Mes 15 mangas préférés de 2019

Bonjour à toutes et à tous et joyeux Noël si vous lisez cet article le jour de sa sortie. Chaque fin d’année est l’occasion pour nombre de bloggueurs, youtubeurs ou autres influenceurs de faire leur bilan personnel de l’anime dans le/s domaine/s dans lesquels ils postent régulièrement du contenu. C’est bien sûr mon cas et bien que je sois en retard par rapport à l’année dernière je ne déroge pas à la règle en 2019.

Pour ce Bilan Manga 2019 j’ai décidé de changer la formule par rapport à ce que j’ai pu vous proposer en 2017 sur l’ancien blog ou en 2018 ici. Il sera toujours découpé en 5 parties mais ces parties changent et ne seront pas dans le même ordre.

La première partie, ici-même, où je vous présenterais le Top 15 de mes mangas préférés de l’année.

La Partie 2 où je vous présenterais le résultat de vos votes pour vos mangas préférés de l’année (sortie : 26/12/2019, soit demain).

La Partie 3 où je vous présenterais, malheureusement, mes flops mangas de l’année (sortie : 30/12/2019).

La Partie 4 qui reste secrète pour l’instant (sortie : 31/12/2019)

Et la Partie 5 où on fera le bilan du blog (sortie : 01/01/2020).

 

Les présentations sont terminées, place au Bilan Manga 2019 Partie 1 :

 

Bilan Manga 2019 Partie 1 miniature

Mes 15 mangas préférés de 2019

Informations : Le classement qui va suivre est purement subjectif et ne concerne que mes goûts. Il est basé sur l’intégralité de mes lectures manga de l’année 2019 sauf relectures. Que le manga soit une nouveauté de l’année, un titre plus ancien toujours en cours ou terminé, que j’ai lu 1, 5, 10 ou 30 volumes de chaque titre cela ne change rien ils seront tous logés à la même enseigne.

Si un titre que vous avez adoré cette année ne figure pas dans ce classement ou inversement il est donc inutile de crier au scandale, soit je n’ai pas lu le titre en question, soit j’estime qu’il n’a pas sa place ici.

Contrairement aux années précédentes et exceptionnellement mes lectures en scan compteront, mais comme j’en lis peu cela aura peu d’influence.

 

 

Seven Deadly Sins 33 vf

15ème : Seven Deadly Sins (-12)

Auteur : Nakaba Suzuki

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Volumes parus : 31 à 36

Volumes lus : 31 à 36

Vous êtes surpris ? Moi aussi. Je n’ai fait que démonter le manga cette année, tant ce qui nous a été offert est indigne de la grande œuvre qu’est Seven Deadly Sins

Pourtant plus j’avançais dans la confection de ce classement et plus je me suis rendu compte que oui, Seven Deadly Sins devait être 15ème. Car le saccage ne commence que tradivement par rapport aux tomes parus en France.

Les tomes 31 à 34 sont excellents et dans la lignée de ce que nous proposait Nakaba Suzuki depuis le début de la série, bien qu’on sente déjà un coup de moins bien au tome 32 comme ça avait été le cas au tome 29 l’année dernière.

Le désastre commence au tome 35 avec le début du combat contre Zeldris, Chandler et Kusack, car au final on est tous d’accord pour dire que ce combat est trop long, fatigant, ennuyeux et limite intuile vu ce qui vient ensuite …

Malgré tout je retiendrais aussi que la lecture en volume relié est bien plus agréable qu’en scan, qu’on soit dans un bon ou mauvais passage. Le tout est plus digeste puisqu’on avance beaucoup plus rapidement d’une traite et je trouve la traduction de Fédoua Lamodière bien meilleure que celle du site Scantrad France que je trouve bizarre des fois …

Bref, on a quand même eu de sacrés développements cette année, notamment le tome 33 et son passage dans le Purgatoire qui est digne des meilleurs passages de la série. Puis passer de la 3ème à la 15ème place en un an ça montre bien qu’il y a eu un problème.

 

Slam Dunk Star Edition 1

14ème : Slam Dunk (Nouveauté)

Auteur : Takehiko Inoue

Éditeur vo/vf : Shueisha/Kana

Volumes parus : Star Édition 1 à 6

Volumes lus : Star Édition 1 à 6

Que c’est drôle !! Je m’attendais à un manga tellement sérieux que j’en suis resté mort de rire durant tous les 2 premiers tomes.

