Top Oricon 2020 – Premier semestre

Bonjour à toutes et à tous. C’est l’heure. Nous nous retrouvons aujourd’hui pour découvrir, ou redécouvrir pour ceux qui l’ont déjà vu, le verdict final de ce premier semestre 2020 qui restera dans les anales.

Avant toute chose vous aurez sans doute remarqué qu’Oricon a décidé de ne partager qu’un Top 5 séries et un Top 25 volumes pour ce premier semestre … Si vous avez suivi les classements ces six derniers mois vous savez aussi bien que moi qu’un Top 25 volumes sera inintéressant, mais de toute manière diviser par deux les données rendues publiques « gratuitement » est un gros problème : on perd la moitié des données qu’on pouvait avoir …

Souvenez-vous, en 2017, nous avions encore un Top 30 séries et un Top 100 volumes, six fois plus de séries et quatre fois plus de volumes … Le problème étant que plus le temps passe et plus les données d’Oricon fuitent, d’où les classements par séries hebdos et mensuels que l’on voit (et qui pour certains sont même faux mais c’est un autre problème) et je pense que c’est pour cela qu’Oricon réduit petit à petit les données disponibles. Bien que sur leur site payant il y en ai beaucoup plus que ce qui fuite …

D’ailleurs, suite à la publication du classement du premier semestre les données du Top 10 séries et du Top 50 volumes n’ont mis que quelques minutes à fuiter, pas étonnant … Réduire les données disponibles gratuitement va d’un côté encourager certains à s’abonner au site payant (faut comprendre le japonais par contre), et d’autres à faire fuiter les chiffres …

Je vous partage des chiffres qui fuitent depuis longtemps, depuis le départ même puisqu’on n’est pas supposé avoir accès à d’autres chiffres que ceux du Top 30 volumes sur le site gratuit d’Oricon, c’est juste la première fois que je suis obligé de le faire pour un classement de fin de semestre (deuxième en comptant l’année 2017) …

 

Bref, on a suffisamment parlé d’Oricon, place au classement désormais …

 

Top Oricon Premier semestre 2020

 

Les classements qui suivent comprennent les ventes de manga au Japon du 18 novembre 2019 au 17 mai 2020.

Top 10 par séries

Classement

Ventes totales

Nb volumes parus

Différence / 2019*

1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba

45 297 633

3

+ 43 720 338 (+?)

2 : One Piece

4 885 538

2

– 129 787 (-1)

3 : The Quintessential Quintuplets

4 240 192

2 (+6**)

+ 1 300 179 (+2)

4 : Kingdom

3 512 571

2

– 531 768 (-1)

5 : My Hero Academia

3 339 656

2

+ 191 311 (-1)

6 : The Promised Neverland

3 102 313

2

– 1 077 726 (-4)

7 : Haikyû !!

2 996 317

3

+ 544 684 (+1)

8 : L’Attaque des Titans

2 212 135

2

– 601 909 (-2)

9 : Jibaku Shonen Hanako-kun

2 138 410

1

Hors Top 10 Premier semestre 2019

10 : Spy x Family

1 796 759

2

Nouveauté

*Par rapport au premier semestre 2019

**Volumes bonus inclus

Top 50 par volumes

Classement

Ventes totales

Parution

1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #18

3 035 555

Décembre 2019

2 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #19

2 829 174

Février 2020

3 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #1

2 267 744

Juin 2016

4 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #12

2 237 092

Août 2018

5 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #11

2 234 515

Juin 2018

6 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #14

2 233 412

Janvier 2019

7 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #13

2 223 961

Novembre 2018

8 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #7

2 223 867

Août 2017

9 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #8

2 218 826

Octobre 2017

10 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #9

2 216 999

Décembre 2017

11 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #2

2 211 701

Août 2016

12 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #10

2 209 598

Mars 2018

13 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #15

2 194 060

Avril 2019

14 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #3

2 192 013

Octobre 2016

15 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #4

2 175 936

Décembre 2016

16 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #5

2 167 490

Mars 2017

17 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #6

2 166 372

Mai 2017

18 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #16

2 155 356

Juillet 2019

19 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #17

2 113 520

Octobre 2019

20 : One Piece #95

1 955 897

Décembre 2019

21 : One Piece #96

1 688 363

Avril 2020

22 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #20

1 086 350

Mai 2020

23 : L’Attaque des Titans #30

911 246

Décembre 2019

24 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #20 édition limitée

904 092

Mai 2020

25 : Kingdom #56

811 819

Novembre 2019

26 : Kingdom #57

754 869

Mars 2020

27 : The Promised Neverland #17

676 906

Janvier 2020

28 : My Hero Academia #25

674 993

Décembre 2019

29 : Spy x Family #3

674 384

Janvier 2020

30 : L’Attaque des Titans #31

638 683

Avril 2020

31 : The Quintessential Quintuplets #13

637 657

Janvier 2020

32 : Kimetsu no Yaiba Official Fanbook Kisatsu-tai Kenbunroku

632 976

Juillet 2019

33 : March comes in like a lion #15

575 425

Décembre 2019

34 : One-Punch Man #21

566 019

Décembre 2019

35 : My Hero Academia #26

554 632

Mars 2020

36 : Haikyû !! #41

552 987

Janvier 2020

37 : The Promised Neverland #18

548 746

Mars 2020

38 : Moi, quand je me réincarne en Slime #13

527 376

Décembre 2019

39 : Silver Spoon #15 (Fin)

