Lectures Manga #15

Bonjour à toutes et à tous et bienvenus pour ce qui est déjà le 15ème numéro de Lectures Manga et le troisième de 2020, malgré les très peu nombreuses parutions de janvier pour ma part … Vous aurez remarqué que j’en ai profité pour rattrapé mon retard sur certains et il ne m’en reste presque plus à lire après les titres qui passent ici. Heureusement que la sainte journée du 5 février arrive …

 

Liste de mes lectures

Pour tout vous dire il devait même y en avoir plus …

 

Mes avis

Space Brothers 11 vf.jpg

Space Brothers #11

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 17/06/2015

Synopsis : L’équipe de Mutta termine l’épreuve de survie dans le désert à la dernière place, mais cette expérience commune a eu pour effet de renforcer la cohésion entre les membres du groupe qui s’attaquent maintenant à la suite du programme : une compétition de CanSat.

Ils bénéficient pour cela d’un conseiller technique, Pico, qui s’avère un peu ivrogne sur les bords.

Peu à peu, le personnalité de Mutta commence à susciter l’intérêt non seulement de Pico, mais aussi du peu commode Vince.

Tome précédent

Mon avis : J’ai l’impression que le synopsis spoile un petit peu la fin de la première épreuve, il ne me semble pas qu’on savait à quelle position terminait l’équipe de Mutta … Car nous sommes encore en plein dedans au début de ce tome, avec notamment le développement de Nitta et la relation très spéciale qu’il entretient avec son frère, relation que l’on peut mettre en opposition à celle de Mutta et Hibito tant les positions semblent tellement inversées.

Mais dans ce tome la partie la plus importante reste celle de la deuxième épreuve à laquelle les aspirants-astronautes doivent faire face : la compétition de CanSat, c’est-à-dire d’une Canette-Satellite, une sonde faisant la taille d’une canette qu’ils doivent faire décoller, atterir et rejoidre un point final, le tout avec un budget limité. Pour les aider dans cette tâche loin d’être simple les équipes ont le droit de choisir un conseiller technique qui les guidera dans leur choix, encore faut-il qu’il y ait du choix …

La construction de cette mini-navette n’est pas en soi le point le plus important du tome. On ne s’attarde pas sur les données scientifiques/techniques mais bien sur l’humain, car Mutta et son équipe ont bien été servis sur ce coup. L’homme à qui ils font face renferme un passé des plus sombres, mais des rêves similaires à ceux de nos héros.

Tout au long du tome on apprend à le connaître, le comprendre et ce qui l’a mené à adopter cette attitude qu’on pourrait qualifier de déloyale. Et on a d’une pierre deux coups puisque son passé est similaire à celui d’un autre personnage central dans cette partie de l’intrigue, ce qui nous rapproche dans un sens des liens de fraternité que peuvent entretenir Mutta et Hibito ou encore Nitta avec son petit frère. On pourrait penser que c’est répétitif mais l’auteur leur a trouvé une autre tournure dans leur histoire, la rendant plus tragique, plus touchante …

En conclusion il paie pas de mine ce tome 11, mais c’est l’un des meilleurs de la série jusqu’à présent. Que vous soyez féru d’astronaumie ou pas ce manga nous parle et transmet de belles valeurs, celle de la vie, la vraie !! Lisez Space Brothers.

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 20/20

Space_Brothers_12_JKT.indd

Space Brothers #12

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 30 septembre 2015

Synopsis : La mission de Hibito sur la Lune touche à sa fin. C’est Takio Azuma, son sauveur, qui vient prendre la relève.

Pendant ce temps, sur Terre, Mutta et son équipe participent à la Comeback Competition. L’amour sera-t-il assez puissant pour faire s’ouvrir le parachute de leur CanSat ?!

Tome suivant

Mon avis : Un tome globalement assez calme, même si il s’y est passé des choses importantes, même graves pour certaines …

Ce douzième volume est celui où Mutta et son équipe participent à la compétition de CanSat. Malheureusement pour eux il a plu durant la nuit qui précède la compétition, chose assez rare dans un désert faisant de leur avantage initial un énorme inconvénient, qu’ils doivent résoudre en urgence. La fin de cette épreuve clôt aussi le développement de Pico qui a été admirablement mené et qu’on a envie d’encourager pour la suite.

