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #3

650 471

Octobre 2016

35 : The Promised Neverland #13

649 919

Mars 2019

36 : One-Punch Man #19

642 461

Avril 2019

37 : My Hero Academia #24

639 932

Août 2019

38 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #4

638 068

Décembre 2016

39 : Détective Conan #96

637 717

Avril 2019

40 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #5

635 642

Mars 2017

41 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #6

634 828

Mai 2017

42 : Haikyû !! #37

628 313

Avril 2019

43 : Moi, quand je me réincarne en Slime #10

607 822

Décembre 2018

44 : The Quintessential Quintuplets #8

596 125

Février 2019

45 : The Quintessential Quintuplets #7

591 502

Décembre 2018

46 : The Quintessential Quintuplets #9

586 252

Avril 2019

47 : One-Punch Man #20

585 680

Juillet 2019

48 : Haikyû !! #38

582 378

Juin 2019

49 : Moi, quand je me réincarne en Slime #11

570 702

Mars 2019

50 : The Quintessential Quintuplets #10

565 672

Juin 2019

Analyse

Jusqu’au début de l’année 2019, Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba (qu’on appelait encore Les Rôdeurs de la Nuit) était un manga au succès correct, vendant environ 175 000 copies par volume, chiffre assez faible ne permettant pas de penser avec une quinzaine de volumes au compteur, et des ventes stables, que le boost de son adaptation en anime soit fort.

Et au début, c’était le cas, son boost était trop faible pour faire entrer les anciens volumes dans le Top 50. Il a fallu attendre un mois de mai assez vide pour en voir apparaître un, puis trois, mais cela restait timide. Cependant il faut aussi voir les ventes des nouveaux volumes : paru en avril le tome 15 a réalisé un démarrage extraordinaire, devenant alors le meilleur de la série, alors que l’anime débute à peine. C’est comme si la hype était déjà présente avant le lancement de l’anime …

Le tome 16 paru en juillet fera de même, un démarrage extraordinaire, des ventes tellement impressionnantes qu’il rattrape ses prédécesseurs en à peine un mois, les poussant à se vendre davantage pour suivre le rythme. Le constat est sans appel, les ventes de Demon Slayer décollent à partir d’août et ne s’arrêtront plus.

D’abord 20 000, puis 30 000 copies par volume par semaine, avant d’arriver au-dessus des 40 000 copies par volume en une semaine fin septembre, alors que l’anime se termine. C’est comme si la folie s’était emparée des lecteurs, qu’ils devaient absolument acheter le manga pour avoir la suite le plus rapidement possible. Ce constat s’appuie notamment en voyant quels sont les anciens volumes les plus vendus : les tomes 7, 8 et 9 ont tiré la série à ce stade.

Mais l’anime se retirant il était logique de penser que les ventes d’anciens volumes allaient commencer à baisser, même avec la sortie du tome 17. Il n’en fut rien. Ses ventes ont continué d’augmenter, passant même les 60 000 copies par volume une semaine avant la fin de l’année, battant un record qu’il avait lui-même établi quelques semaines auparavant, passant largement devant les performances de l’Attaque des Titans en 2013 …

Cette trajectoire imprévisible permet à Demon Slayer de devenir le premier manga à battre One Piece au Top Oricon annuel. Il devient également le deuxième manga du Jump, de Shueisha même, et le quatrième sur l’ensemble du marché, à vendre plus de 10 millions de copies en un an depuis la création du Top Oricon. Il réalise également la deuxième meilleure année de vente tout manga confondu hors One Piece, derrière l’année 2013 de l’Attaque des Titans.

Demon Slayer Top Oricon 2019

Le graphique ci-dessus présente les ventes d’anciens volumes de Demon Slayer par semaine du lancement de l’anime (semaine 14) jusqu’à la fin de l’année (semaine 46). Les nouveaux volumes ne sont pas pris en compte sur leurs quatre premières semaines.

Le résultat est saisissant, il est clair que le manga de Koyoharu Gotôge, supposé douzième à la fin du premier semestre avec 1 577 295 copies vendues, a acquis cette première place lors des toutes dernières semaines de l’année. Les vagues de réimpressions nécessaires pour éviter les ruptures de stock incessantes se remarquent bien avec des semaines bien plus vides que les autres.

