Top Oricon|Retrospective : Food Wars, un potentiel gâché …

Bonjour à toutes et à tous. L’attente n’a jamais été aussi longue entre deux Retrospectives, alors que je vous annonçais la dernière fois que celle-ci sortirait en février …

Résultat on se retrouve fin mars pour la deuxième Retrospective de 2020 sur Food Wars, manga qui a rencontré un bon succès chez nous, notamment grâce à son anime. Quant au Japon … nous allons le voir juste en dessous …

 

Top Oricon Retrospective FW

Top Oricon|Retrospective : Food Wars, un potentiel gâché …

Notes : Je précise que les chiffres de tirage seront aussi pris en compte. Les chiffres que je vous présente ici (de ventes comme de tirage) viennent du site Comic Data qui référence toutes les ventes des Top Oricon sur les cinq premières semaines* et toutes les annonces de tirages pour de nombreuses séries.

*Pour la sixième semaine ce sont les classements publiés sur le site le site Anime News Network qui sont pris en compte

Notes également que Comic Data n’est plus mis à jour depuis juin 2019, pour les tomes sortis après cette date vous pouvez retrouver leurs chiffres de vente sur Parlons Manga dans la catégorie Top Oricon Hebdomadaire.

Présentation

Manga : Food Wars/Shokugeki no Soma

Auteurs : Yûto Tsukuda (scénario), Shun Saeki (dessins)

Éditeur : Shueisha

Magazine : Weekly Shonen Jump

Prépublication : 26 novembre 2012 – 17 juin 2019

Éditeur français : Delcourt-Tonkam

Passé des auteurs : Yûto Tsukuda, le scénariste, était connu pour avoir été l’auteur (scénariste et dessinateur) de Shonen Shikku, manga de football prépublié dans le Weekly Shonen Jump en 2010 mais qui fût arrêté après seulement deux volumes. Food Wars est sa deuxième série. Quant à Shun Saeki, Food Wars est son premier manga, il fut auparavant l’assistant de Tadahiro Miura, auteur de Koisome Momoji, manga prépublié dans le Weekly Shonen Jump en 2012 et terminé en 4 volumes (plus connu actuellement pour Yuna de la pension Yuragi).

 

2013, des débuts réussis

N° volume

1

2

3

4

Parution

Avril 2013

Juin 2013

Août 2013

Septembre 2013

Nb jours première semaine

4

6

3

5

Semaine 1

71 367

134 842

108 389

175 048

Semaine 2

89 378

(+18 011)

176 682

(+41 840)

201 072

(+92 683)

230 202

(+55 154)

Semaine 3

107 990

(+18 612)

/

238 590

(+37 518)

252 975

(+22 773)

Semaine 4

139 657

(+31 667)

/

/

/

Semaine 5

/

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

Total 1er semestre

/

/

/

/

Total fin d’année

373 430

344 553

323 966

302 700

  • Nombre de copies vendues (année) : 1 344 649 (42ème)
  • Nouveaux volumes : 1 344 649
  • Anciens volumes : 0

Un auteur qui a essuyé un échec et un autre qui débute … Yûto Tsukuda et Shun Saeki doivent donc faire leurs preuves s’ils veulent survivre dans le Weekly Shonen Jump … Ce qu’ils réalisent dès le premier volume.

Nous sommes début 2013, au début de l’expansion de la nouvelle génération. On sort alors d’une année 2012 florissante en termes de nouveautés à succès (Haikyû !!, Assassination Classroom, Seven Deadly Sins) dont Food Wars n’est que le dernier de la liste. La précédente génération, des mangas débutés entre 2005 et 2009 est encore majoritaire dans les premières places mais commence à décliner, tout comme les mangas du début des années 2000 qui commencent à fatiguer après une longue ère de domination. One Piece termine également son boost faramineux …

La voie est toute ouverte pour que de nouveaux mangas percent, et Food Wars ne tardera pas y entrer. Il passe les 100 000 copies avant de quitter le Top 50 dès son premier volume et passe les 200 000 dès le troisième, le deuxième ayant été gêné par le boost stratosphérique de l’Attaque des Titans qui avait lieu à la même période …

Paru seulement un mois après le tome 3 le tome 4 réalise des performances impressionnantes. Normalement aucun manga n’a « fini » de se vendre un mois après sa sortie, les chiffres du tome 4 peuvent donc nous faire penser que le manga recrutait énormément de lecteurs durant ces mois d’août et septembre 2013.