Mais c’est aussi celui où Hibito revient de sa mission lunaire, un retour forcément très attendu vu les évènements précédents. Mais l’intérêt principal pour moi vient ensuite avec une annonce qui va faire mal à plusieurs de nos personnages principaux par rapport à l’état de santé d’un autre. Ce tome se conclut finalement avec beaucoup d’inquiétudes mais la vie continue et Mutta est loin d’avoir terminé sa formation …

En conclusion un tome 12 bien plus calme mais pas dénué d’intérêt, loin de là, même si cette fois ce n’est pas vraiment pour recevoir de bonnes nouvelles …

Mes notes

Personnages : 3,5/4

Intrigue : 3/4

Univers : 3/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 3/4

Total : 16,5/20

dr-stone-9-glenat.jpg

Dr.Stone #9

Auteurs : Riichiro Inagaki (scénario), Boichi (dessins)

Éditeur vo/vf : Shueisha/Glénat

Parution : 15/01/2020

Synopsis : La bataille finale entre le royaume de la science et l’empire de Tsukasa est sur le point de commencer ! Senku et ses amis attaquent en masse, espérant s’emparer de la caverne miraculeuse. Tout va se jouer lors des vingt premières secondes !

L’espèce humaine sera-t-elle gouvernée par la science ou par la force ?

Le compte à rebours est lancé !!

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : Dr.Stone est sur la sellette depuis 2/3 tomes de mon côté, la faute à l’ultra-facilité qu’ont les personnages à avancer dans l’intrigue, la faute à un Senku qui est beaucoup trop intelligent et connaît à l’avance toutes les réponses nécessaires.

Globalement ce neuvième volume possède les mêmes défauts, on a beau être dans la bataille finale entre les royaumes de la science et de Tsukasa tout semble si simple … On a à peine la sensation qu’ils ont plus galéré que d’habitude et c’est à un tel point que c’en est à se demander si la bataille était équilibrée d’avance, alors que Tsukasa et sa clique étaient censés être le danger ultime.

J’ai aussi la sensation que tout avance trop vite. Le rythme est soutenu, on a au moins pas le temps de s’ennuyer mais les problèmes d’envergure sont réglés en quelques pages. Et le résultat est le même depuis un moment : ça casse la sensation que les personnages ont galéré avant d’obtenir un résultat …

Notons tout de même que l’intrigue a bien avancé dans ce tome, il le fallait après deux précédents où on était plutôt en stagnation. C’est notamment la fin de ce tome qui est la partie la plus importante car si elle ne répond pas à toutes les questions elle permet d’y voir un peu plus clair pour certains de nos personnages et amène une nouvelle tension, même si sincèrement j’ai dû mal à croire que cette conclusion soit crédible.

En conclusion même dans cette bataille finale on a eu du Dr.Stone et rien de plus, c’est trop rapide, trop léger, sans tension et on ne ressent pas le danger, à peine plus qu’avant pour chipoter …

Mes notes

Personnages : 2,75/4

Intrigue : 1,75/4

Univers : 2,5/4

Dessins : 3/4

Appréciation personnelle : 2,5/4

Total : 12,5/20

Kingdom T.33

Retrouvez mon avis sur le tome 33 de Kingdom dans l’article qui lui est dédié.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kingdom T.34

Kingdom #34

Auteur : Yasuhisa Hara

Éditeur vo/vf : Shueisha/Meian

Parution : 16/12/2019

Synopsis : Le combat qui se déroule au fin fond des montagnes de Zhao, entre Kyoukai et son ennemie jurée Yûren, touche à sa fin !! Comment ce duel va-t-il se terminer ?! Au même moment, dans l’État de Qin, on rapporte que le Grand Général Mougou, grand-père de Mouten, se trouve désormais sur son lit de mort … !!