Fait encore plus notable, sur les neufs dernières semaines de l’année, du 16 septembre au 17 novembre, Demon Slayer a vendu 6 401 672 copies, plus de la moitié de ce qu’il a vendu sur l’ensemble de l’année.

Les quatre volumes parus ont vendu 3 458 506 copies, ce qui signifie qu’il reste 8 599 122 copies aux anciens volumes, soit une moyenne de 661 471 copies par volume. Le ratio est largement à l’avantage des anciens volumes avec 71,3% des ventes contre 28,7% pour les nouveaux.

Du coup, pour finir, la forme olympique de la série nous permet à juste titre de penser qu’il débutera 2020 sous les mêmes auspices, et qu’on est en droit de penser qu’il brigue une deuxième année consécutive sur le trône. Il faut savoir que le manga est actuellement dans son arc final et que sa fin est proche. Mais cette donnée n’enlève en rien le fait que Demon Slayer pourrait conserver cette place, car avec seulement deux/trois volumes et des ventes d’anciens volumes qui tiennent ses records sur au moins cinq/six semaines, on pourra parler de candidat sérieux à la première place annuelle en 2020 …

12, c’est le nombre d’années qu’il aura fallu attendre avant que One Piece ne perde la première place qu’il a à chaque fois occupé depuis la création du Top Oricon. Il a été quelques peu impuissant face au raz-de-marrée Kimetsu, malgré son statut de monstre de vente à 2 millions de copies par volume.

Si on regarde les chiffres en eux-mêmes One Piece a réalisé une année … bizarre. Tout avait bien commencé, le tome 91 poursuivait la dyanimque positive qui habitait la série au second semestre 2018, en ayant de meilleures ventes que ses deux prédécesseurs. Et les nombreuses présences du 90 dans le Top 50 allaient dans ce sens, le manga était en train de regagner des lecteurs perdus récemments.

Seulement le tome 92 s’est complètement raté et n’a jamais suivi le rythme du 91, ce qui lui a valu d’afficher un chiffre assez inquiétant à la fin du premier semestre. Derrière le 93 s’est nettement mieux vendu, revenant presque sur les chiffres du 91, il n’a d’ailleurs eu aucun mal à dépasser le 92. Cette donnée nous a permis de penser qu’il s’agissait juste d’un incident de parcours … Mais le 94 s’est à son tour mal vendu et affiche lui aussi un chiffre inquiétant en fin d’année, devenant le premier volume depuis le 55 en 2009 à ne pas passer les 1,9 millions de copies vendues en fin d’année.

Difficile de tirer une conclusion précise, le tome 93 a été aidé par le film Stampede qui a été un immense succès dans les salles et dont l’effet s’est légèrement fait ressentir sur les ventes pendant deux/trois semaines. Le 94 avait réalisé un démarrage correct mais a été gêné par le passage du typhon Hagibis qui a causé de nombreux dégâts durant sa deuxième semaine de vente. Il n’a ensuite jamais rattrapé le retard accumulé, mais on peut penser que les copies perdues aient été achetées au format numérique.

Il faudra attendre le tome 95 pour avoir une réponse mais en attendant les chiffres obtenus donnent l’impression d’une instabilité des ventes. Ce qui n’est jamais un bon signe car elle s’accompagne souvent d’une grosse perte de lecteurs derrière. Seven Deadly Sins a connu ce genre de problème en 2016/2017 et on a vu un cas identique avec la Retrospective de Bleach récemment. Mais on parle de One Piece, un monstre de vente à l’aura inépuisable dont la fin semble commencer à se rapprocher. Il est donc possible que les ventes de One Piece ne baissent plus, les lecteurs restants iraient jusqu’au bout vu à quel point la série est avancée, mais seul l’avenir nous le dira …

Au final, bien que paru en décembre, le 91 est loin d’afficher les 2 476 305 copies vendues par le 88 l’année dernière avec trois mois de vente en moins. Ce qui atteste toujours d’une perte globale de lecteurs.