526 447

Février 2020

40 : Détective Conan #97

520 769

Décembre 2019

41 : Otaku Otaku #8

505 815

Décembre 2019

42 : Doraemon #0

479 542

Novembre 2019

43 : Haikyû !! #42

460 138

Mars 2020

44 : The Quintessential Quintuplets #12

457 639

Novembre 2019

45 : Moi, quand je me réincarne en Slime #14

423 943

Mars 2020

46 : Black Butler #29

422 568

Décembre 2019

47 : Spy x Family #2

406 928

Octobre 2019

48 : Spy x Family #1

399 891

Juillet 2019

49 : World Trigger #21

364 518

Décembre 2019

50 : Kusuriya no Hitorigoto #6

359 372

Mars 2020

Analyse

Stratosphérique … Même ce mot est trop faible pour désigner ce que nous venons de suivre durant ces six derniers mois … Car nous ne parlons pas simplement du plus gros boost de l’ère Oricon, ni même du plus gros boost du 21ème siècle mais certainement du plus gros boost de vente de toute l’histoire du manga …

Avec 37 996 373 exemplaires vendus en 2011, One Piece avait établi un record de vente annuel exceptionnel, tellement élevé qu’il semble inaccessible pour n’importe qui, même pour lui … Car le manga d’Eiichiro Oda avait eu besoin de 60 anciens volumes pour y parevnir, pour une moyenne qui était de 435 260 copies par volume, chiffre que l’on a revu et qui a été battu à de maintes reprises par la suite mais par des titres comptant beaucoup moins de tomes …

Il n’y a pas la moindre comparaison ici, Demon Slayer a vendu plus avec trois fois moins de volumes sur une période deux fois plus courte, pour une moyenne de 2 202 498 copies par volume, obtenus grâce aux 37 442 462 copies d’anciens volumes vendues ce semestre …

Résultat Demon Slayer a triplé son niveau de vente en six mois, nous permettant de revoir un volume à 3 millions pour la première fois depuis 2015, et cette multiplication est même de 13 en un an !! Pour rappel son boost avait déjà débuté à ce stade …

DS ventes par semaine PS 2020

Comme pour l’analyse de l’année 2019 je vous présente le graphique des ventes d’anciens volumes par semaine de Demon Slayer. Comme la dernière fois les nouveaux volumes ne sont inclus qu’à partir de leur cinquième semaine de vente, lorsqu’ils ont « fini » de se vendre.

On constate nettement de nombreux pics correspondant aux nombreux arrivages de nouveaux stocks en magasins, les ruptures ayant été nombreuses et régulières durant tout le semestre.

On pensait logiquement que les chiffres des dernières semaines de 2019 seraient les meilleurs que nous verrons, pourtant ils ont été battus puis pulvérisés dès les premières semaines de 2020. Ainsi le tome 18 paru durant la troisième semaine de l’année a réussi à vendre plus de copies en 5 jours que ce que le 17 avait atteint fin 2019, trois semaines plus tôt donc …

Car les ventes du manga de Koyoharu Gotôge ont monté très vite, passant le million puis les 2 millions avec une facilité déconcertante, venant battre tous les records possibles et imaginables de ventes sur une période courte, notamment celles que l’on remarque le mieux : par semaine.

On remarque tout de même un début d’accalmie, les pics montant de moins en moins haut, preuve que ces ventes folles commencent à prendre fin. Mais ne pensez pas que nous en avons fini avec lui. Le système rupture de stock-réimpressions restera en place tant que tous les fans souhaitant acheter le manga n’auront pas été contentés.

De ce fait, fans de One Piece, soyez certains que le record annuel de vente par volume, détenu par le tome 61 paru cette même année 2011, avec 3 382 588 copies vendues, va se faire exploser …

Mais maintenant, la question est aussi de savoir à combien il terminera l’année ? Ces ventes folles commencent à se calmer et bien que le film d’animation attendu pour octobre puisse le relancer le lectorat n’est pas infini, et on pourrait finir par se retrouver dans la même situation que l’Attaque des Titans où les mises en avant n’ont strictement plus aucun effet, tout le monde ayant déjà acheté le manga …

Le tome 21 sortira en juillet et le 22 en octobre, ce sont plus de 6 millions de copies assurées d’avance, et avec les anciens volumes qui ne devraient pas disparaître de suite le cap des 60 millions devrait être dépassé sans difficulté. 70 millions semble actuellement le chiffre le plus probable, ça pourrait être 75, ça pourrait être 80 …

C’est un drôle de premier semestre que vient de vivre One Piece. Au-delà de voir ses records se faire battre à plate couture il a affiché deux formes distinctes durant ces six derniers mois …

Dans la continuité du 94 le 95 s’est moins bien vendu que son prédécesseur, confirmant qu’après avoir vu des ventes oscillantes pendant plus d’un an nombre de lecteurs continuaient de lâcher prise. Après plus de 20 années de publication, avec presque 100 volumes rendant le recrutement de nouveaux lecteurs impossible, et les lecteurs les plus récents étant arrivés il y a déjà 9 ans, lors de cette fameuse année 2011, ce n’est pas surprenant …

Le tome 96 poursuit ce déclin désormais entamé. Pourtant il est accompagné de ventes d’anciens volumes nettement meilleures que celles que nous avons l’habitude de voir, car il avait fallu l’aide du film Stampede au tome 93 pour parvenir à en avoir autant, alors qu’il n’y a rien ici …

Rien ? … Pas tout à fait. Avec la crise du COVID-19 nombre de japonais se sont retrouvés, comme nous français, enfermés chez eux. Pour pallier à cela Shueisha a rendu disponible gratuitement sur l’application Shonen Jump + les 61 premiers volumes de One Piece. De ce fait de nouveaux lecteurs, certainement bien plus jeune que le lectorat actuel, a découvert le manga d’Eiichiro Oda et les plus téméraires d’entre eux en ont certainement profité pour commencer à acheter les 35 volumes suivants nécessaires pour être à jour.

