Lectures Manga #24

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve pour ce 24ème numéro de Lectures Manga, qui va être l’un des plus chargés je crois … En même temps j’ai commencé tellement de titres que ce n’est pas évident de caser tout le monde …

Liste des mangas lus

  • Dont relecture : Fire Force #1, #2 et Rave #6
  • Dont relecture pour chronique : Magi #1 à #6

Vous l’aurez compris mais nous ne parlerons pas des Magi ici. Avec l’arrivée prochaine de la fin du manga de Shinobu Ohtaka en France j’ai commencé sa relecture pour en sortir une chronique.

Mes avis

Sawako 1 vf

Retrouvez mon avis sur le premier volume de Sawako dans l’article qui lui est dédié.

Certes c’est un repost (pas totalement) de mon premier blog mais vous pouvez retrouver mon avis sur les deux premiers volumes de Fire Force dans l’article les concernant.

demon-slayers-1-panini

Le premier volume de Demon Slayer a également eu son article.

Détective Conan 6 vf

Détective Conan #6

Auteur : Gosho Aoyama

Éditeur vo/vf : Shogakukan/Kana

Parution : 07/02/1998

Synopsis : On découvre le visage des parents de Shinichi.

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : On ne va pas s’étouffer avec de tels synopsis … Mais en même temps ils résument bien le tome !!

Oui les enquêtes sont bien menées, intelligentes et complexes, mais l’intrigue principale n’avance pas …

Vous le savez les mangas répétitifs ne me plaisent pas et j’ai bien peur que Détective Conan s’inscrive dans cette lignée. En même temps avec presque 100 tomes au compteur il fallait s’y attendre.

Car des trois enquêtes présentes dans ce tome, la première entamée dans le 5, qui semblait être très importante, se termine d’un coup par une chute qui peut en satisfaire certains comme en décevoir grandement d’autres. La deuxième est classique et la troisième qui n’est pas terminée à la fin de ce tome est classique aussi …

Je crois que je vais vraiment prendre tout mon temps pour lire Détective Conan, même s’il me faut 10 ans pour me mettre à jour c’est pas grave … Car j’ai aussi envie de savoir qui sont les hommes en noir, pourquoi agissent-ils, etc ? Là-dessus on ne peut pas nier que Gosho Aoyama a été très fort …

En conclusion Détective Conan est toujours aussi fidèle à lui-même …

Mes notes

Personnages : 3/4

Intrigue : 3/4

Univers : 3/4

Dessins : 3/4

Appréciation personnelle : 2,5/4

Total : 14,5/20

Rave 6 vf

Rave #6

Auteur : Hiro Mashima

Éditeur vo/vf : Kodansha/Glénat

Parution : 17/09/2003

Synopsis : Elie fait face à un homme mystérieux qui semble en savoir long sur son passé oublié. Cet homme, Sieg Hart, menace de la tuer. Heureusement Haru arrive à sa rescousse, et il commence alors son combat le plus difficile …

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : Si cette couverture résume à merveille le délire mashimesque, elle ne résume pas du tout ce tome d’une importance capitale.

Cette fois c’est le bon, l’homme qui se dresse face à Elie est celui qu’elle cherchait. Mais elle n’apprend pas forcément ce qu’elle aurait voulu savoir et se retrouve rapidement en danger.

Les révélations de Sieg Hart sont importantes, elles permettent de comprendre l’un des enjeux majeurs de Rave. On comprend qu’il y a vraiment quelque chose de ficellé autour du personnage d’Elie, que même si on en a appris on est loin de tout savoir.

Haru se retrouve lui à devoir combattre un adversaire aux pouvoirs inédits. Ce qui fait de ce combat à l’enjeu si majeur l’un des plus difficiles qu’il ait eu à mener, l’obligeant à franchir un nouveau palier pour s’en sortir …

En conclusion c’est un tome très intense, rempli de nouvelles révélations qui seront majeures pour la suite. Dans mes souvenirs ce passage était plus long que ça, mais c’est peut-être faussé avec l’anime (que j’ai vu aussi il y a longtemps …). Ce ne sera pas le meilleur volume de la série mais il reste important.

Mes notes

Personnages : 3,25/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 3/4

Dessins : 2,5/4

Appréciation personnelle : 3/4

Total : 15,25/20

Arte 3 vf

Arte #3

Auteure : Kei Ohkubo

Éditeur vo/vf : Tokuma Shoten/Komikku

Parution : 25/02/2016

Synopsis : Alors qu’Arte continue de parfaire sa formation auprès de son maître, de plus en plus de voix s’élèvent à Florence contre l’incongruité de sa présence dans ce petit milieu artistique profondément marqué par la mysoginie. La jeune fille réussira-t-elle à relever le défi lancé par la corporation des artistes peintres et à se faire sa place parmi ses pairs ?