Ses quatre volumes parus cumulent 8 581 123 copies vendues, ce qui laisse 1 553 109 copies d’anciens volumes, soit presque 160 000 de plus qu’en 2018, preuve du léger impact qu’a eu le film Stampede plus que de la relance du 91. Mais il ne faut pas oublier que les anciens volumes de 2018 comptaient le 87 paru en novembre 2017 et qui a compté pour un demi-million de copies en 2018. La performance des anciens volumes est donc nettement meilleure en 2019.

One Piece termine tout de même 2019 avec sa plus mauvaise année de vente de l’ère Oricon avec 4 volumes parus. 2008 et 2018 sont en effet les seules années où il a vendu moins de copies mais à chaque fois seuls 3 volumes étaient parus. L’autre donnée importante fait plus sourire : One Piece vient de passer avec 2019 le cap des 200 millions d’exemplaires vendus depuis la création du Top Oricon. Tout simplement énorme …

Avec seulement trois volumes Kingdom s’invite sur un podium au niveau très élevé. Après une année 2018 morose où les tomes 51 et 52 ont affiché une baisse de régime le tome 53 a relancé la machine de vente qu’est le manga de Yasuhisa Hara depuis 2015. La promotion puis la sortie du film live en avril ont ensuite fait le travail pour donner au manga un nouveau boost majeur.

Ce boost a permis à Kingdom de finir le premier semestre sur le podium et nous donnait le droit d’espérer qu’il puisse titiller One Piece en fin d’année. Finalement le boost n’a pas duré assez longtemps pour le lui permettre mais on peut aussi noter que seuls trois volumes sont parus cette année, une première depuis le lancement du manga en 2006.

Il aura en tout cas permis de revenir sur les records de vente atteints par le tome 50 l’année dernière, le 54 les a frôlé durant toutes ses premières semaines de vente et a réussi à le dépasser puisqu’il finit avec 4 000 copies de plus. Le 55 a même navigué un cran au-dessus, mais n’a pas encore profité de la relance que procure la parution d’un nouveau volume. La fin du boost a peut-être aussi son mot à dire sur l’écart entre ces deux derniers tomes mais globalement il n’y a que du positif à sortir de Kingdom en 2019.

Au final Kingdom vient de réaliser la deuxième meilleure année de vente de son histoire derrière 2015. Ses trois volumes parus cumulent 2 524 455 copies vendues, laissant donc les 5 136 906 copies restantes aux anciens volumes, pour une jolie moyenne de 98 787 copies par volume.

Tout est au beau fixe pour Kingdom, il pourrait voir cinq volumes paraître en 2020 avec une 53ème semaine et en maintenant un rythme de parution à un tome tous les trois mois. De plus le retour de son anime, qui avait été responsable du premier boost de la série en 2012/2013, revient en avril 2020. Il n’est donc pas impossible qu’il réalise une nouvelle grande année, mais de là à dire qu’il puisse embêter One Piece et Demon Slayer pour la première place ? … Ça reste compliqué pour l’instant.

The Promised Neverland était prédestiné à jouer les premiers rôles en 2019. Ça a été le cas durant le premier semestre, même si au final le boost de son anime n’a pas été aussi puissant qu’on l’aurait imaginé. Il a en tout cas été suffisant pour permettre aux anciens volumes de revenir dans le Top 50 ou pour permettre au manga de monter d’un voire de deux crans en ventes par volume.

Le résultat est une magnifique deuxième place à la fin du premier semestre avec deux volumes parus, ainsi qu’un tome 14 paru en juin qui place de nouveaux records de vente pour la série. Seulement à partir de l’été la dynamique s’inverse et se remarque dès le tome 15 qui ne suivra jamais son prédécesseur. Absent du Top 50 volumes, le tome 16 paru en octobre s’est encore moins bien vendu et termine l’année, d’après mes estimations, autour des 551 000 copies.

Même sur les anciens volumes l’inversion de la dynamique s’est ressentie, TPN a ainsi vendu moins de copies qu’au premier semestre avec la parution pourtant d’un volume supplémentaire.

Le constat est encore plus dur en regardant les écarts en fin d’année. TPN, pour qui on avait déjà constaté des pertes de lecteurs passées lors du retour de ses anciens volumes, en a perdu bien plus cette année, et ce même si la fin du manga semble proche. Il est en tout cas difficile d’être optimiste pour 2020, même si la saison 2 de l’anime et un film live sont attendus …

N’oublions pas que le tome 13 a eu une édition limitée qui s’est très bien vendue, amenant le total de ce tome autour des 770 000 copies.

