The Quintessential Quintuplets tomes 1 et 2

Bonjour à toutes et à tous. Nous y sommes, la sainte journée du 5 février 2020 est arrivée et le manga de l’année est sorti en France. Si vous êtes des habitués de Parlons Manga vous savez qu’on en parle depuis plus d’un an, même avant la sortie de son anime chez Crunchyroll et vous savez à quel point ce manga est un coup de cœur pour moi. Pour les autres, qui passez ou tombez peut-être par hasard sur cet article et qui ne sont pas convaincus des nombreuses qualités du titre (ou peut-être que vous n’en avez pas entendu parler) je vous invite à lire la suite …

Trèves de bavardages, passons au vif du sujet.

 

The Quintessential Quintuplets #1 et #2

Auteur : Negi Haruba

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika Édition

Parution : 5 février 2020


Synopsis : Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait… Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les soeurs Nakano !


Lire un extrait

Chronique

5 raisons de lire The Quintessential Quintuplets


Mon avis : C’était il y a plus d’un an : la review du premier épisode de l’anime. Il y en a eu du chemin parcouru ensuite, entre une popularité croissante au Japon comme chez nous, une attente longue pour nous, fans français, et la lecture du manga en scan tant je n’en pouvais plus d’attendre (je rappelle que quand je lis en scan un manga je m’oblige à l’acheter derrière, sans vf et ayant déjà le vo je me suis donc permis ce qui reste une exception) pour le coup de cœur qui a suivi derrière.

Désormais elles sont là, dans la langue de Molière. Et clairement une attente aussi longue aura rarement valu un tel coup !!

Et qu’on soit d’accord, l’article est garanti sans spoil.

 

Comparaison vf/vo

GT1 comparaisonGT1 comparaison 2GT2 comparaison 1GT2 comparaison 2

Les tomes vf sont bien plus épais que les tomes vo, mais au-delà de ça ils sont identiques, si ce n’est le fond jaune bien plus foncé chez nous. Le logo est aussi nettement mieux chez nous pour le coup, tranquillement placé alors qu’il occupe une place imposante sur la version d’origine.

 

Un étudiant fauché et cinq sœurs idiotes …

Lycéen hors pair aux notes parfaites, Fûtarô Uesugi vit cependant dans une famille endettée, si bien qu’il ne peut pas manger à sa faim à la cantine. C’est alors qu’une nouvelle famille débarque dans la ville et cherche un professeur particulier, Fûtarô n’a même pas le temps de réagir que l’offre est déjà acceptée mais à aucun moment il ne s’est douté que si le job était 5 fois mieux payé que d’ordinaire c’est parce qu’il n’aurait pas qu’une mais 5 élèves …

Au fil de ces deux premiers volumes il se déroule beaucoup d’évenements nous permettant d’en apprendre beaucoup mais surtout de nous rendre compte que la tâche ne va pas être aisée pour notre professeur particulier. Ses élèves détestent les études mais détestent surtout Fûtarô. Donner un cours est déjà une mission en soi, alors les faire réussir semble improbable …

 

… pas si idiotes que ça !!

On nous présente des sœurs idiotes, mais si on y regarde de plus près ce n’est pas vraiment le cas. On constate qu’elles sont capables de tenir une discussion sérieuse avec Fûtarô mais surtout qu’elles sont capables de le faire tourner en bourrique, le piéger et de retourner ses tentatives de cours contre lui.

Fûtarô se retrouve ainsi bien embêté, les amadouer n’est pas une tâche aussi aisée qu’il aurait pu l’imaginer. Chacune a son caractère et ses goûts à elle, un filon à exploiter mais qu’il faut trouver sans se tromper.

Car si elles décrochent de leurs études ce n’est peut-être pas parce qu’elles n’en sont pas capables. Parce qu’elles n’aiment pas ça, certainement, ça nous est présenté ainsi, mais celles qui ont le droit à leur développement dans ces deux premiers volumes (et le tout est loin d’être linéaire au passage) nous montrent que le problème est peut-être plus complexe que cela et qu’il est loin d’être identique pour chacune d’entre elles.