Résultat on est peut-être loin des chiffres du phénomène Assassination Classroom mais Food Wars réussit une entrée plus que prometteuse sur le marché, devançant régulièrement Haikyû !!, Tokyo Ghoul et Seven Deadly Sins qui étaient loin d’afficher de tels scores après 4 volumes.

  • Tirage initial (vol. 1) : 200 000
  • Tirage total (vol. 1-2) : 500 000 (250 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-3) : 1 050 000 (350 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-4) : 1 500 000 (375 000 par volume)

La croissance des tirages suit bien celle des ventes. On notera que le tome 1 était déjà à 200 000 exemplaires, preuve que Shueisha s’attendait un minimum à ce succès. Ce que les classements du Jump de l’époque confirment, Food Wars étant régulièrement proche du podium en début d’année.

 

2014, la progression s’arrête …

N° volume

5

6

7

8

9

10

Parution

Décembre 2013

Février 2014

Avril 2014

Juillet 2014

Septembre 2014

Novembre 2014

Nb jours première semaine

5

6

3

3

4

6

Semaine 1

187 865

187 870

132 403

135 817

183 607

197 351

Semaine 2

249 257

(+61 392)

249 278

(+61 408)

247 325

(+114 922)

240 974

(+105 157)

264 883

(+81 276)

252 375

(55 024)

Semaine 3

271 570

(+22 313)

277 726

(+28 448)

279 364

(+32 039)

275 131

(+34 157)

294 266

(+29 383)

276 493

(+24 118)

Semaine 4

/

294 244

(+16 518)

/

/

310 158

(+15 892)

291 652

(+15 159)

Semaine 5

/

/

/

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

/

/

Total 1er semestre

384 017

359 547

324 278

/

/

/

Total fin d’année

422 103

400 488

387 218

365 327

345 084

252 375

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 394 312 (20ème)
  • Nouveaux volumes : 1 067 842
  • Anciens volumes : 326 470 (81 618 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 644 122 (19ème)
  • Nouveaux volumes : 2 172 595
  • Anciens volumes : 471 527 (117 882 par volume)

Le tome 5 poursuit la progression connue sur les 4 premiers volumes. Mais celle-ci s’arrête ensuite, le tome 6 partira moins bien avant de se rattraper sur ses troisième et quatrième semaines de vente. Le tome 7 reprend la progression mais cela se joue à quelques milliers de copies près, ce qui laisse tout de même supposer que Food Wars est en train de se stabiliser.

Gênés par les boosts de ses rivaux Haikyû !! au printemps et Tokyo Ghoul durant l’été les tomes 7 et 8 ne pourront pas être présents une quatrième semaine dans le Top 50. Le tome 9 y parviendra et, ayant navigué un cran au-dessus de ses prédécesseurs, devient le premier volume de la série à passer les 300 000 copies avant de quitter le Top 50, performance que ni Haikyû !!, ni Tokyo Ghoul ni Seven Deadly Sins ne parviendront à faire avant la diffusion de leurs animes respectifs, preuve que le succès de Food Wars leur est supérieur à ce stade.

  • Tirage total (vol. 1-5) : 2 000 000 (400 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-6) : 2 400 000 (400 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-7) : 2 900 000 (414 286 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-8) : 3 550 000 (443 750 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-9) : 4 400 000 (488 889 par volume)

Augmentation constante du tirage total, qui semble même s’accélérer sur les derniers volumes de l’année.

 

2015, un boost décevant ?