Tomes 1 et 2

Tome suivant

Mon avis : Arte commence à se faire sa place dans le milieu de la peinture, mais nombre d’hommes restent réticents à sa présence, si bien que la corporation qui regroupe de nombreux ateliers décide de la mettre au défi …

Ce tome 3 commence là où on s’était arrêté. Une commande gargantuesque est arrivée mais le prix payé n’est pas suffisamment onéreux. Arte décide de mener elle-même la négociation mais se fait facilement balader par le client. Elle n’abandonne pas pour autant et échafaude un plan …

Cette négociation est intéressante à suivre mais ce sont surtout les révélations qui en ressortent qui sont à retenir. Monsieur Ubertino, le client en question, connaît Léo depuis longtemps et passe souvent commande chez lui. Et si de prime abord on pourrait penser qu’ils se détestent on se rend compte au final qu’ils se ressemblent et que c’est peut-être pour ça qu’ils se chamaillent.

La suite c’est ce fameux défi, qui va forcer Arte à débuter le plus grand projet auquel elle n’est jamais prise part de sa vie. L’occasion encore de voir toute la méfiance des hommes autour d’elle, eux qui pensent et continuent de penser que leur métier est bien trop dur pour une femme. Elle va devoir se surpasser pour montrer qu’elle est à la hauteur, surtout que Léo, qui est connu pour être dur, ne la ménage pas.

Le tome se termine sur l’arrivée d’un personnage encore très mystérieux mais qui pourrait prendre de l’importance vu les quelques phrases qu’il prononce.

En conclusion encore un très bon tome qui confirme mon coup de cœur.

Mes notes

Personnages : 3,5/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 4/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 19/20

Kingdom T.42

Kingdom #42

Auteur : Yasuhisa Hara

Éditeur vo/vf : Shueisha/Meian

Parution : 20/05/2020

Synopsis : Les hostilités ont débuté entre l’armée de Kanki et les forces de l’État de Zhao. L’issue de la bataille, qui se déroule sur une zone d’une étendue peu ordinaire, se joue sur la capacité d’un des deux camps à s’approprier les collines de Kokuyou. Les commandants en chef des deux armées, Kanki et Keisha, rivalisent d’adresse et d’ingéniosité pour l’emporter. Pendant ce temps, l’unité Hi Shin, qui a subi une attaque surprise sitôt la bataille commencée, se trouve confrontée à une nouvelle et terrible épreuve … !!

Tome précédent (même lien que Rave #6)

Tome suivant (même lien que Arte #3)

Mon avis : La bataille pour prendre le contrôle de la région de Kokuyou a débuté et alors que nous n’en sommes qu’au premier jour l’unité Hi Shin se fait déjà complètement balader par l’ennemi qui a pu prendre l’avantage du terrain. Le deuxième jour qui s’annonce sera imoportant et Kanki leur fait bien comprendre qu’il n’acceptera pas de nouvel échec …

L’ingéniosité, voilà ce qui a manqué à l’unité Hi Shin lors du premier jour de cette bataille. Alors que Kanki et ses hommes ont bien avancé Shin s’est fait berner et détourné de son objectif, si bien que toute l’unité Hi Shin a pris beaucoup de retard.

Le résultat au lever de ce deuxième jour est saisissant, Shin et ses hommes se retrouvent face à une menace qu’ils ne pouvaient imaginer la veille, les éclaireurs menés par Kyoukai n’étant pas revenus.

Et c’est justement cette ingéniosité qui leur a tant fait défaut qui va être nécessaire ici pour franchir l’obstacle qui se dresse face à eux. Les nerfs de nos personnages sont donc mis à rude épreuve …

Et parmi tous les hommes que composent cette unité celui qui se démarque n’est pas du tout celui auquel on aurait pensé en premier lieu. Il est là depuis le début pourtant, mais il est bien plus discret, en retrait que d’autres qui ont prouvé leur valeur au cours de batailles épiques.

La mission qui lui est donnée est d’une ampleur inédite mais surtout d’une importance majeure. Échouer signifie la défaite, réussir signifie maintenir l’espoir de l’emporter et d’avance face à l’ennemi.

La fin de ce tome annonce quant à elle un retournement de situation auquel il était difficile de s’attendre à ce stade de la bataille. Ce qui pimente le tout et donne surtout une grande envie de lire le 43ème volume …

En conclusion c’est encore un grand Kingdom qui nous est livré dans ce 42ème volume. Rien à redire, c’était épique !!

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 20/20

Valkyrie Apocalypse 4 vf

Valkyrie Apocalypse #4

Auteurs : Shinya Umemura (scénario), Ajichika (dessins), Takumi Fukui (story-board)

Éditeur vo/vf : Tokuma Shoten/Ki-oon

Parution : 28/05/2020

Synopsis : Le combat qui opposait Adam à Zeus est encore vif dans l’esprit du public ! Car malgré sa défaite, le premier des hommes s’est éteint le poing levé et, surtout, il a su prouver que l’humanité était bel et bien de taille à vaincre les dieux …

La nouvelle est cependant difficile à digérer pour Brunehilde, qui commence à douter d’une possible victoire de ses Einherjar. Qui, en effet, serait en mesure de faire face au maître des océans, le terrible Posédion ? C’est alors que surgit l’un des escrimeurs les plus célèbres de tous les temps : Kojiro Sasaki !