 

Un humour qui fait mouche

C’est la troisième fois que je découvre ces passages, la première fois il y a plus d’un an avec l’anime, la deuxième fois il y a plus de six mois avec les scans, la troisième fois ici (et la première en français) et pourtant je me marre toujours autant.

CE MANGA POURRAIT REDONNER LE SOURIRE À UN DÉPRESSIF !! C’est ce que je disais la semaine dernière et je le pense réellement quand je vois que connaître les chutes ne change rien au fait que nos muscles du visage se tendent immédiatement à la moindre situation loufoque, point qui est à mettre en concordance avec le découpage, et donc les dessins.

 

Des dessins sublimes

Il faut savoir que Negi Haruba n’en est pas à son premier coup d’essai, il a déjà publié un manga avant (où il n’était que dessinateur) et un one-shot à l’origine de ce titre. Cela peut expliquer pourquoi il est déjà au point dès les premières pages mais le plus impressionnant est de penser que ses deux premiers tomes sont loin de représenter le sommet de son art.

Le découpage fait toute la différence pour l’humour, rendant certaines cases encore plus hilarantes qu’elles ne devraient l’être, mais le style graphique a autant d’impact sur le charme des demoiselles et leur fort caractère.

Tout est clair, on n’a aucune difficulté pour comprendre ce qu’il se passe, un vrai point fort qui rend la lecture encore plus fluide, encore plus addictive qu’elle ne l’est déjà avec tout le reste.

 

Et si ça allait plus loin que tout ça ? …

La hype de ceux qui connaissent le titre en attendant sa sortie en France a vraiment été grande, très grande. Forcément je peux comprendre que certains étaient sceptiques, c’est juste un harem qui en plus se paye le même synopsis que We Never Learn (que je n’ai pas lu, donc je ne pourrais pas comparer).

Et après la lecture des deux premiers volumes je peux comprendre que vous le restiez encore, car personnellement même après la fin de la saison 1 de l’anime (c’est-à-dire à la fin du tome 4) je n’en étais pas raide dingue à ce point-là (j’étais déjà fan, faut le dire, mais à des niveaux plus convenables) …

C’est à partir du cinquième volume que l’intrigue décolle. L’intérêt du titre ne fait qu’augmenter à chaque volume et vous avez dû vous en rendre compte si vous avez lu ces deux tomes : le premier n’est pas inintéressant certes mais le deuxième va bien plus loin et surtout se termine sur une question qui doit en laisser plus d’un en suspend.

Les mystères et les intrigues commencent à s’installer et nous tiennent déjà en haleine. À ce stade nous n’avons aucun indice, si bien que nous ne pouvons que spéculer, et même s’il y a une chance sur cinq il est facile de se tromper.

 

C’est d’autant plus intéressant que pendant ma relecture je me suis amusé à constater à quel point tel ou tel passage avait un tout autre sens que celui qu’on peut comprendre à ce stade de l’histoire. C’est imperceptible, sauf si vous êtes des génies ou vous êtes fait spoiler (ce que je ne souhaite pas, au passage faites attention avec le manga qui se termine à ne pas vous faire avoir …).

C’est là qu’on s’aperçoit que l’auteur avait tout prévu dès le départ. Il savait ce qu’il faisait et cela se ressent clairement quand on lit un passage sur untel ou sur un autre, et ce dès le premier chapitre.

Sincèrement si vous pensez qu’Hajime Isayama avec l’Attaque des Titans est le seul génie sur Terre, vous allez être surpris …

 

De belles valeurs

J’en vois aussi beaucoup qui ont déjà craqué et sont littérallement fans du manga autant que nous aujourd’hui. La hype joue peut-être mais ça se comprend également, car le manga partage de belles valeurs d’amitié, d’entraide, de la vie telle qu’on la connaît pour faire plus simple.