Cela ne suffit pas à compenser les pertes mais ces bonnes ventes d’anciens volumes permettent au moins de limiter les dégâts puisque One Piece ne perd que 129 787 copies en comparaison au premier semestre 2019.

Les deux volumes parus cumulent 3 644 260 copies vendues, ce qui laisse 1 241 278 exemplaires aux anciens volumes, soit environ 50% de ventes d’anciens volumes en plus que l’année dernière au même stade, c’est énorme !!

Du coup si la tendance se poursuit One Piece pourrait vivre un très bon deuxième semestre. Là où ça s’annonce compliqué c’est que l’annonce de son ralentissement de publication pourrait lui valoir de finir l’année qu’avec 3 volumes. Et aujourd’hui 3 volumes ne sont pas suffisants pour garantir à One Piece de finir devant les autres …

3 380 000 : c’est l’estimation que je vous ai donné des ventes de The Quintessential Quintuplets pour ce premier semestre. Hors il finit avec 4 240 192 copies vendues … À titre de comparaison Kingdom a été estimé à 3 512 571 … enfin en réalité il n’y avait pas d’estimation puisque nous avions tous les chiffres, qui se sont révélés vrais. My Hero Academia a été estimé à 3 340 000, sachant qu’il ne manquait qu’une des deux semaines de mai et les deux semaines de novembre, il termine à 3 339 656 …

Pourquoi une telle différence ? Tout simplement parce qu’Oricon a compté les character books (et probablement les Full color) avec la série principale. En cumulant mon estimation de la série principale avec les character books on arrive à 4 155 000, ce qui justifie à 99% que les Full color sont également comptés …

Mais pourquoi sont-ils comptés ? Cela n’a jamais été le cas auparavant … Certes, mais est-ce qu’on a un moyen de le vérifier ? …

NON

Tout simplement parce que ces volumes bonus se vendent d’habitude trop peu pour faire la différence. Par exemple sur ce premier semestre est paru un quizz book du manga Kingdom. Il n’est jamais apparu dans le Top 50 et d’après le peu que j’ai vu de lui dans le Shoseki je ne l’estime pas avoir vendu plus de 30 000 copies … Comment savoir s’il a été compté ou non ? 30 000 copies c’est rien du tout … Le seul moyen de le vérifier serait d’avoir le détail des ventes de tous ses volumes sur le semestre, ce que nous n’avons pas …

Mais nous l’avons pour Demon Slayer !! L’addition de ses 20 volumes, sans compter le fanbook, nous donne … 45 297 633, soit pile le nombre affiché dans le classement par séries … Fin du débat !!

Du coup pourquoi le manga de Negi Haruba a cet avantage que les autres n’ont pas ? Le mystère est entier et peut nous faire poser des questions pour d’autres titres … Les deux séries Kusuriya no Hitorigoto sont-elles comptées ensemble ? Je vous l’ai dit, ce serait cheaté si c’était le cas. De même Détective Conan a vu paraître des volumes bonus en avril qui semblent avoir été pris en compte tant la différence affichée entre les chiffres par semaine et le chiffre mensuel est énorme …

Car l’autre problème c’est que dans les classements par semaine que nous suivions les character books étaient clairement retirés de la série principale (on a même vu les deux distinctement séparés), alors qu’ils étaient comptés ensemble dans les classements mensuels. Il me fallait faire un choix et je suis parti du principe que c’étaient les chiffres par semaine qui étaient les bons; je me suis trompé …

 

Ce débat ne nous empêche pas d’apercevoir l’incroyable premier semestre vécu par le manga de Negi Haruba, qui a eu l’une des plus belles conclusions niveau vente depuis longtemps … Sans mise en avant majeure (si ce n’est une énième rediffusion de la saison 1, mais au bout d’un moment ça n’aura plus d’effet) et avec un volume en moins par rapport aux deux précédents semestres The Quintessential Quintuplets a réussi à vendre plus de copies. Passant de 2 940 013 il y a un an à 2 954 987 au second semestre 2019 pour finir ici à mon estimation de 3 380 000 sans compter les volumes bonus (qu’il faudrait d’ailleurs compter précédemment puisque le premier character book avait 3 jours de vente en 2019 …) …

Poursuivant sur sa lancée, le manga de Negi Haruba a continué de recruter énormément de lecteurs durant ce premier semestre, si bien que les records de vente par volume fixés fin 2019 sont déjà nettement battus, le tome 13 cumulant 637 657 copies vendues en 4 mois, sans oublier le 12 qui n’avait que 3 jours de vente en 2019 et qui culmine à 678 914 copies vendues en 6 mois, ce qui fait de The Quintessential Quintuplets le sixième manga comptant le plus de lecteurs sur ce semestre.

Les ventes du 14ème et dernier volume sont divisées entre l’édition simple et l’édition limitée, si bien que les deux sont absentes du Top 50 volumes. Les deux ensemble doivent finir le semestre autour du demi-million. Partant de ce principe les deux volumes parus cumulent environ 1 140 000 copies vendues, ce qui laisse 2 240 000 copies aux anciens volumes, soit une moyenne de 186 667 copies par volume, moyenne qui est bien boostée par le tome 12 même si sans lui on est tout de même à 162 060 copies par volume, ce n’est pas rien …

Les volumes bonus cumulent donc environ 860 000 exemplaires, chiffre qui doit probablement être le meilleur de toute l’histoire du Top Oricon. 775 000 environ pour les character books et donc environ 85 000 pour les deux premiers Full color, le deuxième n’ayant que 3 jours de vente. Mais ce ne sont que des estimations, donc retenons que tous les volumes estampillées The Quintessential Quintuplets ont vendu 4 240 192 copies …

C’était il y a 5 ans, la diffusion de l’émission Ame Talk mettant en avant le manga de Yasuhisa Hara Kingdom. Bon, on l’a vu récemment mais ses ventes étaient déjà en train d’exploser avant mais cette émission lui a apporté la lumière nécessaire pour devenir un des mangas les plus populaires dans une période où les autres ont éprouvé de grandes difficultés.