N° volume

11*

12

13

14

15

Parution

Mars 2015

Avril 2015

Juin 2015

Août 2015

Octobre 2015

Nb jours première semaine

5

3

4

6

2

Semaine 1

196 446

(220 205*)

144 657

237 951 292 899 172 900

Semaine 2

271 048

(+74 602)

262 627

(+117 970)

345 630

(+107 679)

388 899

(+96 000)

348 215

(+175 315)

Semaine 3

301 950

(+30 902)

305 739

(+43 112)

390 945

(+45 315)

426 351

(+37 452)

404 438

(+56 223)

Semaine 4

/

334 111

(+28 372)

417 087

(+26 142)

451 804

(+25 453)

431 255

(+26 817)

Semaine 5

/

/ / 467 076

(+15 272)

/

Semaine 6

/

/

/ / /

Total 1er semestre

402 936

387 532

/ / /

Total fin d’année

520 416

537 647

545 877 528 085 470 553

*Tome possédant une édition limitée

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 654 498 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 790 468
  • Anciens volumes : 864 030 (86 403 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 4 321 830 (7ème)
  • Nouveaux volumes : 2 602 578
  • Anciens volumes : 1 719 252 (171 925 par volume)

Au début de l’année 2015 la nouvelle génération à laquelle appartient Food Wars est en pleine explosion avec les diffusions consécutives de nombreuses adaptations en anime notamment. Ainsi les principaux rivaux de Food Wars dont on parle depuis le début ont explosé et atteindront fin 2015, ou du moins s’en rapprocheront, le million d’exemplaires par volume. Du coup on peut aisément s’attendre à ce que Food Wars fasse la même chose, que ses ventes explosent … Sauf qu’en fait …

Son premier volume de 2015 sort tardivement en mars, mais la promotion de l’anime a déjà fait effet et ce tome, rien qu’avec son édition simple, devient le mieux vendu de la série avant de quitter le Top 50. Le tome 12 mais surtout le tome 13 vont montrer que le boost de l’anime est bien présent et qu’il a un impact visible sur les ventes. Le tome 14 à son tour montera encore d’un cran, mais … on est loin d’une explosion.

Comment pourrait-on l’expliquer ? Le fait que sa progression se soit arrêtée en 2014 pourrait être la réponse mais un an plus tôt les ventes d’Haikyû !! s’étaient aussi arrêtées de monter et commençaient même à régresser avant la diffusion de son anime, donc non. Le fait qu’il est percé vite ? Après tout Assassination Classroom trois mois auparavant est loin d’avoir explosé, sauf que ce dernier vendait deux fois plus de copies avant la diffusion de son anime, ce n’est pas vraiment comparable …

Il y a eu une énorme concurrence durant ce printemps 2015, mais cela ne nous empêchait pas d’attendre Food Wars comme le boost n°1 de cette saison, la concurrence ayant aussi été élevée les saisons précédentes. Mais les mangas qui ont fait revenir des anciens volumes dans le Top 50 durant ses trois mois se nomment The Heroïc Legend of Arslân (avec seulement trois volumes au compteur (+ le CV d’Hiromu Arakawa) ce n’est pas dur), Seraph of the end (qui était le plus proche de Food Wars au niveau des performances) et Blood Blockade Battlefront (ou Kekkai Sensen en vo) (qui lui partait de très bas).

Malgré tout l’effet positif de l’anime s’est bien fait ressentir et le manga termine l’année comme le meilleur des autres, derrière l’incroyable Top 6 de cette année exceptionnelle, et contraiement à la plupart de ses titres qui ont explosé Food Wars a un lectorat très stable et fidèle, ne perdant pas ou très peu de lecteurs en cours de route.

Le boost est décevant, on peut le dire, mais l’année 2015 de Food Wars est excellente et le manga se porte à merveille. Seule ombre au tableau le tome 15, premier tome à sortir après la fin de diffusion de l’anime, se vend moins bien que le 14 et même s’il n’a que deux jours de vente en première semaine il ne le rattrapera jamais …

  • Tirage total (vol. 1-12) : 6 300 000 (525 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-13) : 6 750 000 (519 231 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-15) : 8 000 000 (533 333 par volume)

Augmentation assez faible du tirage total cette année-là, ce qui laisse suggérer que de nombreuses copies tirées en 2014 ont été vendues en 2015.