L’auteur nous transmet des émotions avec une telle aisance, une telle puissance, qu’il est facile d’en devenir accro, surtout quand on ajoute tout ce qui a été dit auparavant.

Le plus improbable c’est que même là vous n’avez encore rien vu : si ce manga devait représenter l’éclosion d’un bourgeon alors le bourgeon serait encore fermé tant la suite est d’un tout autre niveau.

 

Conclusion

Il n’y a pas grand chose à redire sur ces deux premiers tomes. Peut-être parce qu’en connaissant la suite mon avis est biaisé mais les faits sont là : on a du mystère, des intrigues qui s’installent, s’entremêlent, des personnages charismatiques, attachants, à fort caractère, avec de l’humour toujours bien placé et une histoire qui avance sans faire de sur-place.

Ces deux premiers tomes sont déjà d’une richesse incroyable. En les relisant là je me dis que même si je les découvrais ici j’en serais devenu fan. Car il n’y a clairement pas photo avec l’anime (déjà très bon mais loin qualitativement du manga) ou les scans (ou comme pour Seven Deadly Sins le plaisir s’avère nettement supérieur en volume relié) que j’ai en plus lu en anglais (vu que le français …) et personnellement I speak English very mal donc …

Je me répète donc mais ce manga est un bijou, une merveille, un chef d’œuvre inestimable qui doit être placé entre toutes bonnes mains, non je n’éxagère pas, surtout de ceux qui n’ont pas le moral (mais ceux qui l’ont aussi, ça marchera). Et à ce stade, vous n’êtes pas prêts pour la suite, pas du tout …

Mes notes

Personnages : 3,5/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 3/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 17,5/20

 

Découvrez d’autres avis sur ces deux premiers volumes

Étant donné que je connais déjà le manga mon avis dessus est peut-être biaisé en fonction des évènements futurs, je vous passe donc d’autres avis de personnes qui découvrent le manga avec cette version française. Si jamais vous publiez ou avez publié un avis sur ces deux premiers tomes et que vous souhaitez apparaître dans cette liste n’hésitez pas à me le dire.

L’avis de Tanja sur Last Eve

L’avis de Xander sur Instagram

L’avis de Team Manga

L’avis de L’Apprenti Otaku

L’avis de Komorebi

L’avis d’Omoshiori Project

 

The Quintessential Quintuplets 3 vf.jpeg

Le tome 3 est prévu pour le 1er avril prochain. Au Japon le manga se terminera le 19 février prochain et comptera un total de 14 volumes.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le liker, le partager si c’est le cas et à me dire ce que vous avez pensé de ces deux premiers volumes.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

11 commentaires sur “The Quintessential Quintuplets tomes 1 et 2

  1. Je les ai fini ce matin avant d’aller travailler, et mon avis arrivera prochainement, donc je vais garder un peu de suspense. Mais j’ai aimé et j’ai hâte de lire la suite ! (et visuellement, c’est vraiment magnifique)

    Je me demandais justement si tu allais ré-écrire un article à l’occasion de la sortie de ces deux premiers tomes, compte tenu du fait que tu avais déjà écrit un très bel article sur la série.

    Aimé par 2 personnes

    1. En effet j’ai déjà publié pas mal de choses sur ce manga, mais je n’allais pas déroger à la règle. Je parle de toutes mes lectures, donc forcément ces deux tomes allaient passer (même si certains passages sont peut-être un peu répétitifs, mais je ne peux pas inventer du contenu qui n’existe pas).
      Du coup tu souhaites que j’ajoute le lien vers ton avis quand il sortira ou non ? Histoire que celles et ceux qui me lisent aient l’avis de quelqu’un qui découvre.

      Aimé par 1 personne

      1. Ce sera avec grand plaisir !
        En principe je dois le mettre en ligne en même temps que d’autres personnes, histoire que tout le monde partage les avis des autres. Je mettrai aussi le tien, je pensais d’ailleurs mettre le lien vers ton gros article sur la série.

        Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s