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : 2-0 … Les dieux ont déjà pris l’avantage dans cet affrontement ultime décidant du sort de l’humanité. Et avec Poséidon comme troisième adversaire on se demande comment les Hommes pourraient l’emporter … Alors que Brunéhilde ne sait qui choisir, un certain Kojiro Sasaki apparaît et décide de le combattre.

Ce que j’aime bien avec Valkyrie Apocalypse c’est qu’on ne nous laisse pas dans l’inconnu. Car Kojiro Sasaki est décrit comme quelqu’un n’étant pas très connu alors qu’il est l’un des plus grands sabreurs de tous les temps. Ainsi, comme pour Lü Bü Kojiro Sasaki a le droit à son flashback qui nous explique sa manière de pensée, les raisons qui l’ont poussé à combattre et à devenir plus fort, et pour le coup elles sont assez originales …

Toutes ces expériences passées expliquent pourquoi Kojiro Sasaki apparaît aussi âgé, bien qu’il soit mort très jeune (j’ai regardé plusieurs sites et aucun n’est d’accord sur sa date de naissance, mais à moins de 40 ans c’est certain) : la manière qu’il a d’appréhender le combat le rend d’autant plus fort lorsqu’il réussit à comprendre son adversaire.

On assiste ainsi à un début de match très surprenant et pourtant déjà d’une intensité folle. La froideur de Poséidon, pour qui des explications sur la divinité que lui et les autres dieux sont, vont être données, s’oppose au côté désinvolte de son adversaire. Et dans sa manière de concevoir un dieu se trouve la réponse qu’il a apporté dans le passé et qu’il avance encore comme un acquis aujourd’hui.

Que dire de plus ? Rien, Valkyrie Apocalypse démontre encore avec ce quatrième volume être un manga incroyable, où humains et dieux se mêlent à merveille dans des affrontements titanesques. Car soyons honnêtes, ce manga propose des combats, des duels parmi les plus géniaux que je n’ai pas vu depuis longtemps …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 3,5/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 18,5/20

Parasite édition originale 3 vf

Parasite édition originale #3

Auteur : Hitoshi Iwaaki

Éditeur vo/vf : Kodansha/Glénat

Parution : 03/06/2020

Synopsis : L’hybridation de Shinichi et Migy progresse. Ils deviennent maintenant un objet d’études pour des parasites curieux. Mais ceux-ci peuvent-ils lutter contre leur nature ?

Tome précédent (même lien que Détective Conan #6)

Chronique anime

Tome suivant

Mon avis : La mère de Shinichi a été tuée par un parasite. Suite à cette affaire son père en devient dépressif et notre héros lutte seul pour venir à bout du parasite qui en est responsable. Il y arrive, avant de reprendre une vie normale … ou presque.

Shinichi a changé, c’est ce que Murano lui dit régulièrement. Et l’action de notre protagoniste en début de volume va la conforter dans sa pensée.

Un être vivant peut-il toujours être considéré comme tel une fois que la mort a frappé ? Le « corps » doit-il être traité comme tel même s’il n’abrite plus de vie ? C’est une question intéressante qui est soulevée et qu’on peut mettre en corélation avec les parasites. Car si le parasite s’emparre du « corps » la vie elle, y est présente avant comme après le parasitage. Peut-on donc dire qu’il y a eu un changement de ce point de vue ? …

Un nouveau parasite entre en scène dans ce volume et rencontre Shinichi et Migy. Avec lui se poursuit l’intrigue qui avance d’un pas. Car les parasites commencent à comprendre que leur manière de faire n’est pas la meilleure pour passer inaperçu et qu’ils doivent changer. Mais peuvent-ils réellement le faire ?

Ce personnage est clairement l’élément central de ce tome et bien qu’il ne reste pas longtemps dans l’histoire il la marque profondément. Car si il y a un avant et un après la mort de la mère de Shinchi il y a aussi un avant et un après ce tome où ce personnage, par ses actions, vient apporter bon nombre de changements …

En conclusion encore un superbe volume pour Parasite qui pousse la reflexion encore plus loin que les précédents.

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 3,75/4

Dessins : 3,75/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 19,5/20

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

Par Floriano

Numéro précédent

Numéro suivant

13 commentaires sur “Lectures Manga #24

  1. Ton commentaire sur le synopsis de Détective Conan m’a bien fait rire 😂 J’ai les premiers tomes de la série dans ma PAL mais je ne trouve pas la motivation de m’y mettre…
    Et il faudrait aussi que je reprenne la lecture de Magi et de Kingdom, j’ai beaucoup trop de retard dans les deux 😭

    Bonne semaine à toi !

    (P.S. : je pense qu’il y a une petite coquille concernant l’éditeur de Kingdom 🤫)

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s