 

2016, Food Wars s’en sort bien …

N° volume

16

17

18*

19

20

21

Parution

Janvier 2016

Mars 2016

Mai 2016

Juillet 2016

Septembre 2016

Novembre 2016

Nb jours première semaine

7

3

7

7

3

3

Semaine 1

314 965

189 808

285 083

275 117

169 648

162 169

Semaine 2

382 298

(+67 333)

341 900

(+152 092)

350 745

(+65 662)

335 904

(+60 787)

323 387

(+153 739)

294 023

(+131 854)

Semaine 3

412 802

(+30 504)

392 148

(+50 248)

378 925

(+28 180)

368 581

(+32 677)

369 777

(+46 390)

338 020

(+43 997)

Semaine 4

432 702

(+19 900)

421 140

(+28 992)

395 858

(+16 933)

387 481

(+18 900)

399 036

(+29 259)

361 997

(+23 977)

Semaine 5

/

438 226

(+17 086)

/

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

/

/

Total 1er semestre

507 293

481 888

378 925

/

/

/

Total fin d’année

543 642

533 625

489 889

460 227

449 610

338 020

*Tome possédant une édition limitée

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 756 603 (13ème)
  • Nouveaux volumes : 1 368 106
  • Anciens volumes : 388 497 (25 900 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 3 477 128 (10ème)
  • Nouveaux volumes : 2 815 013
  • Anciens volumes : 662 115 (44 141 par volume)

Food Wars profite de ses ventes assez stables pour réaliser son meilleur chiffre de vente en première semaine avec la sortie du tome 16, mais égaement le seul au-dessus des 300 000 copies. Malgré tout ce tome 16 ne se vend pas mieux que le 15 et l’effet de l’anime étant terminé ses ventes vont très vite se tasser …

Le tome 17 se rate au démarrage mais se rattrape au fil des semaines avant que n’arrive le terrible mois d’avril 2016, ce fameux mois où les ventes de nombreux titres ont baissé d’un coup de 10% avec l’explosion du format numérique … Pourtant Food Wars s’en sort bien, surtout que le tome 18 possède une édition limitée. La différence pourrait donc venir de là mais le 19 se vend moins bien que l’édition simple du 18, alors que la saison 2 de l’anime démarre au même moment …

Une saison 2 dont l’effet est quand même assez faible, mais suffisant pour permettre au tome 20 de se vendre bien mieux que son prédécesseur. Mais le tome 21 qui ne bénéficie pas du soutien de l’anime ne suivra pas son rythme.

Donc oui Food Wars s’en sort assez bien, il est loin d’être celui qui a été le plus touché par l’explosion du numérique, même si le ratio est d’à peu près 10% ici aussi. Le fait est que Food Wars conserve une belle stabilité dans son lectorat et que celui-ci répond présent vu qu’il se vend vite. Mais l’effet assez faible de son anime et sa deuxième partie d’année où se ventes commencent à tanguer nous laisse penser qu’il s’approche d’une pente descendante …

  • Tirage total (vol. 1-18) : 9 000 000 (500 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-20) : 10 000 000 (500 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-21) : 11 000 000 (523 810 par volume)

Chiffres de tirage assez faibles mais ce n’est plus très étonnant à partir de ces années-là.

 

2017, début du déclin …

N° volume

22

23

24*

25*

26

27

Parution

Décembre 2016

Mars 2017

Mai 2017

Juillet 2017

Septembre 2017

Novembre 2017

Nb jours première semaine

2

3

6

6

7

4

Semaine 1

107 682

150 667

226 262

213 649 221 705 174 721

Semaine 2

285 168

(+177 486)

282 323

(+131 656)

292 831

(+66 569)

280 176

(+66 527)

276 148

(+54 443)

261 291

(+87 000)

Semaine 3

337 661

(+52 493)

327 049

(+44 726)

321 402

(+28 571)