Bon, au fil du temps ça devient quand même de plus en plus sérieux, au fur et à mesure que la tension et les premiers enjeux arrivent. Mais globalement sur ces 6 tomes j’ai du mal à voir en quoi ce titre est une légende. Parce que soyons honnêtes, pour un titre terminé en 31 volumes, 20 pour cette Star Édition, ça démarre très lentement …

Il faut du temps, bien sûr, pour mettre en place une équipe, mais c’est pas non plus comme si Shôhoku partait de rien contrairement à Dream Team (dont je suis l’anime) où le niveau de l’équipe initiale est réellement à 0.

Pour l’instant Hanamichi Sakuragi porte le manga grâce à son charisme et sa fierté sans limite. Les autres, si ce n’est ceux qui ont été développés dans les 2 derniers tomes, sont un peu fades à mon goût. À voir comment tout cela évolue mais cela n’empêche que Slam Dunk est une de mes nouveautés préférées de l’année, la quatrième précisément …

 

Tokyo Revengers 1 vf

13ème : Tokyo Revengers (Nouveauté)

Auteur : Ken Wakui

Éditeur vo/vf : Kodansha/Glénat

Volumes parus : 1 à 4

Volumes lus : 1 à 4

Là on grimpe vraiment d’un cran. Car Tokyo Revengers, ma troisième nouveauté préférée de l’année, est un titre renversant, puissant émotionellement et au concept tellement original !!

Mélanger furyô et voyages dans le temps il fallait y penser. Que la sauce prenne aussi bien que ça c’est carrément inattendu.

Car Ken Wakui a réussi à retourner le concept du voyage dans le temps, qui souvent un casse-tête et un créateur d’incohérences pour nombre de titres, à son avantage.

Modifier le passé ne donne pas que de simples modifications dans le présent, ça change le vécu des personnages, leurs relations avec les autres et leur position dans la société. Ainsi Takemichi, englué dans une mission pour sauver la seule fille qu’il a aimé, se retrouve à jongler entre les différentes modifications du présent qu’apportent ses nouvelles actions dans le passé, rendant l’intrigue imprévisible puisqu’on ne sait jamais ce qui peut arriver même quand on pense avoir atteint son objectif …

Je n’ai franchement pas grand chose à redire à Tokyo Revengers, s’il n’est que 13ème c’est parce que les 12 devant sont aussi d’excellents mangas. Je dirai juste que les dessins ne sont pas fous, le côté furyô ressort bien, ce qui lui donne un attrait particulier, mais j’en suis pas totalement fan.

Mon avis sur le tome 1

 

Magi 34 vf

12ème : Magi the labyrinth of magic (+2)

Auteure : Shinobu Ohtaka

Éditeur vo/vf : Shogakukan/Kurokawa

Volumes parus : 31 à 34

Volumes lus : 31 à 34

Finalement Magi est encore là (cf ce que j’ai dit l’année dernière). Et pour cause, l’arc final, qui était intéressant mais sans plus, a décollé à partir du tome 33 et nous montre enfin ses réels enjeux et les débuts de réponse que chaque personnage apporte par rapport à la question existentielle depuis le début de la série : qu’est-ce qui fait un bon souverain ? Quel système politique, économique choisir ? Quels impacts sur un monde en pleine mutation qui n’aspire qu’à la paix ?

Le nouveau monde mis en place par Sinbad ne tourne pas rond, j’en avais la sensation l’année dernière et je pensais à tort que cela nous menait vers un final plutôt moyen, voire bizarre mais finalemnt Shinobu Ohtaka a tout maîtrisé et ressort les meilleurs éléments au meilleur moment. Et certains évènements passés sont d’autant plus acceptables quand on voit leur réel intérêt arriver.

2020 sera donc l’année de la fin de Magi en France. Cette fin sera-t-elle comme je l’espère ? Moyenne/pas terrible comme je le ressens depuis un moment déjà ? Car bien que la série ait regagné de l’intérêt rien n’indique que la fin en elle-même sera étincellante. Je m’en méfie maintenant des fins, vu le désastre de celles de Fairy Tail et Bleach

 

The Promised Neverland 7 vf

11ème : The Promised Neverland (-9)

Auteurs : Kaiu Shirai/Posuka Demizu

Éditeur vo/vf : Shueisha/Kazé

Volumes parus : 6 à 11

Volumes lus : 6 à 11

The Promised Neverland n’est même pas dans le Top 10 !! Alors qu’il était deuxième l’année dernière et cinquième à la fin du premier semestre !! C’est vous dire le niveau incroyable qu’il y a cette année.

Je crois l’avoir déjà dit mais jusqu’à maintenant mon arc préféré est le premier : celui à l’orphelinat où les enfants tentent de trouver un moyen de s’enfuir dans une guerre psychologique passionnante.