Tome suivant

Mon avis : Ce 34ème volume est découpable en 3 parties, marquant chacune un véritable bond dans le temps. La première nous raccroche au précédent volume puisqu’il s’agit de la fin du combat entre Kyoukai et Yûren la Shiyû, et …

J’ai dû mal à cautionner ce qui vient de se passer, tant le déséquilibre des forces était immense. Je ne dis pas que c’est illogique, c’est même super bien raconté, mais j’ai du mal à y croire, ça me laisse vraiment perplexe.

Et comme la première partie ne suffisait pas la deuxième me laisse également un goût amer. Dans cette deuxième partie un hiver est passé et le Grand Général Mougou est sur le point de rendre l’âme. Tout ceci ne me pose pas de problème, un général ne meure pas forcément sur un champ de bataille. Ce qui me dérange c’est (SPOIL) le nouvel objectif que se fixe Kyoukai à son retour (FIN DU SPOIL) …

Un personnage, pour conserver son intérêt, doit avoir un objectif à accomplir, donc logiquement s’il l’accomplit il en perd ensuite. Le choix de Yasuhisa Hara de ne pas nous faire patienter est excellent, car on ne reste pas dans l’attente et on ne risque pas de s’en désintéresser, mais alors pour l’originalité passez votre chemin …

Puis comme le proverbe le dit si bien : jamais deux sans trois. Oui, même la troisième partie, qui lance un nouvel arc majeur avec de grands enjeux, me laisse perplexe. Le fait est qu’après une bataille totale opposant tous les États à Qin il était difficile de trouver quelque chose qui pourrait continuer de faire monter la série en puissance.

Le pan que prend l’histoire est entièrement logique, chaque État est décimé après une telle guerre et doit panser ses plaies, Qin également. Sauf qu’à cela vient se greffer les problèmes internes des factions du roi et du chancelier Ryo Fui qui se disputent le pouvoir, qui a été laissé en suspend avec l’attaque de la coalition. Mais là avec ce qui se déroule j’ai l’impression qu’on est revenu en arrière …

Enfin rappelons que Kingdom raconte l’histoire de l’unification de la Chine, donc une histoire vraie avec ses intrigues politiques pouvant partir dans tous les sens, avec des retournements de situation permanents. Je ne vais donc pas m’avancer davantage et bien que je sois perplexe, je pense surtout qu’on manque d’informations à ce stade de l’histoire que la suite nous donnera sans problème. Surtout que les dernières pages me donnent vraiment envie de lire la suite.

En conclusion ce tome 34 de Kingdom est peut-être bien celui qui m’a le moins plu depuis le début de la série. Il ne m’a pas déplu car il reste dense et fait grandement avancer l’intrigue, mais il ne m’a pas non plus convaincu par des choix étranges qui me laissent perplexes. J’aimerais sourire comme le fait Kyoukai sur la couverture, mais je n’ai pu le faire qu’en voyant passer Ouki et son charisme inégalable le temps d’une page, à ce niveau c’est triste …

Mes notes

Personnages : 2/4

Intrigue : 2,75/4

Univers : 3/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 1,75/4

Total : 13,5/20

 

C’est ainsi que se termine le 15ème numéro de Lectures Manga, merci de l’avoir lu, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Numéro précédent

Numéro suivant

11 commentaires sur “Lectures Manga #15

  1. Une médiathèque dans laquelle je vais m’inscrire prochainement a Space Brothers, je pense m’y mettre en partie grâce à toi !
    Sinon concernant Dr Stone, je pense que ça vient vraiment de l’investissement émotionnel que l’on peut avoir dans la série, car de mon côté, j’ai vraiment adoré ce tome, comme chaque volume depuis le début de la série finalement. Je comprends tout à fait ton ressenti, et je ne viendrai pas te contredire sur tes arguments d’ailleurs, mais là où tu les perçoit comme des défauts, de mon point de vue ça contribue à la qualité du titre. Mais je pense que c’est parce que je ressens un fort attachement à ce groupe et à cet univers, et que du coup, je ressens des émotions plus fortes en lisant le manga. En tout cas c’est mon interprétation.

    Aimé par 2 personnes

    1. Mon but n’est pas non plus d’imposer mon avis, au contraire je répète régulièrement qu’ils s’agit uniquement de mes avis personnels et j’inviterais plutôt ceux qui les lisent d’aller lire le manga pour se faire leur propre avis.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s