311 314

(+31 138)

304 750

(+28 602)

290 761

(+29 470)

Semaine 4

362 805

(+25 144)

352 042

(+24 993)

338 813

(+17 411)

/ / /

Semaine 5

378 502

(+15 697)

/

/

/ / /

Semaine 6

/

/

/

/ / /

Total 1er semestre

435 132

404 709

321 402

/ / /

Total fin d’année

454 635

437 089

408 901

388 266 362 653 290 761

*Tomes possédant une édition limitée

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 469 092 (10ème)
  • Nouveaux volumes : 1 161 243
  • Anciens volumes : 307 849 (14 659 par volume)
  • Nombre de copies vendues (année) : 2 792 441 (9ème)
  • Nouveaux volumes : 2 342 305
  • Anciens volumes : 450 136 (21 435 par volume)

Autant en 2016 Food Wars semblait s’en sortir assez bien, autant en 2017 …

Il ne s’est jamais relevé des mauvaises ventes du tome 21, même si le tome 22, paru un mois après, s’est mieux vendu. Cela nous permet seulement de constater que les ventes du manga étaient de plus en plus fluctuantes, enchaînant baisse et remontée depuis le tome 19. Un constat qu’on avait déjà appuyé lors de la Retrospective sur Bleach, que Seven Deadly Sins a également connu et plus récemment c’est One Piece qui semble y avoir droit eu en 2019 …

À chaque fois ces fluctuations ont été suivies d’une baisse bien plus importante des ventes, et ça n’a pas loupé. Si les tomes 24 et 25 possèdent des éditions limitées celles-ci devaient vraiment se vendre à de très faibles chiffres tant la différence est peu notable, et comme le 26 s’est encore moins bien vendu on a l’impression de voir une baisse continue des ventes, et c’est certainement ce qui a eu lieu …

La saison 3 de son anime débarque en octobre et n’a aucun effet sur les ventes, le tome 27 poursuivant un déclin désormais enclenché en étant le premier volume de la série depuis le tome 10 à ne pas passer les 300 000 copies avant de quitter le Top 50.

Et dans tout ça Food Wars réussit à finir dans le Top 10 annuel, mais c’est surtout parce que 2017 a été une très mauvaise année de vente, finir sous les 3 millions étant souvent rédibitoire. On est donc en droit de penser que sa place dans le Top 10 annuel est remise en question pour les années à venir …

  • Tirage total (vol. 1-22) : 12 000 000 (545 455 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-25) : 13 000 000 (520 000 par volume)

Encore les chiffres de tirage sont assez faibles cette année-là.

 

2018, bis repetita …

N° volume

28

29

30

31

Parution

Février 2018

Mai 2018

Juillet 2018

Septembre 2018

Nb jours première semaine

3

5

5

6

Semaine 1

132 208

164 513

174 324

177 889

Semaine 2

242 636

(+110 428)

232 333

(+67 820)

245 419

(+71 095)

238 065

(+60 176)

Semaine 3

278 442

(+35 806)

262 012

(+29 679)

275 442

(+30 023)

265 804

(+27 739)

Semaine 4

296 327

(+17 885)

280 416

(+18 404)

/

280 740

(+14 936)

Semaine 5

/

293 141

(+12 725)

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

Total 1er semestre

346 030

262 012

/

/

Total fin d’année

373 876

353 152

348 589

311 607

  • Nombre de copies vendues (année) : 1 720 714 (17ème)
  • Nouveaux volumes : 1 387 224
  • Anciens volumes : 333 490 (12 351 par volume)

Food Wars n’a jamais pu jouer le Top 10 en 2018, il n’y tenait que grâce à la parution de 6 volumes en 2016 et 2017, donc forcément avec seulement 4 volumes parus et une dynamique de marché qui entame un nouveau cycle il se retrouve laissé de côté …