Depuis qu’ils sont partis j’ai l’impression de lire un shonen classique, typique du Jump et qui ne se démarque pas des autres, surtout avec les deux derniers tomes parus où l’action a primé sur le reste. Mais comme je suis attaché aux personnages et à l’univers j’adhère toujours autant.

C’est l’univers, justement, qui permet au titre de rester aussi passionnant qu’il ne l’était au début. C’est assez comparable à l’Attaque des Titans en fait, on part d’un espace clôt pour en sortir et découvrir une vérité qui dépasse tout ce qu’on avait pu imaginer.

Donc oui, je suis moins à fond qu’au début (ça se ressent dans ce que j’écris je pense) mais c’est tellement bon que je suis surpris qu’il ne soit pas dans le Top 10, mais il faut faire des choix …

 

Valkyrie Apocalypse 1 vf

10ème : Valkyrie Apocalypse (Nouveauté)

Auteurs : Shinya Umemura/Ajichika/Takumi Fukui

Éditeur vo/vf : Tokuma Shoten/Ki-oon

Volumes parus : 1 et 2

Volumes lus : 1 et 2

Vous savez, je dis souvent que le nombre de volumes lus dans l’année a un grand impact sur le classmeent. Ça se vérifie encore cette année puisque malgré le giga-coup de cœur qu’est Valkyrie Apocalypse je ne peux pas le classer mieux que dixième.

Mais je ne pouvais pas non plus le mettre plus loin, car il m’a bien plus impressionné que The Promised Neverland et Magi, et bien plus émerveillé que Tokyo Revengers et Slam Dunk.

Certains diront que c’est juste des combats de surhommes et de dieux aux pouvoirs abusés où on cherche juste à rendre le tout impressionnant … Oui, mais voyez ce que j’ai dit sur le tome 1, ce manga traite également de la surexploitation des ressources, du caractère divin et les personnages qui se battent nous sont présentés de fond en comble pour nous permettre de les comprendre et de les apprécier.

Ce manga est une véritable claque, tant scénaristique que graphique. Si je n’avais qu’une nouveauté de l’année à vous conseiller ce serait lui sans aucune contestation possible.

 

shine-1-nobi

9ème : Shine (Nouveauté)

Auteur : Kotoba Inoya

Éditeur vo/vf : Kodansha/Nobi-Nobi

Volumes parus : 1 à 5

Volumes lus : 1 à 5

Devant Valkyrie Apocalypse, oui, en grande partie grâce à ce cinquième volume paru, je vous avais dit que le nombre de tomes faisait la différence chez moi.

Le point numéro un serait que Shine, ce manga centré sur le monde de la mode et le stylisme ne fait que gagner en intérêt à mes yeux au fil des tomes.

Pour recontextualiser on est en face d’un titre qui nous a été vendu comme une romance … ALORS QUE NON !! C’est un nekketsu, du même calibre qu’un My Hero Academia ou autres, où les personnages que l’on suit sont amenés à se surpasser pour prouver qu’ils méritent d’exister dans un monde que l’on apprend à connaître, qui a ses codes, ses directives, ses talents et ses rebuts. C’est le domaine qui le rend original et lui permet de se démarquer de la concurrence, d’où une neuvième place (et première des nouveautés de l’année) amplement méritée.

Par contre les couvertures c’est non. Pourquoi avoir fait ça Nobi-Nobi, les couvertures japonaises sont tellement (plus) belles ? …

Mon avis sur le tome 1

 

space-brothers-1-pika

8ème : Space Brothers (Nouveau)

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Volumes parus : 25 à 28

Volumes lus : 1 à 6

Après quelques mois d’hésitation avec Food Wars et d’autres d’attente je me suis lancé dans Space Brothers et je ne le regrette pas du tout.

Space Brothers, le récit de deux frères fans de l’espace qui croisent un ovni durant leur enfance et qui se font la promesse de devenir astronautes.

Je vais de plus en plus vers ce genre d’œuvre et la raison s’expliquerait certainement par l’humanité qui en ressort. On peut aisément s’identifier aux personnages, et ce dans n’importe quel domaine, le tout en en apprenant énormément sur ce domaine où il reste encore tant de mystères et de mondes inexplorés.

J’ai tendance à dire depuis que j’ai commencé qu’il manque un truc pour réellement m’emballer mais aujourd’hui je pense pouvoir le dire : c’est un coup de cœur. J’aime les personnages, l’univers, le développement qui en est fait, l’histoire spatiale, les nombreuses étapes du parcours du combattant pour devenir astronaute, et la concordance qu’on pourrait faire avec notre propre vie, nos doutes, nos inquiétudes, nos rêves.