Depuis, il n’est pas retombé et est aujourd’hui le quatrième manga comptant le plus de lecteurs (on peut presque dire troisième désormais). Et si son explosion de 2015 s’est terminée son boost de 2019 lui a permis de revenir et d’encore gagner de nouveaux lecteurs. Mais le nombre de volumes commence à être conséquent et il devient difficile pour lui de franchir le pallier suivant des 900 000 copies.

De ce fait, le retour de l’anime en avril 2020 était très attendu pour peut-être lui permettre d’y parvenir. Seul problème c’est qu’il commence logiquement à perdre des lecteurs lui aussi, et le tome 56 qui a complètement raté son démarrage en est la preuve. Il ne s’est jamais rattrapé et s’il finit le semestre en étant le volume de Kingdom le mieux vendu sur un premier semestre c’est uniquement grâce au fait qu’il est paru lors de la toute première semaine de l’année quand le précédent recordman, le 49 il y a deux ans, était paru en janvier …

Le 57 s’est rapidement mieux vendu et devrait rapidement recoller, ce qui devrait lui permettre d’aller chercher les records de la série sans problème … Sauf que la diffusion de son anime a été reportée à une date ultérieure qui est actuellement inconnue … Et sans l’anime ce boost qui devenait très intéressant ne va certes pas s’éteindre d’un coup mais va commencer à perdre en puissance …

Kingdom devrait avoir 4 volumes en 2020 vu que le 58 sort en juin. C’est un de plus qu’en 2019, ce qui est déjà un avantage mais n’assure pas qu’on atteindra les 7 661 361 copies vendues l’année dernière puisqu’après tout il est déjà en retard d’un demi-million de copies. Ce n’est pas impossible bien sûr mais cela va aussi dépendre de quand l’anime va revenir. S’il revient durant l’été ce sera comme si il ne s’était rien passé, ou presque, on ne pourra pas en dire autant s’il revient durant l’automne …

Ses deux volumes parus cumulent 1 566 688 copies vendues, ce qui laisse 1 945 883 exemplaires aux 55 anciens volumes qui sont donc encore une fois majoritaires, preuve du dynamisme incroyable de ce manga qui compte pourtant déjà 13 années de publication …

My Hero Academia vient de réaliser le meilleur premier semestre de son histoire en vendant 3 339 656 exemplaires, ce qui n’était jamais arrivé auparavant sur la première partie d’année. Il a grandement bénéficié du boost de la saison 4 ainsi que de son second film d’animation qui lui ont permis de jouer aisément les premières places …

Et malgré tout ça les ventes de ses nouveaux volumes ont continué de baisser … Le tome 25 affiche presque 90 000 copies de retard sur le 21 qui avait la même période de vente l’année dernière. Et le 26 n’est pas prêt d’arriver au score de son prédécesseur avec seulement 554 632 copies vendues en deux mois et demi, période qui est normalement suffisante pour « finir » de se vendre …

On notera tout de même que ses ventes d’anciens volumes ne sont pas, ou très peu, retombées suite à la fin de sa saison 4. Constat qu’on avait déjà remarqué suite à la saison 3 et qui peut nous laisser penser que son second semestre ne sera pas trop en retrait par rapport au premier.

Ses deux volumes parus cumulent 1 229 625 copies vendues, ce qui laisse 2 110 031 copies aux anciens volumes, pour une moyenne encore non négligeable de 87 918 copies par volume. Gagner presque 90 000 lecteurs pour en perdre presque 180 000 à côté, ça devient inquiétant … Car s’il n’avait pas perdu tous ces lecteurs depuis 3 ans My Hero Academia atteindrait sans aucun doute le million de copies par volume …

Pourtant il y a encore plus inquiétant que My Hero Academia : The Promised Neverland. Manga récent, annoncé comme un phénomène, qui a débuté comme tel mais plus on avance et plus cette sensation retombe …

Certes il a vendu 3 102 313 copies ce semestre-ci, c’est un excellent chiffre, probablement un des meilleurs pour un sixième en fin de semestre, dont 1 876 661 pour ses anciens volumes, soit une très belle moyenne pour un manga n’ayant eu aucune mise en avant de 117 291 copies par volume …

Mais ses ventes par volume coulent … Le 17 s’est moins bien vendu que le 16 et ne s’en est que difficilement approché, c’est encore pire pour le 18 où le constat est le même que pour le 26 de My Hero Academia après deux mois et demi de vente … L’année dernière le 13 affichait un chiffre presque égal sans son édition limitée, ce qui signifie que The Promised Neverland compte déjà moins de lecteurs qu’il y a un an …

Le pire dans tout cela c’est que le manga est annoncé comme presque terminé, mais ça ne suffit pas pour retenir les lecteurs alors que même Seven Deadly Sins y est parvenu pendant un an … Et sachant que la saison 2 a été reportée à janvier 2021 seule la fin du manga peut peut-être sauver celui qu’on nommait encore phénomène pour cette année 2020.

