Lectures Manga #28

Bonjour à toutes et à tous. Suite de mon rattrapage intensif des dernières parutions avec aujourd’hui des volumes qui, je sais, sont grandement attendus. Notamment un …

Suite également de quelques titres dont je parle habituellement dans chaque numéro désormais mais aussi passage d’un volume qui traînait au fond de ma pile à lire depuis presque un an. Il était temps …

Si vous me suivez sur Twitter vous avez dû remarquer que j’ai commencé à partager des tweets avec le hashtag #LectureDuJour. Je vous y partage un court avis sur les volumes que je lis avant de vous en partager un plus conséquent ici. L’idée n’est pas de faire de la pub aux articles Lectures Manga (parce que je sais que ça ne marchera pas) mais de toucher un plus grand nombre de personnes en parlant de manière succincte d’un titre.

La plupart des volumes passant ici y ont eu droit, et désormais ce sera le cas à chaque fois …

Liste des mangas lus

Le programme d’aujourd’hui est incroyable n’est-ce pas ?

Mes avis

Rave 9 vf

Rave #9

Auteur : Hiro Mashima

Éditeur vo/vf : Kodansha/Glénat

Parution : 03/03/2004

Synopsis : Gale Glory, le père d’Haru, et Gale Rare Globe, alias King, se font face. Le premier tente de mettre fin aux agissements du second mais quand Haru arrive il est trop tard, le Dark Bring ultime a été créé et se trouve … dans le corps de Gale Glory. Comment Haru va-t-il faire pour le détruire ? Quelle vérité se cache derrière les deux Gale et leur sombre passé ?

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : Quel tome !! Ça a beau ne pas être la première fois que je le lis l’émotion que j’en ressens reste la même. L’histoire des deux Gale, la mort de Sakura, ce combat fratricide au destin funeste … Tout est triste dans ce tome.

On sent qu’un immense tournant arrive dans l’histoire de Rave, que les choses ne seront plus comme avant. Des changements profonds bouleversent l’intrigue pour rendre la suite imprévisible.

Comment pourrait-on rester insensible à de tels évènements ? Rave n’a certes pas été parfait depuis le départ mais Hiro Mashima a réussi à nous faire aimer ses personnages. Les voir tristes nous rend triste …

Ce tome 9 de Rave est un bijou, je n’ai pas besoin d’en dire plus.

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 3,5/4

Dessins : 3/4

Appréciation personnelle : 4/4

Total : 18,5/20

Space Brothers 21 vf

Space Brothers #21

Auteur : Chûya Koyama

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 13/12/2017

Synopsis : Pour avoir une chance de participer à la prochaine mission, Mutta doit convaincre Gates en lui présentant un projet permettant de réduire de cent millions de dollars les frais de construction de la base lunaire. N’importe qui baisserait les bras, mais « impossible » n’est pas Mutta !

Tome précédent (même lien que Rave #9)

Tome suivant (même lien que Rave #9)

Mon avis : L’équipe des Bolt a été préférée à celle des Joker à laquelle appartient Mutta pour la mission CES-66 qui verra entre autres l’installation du télescope lunaire Sharon, mission que cette dernière, désormais alitée, a confié à notre héros … Mais si Mutta et ses équipiers réussissent à présenter un projet permettant d’économiser 100 millions de dollars, M. Gates est prêt à changer d’avis, enfin …

Ce volume se concentre donc en grande partie sur les recherches de Mutta et de son équipe sur comment réduire les coûts de cette mission de 100 millions de dollars. Cela semble impossible de prime abord, tant la somme est élevée, mais c’est une place pour une mission lunaire qui est en jeu, le rêve de Mutta, avec en prime la possibilité de réaliser le rêve de son amie Sharon. Baisser les bras n’est donc pas une option …

Mais un évènement inattendu survient et rebat les cartes, et ce ne sont plus seulement les Joker qui sont concernés. On s’attaque ici à une question de taille, qui revêt plus de l’ordre symbolique mais qui, justement, permettrait de nombreuses économies s’il était réalisé.

L’auteur s’attaque ainsi à une question réelle puisque les membres de la NASA se la posent réellement, pas étonnant donc qu’elle soit mise en avant dans le manga qui se déroule dans un futur très proche.

Sauf que cela contrarie fortement les plans d’un des personnages majeurs de l’intrigue. Comment réagir face à cela ? Il m’est difficile d’en dire plus sans spoiler mais il est clair que tout n’est pas réjouissant dans ce tome …

En conclusion encore du grand Space Brothers, comme depuis le premier volume. J’ai très hâte de lire la suite, surtout après la conclusion dantesque qui nous est donnée ici. Je m’attends à un gros retournement de situation dans le 22 … Lisez Space Brothers !!

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 4/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 19,5/20

Fire Force 6 vf

Fire Force #6

Auteur : Atsushi Ohkubo

Éditeur vo/vf : Kodansha/Kana

Parution : 20/04/2018

Synopsis : Les sbires du Grand Prédicateur ont semé la zizanie, si bien que la 8è et la 7è brigade vont devoir s’affronter ! Quelle sera l’issue de ce violent combat ?

Tout Asakusa se retrouve plongé dans le chaos ! Alors que le quartier est en proie aux flammes et que les hommes en blanc passent à l’attaque, comment vont réagir la 8è et la 7è brigade ? Comment Shinra et ses camarades vont-ils se sortir de ce mauvais pas ?!

