Lectures Manga #16

Bonjour à toutes et à tous. Aujourd’hui on s’attaque au 16ème numéro de Lectures Manga, oui déjà le 16ème, avec 4 avis sur trois titres que j’adore et qui ne m’ont pas déçu …

 

Liste de mes lectures

Encore une fois il devait y en avoir plus de prévu mais j’ai décalé certains titres dont un article individuel est prévu pour le 500ème article sorte jeudi (oui il sort jeudi).

 

Mes avis

Mon avis sur les deux premiers tomes de The Quintessential Quintuplets est à retrouver dans l’article qui leur est dédié.

Space Brothers 13 vf.jpg

Space Brothers #13

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 16/12/2015

Synopsis : « It’s a piece of cake ! »

C’est dans cette formule, que lui a autrefois enseignée Sharon, que Mutta puise le courage d’avancer. Quelle n’est pas sa surprise de tomber sur une « vieille connaissance » : Deneil Young ! Le vénérable pilote va devenir son instructeur attitré, pour le pire et aussi, espérons-le, pour le meilleur !

Tome précédent

Mon avis : Le 12ème volume s’était terminé en apprenant une mauvaise nouvelle, Sharon l’astronome est atteinte du SLA, la même maladie qui a emporté le père de Serika et dont il n’existe aucun traitement. Ses jours sont désormais comptés mais tous se doivent d’avancer, notamment Mutta qui a été fortement déconcentré lors de son examen par cette nouvelle et se retrouve bon dernier, ce qui lui vaut de récolter encore le gros lot avec le pire des instructeurs …

Ce 13ème volume est aussi emplein d’émotions, mais davantage positives. C’est clairement un des points forts du titre, l’auteur arrive à développer énormément de personnages, les rendre attachant, quelqu’ils soient et quelque soit leur rôle. Deneil Young qu’on avait déjà croisé lors du décollage de la fusée d’Hibito rentre à son tour dans le lot.

En très peu de temps le personnage se dévoile. Son âge plus avancé fait qu’on ne parle pas forcément de ses rêves mais plutôt de son passé, ses erreurs, ses regrets et sa dignité malgré l’air loufoque qu’il laisse transparaître.

L’intrigue s’accélère fortement en fin de volume, ce qui peut être une sacrée surprise quand on voit comment toutes les étapes qu’il y a eu à franchir jusque-là ont été longues. Ce tome 13 se termine ainsi sur un véritable dilemme et il nous faudra le 14ème volume pour en avoir la réponse.

En conclusion encore un très bon tome de Space Brothers qui ne fait que confirmer depuis ses débuts tout le bien que j’en entendais et tout le bien que j’en pense désormais.

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 3,5/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 18,5/20

Space Brothers 14 vf.jpg

Space Brothers #14

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 16 mars 2016

Synopsis : Une place de suppléant pour une mission spatiale est offerte à Mutta, mais les conditions ne collent pas tout à fait avec ses plans d’avenir qu’il a dressés. Doit-il accepter la proposition quand même, ou prendre le risque de la décliner ?

De son côté, Hibito a lui aussi un sérieux souci : il souffre d’un trouble découlant de l’accident qui lui est arrivé sur la Lune.

Mon avis : Alors que Mutta vient à peine de terminer sa formation une chance d’aller dans l’espace s’offre immédiatement à lui avec la possibilité de devenir suppléant (et donc titulaire en cas de forfait d’un des astronautes devant lui). Seulement la demande ne l’arrange pas réellement …

Finalement cette question est traitée assez vite dans ce tome, mais elle permet de remettre sur le devant de la scène le véritable enjeu du récit. Mutta a un objectif bien précis et il l’est d’autant plus désormais avec la maladie de Sharon qui a déclenché un véritable compte à rebours.

Une décision est prise et Mutta ne se retrouve pas forcément à l’endroit où il espérait atterir … Certains astronautes finissent par ne jamais aller dans l’espace de leur vie, c’est cela qui rend le questionnement de Mutta si intense et étrange vis-àvis des autres. Mais la résultante est qu’on se retrouve avec un passage qui prend finalement beaucoup plus d’importances qu’on ne pourrait le croire.

Ce tome est donc tout aussi passionnant pour des raisons auxquelles on ne s’attendait pas mais pour des raisons qui sont toujours les mêmes : celles de développer brillamment des personnages tout en faisant un parallèle avec le contexte actuel de certains.

En conclusion je n’ai toujours rien à redire de Space Brothers après 14 volumes …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 4/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 19/20

Shine 6 vf

Shine #6

Auteur : Kotoba Inoya

Éditeur vo/vf : Kodansha/Nobi-Nobi

Parution : 05/02/2020

Synopsis : Grâce à son job chez Hajime Yanagida ainsi que chez Toh Ayano, Ikuto progresse bien et pour une fois, a toutes les cartes en mains pour faire face au défilé de la FMAD. Or la veille du départ à Paris de Chiyuki, un terrible évènement va tout remettre en cause …

Non seulement cette épreuve est difficile psychologiquement, mais elle va mettre au pied du mur et risquer de compromettre toute sa carrière de styliste. À moins que le destin en décide autrement ?

Tome précédent

Mon avis : Quel tome !! Mais vraiment quel tome !!