Oui, je le reconnais, Space Brothers m’a touché en plein cœur. Il serait certainement plus haut placé si j’avais pu lire plus de tomes, car je suis certain que la série va monter en puissance. J’ai donc hâte d’en voir plus en 2020. À surveiller donc pour un potentiel podium dans un an …

Mon avis sur les tomes 1 et 2

 

haikyu-33-kaze

7ème : Haikyû !! (-2)

Auteur : Haruichi Furudate

Éditeur vo/vf : Shueisha/Kazé

Volumes parus : 32 à 35

Volumes lus : 32 à 35

Haikyû !! tient toujours le rythme après 35 volumes. Certes je m’en rends certainement moins compte que d’autres vu que je l’ai débuté il y a 2 ans mais quand même.

Il n’y a rien à redire tant la maîtrise d’Haruichi Furudate est parfaite et le suspens de ses matchs impressionnants jusqu’aux derniers instants. Et l’humour suit toujours, donc on ne peut pas ne pas ressortir heureux de la lecture d’un volume.

Finalement s’il n’est que septième c’est parce que seuls 4 volumes sont parus, étonnant sachant qu’on est loin d’avoir rattrapé la parution japonaise qui a encore sorti 6 tomes cette année. Kazé a sérieusement ralentit le rythme et je me demande quelle en est la cause. Car même si le nouveau match débuté avec le tome 34 n’est pas à la hauteur du précédent il n’en reste pas moins intéressant et un ou deux tomes en plus auraient pu suffire à prendre la sixième place voire mieux …

 

Kingdom T.16

6ème : Kingdom (+1)

Auteur : Yasuhisa Hara

Éditeur vo/vf : Shueisha/Meian

Volumes parus : 11 à 34

Volumes lus : 11 à 30

Je me dois d’être honnête avec moi-même. J’aurai lu 30 tomes de Kingdom l’année dernière jamais il n’aurait battu Haikyû !!, il y a même pas photo …

C’est clairement la quantité publiée, et donc que j’ai lu, qui fait la différence, même si ça n’enlève en rien que Kingdom soit un bon manga.

Il n’est pas en miniature de cet article pour rien, il m’a marqué avec ce tome 16 qui reste pour moi le meilleur tome de la série jusqu’à présent, où ses tactiques improbables, notamment d’un personnage qui à lui seul réhausse le niveau de la série depuis quelques temps, qui font la différence. Puis les dessins sont magistraux et nous prennent aux tripes, notamment en pleines batailles.

Par contre j’ai la sensation que Kingdom est un peu surcôté. Quand j’en vois sur Twitter qui le rangent aux côtés de One Piece, qualitativement parlant, alors One Piece est très loin d’être mon manga préféré, et je suis aussi loin de le considérer comme le meilleur mais je reconnais que c’est une œuvre extraordinaire, donc non, peut-être ensuite mais sur ces 30 premiers tomes non.

Il était pourtant premier à la fin du premier semestre. Oui, parce que j’en étais vraiment devenu dingue à ce stade. Mais depuis c’est retombé, la faute à un arc de la Coalition qu’on m’a survendu et qui ne se démarque pas des autres pour l’instant. L’arc de l’attaque de Zhao, où se trouve le tome 16, est nettement meilleur en termes de développement et même de combats. Après l’autre raison c’est que j’ai lu d’autres titres qui m’ont bien plus marqué sur le second semestre et qui méritent de finir devant lui …

Enfin vu le level ensuite c’est quand même bien d’être ici. C’est juste qu’après 30 tomes je ne comprends toujours pas pourquoi il y a un tel engouement pour ce titre …

 

march-comes-in-like-a-lion-14-kana

5ème : March comes in like a lion (+3)

Auteure : Chica Umino

Éditeur vo/vf : Hakusensha/Kana

Volumes parus : 12 à 14

Volumes lus : 12 à 14

Si je comptais les relectures il finirait premier sans aucune contestation possible (presque).

Je l’ai dit et redit dans sa chronique, ce manga est exceptionnel, aborde des thèmes profonds, puissants, importants dans notre société actuelle qu’il nous touche forcément.

Comme pour Space Brothers c’est le côté humain qui en ressort qui fait mouche chez moi, de plus en plus au fil de mes découvertes et qui m’a donc valu cette revalorisation en début d’année, passant dans mon estime de bon manga à chef d’œuvre qu’il faut lire au moins une fois dans sa vie …

Et finalement ces tomes 12 à 14 sont très bons, nous dirigent sur ce qui semble être le début de la fin de la série, mais ce ne sont pas non plus les meilleurs ou les plus importants qu’on ait eu depuis le début. Car les principaux problèmes sont désormais réglés et c’est vers l’avenir et sa construction que se recentre l’intrigue.