Ses cinq volumes parus cumulent environ 3 418 296 copies vendues et environ 3 540 000 en comptant l’édition limitée du tome 13. Ce qui laisse environ 3 915 000 copies aux 11 anciens volumes, pour une moyenne d’environ 355 909 copies par volume.

Méconnu il y a un an The Quintessential Quintuplets (Go-Tôbun no Hanayome) sort d’une année de vente remarquable où il s’est imposé comme un titre majeur en quelques mois. Le constat est simple, gain de 36 places et hausse de presque 5 millions de copies par rapport à 2018 !!

Bien qu’ayant encore des niveaux de vente assez faibles il y a un an, le manga n’ayant jamais passé le cap des 100 000 copies avant de quitter le Top 50 avant le début de l’année, celui-ci connaissait une croissance remarquable à l’approche de la diffusion de l’anime, si bien que la différence entre le tome 7 et ses prédécesseurs a de suite été nette.

Diffusé de janvier à mars, sur la même période que celui de The Promised Neverland, l’anime de Go-Tôbun a permis au manga de devenir une énorme surprise, la première de l’année avant Demon Slayer. Son boost s’est même imposé face à celui de TPN, lui passant devant en février pour ne jamais se faire repasser …

Le retrait de l’anime n’a pas retiré la dynamique positive. Le manga a continué à recrutement massivement de nouveaux lecteurs tout au long de l’année, notamment lors d’un mois d’août impressionnant où ses anciens volumes ont flirté avec le Top 50 (son tome 10 est même apparu une fois, deux mois après sa sortie).

Résultat le manga a vendu plus de copies au second semestre (2 954 987) qu’au premier (2 940 013) avec la parution de deux volumes et demi (le 12 n’ayant que 3 jours de vente en 2019) contre trois et un anime au premier semestre. Le constat se remarque également sur les nouveaux volumes où le 8 est passé de 420 627 à 596 125 en fin d’année.

On pourrait penser que son niveau de vente est trop faible pour jouer les premiers rôles en 2020 mais le manga de Negi Haruba a d’ores et déjà dépassé Haikyû !! en nombre de lecteurs (on en reparle plus bas) et conserve une dynamique nettement meilleure que TPN, tellement meilleure qu’il semble être en train de le rattraper en nombre de lecteurs … Cependant la série est là aussi proche de son terme et en fonction du nombre de volumes qu’il reste à paraître elle aura plus ou moins de chances de rejouer un Top 5 annuel. L’aide de la saison 2 de l’anime, qui arrive en janvier, sera la bienvenue.

Ses tomes 11 et 12 sont absents du Top 50, constat logique pour le 12 qui n’a que 3 jours de vente et compte 221 275 copies vendues. Paru en septembre le tome 11 cumule, d’après mes estimations, environ 534 000 copies vendues en 9 semaines et n’a pas totalement fini de se vendre. Ses six volumes parus cumulent environ 3 094 826 copies vendues, ce qui laisse environ 2 800 174 copies aux anciens volumes, pour une moyenne imposante de 466 696 copies par volume.

Notons également que The Quintessential Quintuplets vient de réaliser la deuxième meilleure année de vente d’un manga du Weekly Shonen Magazine derrière l’année 2015 de Seven Deadly Sins et juste devant l’année 2010 de Fairy Tail. Son tome 8 passe également de justesse devant le tome 30 de Fairy Tail et devient le deuxième du magazine à avoir compté le plus de lecteurs sur une année pleine de l’ère Oricon …

Éblouissant deuxième en 2018, My Hero Academia a logiquement lâché du lest en 2019. Tout avait bien commencé avec un tome 21 qui a enregistré de nouveaux records de vente pour la série, records qu’il confirme en devenant le tome le mieux vendu de la série sur son année de parution.

Cependant !! Le tome 22 atteste déjà d’une perte de lecteurs par rapport au 21, et le constat est sans appel en fin d’année où il termine loin des 821 501 copies du 17 paru sur la même période l’an dernier. Et que dire du tome 23 et de ses presque 100 000 copies de retard alors qu’il a six mois et demi de vente ?