Et l’année 2018 de Food Wars ressemble énormément à l’année 2016, avec des ventes assez stables mais fluctuantes. Le bilan n’est pas désastreux sur l’année en elle-même mais plutôt en comparaison des précédentes. Ne reste que des ventes d’anciens volumes absentes malgré la diffusion de la première et de la deuxième partie de sa saison 3 pour conclure avec une année qu’on peut vraiment qualifier d’oubliable …

Mais vous savez ce qui se passe après cela désormais …

  • Tirage total (vol. 1-29) : 14 000 000 (482 759 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-30) : 15 000 000 (500 000 par volume)

La moyenne par volume tourne toujours autour du demi-million mais ce n’est pas étonnant, il est bien plus dur de la faire baisser qu’augmenter vu que les copies précédentes restent présentes.

 

2019, la chute …

N° volume

32

33

34

35

36

Parution

Décembre 2018

Février 2019

Avril 2019

Juin 2019

Octobre 2019

Nb jours première semaine

6

7

4

6

3

Semaine 1

161 372

140 603

103 163

113 823

91 290

Semaine 2

209 781

(+48 409)

183 803

(+43 200)

158 370

(+55 207)

151 028

(+37 205)

147 807

(+56 517)

Semaine 3

230 838

(+21 057)

/

182 065

(+23 695)

170 148

(+19 120)

176 120

(+28 313)

Semaine 4

/

/

/

/

/

Semaine 5

/

/

/

/

/

Semaine 6

/

/

/

/

/

Total 1er semestre

293 095

/

/

/

/

Total fin d’année

303 005

266 994

245 013

218 975

201 261

  • Nombre de copies vendues : 1 364 003 (cl. inconnu)
  • Nouveaux volumes : 1 235 248
  • Anciens volumes : 128 755 (4 153 par volume)

Au regard de l’ensemble de la série et de ce qui a pu arriver à d’autres cette chute en était presque prévisible. Mais c’est surtout la grandeur de cette chute qui impressionne car le tome 32 ne finit l’année qu’à 303 005 copies vendues en onze mois et demi quand son prédécesseur en était à 311 607 la fin de l’année précédente en deux mois et demi …

En seulement deux tomes, entre les 31 et 33, Food Wars vient de perdre un quart de ses lecteurs sur les deux premières semaines de vente, sur l’ensemble de l’année 2019 c’est un tiers des lecteurs qui se sont envolés …

Rarement on aura vu une chute aussi drastique sur une période aussi courte, Food Wars a fondu comme neige au soleil et sa seule embellie sera que son 36ème et dernier volume s’est mieux vendu que son prédécesseur, c’est triste d’en arriver là pour trouver un point positif …

Car en dehors on ne peut que constater les dégâts, entre les 350 000 copies perdues par rapport à 2018 malgré la parution d’un volume supplémentaire, des ventes d’anciens volumes qui étaient déjà faibles et qui sont désormais inexistantes, le fait que le seul tome à s’être moins bien vendu que les deux derniers est le tout premier, ou pire encore, le fait de ne terminer 2019 qu’avec 20 000 copies vendues en plus qu’en 2013, sa toute première année de vente, pour un volume paru en plus et 31 anciens volumes …

  • Tirage total (vol. 1-34) : 16 000 000 (470 588 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-36) : 20 000 000 (555 556 par volume)

Comment Food Wars peut-il se terminer avec un tirage total de 20 millions de copies ? J’avais évoqué l’hypothèse qu’il s’agisse d’un chiffre mondial dans l’article sur les ventes des mangas du Jump en 2019 mais j’opterais davantage pour un tirage avec ventes numériques, car moins de 4 millions de copies dans le reste du monde, même si Food Wars n’est pas le plus grand succès de l’histoire, c’est faible …

 

Bilan

  • Nombre de volumes parus : 36
  • Nombre de copies vendues : 17 664 887
  • Meilleure année de vente : 2015 (4 321 830)
  • Meilleur classement (année) : 7ème (2015)
  • Tome le mieux vendu avant de quitter le Top 50 hebdo : 14 (467 076 en 34 jours)
  • Tome le mieux vendu sur son année de parution : 13 (545 877 en 172 jours)
  • Pire année de vente (hors 2013) : 2019 (1 364 003)
  • Pire classement (hors 2013 et 2019) : 19ème (2014)

Food Wars semblait promis à un brillant avenir. Ses débuts, certes moins extravagants que ceux d’un Silver Spoon qu’on abordera ou qu’un Assassination Classroom mais meilleurs que des Haikyû !!, Tokyo Ghoul ou Seven Deadly Sins, nous laissait penser que ses ventes pourraient exploser de la même manière avec la diffusion de son anime.