Ma seule crainte c’est qu’on a rattrapé la parution japonaise et qu’il n’y aura donc plus qu’un volume par an. Serait-ce suffisant pour apparaître dans mon Top 15 annuel sachant que Berserk (mon troisième manga préféré) lui-même n’y arrive pas ? …

 

Hinomaru Sumo 15 vf

4ème : Hinomaru Sumo (-3)

Auteur : Kawada

Éditeur vo/vf : Shueisha/Glénat

Volumes parus : 14 à 17

Volumes lus : 14 à 17

On m’aurait dit il y a un an qu’Hinomaru Sumo serait au pied du podium en 2019 je ne l’aurai pas cru …

Surtout que le manga continue de monter en puissance. Hinomaru Sumo n’a jamais été aussi passionnant que cette année, entre les enjeux du tournoi Interlycée, ces intrigues qui trouvent une réponse finale avec un développement de personnage à applaudir tant l’auteur ne l’a jamais mis de côté. Des combats aux suspens toujours aussi haletants, époustouflants où la moindre erreur peut être fatale …

On a lu le meilleur d’Hinomaru Sumo cette année et pourtant il n’est pas sur le podium, vous imaginez le niveau des 3 premiers désormais. Oui il est incroyable … En tout cas vivement 2020 pour découvrir la deuxième partie de la série.

 

Nous arrivons sur le podium. Quels sont mes 3 mangas préférés de 2019 ?

 

L'Attaque des Titans 29 vf

3ème : L’Attaque des Titans (+1)

Auteur : Hajime Isayama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Volumes parus : 27 à 29

Volumes lus : 27 à 29

Depuis les révélations du flashback de Grisha Jäger l’Attaque des Titans a changé de dimension. Ce manga a évolué pour devenir une œuvre complète, aboutie, aux enjeux bien supérieurs que la simple survie qui était recherchée à la base.

Les choix d’Hajime Isayama, sachant qu’il a modifié la fin pour que le titre dure plus longtemps, sont incroyables. Qui aurait pu croire qu’il ferait d’Eren une raclure ? Qui aurait pu croire qu’il enverrait au placard tous les personnages préférés des fans ? Qui aurait pu croire que Gaby aurait plus d’importance que Mikasa ? Tout ça pour le bien-fondé d’une histoire à la dimension politique, géopolitique même, énorme.

Les tomes parus cette année ne sont que l’aboutissement d’un développement débuté il y a presque 3 ans mais qui englobe tout ce qu’on a vu depuis les premières pages du premier chapitre.

On peut faire tellement d’allusions à notre histoire moderne, entre les guerres mondiales, les armes de destruction massive, le nationalisme, le fascisme, etc …

Quelle maîtrise, je ne peux que lui tirer mon chapeau pour un tel résultat qu’on est en train d’avoir. Et entre les révélations et les chocs on arrive toujours à avoir d’autres surprises. Et je peux vous assurer qu’avec au moins 5 volumes par an il serait premier chaque année depuis au moins 3 ans …

 

ashita-no-joe-glenat-1

2ème : Ashita no Joe (Nouveau)

Auteurs : Asao Takamori/Tetsuya Chiba

Éditeurs vo/vf : Kodansha/Glénat

Volumes parus : aucun (terminé en 2012)

Volumes lus : 1 à 13 (intégrale)

Cela faisait plusieurs années que j’avais envie de découvrir Ashita no Joe, le légendaire manga qui a fait naître, soi-disant, le genre nekketsu. Pendant longtemps le manga n’était plus disponible et lorsque Glénat l’a réimprimé j’étais intéressé mais n’ait pas trouvé le temps de me le procurer de suite. J’ai finalement foncé en mai, mon envie et le forcing d’Otakulte ayant fait le reste.

J’ai tout de suite apprécié, tant l’histoire de Joe est frappante, celle de Danpei émouvante. Avec Rikiishi et Yoko ce sont clairement les 4 personnages à retenir, leur développement se fait ensemble, chacun avance sur son chemin, avec ses croyances, ses doutes, ses rêves et la boxe comme pont commun.

Rien n’a été laissé au hasard, chaque personnage, chaque rencontre va avoir son impact sur les principaux. Les adversaires de Joe sont tout aussi ambitieux que lui, peut-être même plus au départ tant celui-ci rejette la boxe.

C’est bien trop long à expliquer, une chronique dessus serait plus appropriée, mais pour résumer c’est encore une fois ce côté humain qui ressort de cette histoire. Ils nous touchent émotonellement parlant, nous foudroient par leur volonté et la malchance qui les habite.