Parce qu’au final The Promised Neverland pourrait finir l’année à la septième place sachant que dépasser The Quintessential Quintuplets ne sera pas si simple … Dans tous les cas on peut déjà parler d’une grosse désilusion pour un titre qui semblait promis à passer le million par volume sur une seule année de vente et qui ne s’en approchera jamais …

Depuis le second semestre 2018 les ventes d’Haikyû !! commençaient à décliner. Rien de plus normal pour un titre datant de 2012 et qui n’a plus eu la moindre mise en avant depuis l’automne 2016. Certes le format numérique puis le piratage ne l’ont pas aidé à se maintenir au million qu’il atteignait à sa belle époque mais il a tout de même réussi à conserver davantage son lectorat que d’autres titres de son époque qui ont débuté leur chute bien avant lui …

Ce déclin s’est sérieusement accéléré au second semestre 2019, à l’approche de la quarantaine de volumes, si bien que les chiffres de début d’année sont rapidement devenus inatteignables …

Cette saison 4 a été longuement attendue, par les fans bien sûr, mais aussi pour espérer une relance, lui dont l’attende a été plus longue qu’entre les saisons 1 et 2 de Seven Deadly Sins, saison 2 qui l’avait propulsé début 2018 sur le podium en fin de semestre avec des ventes par volume presque identiques et des anciens volumes qui avaient trouvé une nouvelle jeunesse …

Le résultat a été nettement supérieur à tout ce que je pouvais imaginer … Plus le semestre a avancé et plus les ventes d’anciens volumes d’Haikyû !! augmentaient. Il a récupéré des lecteurs perdus en cours de route mais en recrute également des nouveaux puisque les premiers volumes sont régulièrement présents dans les classements de Shoseki et le restent même aujourd’hui alors que la première partie de la saison 4 est terminée.

Mais le nombre de volumes conséquent fait que le résultat est dillué entre ces 43 volumes et qu’on voit toujours difficilement une hausse de ses ventes par volume. Le 41 ne finit le semestre qu’à 552 987 copies vendues, chiffre qui semblait lointain il y a six mois mais qui reste à des années-lumières des 661 124 du tome 35 l’année dernière, et ce n’est pas son mois de vente en plus qui change la donne. Le 42 possède une édition limitée mais ne s’est pas mieux vendu que le 41, on peut difficilement l’estimer au-dessus des 510 000 copies tandis que le 43 n’a que 5 jours de vente mais a déjà vendu 341 136 copies, ce qui en fait un excellent démarrage qui peut nous faire penser que le cap des 600 000 n’est plus inatteignable, tout dépendra de ses semaines à venir …

Ses trois volumes parus ont donc vendu environ 1 405 000 copies, ce qui laisse environ 1 590 000 exemplaires aux 40 anciens volumes, soit presque un million en plus que l’année dernière au même stade et plus de 550 000 en plus que sur l’ensemble de l’année 2019.

Du coup Haikyû !! se rapproche de la concurrence devant lui et même si la seconde partie de la saison 4 a été reportée à une date ultérieure inconnue à ce jour il pourrait vivre un très bon second semestre où il pourrait lutter pour les premières places comme à sa grande époque …

2 212 135 copies vendues, 601 909 copies perdues par rapport au premier semestre 2019, l’Attaque des Titans est en train de mourir sous nos yeux …

Alors que les ventes d’anciens volumes sont excellentes pour tout le monde, que ce soit le Top 7, les deux qui le suivent derrière et même d’autres titres derrière le Top 10, celles de l’Attaque des Titans sont toujours aussi inertes. Certes il n’a pas eu de mise en avant mais The Promised Neverland non plus et lui aussi est en train de couler …

C’est d’autant plus inquiétant que sa chute s’accélère. Son tome 31 passe difficilement les 700 000 copies en cette fin de semestre, en comptant son édition limitée, après 39 jours de vente, alors que le 30 arrivait à 699 957 sans son édition limitée en 21 jours, que le 29 passait les 700 000 en 10 jours, avec son édition limitée, ou encore que le 25 il y a deux ans vendait 701 722 copies en 7 jours sans son édition limitée …

Comme toujours il nous manque les ventes numériques pour être réellement certains de ce qui se passe, et je pourrais dire la même chose pour les titres d’au-dessus, mais le manga d’Hajime Isayama qui vendait 2,3 millions de copies par volume en 2014 semble aujourd’hui ne plus intéresser personne alors que sa fin est proche …

Ses deux volumes parus cumulent 1 549 929 copies vendues, et aux alentours des 1 720 000 en comptant leurs éditions limitées, ce qui laisse environ 490 000 copies aux anciens volumes, soit à peine 10 000 de plus que l’année dernière … Ce qui est dérisoire vu la forme des autres …

Jibaku Shonen Hanako-kun 12

On le constate clairement dans l’ensemble du classement, les ventes d’anciens volumes ont pris l’ascendant sur celles des nouveaux. Du coup un manga comme Jibaku Shonen Hanako-kun, qui n’a vu qu’un seul volume paraître mais qui a été magnifiquement propulsé par l’anime, réussit à prendre la neuvième place sans difficulté.

Jamais appru dans aucun de mes articles hebdomadaires sur ce premier semestre, puisque la folie Demon Slayer a empêché ce tome 12 d’y apparaître, on assiste probablement encore à une grande première ici : un manga dans le Top 10 semestriel sans jamais avoir passé les 100 000 copies avant de quitter le Top 50, ce que le tome 13 qui sort le 27 mai devrait être le premier à réaliser …

Son tome 12 a dû vendre autour des 220/230 000 copies mais difficilement plus, ce qui fait un peu plus de 1,9 millions de copies pour les anciens volumes, soit un moyenne de 172 727 copies par volume. À moins que son tome 0 paru en même temps que le 12 fin décembre dernier soit pris en compte … Comment pourrait-on le savoir ? Ce volume 0 a vendu presque autant de copies que le 12, environ 190/200 000, ce qui nous fait descendre à 1,7 millions pour les anciens volumes et une moyenne de 154 545 copies par volume.

Quoi qu’il en soit, son rythme de parution lent à deux volumes par an fait que les chances de voir Jibaku Shonen Hanako-kun dans ce même classement en fin d’année sont faibles, très faibles …

Lancé en juillet 2019, Spy x Family est rapidement devenu le nouveau phénomène de Shueisha, recrutant des lecteurs à une vitesse folle comme nous ne l’avions pas vu depuis longtemps. Précisément depuis Assassination Classroom en 2013, où son tome 1 passait de peu le million après 55 semaines de vente.