Le manga de Kohei Horikoshi nous a déjà habitué à perdre énormément de lecteurs en 2017 et 2018. Le constat se répète à nouveau, en absence de l’anime My Hero Academia est incappable de maintenir son niveau de vente. Dit aurement sans toutes ces mises en avant dont il a pu bénéficier jusque-là il suivrait la même trajectoire qu’un Seven Deadly Sins et ses ventes actuelles seraient beaucoup plus faibles …

Quatrième à la fin du premier semestre, My Hero Academia a souffert de la parution d’un unique volume au second semestre. Un tome 24 qui s’est relativement mieux vendu que son prédécesseur et auquel il devrait recoller après la parution du 25 quand il aura bénéficié de la relance que procure la parution d’un nouveau volume. Quant à l’anime il est bien revenu en octobre, mais son impact reste proche de zéro jusqu’à maintenant. C’est à peine si on sent un léger mieux …

Malgré tout il termine tranquillement sixième, du fait d’un deuxième semestre plutôt faible des titres qui le suivent, avec plus de 5 millions de copies vendues. Au total ses quatre volumes parus cumulent 2 926 606 copies vendues, soit 150 000 de moins qu’en 2018. Ce qui laisse 2 120 968 copies aux anciens volumes, un chiffre loin d’être dérisoire qui donne une belle moyenne de 106 048 copies par volume.

Qu’attendre pour 2020 ? Avec le second film d’animation qui arrive en décembre on est en droit d’espérer que le boost de la saison 4 va enfin décoller mais rien n’est sûr. Après tout le nombre de volumes commence à devenir conséquent et il sera dur pour MHA de recruter massivement de nouveaux lecteurs dans les années qui viennent, surtout avec le nouveau cycle qui s’enclenche …

2016, 2017, 2018 et maintenant 2019 … Rien n’arrête la chute libre des ventes de l’Attaque des Titans, qui affiche des niveaux de vente toujours plus bas à chaque nouveau volume.

Le constat est sans appel pour des tomes qui paraissent chaque année aux mêmes périodes, la différence avec les tomes de 2018, vendus respectivement à 1 486 038, 1 358 623 et 1 226 619 exemplaires, est frappante, c’est encore plus fort avec les tomes de 2017 ou 2016 …

La chute semble même s’accélérer tant les écarts entre chaque volume ne sont pas négligeables. Notons tout de même, et c’est le seul point positif sur l’ensemble de l’année, que ses éditions limitées se sont mieux vendues cette année, mais ça n’enraye pas la baisse.

Ses trois volumes parus cumulent 3 472 072 copies vendues, et environ 3,7 millions en ajoutant ses éditions limitées, soit une perte d’environ 500 000 copies sur les nouveaux volumes qui représentent donc la quasi intégralité des volumes perdus par rapport à 2018. Les ventes d’anciens volumes, relativement égales à celles de l’année dernière avec environ un million de copies, ne sont sauvées que grâce à la partie 2 de la saison 3 de l’anime qui a eu plus d’impact que la première. En dehors les ventes d’anciens volumes sont désormais inexistantes …

S’il n’enraye pas vite cette dynamique négative l’Attaque des Titans risque de vivre une année 2020 difficile, où il se fera dépasser par Demon Slayer (et peut-être par Kingdom) en nombre de lecteurs. Et avec un anime qui ne revient qu’en octobre et une nouvelle génération qui pousse vite, le manga d’Hajime Isayama pourrait voir sa place dans le Top 10 menacée …

Notons tout de même que l’Attaque des Titans termine sa septième année consécutive dans le Top 10 annuel, égalisant ainsi Naruto qui y était présent de 2008 à 2014. S’il est encore présent en 2020 l’Attaque des Titans deviendra le deuxième manga à être resté le plus longtemps dans le Top 10 annuel depuis la création du Top Oricon …

Jusqu’au début de l’année Haikyû !! était un titre qui avait bien vieilli, peut-être même celui qui a le mieux vieilli de sa génération, bien qu’il ne soit plus capable d’atteindre les sommets qu’il a atteint en 2015 et 2016.