Ashita no Joe a marqué son temps sur des aspects qui dépassent nettement celui du sport. Un demi-siècle après il reste une référence en son genre, un modèle d’inspiration tant la maîtrise de l’univers et des personnages y est parfaite. Seuls quelques choix dans les derniers tomes paraissent étranges mais ils répondent à une logique qui a été respectée de fond en comble. La fin en elle-même est magistrale et nous laisse bouche béé, béat d’admiration et de questions sans réponses. Un coup de maître qu’aucun autre, parmi ceux que j’ai lu, n’a proposé jusqu’à présent …

Clairement un titre que je retiendrais longtemps comme un de mes préférés.

 

 

gotobun-no-hanayome-1-jp

1er : The Quintessential Quintuplets (Nouveau)

Auteur : Negi Haruba

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Volumes parus : aucun (à paraître)

Volumes lus : 1 à 13

Je suis tellement heureux vous savez. Ce petit manga je l’ai remarqué avant que tout le monde ne le découvre. Personne ne le connaissait et personne ne réagissait quand j’en parlais. J’ai adoré l’anime mais ai attendu trop longtemps le manga, qui avait déjà commencé à faire son trou et dont beaucoup de monde commençait à faire tourner.

Ce petit manga que j’ai suivi dès ses débuts m’est vite apparu comme un coup de cœur. Il suffit d’aller au-delà de ce que l’anime a adapté jusqu’à présent pour s’en rendre compte, et c’est ce que j’ai fait. L’auteur a tout calculé, il avait tout prévu depuis le départ pour développer à merveille chacun de ses personnages, leur donner une histoire, un objectif, des difficultés et des remords.

Ce petit manga que je ne voyais que comme une petite comédie romantique est devenu grand. Cela fait plus d’un an que je suis ses performances à chaque nouveau volume. Ces résultats ont fait la différence et ont attiré énormément de monde à le lire. On a tous été conquis, je n’ai vu personne en passant le tome 5 ne pas adhérer tant les mystères sont grands, tant les personnages sont géniaux, soignés au moindre détail et à la moindre déclaration faite.

Et la fin étant sur le point d’arriver on peut se le dire que The Quintessential Quintuplets va devenir une référence en son genre, pour s’être reconnu harem dès le départ avec un concept de quintuplées complètement perché mais tant accrocheur, pour avoir posé un protagoniste masculin aux antipodes de ce que l’on attend dans ce genre d’œuvre et qui apporte la différence qui fait mouche, pour avoir tenu son cap de bout en bout sans jamais ajouter de superflu autour. Et je ne vous parle même pas des dessins tant je pourrai remettre la palme du meilleur dessinateur de l’année à Negi Haruba.

Encore une fois c’est le plan humain qui en ressort qui fait la différence, oui encore. Car on peut aisément s’identifier aux personnages, tant leurs doutes et leurs peines sont réalistes. Ce n’est pas pour rien qu’il est devenu mon plus gros coup de cœur depuis Berserk …

Mon seul regret est de ne pas avoir pu le lire dans une version légale française, qui m’oblige juste pour lui à compter la lecture en scan. Mais ce sera vite réparé puisque les deux premiers tomes de cette masterclass sortent le 5 février prochain.

Ma chronique

 

Tableau récapitulatif

Classement

Éditeur

Nb volume lus

Différence / 2018

1 : The Quintessential Quintuplets

Pika Édition

13

Nouveau

2 : Ashita no Joe

Glénat Manga

13

Nouveau

3 : L’Attaque des Titans

Pika Édition

3

+1

4 : Hinomaru Sumo

Glénat Manga

4

-3

5 : March comes in like a lion

Kana

3

+2

6 : Kingdom

Meian

20

+1

7 : Haikyû !!

Kazé Manga

4

-2

8 : Space Brothers

Pika Édition

6

Nouveau

9 : Shine

Nobi-Nobi

5

Nouveauté 2019

10 : Valkyrie Apocalypse

Ki-oon

2

Nouveauté 2019

11 : The Promised Neverland

Kazé Manga

6

-9

12 : Magi

Kurokawa

4

+2

13 : Tokyo Revengers

Glénat Manga

4

Nouveauté 2019

14 : Slam Dunk

Kana

6

Nouveau

15 : Seven Deadly Sins

Pika Édition

6

-12

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Et vous, quels sont vos mangas préférés de 2019 ? N’hésitez pas à me répondre en commentaire, cela fait toujours. N’oubliez pas d’ailleurs que demain vous verrez le résultat de vos votes pour vos mangas préférés de l’année.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

17 commentaires sur “Mes 15 mangas préférés de 2019

  1. Top sans trop de surprise si on a bien suivi le blog durant l’année 🙂
    Shine en meilleure nouveauté je valide à 100 % c’est un vrai coup de cœur !