Mais il n’en fut rien !! Il a suivi la même cadence qu’Assassination Classroom, en voyant ses ventes arrêter d’augmenter très vite, se stabilisant autour d’un très bon niveau mais cette stabilisation précoce laisse aussi suggérer que le manga devait, déjà, perdre beaucoup de lecteurs …

Si 2015 marque la fin de la dynamique positive des mangas de la génération 2010-2012, Food Wars semble s’être fourvoyé tout seul et il ne s’en est jamais réellement relevé, ses ventes commençant à baisser en 2016 à cause de l’explosion du format numérique avant qu’un véritable déclin ne s’enclenche, le faisant retomber très bas.

Et regarder la vie de Food Wars me donne l’impression d’assister à un énorme gâchis, du grand potentiel qu’on lui voit à ses débuts on se retrouve avec un manga qui a moins bien fini que Toriko … Toriko quand même …

 

Évolution du total atteint avant de quitter le Top 50 hebdo

FW Retrospective total atteint avant de quitter le Top 50 hebdo

Ce graphique montre bien les différentes phases de la vie de Food Wars, son excellent départ, suivi d’une lente croissance avant le boost de l’anime qui se suivra d’un déclin plus ou moins fort en fonction des périodes et indépendemment des mises en avant dont il bénéficiera.

Note : Les ventes des éditions limitées ne sont pas prises en compte.

 

Évolution des ventes par volume par année

FW Retrospective meilleures ventes par volume par année

Différence très faible entre 2015 et 2016 alors qu’elle est bien plus importante sur le graphique ou les tableaux précédents.

Ce graphique permet tout de même d’appuyer le constat que Food Wars a terminé sa dernière année de vente avec moins de lecteurs qu’il n’a terminé la première …

 

Cumul des ventes par volumes (estimation)

FW Retrospective cumul des ventes par volume

  • Tome 1 : 753 312

Ce graphique nous montre que Food Wars a constamment perdu des lecteurs sauf durant le boost provoqué par la saison 1 de son anime puisque les tomes 13 et 16 terminent presque au même nombre de copies vendues.

La différence en un an entre les tomes 28 et 33 est impressionnante.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

La prochaine Retrospective sera consacré à un des titres majeurs des années 2000 mais dont la longue vie lui a permis de marquer également en profondeur les années 2010. Nous reviendrons donc sur les 16 années de vente, dont 12 dans le Top Oricon, de Gintama.

Top Oricon Retrospective Gintama

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Retrospective Bleach

Retrospective Tokyo Ghoul

Retrospective Sawako

Retrospective Bakuman

Retrospective Blue Spring Ride

 

Sources : Comic Data (ventes) (tirages), PharaoDopazo+ (classements Jump 2013)

13 commentaires sur “Top Oricon|Retrospective : Food Wars, un potentiel gâché …

  1. autre explication : le dernier arc est critiqué par absolument tout le monde, jugé comme catastrophique. J’ai rarement vu un avis aussi unanime de la part de fans d’une série. La grosse perte de lecteurs sur une période aussi courte coincide d’ailleurs à 100% au niveau du timing.

    J'aime

  2. Pour moi c’est un manga reussi prcq arriver a vendre 17 millions de copies c pas rien malgré la dégringolade des derniers tomes qui n’est pas anodin pour la plus part des manga

    J'aime

    1. Je ne dis pas qu’il n’a pas réussi, au contraire, rares sont les mangas qui ont réussi à monter aussi haut. C’est en comparaison des autres stars de sa génération que Food Wars s’est raté.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s