Un lent déclin se faisait sentir en début d’année, la suite logique, certainement d’une chute réalisée à l’été 2018 qui l’a éloigné du cap des 700 000 copies. Mais on ressentait davantage une érosion naturelle qu’une chute drastique comme celle de l’Attaque des Titans …

Les écarts entre les tomes 35 à 38 attestent de ce lent déclin, aucun d’entre eux n’arrive à suivre son prédécesseur mais les écarts restent globalement assez stables. Cependant le tome 39, paru en septembre, a réalisé une grosse chute et ne termine l’année, d’après mes estimations, qu’à 505 000 copies vendues en deux mois et demi de vente, triste constat lorsqu’on voyait le tome 35 passer facilement ce cap en trois semaines. Le tome 40, paru le 1er novembre, se vend encore moins bien et ne termine l’année qu’à 382 601 copies vendues en 17 jours, triste constat lorsqu’on se rappelle que le tome 35 arrivait à peu près au même stade en une semaine …

Finalement il est indéniable que 2019 est la pire année de vente connue par le manga d’Haruichi Furudate, la chute de 2018 s’est aggravée et même poursuivie et il commence à avoir du mal à passer le demi-million d’exemplaires.

Ses six volumes parus cumulent environ 3 467 087 copies vendues, ce qui signifie que les anciens volumes ont tout de même vendu environ 1 047 751 exemplaires, soit 230 000 de plus qu’en 2018. On avait déjà remarqué ces meilleures ventes à la fin du premier semestre, qui sonnent un peu comme le seul résultat positif (et c’est le cas) mais qui reste difficile à expliquer alors que le manga n’a eu aucune mise en avant majeure depuis 2016.

Mais cela montre tout de même que malgré les années qui passent et les tomes qui s’accumulent il conserve un dynamisme intéressant lui permettant de jouer les premiers rôles. Le retour de son anime en janvier pourrait lui procurer l’aide dont il avait besoin pour se relancer, ce qui pourrait lui permettre de se raccrocher au cap des 600 000 copies qui semble inatteignable avec les deux derniers volumes. Seven Deadly Sins y est bien parvenu en 2018 avec sa saison 2, alors pourquoi pas Haikyû !! …

Notons tout de même Haikyû !! termine sa sixième année consécutive dans le Top 10 annuel, en faisant le quatrième manga de l’ère Oricon à être resté le plus longtemps dedans, passant devant Fairy Tail et ses cinq années de présence entre 2009 et 2013.

À l’instar de The Promised Neverland et The Quintessential Quintuplets Kaguya-sama : Love is War a été boosté par la diffusion de son anime durant l’hiver 2019 et en a bien profité. Malgré tout avec des ventes inférieures au premier et un dynamisme inférieur au second il ne fallait pas s’attendre à un grand résultat. Il figure pourtant dans le Top 10 annuel, preuve que l’anime a rempli son contrat en amenant de nouveaux lecteurs au manga.

Suite à la diffusion de son anime ses ventes se sont plutôt stabilisées, mais une petite relance grâce à la sortie d’un film live en septembre permet au manga de passer les 4 millions de copies vendues.

Aucun volume n’est présent dans le Top 50 annuel, et à vrai dire même dans un Top 100 ils seraient assez loin. Le tome 16, avec deux mois de vente, termine l’année à environ 309 000 copies vendues, les quatre autres doivent tourner entre 370 et 350 000 copies vendues, mais difficile d’imaginer mieux quand à la fin du premier semestre le tome 12 arrivait à 302 333 copies …

Il semble donc compliqué d’imaginer voir le manga jouer un Top 10 annuel sur le moyen terme. Cela devrait même être compliqué dès l’année prochaine, bien qu’une saison 2 de l’anime ait été annoncée.

Après une année 2018 pleinement réussie où il a recruté de nombreux lecteurs en début et fin d’année, Moi, quand je me réincarne en Slime devait confirmer être devenu un titre majeur en 2019, et les deux premiers mois de l’année allaient dans ce sens.

Seulement la suite n’a pas été rose … le boost de son anime, qui était excellent jusqu’en janvier, a fondu alors que ce dernier était encore en pleine diffusion, et ses ventes d’anciens volumes n’ont pas survécu longtemps après la fin de ce dernier.