    En faisant un top 15 sur le pouce ça donnerait :

    1 – Act-Age (tomes 1 à 9) : un début pas terrible pour aboutir sur une œuvre magistrale. Une rencontre unique entre les arts, une écriture recherchée, une intrigue prenante, des personnages profonds. Un plaisir de lecture hebdomadaire immense.

    2 et 3 – March comes in like a lion (tomes 1 à 14) et Honey and Clover (tomes 1 à 9). Impossible de départager ces deux mangas du même auteur, Chica Umino. J’ai rien à ajouter par rapport à ce que tu as écris !

    4 – 7 Seeds (tomes 1 à 35 plus un tome d’épilogue). Tellement plus qu’un josei ou qu’un simple survival. Yumi Tamura est un auteur exceptionnel et pourtant elle est très peu connue en France…

    5 – Kimetsu no Yaiba (prépublication japonaise de 2019). J’ai commencé à lire ce titre en 2018 et je ne comprenais pas pourquoi il était à ce point sous-côté. Fallait que l’animé arrive pour provoquer le tsunami ^^
    L’arc actuel est génial.

    6 – Shine/ Runway de Waratte (tomes 1 à 10). La mode est un domaine qui ne m’intéresse pas du tout, c’est ça le plus fort ! Je lis 18 titres du Magazine et pour moi c’est de loin le meilleur. Hâte que la parution française arrive là où je me suis arrêté parce que c’est après un arc qui m’a laissé sans voix.

    7 – Tsukikage Baby (tomes 1 à 9). Un josei avec une romance assez classique en toile de fond. Mais c’est la géniale Yuli Kodama qui est aux manettes. Et le thème que ce manga traite, la fête de l’O-bon et la danse de l’Owara est poétique et magique. Quel titre !

    8 – Kids on the slope (tomes 1 à 9 plus un tome bonus). Deuxième titre de Yuki Kodama de mon top. Cette fois c’est un manga centré sur le Jazz. Une nouvelle preuve de la finesse de cet auteur capable de transmettre des émotions fortes aux lecteurs grâce à des personnages réalistes et tellement humains.

    9 – Kaguya-sama (tomes 1 à 16). Ma comédie romantique préférée du moment. Plus on avance dans cette série et plus on apprend à aimer ses personnages. L’humour unique de l’auteur fait toujours mouche avec moi.

    10 – Hinomaru Sumo (tomes 1 à 28). Sûrement mon manga de sport préféré. Je connaissais déjà bien le sumo avant de le lire (ce qui ne doit pas être si fréquent que ça !) mais j’en ai quand même appris encore plus sur le sujet. Il y a un gros travail de sensibilisation en plus d’avoir des combats épiques et des personnages aux développements émouvants. Un magnifique shonen.

    11 – Kenshin le vagabond (tomes 1 à 28). Un classique qui tient toutes ses promesses. J’adore tous les personnages de ce manga même les antagonistes qui sont particulièrement réussis (Shishio à jamais dans la légende). L’idéal quand on aime les histoires de samouraïs.

    12 – One Piece (prépublication japonaise de 2019). C’est mon manga préféré mais il ne sort pas de sa meilleure année. C’était un peu les montagnes russes au niveau de la qualité des chapitres et de mon intérêt pour l’arc actuel. Il est quand même parti sur de meilleures bases en 2020 si on remet les pendules à l’heure fin novembre.

    13 – World Trigger (prépublication japonaise de 2019). Quel plaisir de revoir le manga reprendre sa publication. Ses combats stratégiques en équipes sont tellement plaisants à suivre. Un bonheur de lecture assuré.

    14 – Chiisako Garden (one-shot). Un one-shot incroyable si on arrive à lire entre les lignes. ET c’est encore une œuvre de Yuki Kodama, la troisième de mon top !

    15 – Fumetsu no anata e/ to you the immortal (prépublication japonaise de 2019). Oima est célèbre pour son titre A silent voice, mais pour moi son deuxième manga fait encore plus fort. Bizarre et étrange mais tellement original et permettant à son auteur de révéler toute sa créativité autour de thèmes forts. Une pure merveille.

    Mention (plus qu’) honorable : Kingdom, Blizzard Axel, Golden Kamui, Silver Spoon, Pandora Hearts, Brides Stories, Arte, Flying Witch, Doctor Stone, Bakemonogatari, Spy X Family, Blue Period, Otaku Otaku, Kusuriya no Hitorigoto, Maoujou de oyasumi, Senryuu Shojo et bien sûr Gotobun no Hanayome.