Récapitulons … l’agent de Kokoro veut à tout prix lui faire arrêter le stylisme pour qu’elle se consacre au métier pour lequel elle a un don, mannequin. Elle est prête à tout pour cela, jusqu’à la poursuivre en fillature pour comprendre les raisons de cette obstination.

Je me répète, quel tome !! On est passé par toutes les émotions en si peu de pages. Ce tome 6 est si dur et pourtant si tendre à côté. Nos personnages ont vraiment souffert pour le coup, difficile de ne pas avoir de compassion pour ce qu’ils ont vécu, les difficultés qu’ils traversent, les choix cornéliens qu’ils doivent prendre et qui les tiraillent.

C’est dit dans le synopsis mais un évènement terrible survient dans ce tome, venant à remettre en cause tout ce qui a été accompli jusque-là. Un évènement qui permet de creuser davantage la psychologie du personnage concerné. Tout lui tombe dessus en même temps et la situation a énormément de mal à s’inverser.

J’en ai strictement rien à faire du monde de la mode mais je dois avouer que ce manga est génial. Je l’adore depuis le début mais il vient clairement de monter d’un cran dans mon estime tant ce tome est renversant et risque d’avoir une importance capitale pour la suite. Tout ce que je souhaite c’est avoir le tome 7 entre les mains pour lire la suite …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 4/4

Ma note : 19,5/20

The Promised Neverland 12 vf.jpg

The Promised Neverland #12

Auteurs : Kaiu Shirai (scénario), Posuka Demizu (dessins)

Éditeur vo/vf : Shueisha/Kazé

Parution : 05/02/2020

Synopsis : Décidés à délivrer l’ensemble des enfants prisonniers des fermes et à conclure une  nouvelle promesse, Emma et les siens se mettent en quête des « Sept Murs » ! Grâce aux informations dont ils disposent, ils partent pour Cuvitidala où une étrange révélation les attend …

Mais au même moment, Peter Ratri, qui a découvert la destruction de Goldy Pond, lance ses hommes sur leur piste !

Tome précédent

Mon avis : La bataille de Goldy Pond est terminée et tous les prisonniers ont pu être libérés. Ils ont rejoint le reufge et se joignent à la quête d’Emma et des enfants de Grace Field dans l’optique de libérer tous les enfants des fermes et de conclure une nouvelle promesse. Mais il leur manque énormément d’indices pour pouvoir avancer …

Ce tome 12 serait divisable en deux parties : la première où nos héros partent à la recherche d’indices avec le peu dont ils disposent, et une deuxième, à la base bien plus surpenante mais qui débute avec un point auquel il fallait s’attendre à un moment donné suite à la fuite de Grace Field.

Je m’attendais que ce tome 12 soit un tome qui donne davantage d’informations. Il en donne, oui, mais en  quantité très limitée, suffisante tout de même pour avancer à l’étape suivante.

Il reste encore beaucoup de questions en suspend et le mystère sur certains points restent entier. Les auteurs tentent même de relancer des questions qui semblaient avoir trouvé une réponse, nous laissant davantage dans le doute : qui dit vrai ? Qui ment ?

Malgré tout j’ai la sensation que The Promised Neverland est de plus en plus linéaire. En dehors du lancement de la deuxième partie de ce tome je n’ai pas été surpris une seule fois. Le tout avance logiquement mais sans le petit plus qui pourrait faire la différence, pour l’instant …

Car au final The Promised Neverland reste quand même un bon manga et un très bon moment de lecture. J’ai donc quand même hâte de lire le tome 13 même si je sais à peu près à quoi m’attendre vu comment celui-ci se termine …

Mes notes

Personnages : 3/4

Intrigue : 2,75/4

Univers : 3/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 3/4

Total : 15,25/20

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Numéro précédent

Numéro suivant

8 commentaires sur “Lectures Manga #16

  1. Oui on arrive à la partie où Shine devient véritablement un chef d’œuvre. Et ça ne fait que commencer parce que le défilé qui arrive est clairement le meilleur arc de la série pour l’instant. Les tomes 7 et 8 et le début du 9 sont absolument superbes. Je pourrais utiliser tous les mélioratifs du monde pour en parler.

    Sinon plus les jours passent et plus tu me donnes envie de commencer Space Brother malgré la longueur du titre.

    Aimé par 2 personnes

    1. N’hésites pas, on est vraiment nombreux à aimer la série, tout ceux à qui je l’ai conseillée on enfilé les tomes à la vitesse de l’éclair. C’est vraiment une série très accessible et instructive en plus d’être très humaine ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour vos réponses. C’est clair que c’est une série dont j’entends le plus grand bien.

        Sinon vu que je ne suis pas sur twitter j’en profite pour le dire ici. J’aime beaucoup ce que tu partages sur ton compte twitter, Sissel. Avec des mangas que j’adore (Arte, Beastars, Chiisako Garden…) et des mangas qui m’intéressent pour de futures lectures (Aria, Blue Giant…) ça ne peut que me plaire. Merci !

        J'aime

    2. Je ne peux que te conseiller Space Brothers, je ne sais pas où en est le manga au Japon (si ce n’est que le tome 37 sort bientôt) mais je n’ai pas été déçu une seule fois jusqu’à présent.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s