Quant au manga il a également montré quelques signes de faiblesse, son tome 10 qui possède pourtant une édition limitée termine devant le 11 qui n’en possède pas. Le tome 12, qui possède également une édition limitée, termine l’année avec 487 000 copies vendues environ en quatre mois et demi, ce qui lui donne un retard conséquent sur le 10 qui atteignait un même chiffre à la mi-janvier …

La parution de seulement trois volumes contre quatre en 2018 ne l’a pas non plus aidé, mais en chiffres purs 2019 reste une meilleure année que 2018. Ses trois volumes cumulent donc environ 1 665 527 copies vendues, chiffre qui monte environ à 1 780 000 copies avec ses éditions limitées. Il reste donc environ 1 635 000 copies d’anciens volumes, soit en moyenne 181 667 copies par volume. Mais cela signifie aussi qu’il a vendu moins de 300 000 copies d’anciens volumes au second semestre, inquiétant …

 

Hors Top 10 séries

L’omniprésence de Demon Slayer dans le Top 50 volumes fait qu’il n’en reste que cinq n’appartenant pas aux mangas du Top 10. Parmi eux on retrouve les trois volumes parus de One-Punch Man cette année. Après 2018 le manga de ONE et Yusuke Murata rate donc encore le coche de très peu, occupant une probable onzième place alors qu’il était encore dixième à la fin du premier semestre.

Alors que ses ventes étaient plutôt inquiétantes en 2018 et au début de l’année où le tome 18 a été incapable de suivre son prédécesseur, le retour de l’anime au printemps a permis au manga de recruter de nouveaux lecteurs. Ce qui ne se remarque pas finalement au classement par volume, puisque ses trois tomes de 2019 finissent tous derrière les trois tomes de 2018, même le 20 pourtant paru un mois plus tôt que le 17 l’année dernière.

D’après mes estimations One-Punch Man a vendu environ 3 155 000 exemplaires en 2019, ses trois volumes parus cumulant 1 924 005 exemplaires, cela laisserait environ 1 230 000 copies aux anciens volumes, un très bon chiffre.

Malgré les années qui passent et son rythme de parution très lent March comes in like a lion reste un titre majeur et les 687 476 copies vendues en 11 mois par son tome 14 sans ses éditions limitées vont dans ce sens. Avec ses deux éditions limitées ce tome a passé le cap des 800 000 copies vendues, ce qui fait du manga de Chica Umino le sixième manga ayant compté le plus de lecteurs cette année.

L’inusable Détective Conan est encore présent avec son tome 96. S’il s’est moins bien vendu que le 95 et ses performances impressionnantes, le 96 s’est mieux vendu que le 94 sur ses premières semaines. Il termine finalement derrière ce dernier, certainement parce qu’il n’a pas encore bénéficié de la relance que lui procurera le 97 à sa sortie, mais 7 000 copies de retard pour quatre mois de vente en moins c’est plutôt une bonne performance.

 

Conclusion

2019 restera dans les anales du Top Oricon, tout d’abord, bien sûr, car il s’agit de la première année où One Piece n’occupe pas la première place, mais aussi et surtout parce que 2019 a lancé un nouveau cycle, une nouvelle génération de titres qui percent et mettent à mal les titres installés depuis plus de cinq ans.

Le début de relance timide du marché qu’on sentait au second semestre 2018 s’est confirmé en 2019 et plusieurs titres ont explosé. On pense bien sûr à The Promised Neverland mais aussi aux trois entrants que sont Demon Slayer, The Quintessential Quintuplets et Kaguya-sama : Love is War, mais d’autres titres aux niveaux de vente plus ou moins proches de celui de Kaguya-sama auront rapidement leur carte à jouer.

Demon Slayer est en train de s’imposer comme le leader de cette nouvelle génération, suivi de The Promised Neverland et The Quintessential Quintuplets. Globalement en dehors de TPN je ne m’attendais pas à ce qu’un seul d’entre eux monte aussi haut. Pourtant le fait le plus notable est que ces trois titres désormais majeurs sont partis pour se terminer en 2020, rendant le classement de l’année à venir, en fonction du nombre de volumes qu’ils verront paraître, difficile à prévoir.