Son tome 3 paru en janvier a donc poursuivi la phase de recrutement intensive qu’il connaît depuis ses débuts, permettant même à ses deux premiers volumes de revenir dans le Top 50. Ses deux volumes sont d’ailleurs présents dans le Top 50 volumes de ce premier semestre, ce qui nous permet de connaître leur total puisque nous les avions aussi en 2019 …

Le tome 1 cumule aujourd’hui 817 483 exemplaires vendus, le tome 2 quant à lui en cumule 743 403. S’il leur était encore nettement derrière cette progression effrenée permet à Spy x Family de rattraper le trio My Hero Academia-The Promised Neverland-The Quintessential Quintuplets en ventes par volume et devrait très rapidement les dépasser puisque son tome 4 est lui aussi très bien parti à 315 556 copies en 5 jours de vente.

Je vous avais dit que Spy x Family aurait besoin d’une grosse augmentation et de quatre volumes pour jouer le Top 10 annuel. Après ce premier semestre il a eu une grosse augmentation, un volume et demi est paru (puisque le 4 n’a que 5 jours de vente), ce qui signifie que si sa progression se poursuit un simple troisième volume pourrait suffire …

 

Hors Top 10 séries

Comme il n’est pas comptabilisé avec la série principale le fanbook de Demon Slayer doit être compté à part, ce qui fait que le manga de Koyoharu Gotôge, avec un volume bonus, se paye également le luxe d’avoir le volume le plus vendu en dehors des titres du Top 10, enfin pas tout à fait … Il est paru le même jour que le premier volume de Spy x Family et cumule de son côté 1 017 583 copies vendues, et a suivi dans des proportions presque égales la même explosion que la série principale …

Pas tout à fait car c’est en réalité toujours March comes in like a lion qui occupe cette « prestigieuse » place. Son tome 15 a vendu 575 425 copies en 5 mois et passe aisément les 680 000 avec son édition limitée, ce qui le place légèrement devant le quatuor My Hero Academia-The Promised Neverland-The Quintessential Quintuplets-Spy x Family, en faisant toujours le cinquième manga comptant le plus de lecteurs. Il occupait déjà cette cinquième place l’année dernière mais son tome 14 cumulait 670 966 copies vendues et plus de 790 000 avec ses deux éditions limitées, pour la même durée de vente, le constat est donc là aussi assez clair …

Finalement One-Punch Man n’a pas pu jouer le Top 10 sur ce premier semestre. Lui qui était dixième l’année grâce à la parution de deux volumes et à la diffusion de la saison 2 de son anime qui l’a bien boosté, se retrouve cette année avec un seul volume paru et sans mise en avant … Et là aussi le constat est clair, avec 566 019 copies vendues en cinq mois et demi il est loin des 634 962 copies affichées par le 18 l’année dernière et qui avait la même durée de vente …

L’autre grand absent du Top 10 de ce premier semestre est Moi, quand je me réincarne en Slime. Sans mise en avant l’adaptation du light novel de Fuse n’a jamais été en mesure de jouer sérieusement le Top 10. Il n’en est certes pas très loin grâce à la parution de deux volumes mais termine tout de même à la quinzième place, d’après mes estimations, avec environ 1 527 000 copies vendues.

Le tome 13 n’arrive qu’à 527 376 copies vendues en cinq mois et demi, bien derrière les 572 611 du 10 l’année dernière sur la même période, et tous deux avec une édition limitée. Le 14, paru sur la même période que le 11, affiche là aussi son retard même si le 11 n’avait pas d’édition limitée. Ses deux volumes parus cumulent donc 951 319 copies vendues, et environ 1 040 000 avec leurs éditions limitées, ce qui laisse environ 485 000 copies aux anciens volumes, et c’est bien là que se trouve la majeure partie des copies perdues par rapport à l’année dernière …

Le marché du manga de 2020 est incomparable à celui de 2017, du coup, même si ce 15ème (et dernier) volume de Silver Spoon a été très attendu, il n’est pas étonnant de voir qu’il s’est aussi mal vendu, affichant seulement 526 447 copies vendues en 4 mois. Son total doit tout de même approcher des 630 000 avec son édition limitée mais le 14 finissait l’année 2017 avec 818 715 copies vendues en 3 mois …

Premier semestre très difficile pour Détective Conan, lui dont les ventes ont toujours été d’une stabilité remarquable sort de deux volumes ayant affiché les scores les plus faibles de l’ère Oricon. Malgré cela le 97 passe le demi-million et montre qu’il s’est un peu rattrapé mais l’année dernière le 96 arrivait à 558 621 copies en seulement un mois … Et je ne vous parle même pas du 98 qui s’est très très mal vendu, à un tel point qu’il est absent du Top 50 volumes malgré son mois complet de vente …

Otaku Otaku affichait quelques difficultés ces derniers temps mais le film live sorti en début d’année lui fait un peu de bien, si bien que son tome 8 réussit aussi à passer le demi-million de copies après cinq mois de vente. L’année dernière le 7 arrivait autour des 480 000 copies en presque deux mois avec son édition limitée, on peut donc globalement dire que le 8 s’en est bien rapproché …