    Aimé par 2 personnes

  2. Top 15 intéressant avec des titres que je n’ai jamais lu mais ça pourrait bien changé, en suivant ton blog on a envie de découvrir les séries dont tu parles régulièrement au fil de tes différentes lecture mangas.
    Seven deadly sins je n’ai toujours pas commencé la série mais au moins j’ai les 26 premiers tomes en attente de lecture.
    Magi je vais attendre la fin du manga et ton article consacré à la série pour avoir ton avis général sur l’ensemble.
    The Promised Neverland j’ai bien aimé la saison 1 en anime vu que c’est bientôt fini au japon je pourrais me laisser tenter quand tout sera dispo en france.
    Kingdom tout le monde en parle tellement qu’un de ces jours je me lancerais aussi forcément.
    The quintessential quintuplets pareil je vais attendre la fin et la sortie en france.
    Haikyuu j’avais aimé la saison 1 en anime et j’avais commencé à lire les premiers tomes mais quand j’ai feuilleté les derniers tomes j’ai vu que les dessins étaient vraiment devenus très moche, je ne sais pas si c’est voulu ou si l’auteur a des problèmes de santé mais vraiment ça m’a stoppé net et je n’ai jamais lu la suite…

    Aimé par 1 personne

    1. À ma connaissance non, Haruichi Furudate n’a pas de problème. Il n’y a jamais eu de pause d’ailleurs, seules quelques semaines de break cette année pour faire des recherches.

      J'aime

  3. Du coup pour mon top 15 c’est difficile à dire car je n’ai pas lu tant de nouveaux mangas que ça, mon fils est né fin janvier, du coup cette année était bien chargé…
    Mais j’ai quand même trouvé du temps entre les différents animés de 2019 et mes lectures mangas voilà ceux qui m’ont le plus marqué cette année sans ordre particulier :
    -Monster de Naoki Urasawa, une histoire vraiment prenante, je recommande vraiment.
    J’ai tellement aimé que j’ai ensuite dévoré deux autres séries du même auteur.
    -Pluto, une histoire d’Astro boy revisité façon enquête policière.
    -20th Century Boys, un manga vraiment génial qui m’a captivé tome après tome.
    Pour continuer sur ma lancée j’ai acheté une autre série de Naoki Urasawa, Billy Bat, mais je n’ai pas encore lu par contre.
    Entre temps j’ai aussi lu d’autres séries.
    -Nura le seigneur des yokai un shonen vraiment pas mal sans être une tuerie pour autant.
    -Black Torch, dommage pour la fin car le manga avait du potentiel.
    -Vinland Saga, sacré début même si la suite part sur d’autres thèmes c’est toujours plaisant à lire.
    -To your eternity j’ai lu les 9 premiers tomes j’aime vraiment ce manga très intéressant.
    -Lesson of the evil, une vraie claque j’ai adoré.
    -Jagaaan, un seinen complètement barrée mais vraiment jouissif.
    -Origin de Boichi, pas mal mais j’ai lu que les 3 premiers.
    -One Piece, j’ai tardé à me lancé, j’ai lu les 89 tomes et ensuite j’ai lu les scans.
    Je suis comme toi, le début jusqu’au nouveau monde c’est vraiment très bon et ensuite j’ai l’impression de lire la même chose encore et encore… Attendons la fin du manga pour avoir toute les réponses à nos questions.
    J’avais tellement aimé Prophecy et Poison City que j’ai acheté récemment d’autres séries de cet auteur
    -Manhole
    -Reset
    -Duds Hunt
    Pour finir
    -l’Attaque des Titans, toujours au top vraiment, avec une tome 30 hallucinant, j’attend les scans avec impatience chaque mois, vivement la fin qui je l’espère sera à la hauteur du manga.

    Aimé par 3 personnes

  4. Whouaw tu nous à préparer un sacré bilan dit donc (avec plein de partie qui n’est pas sen rappeler Jojo ‘s).C’est assez difficile pour moi de décrire les mangas que j’ai préféré cette année (beaucoup je les ai découverts avant et ils continuent justes sur leur lancer, ou alors ils sont encore à leurs débuts)Mais si je devais en cité 2-3 que j’ai découvert (ou repris) cette année je dirais : Soûl eater, Pokémon le manga noir et blanc (qui mon bien plus surpris que ceux de la grande aventure) et la petite fille aux allumettes.Pour ceux qui continuent sur leur lancer et que j’attends toujours autant : Kingdom ; King of ants ; Mushoku tensei ; L’attaque des titans

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s