L’ancienne génération a énormément souffert et n’a jamais réussie à lutter face à cette jeunesse pleine de vigueur. Mais plus que la nouvelle c’est Demon Slayer, avec son boost stratosphérique, qui semble être en train de pomper les lecteurs des autres titres. Tous les principaux boosts se sont en effet éteints à partir de l’été, seul The Quintessential Quintuplets ayant pu résister parmi les titres du Top 10 jusqu’en septembre. Et le constat des nouveaux volumes en baisse à partir de ce stade se remarque également. Que ce soit l’Attaque des Titans, Haikyû !! ou Seven Deadly Sins qui a totalement disparu du classement annuel le constat est sans appel pour leurs tomes parus après juin …

L’avenir s’annonce globalement radieux, 2020 pourrait être une encore plus grande année de vente que 2019. Car tous les titres du Top 10 auront une mise en avant majeure, en plus d’autres qui pourraient pointer le bout de leur nez pour espérer chiper une place dans un Top 10 qui pourrait avoir un niveau très élevé. Pourrions-nous revivre une année équivalente à 2014 où 14 mangas ont vendu plus de 4 millions d’exemplaires ? Difficile à dire …

 

Cumulé sur trois ans

Rappel : le cumulé sur trois ans présente les ventes de manga au Japon sur les trois dernières années. Cela permet de voir sur une période plus longue l’évolution des ventes et la dynamique de certains titres.

Ce tableau représente les ventes de manga au Japon sur les années 2017 – 2019 :

Classement

Ventes totales

Nb volumes parus

Différence / 2018

1 : One Piece

29 743 801

11

– 2 179 374 (=)

2 : Kingdom

18 815 746

11

+ 1 065 393 (+1)

3 : My Hero Academia

17 618 069

13

– 67 342 (+1)

4 : L’Attaque des Titans

16 562 978

9

– 1 839 847 (-2)

5 : Haikyû !!

14 613 401

17

– 1 959 556 (=)

6 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba

14 595 885

14

Hors Top 10 2018

7 : The Promised Neverland

13 741 375

16

Hors Top 10 2018

8 : Seven Deadly Sins

11 502 175

16

– 2 073 649 (-2)

9 : One-Punch Man

9 178 151

9

– 824 760 (-1)

10 : Tokyo Ghoul:Re

9 171 157

8

– 3 678 599 (-3)

Jusqu’à présent l’Attaque des Titans était resté numéro 2 du cumulé derrière One Piece. Il est désormais dépassé par Kingdom et My Hero Academia.

Globalement le retarit de l’année 2016 retire la dernière grosse année de vente des mangas de la précédente génération. Ainsi l’Attaque des Titans, Haikyû !! et Seven Deadly Sins accusent le coup en perdant chacun près de 2 millions de copies.

Entrées fracassantes de Demon Slayer et The Promised Neverland suite à leur belle année 2019. Pour ce dernier cela représente même son total de vente depuis son lancement.

Terminé l’année dernière Tokyo Ghoul:Re est encore présent dans le cumulé et devrait s’y retirer en 2020, certainement pour y faire entrer The Quintessential Quintuplets.

 

C’est ainsi que se termine le bilan final du Top Oricon 2019. Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Si vous souhaitez suivre l’évolution des ventes au fil des semaines et les analyses que j’en fais n’hésitez pas à vous abonner au blog où à me suivre sur Twitter pour ne louper aucun classement.

J’ai hâte de débuter cette troisième année (et demie) à vous présenter les classements de vente de manga au Japon. Cela commencera très vite, le premier Top Oricon hebdomadaire de 2020 devant sortir demain si vous lisez cet article à sa sortie. Cette année 2019 m’aura vraiment comblé, on a rarement vu un classement annuel aussi diversifié en genres, et celui de 2020 pourrait l’être encore plus …

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Top Oricon 2018

Top Oricon Premier semestre 2019

Top Oricon 2020

Source : Oricon

9 commentaires sur “Top Oricon 2019 : La folie Kimetsu

  1. Le sixième manga avec le plus de lecteurs au Japon cette année c’est March comes in like a lion.
    Il ne fait pas de bruit, il a un rythme de parution lent mais il est toujours fidèle au poste. Ça fait plaisir !

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s