Pour fêter les 50 ans de la célèbre licence Doraemon, un volume 0 de ce dernier est paru fin novembre. Et ce volume a prouvé que même 50 ans après ses débuts la licence restait tout aussi populaire. Premier volume paru depuis le 45ème et dernier de la série principale en 1996, nous n’avions donc aucun motif de comparaison pour ce tome qui avait réalisé une très belle première semaine avant de s’écrouler … Puis de revenir !! On peut suggérer là aussi que ce volume 0 est rapidement tombé en rupture de stock avant d’être réimprimé, ce qui lui a permis de rapidement passer les 200 000, puis les 300 000 copies par volume. Ce volume 0 s’est tellement bien vendu qu’il a suffi à lui seul pour relancer les ventes de la série principale, dont le tome 1 qui a écoulé 10 000 exemplaires en mars dernier a réalisé ses meilleures ventes mensuelles depuis 2001 …

Les années passent et ça commence à devenir très difficile pour Black Butler dont le tome 29 n’affiche que 422 568 copies vendues en cinq mois quand deux étaient suffisants pour le 28 l’année dernière pour arriver à 468 353, ce qui était là aussi un très mauvais chiffre …

Après l’euphorie de son retour l’année dernière World Trigger a affiché quelques difficultés avec son tome 21. Lui aussi s’est bien rattrapé après des premières semaines difficiles mais il arrive tout de même qu’à 364 518 copies vendues en cinq mois et demi quand le 19 en était à 399 912 l’année dernière avec la même période de vente.

Autre manga à forte progression, Kusuriya no Hitorigoto apparaît pour la première fois dans un Top 50 semestriel avec son sixième volume qui a vendu 359 372 copies en un peu moins de deux mois. Un très beau score qui confirme encore que ce titre, également une adaptation de light novel, est à surveiller de très près …

 

L’impact de Demon Slayer sur les ventes

Même en cumulant les neuf autres mangas du Top 10, nous n’arrivons qu’à 28 223 891 copies vendues, loin du score de Demon Slayer donc. Chaque année il se vend plus de 200 millions de manga au Japon, chiffre qui était en sérieuse baisse ces dernières années à cause de l’explosion du numérique qui lui est même passé devant … De ce fait l’impact de Demon Slayer est obligatoirement positif. N’oublions pas qu’en cumulant physique et numérique les ventes ont continué d’augmenter, légèrement, durant toutes ces années, et les baisses de vente physique ne sont pas de 40 millions par an, donc encore moins de 40 millions par semestre … Mais ça, c’est uniquement si on s’arrête à Demon Slayer lui-même …

Globalement, sur l’ensemble du marché, et plus particulièrement pour les poids lourds, on a constaté une baisse des ventes des nouveaux volumes et une augmentation des ventes d’anciens volumes. Les mangas gagnent plus de nouveaux lecteurs mais en perdent aussi plus, le gain ne compensant pas la perte.

Je parlais en début d’année d’un phénomène de pompage, que Demon Slayer, attirant toute la lumière sur lui, a forcé les lecteurs à concentrer leurs achats sur lui quitte à repousser celui des autres. Et on le constate bien pour les volumes parus en décembre ou janvier. Mais cet impact négatif est aussi compensé par un impact positif que Demon Slayer a eu sur les autres, impact positif qui prend même le dessus …

 

Avec aujourd’hui 3 millions de lecteurs, Demon Slayer est le deuxième manga de toute l’histoire à en avoir compté le plus sur une période d’un an derrière One Piece, et devrait rapidement passer premier …

De ce fait, à un tel niveau nous pouvons être certains que parmi ces 3 millions de lecteurs il y en a qui n’ont peut-être jamais lu de mangas, ou qui n’en ont lu que peu ou plus du tout depuis longtemps, et qui ont aimé Demon Slayer à un point de commencer à s’intéresser au manga en général.

Ce qui nous fait arriver à voir de nombreux mangas avec des ventes d’anciens volumes très élevés, ceux qu’on a vu dans le Top 10 bien sûr, sans aucune exception en dehors de l’Attaque des Titans, mais d’autres titres également qui ont joué de près ou de loin le Top 10 de ce premier semestre comme Dr.Stone, Fire Force, où même le très récemment annoncé en France Iruma à l’école des démons (Mairimashita! Iruma-kun). Des titres qui n’ont aucune mise en avant car trop récents comme Jujutsu Kaisen ou Valkyrie Apocalypse en ont également profité pour vendre beaucoup de copies et le premier s’invite de plus en plus comme un client sérieux pour devenir l’un des titres les plus populaires dans un laps de temps très court …

Kaguya-sama : Love is War, autre grand absent du Top 10, voit sa saison 2 débutée en avril, avoir limite plus d’impact que la première sur ses ventes … C’est normalement impossible et à part en disant que Demon Slayer a, à lui seul, lancé une dynamique encore plus positive que celle dans laquelle on est depuis le second semestre 2018, c’est difficilement explicable …

 

Ce n’est pas une première, le boost exceptionnel de l’Attaque des Titans en 2013/2014 a été très vite suivi des nombreuses explosions de 2014 et 2015 : les premières diffusions de Nisekoi, Hozuki no Reitetsu, Haikyû !!, Tokyo Ghoul, Blue Spring Ride, Gekkan Shojo Nozaki-kun, Seven Deadly Sins, World Trigger, Assassination Classroom, The Heroïc Legend of Arslân et j’en passe certainement, ont toutes été suivies d’une augmentation notable de leurs ventes, dans des proportions différentes, certains ayant multiplié leurs chiffres par 3 ou 4 quand d’autres ont augmenté de 40 ou 50%, mais notables tout de même.

La donne est différente aujourd’hui, il n’y a pas de que titres récents qui demandent à être découverts, des anciens sont également présents et demandent à avoir leur part du gâteau. Mais c’est surtout le nombre de titres qui fait peur : The Quintessential Quintuplets, Kingdom, My Hero Academia, Haikyû !!, Jibaku Shonen Hanako-kun, Spy x Family, Dr.Stone, Fire Force, Jujutsu Kaisen, Kaguya-sama : Love is War, et d’autres titres en attente d’une annonce d’adaptation en anime (ou autre) tels Act-age, Chainsaw Man, Kusuriya no Hitorigoto, Valkyrie Apocalypse, ou même des cas de titres encore plus loin niveau ventes par volume tels Tokyo Revengers, Kanojo, Okarishimasu ou Blue Lock en profitent … Même One Piece en réalité, alors que ce n’était pas le cas il y a six ans …

 

C’est grâce à son immense popularité que Demon Slayer permet à tous ses titres, à l’ensemble du marché, d’en profiter. Si les ventes de certains baissent ce n’est pas uniquement parce que Demon Slayer a draîné les lecteurs des autres, mais aussi parce que les autres se draînent des lecteurs entre eux. La concurrence n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui et de ce fait les lecteurs ne pouvant pas tout lire ils font des choix et arrêtent certains titres pour en commencer d’autres …

Ce qui globalement tend à un resserrage des ventes entre tout le monde et explique pourquoi les ventes d’anciens volumes ont été aussi importantes pour des mangas vendant plus de 600 000 copies par volume que pour d’autres n’en vendant même pas 200 000 …

 

L’impact du COVID-19 sur les ventes

Beaucoup s’attendaient à ce que le virus impacte le marché japonais comme il a impacté le marché français. Ce n’est pas du tout le cas, on n’aurait même tendance à dire qu’il n’a aucun impact puisque les ventes de manga se sont poursuivies normalement, au même rythme, comme s’il ne se passait rien, ou presque en voyant nombre de volumes se rater complètement …

En comparaison de Demon Slayer, l’impact du COVID-19 sur les ventes a été minime, du moins à l’instant T. Car de nombreux reports de diffusion d’anime ont eu lieu pour les animes de ce printemps, rapidement suivis par un report de ceux de cet été et ceux de cet automne, qui étaient très nombreux d’ailleurs, commencent à leur tour à être reportés …

De ce fait impossible de dire que le COVID-19 n’a eu aucun impact, il a touché le cœur de l’industrie en décalant des programmes prévus depuis des mois, et de ce fait les ventes qui devaient être glanés grâce à ces programmes sont elles aussi décalées.

Quand reviendra l’anime de Kingdom ? Quand sera diffusée la partie 2 de la saison 4 d’Haikyû !! ? À ces réponses dépendent les classements de vente de 2020 mais aussi de 2021, puisque des animes prévus pour l’automne comme The Promised Neverland et The Quintessential Quintuplets, qui devaient donc profiter d’un boost en fin d’année, se retrouvent programmés pour l’hiver 2021, année où les deux n’auraient rien dû avoir à jouer …

Aujourd’hui les grands gagnants sont ceux qui n’ont pas été décallés, comme Kaguya-sama : Love is War qui profite de l’absence totale de concurrence pour avoir un boost très intéressant depuis un mois, ou encore les animes confirmés pour l’été comme la saison 2 de Fire Force et la première adaptation de Kanojo, Okarishiamsu, qui semblent tous deux promis à avoir un boulevard sans réelle concurrence …

 

Conclusion

Nous venons de vivre un premier semestre comme nous n’en avons jamais vu, entre la folie Demon Slayer, qui se vend à des nombres de copies hallucinants chaque semaine, ou le virus, malheureusement, qui est venu décaller de nombreuses diffusions et donc décaller de nombreux boosts qu’on prévoyait de longue date.

2020 est à ce stade une des années de vente les plus positives de l’ère Oricon, et il faut remonetr à 2015 pour en retrouver une aussi bonne. Car au final ce sont les ventes d’anciens volumes, excellentes pour la quasi-intégralité des mangas dont on a parlé dans cette analyse, qui prennent l’ascendant sur les nouveaux qui ont poursuivi leurs difficultés avec des chiffres en baisse.

Ce qui permet un resserrement général de l’ensemble et une augmentation des ventes, avec 15 mangas ayant joué le Top 10 contre 12 l’année dernière (même 11, Demon Slayer n’était pas encore là à la mi-année et Seven Deadly Sins a été décroché au second semestre). Il n’est pas impossible qu’ils soient encore plus nombreux en fin d’année mais ce qui est sûr c’est que les classements ont rarement été aussi indécis que cette année.

One Piece pourra-t-il défendre sa deuxième place s’il ne voit qu’un volume en plus paraître ? Difficile à dire. Qui sera troisième ? Difficile à dire. Qui finira à quelle place ? Difficile à dire alors que d’habitude de vrais niveaux se dégagent. Verrons-nous une nouvelle surprise en fin d’année dans le Top 10 ? Peut-être, j’aurai même tendance à dire probablement …

 

Merci d’avoir lu mon analyse du Top Oricon de ce premier semestre 2020, qui est sans aucun doute l’analyse la plus longue qu’il m’a été donné d’écrire tant il y avait de choses à dire.

Ces six mois de vente ont été exceptionnels et le second semestre promet d’être tout aussi passionnant et indécis. Et cela commencera dès demain avec la semaine du 18 au 24 mai …

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu ni à me dire ce que vous en avez pensé. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée/bonne soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

 

Top Oricon 2019

Top Oricon 2020

Source : Mag Talk

 

13 commentaires sur “Top Oricon 2020 – Premier semestre

  1. Super analyse. Au top du top (Oricon) !

    Kaguya va revenir dans la course pour le top annuel je pense. En tout cas c’est indécis, entre les adaptations animé repoussées, les mangas qui prennent fin et ceux qui ont déjà pris fin les cartes peuvent être encore rebattues.

    Aimé par 1 personne

    1. On assiste à une des années les plus incroyables. C’est tellement serré, il y a tellement de mangas qui peuvent revenir et jouer le Top 10 … Ça promet !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s