De plus, de nouvelles Torches humaines vont apparaître ! Shinra va encore devoir mettre les bouchées doubles !!

Tome précédent (même lien que Rave #9)

Tome suivant (même lien que Rave #9)

Mon avis : Un malentendu amène la 7ème et la 8ème brigade à s’affronter. Benimaru Shinmon, commandant de la 7ème brigade, pense que ce sont les membres de la 8ème qui ont transféré certains habitants d’Asakusa en Torches humaines, ce que ces derniers renient …

Shinmon est très attaché à son quartier, cela se sens dans son comportement, notamment en le voyant s’énerver. Mais la colère n’est pas la bonne solution ici.

C’est ainsi une situation chaotique que traverse l’ensemble des protagonistes dans ce huitième volume. Il faut démêler le vrai du faux et trouver la source du problème, surtout que la situation ne va pas en s’arrangeant au fil des pages.

Quelques révélations viennent pimenter le tout. Les questions à ce stade restent nombreuses et on a encore du mal à savoir où ceci va nous mener. C’est vague, au-delà du résultat recherché mais on sent qu’Atsushi Ohkubo sait où il veut aller …

Finalement ce premier volume à être une totale découverte pour moi est pas mal. On en retire quelques infos en plus de faire avancer l’intrigue.

Mes notes

Personnages : 3/4

Intrigue : 3,25/4

Univers : 3,25/4

Dessins : 3/4

Appréciation personnelle : 3/4

Total : 15,5/20

The Promised Neverland 14 vf

The Promised Neverland #14

Auteurs : Kaiu Shirai (scénario), Posuka Demizu (dessins)

Éditeur vo/vf : Shueisha/Kazé

Parution : 10/06/2020

Synopsis : Emma et ses compagnons ont fait la rencontre de Jin et Hayato, qui affirment avoir été envoyés par William Minerva pour les guider jusqu’à son repaire ! Malheureusement, la blessure de Chris s’est infectée et il a besoin de soins de toute urgence. Une seule solution : s’introduire dans une ferme pour voler des médicaments. Alors que le cambriolage tourne mal, un nouveau protagoniste entre en scène …

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : Alors qu’ils viennent de rencontrer des proches de William Minerva, Emma et l’ensemble du groupe doivent de toute urgence soigner le petit Chris dont l’état s’aggrave. La décision est prise d’aller piller une ferme pour y trouver des médicaments …

Ce passage du cambriolage ne dure finalement pas très longtemps … On peut y retenir un point en particulier, venant d’un fait qui peut paraître surprenant mais qui va très vite trouver une explication.

De toutes les révélations qui ont été faites jusqu’au précédent volume il y en a probablement une qu’il aurait mieux valu ne pas révéler. Car jusque-là cela n’a pas eu de grandes incidences dans l’intrigue et le choc aurait été immense ici sans cette dernière.

Mais le plus important reste toutes les tonnes d’informations qui nous sont divulguées par la suite. Beaucoup d’infos très passionnantes et qui remettent en cause de nombreux acquis, plus que de les remettre en cause elles les font tomber dans l’erreur. Pourtant ce sont des questions qui ressortent davantage de volume que les réponses. La solution envisagée semble parfaite mais pourtant il y a un voile de doute qui flotte au-dessus : est-ce réellement la meilleure solution ? …

En conclusion voilà un excellent tome de The Promised Neverland comme il n’y en avait pas eu depuis un petit moment. Ces tomes 13 et 14 m’ont complètement remis dedans alors que j’avais la sensation de lâcher prise … J’ai hâte de voir ce que nous réserve la suite …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 3,5/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 18,5/20

Shine 7 vf

Shine #7

Auteur : Kotoba Inoya

Éditeur vo/vf : Kodansha/Nobi-Nobi

Parution : 24/06/2020

Synopsis : Afin d’aider Kokoro à prouver son talent, Ikuto est devenu le rival de celle-ci et de Chiyuki. La manager Igarashi demande même à ce que sa protégée n’ait aucun scrupule à faire tomber son camarade styliste.

Ikuto, de son côté, veut faire passer la réussite de Kokoro avant la sienne, malgré l’avertissement de Chiyuki de se battre sérieusement. Mais les quelques mots de sa mère et, plus inattendu, ceux de Ryûnosuke, vont lui donner le courage d’entrer dans la compétition avec hargne !

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : Cela fait longtemps que nous n’avons pas parlé de Shine, précisément depuis le Lectures Manga #16 début février, il y a presque six mois …

Et pourtant, comment vous dire à quel point, après un tome 6 exceptionnel, j’étais pressé de lire la suite et de découvrir ce défilé si prometteur. Nous y sommes, et celui-ci oppose de nombreux camps reliés entre eux par divers faits antérieurs les ayant obligés à se retrouver adversaires aujourd’hui.

De notre héros Ikuto à Toh Ayano, en passant par Kokoro que Chiyuki a décidé de suivre, et d’autres candidats tous aussi attendus, on se retrouve avec un concours très indécis, ou beaucoup finiront par perdre à la fin …

Celle qui a le plus à perdre c’est probablement Kokoro, car sa manager ne compte pas la laisser « jouer » indéfiniment et l’a bien fait comprendre. Celui qui a le moins à perdre c’est probablement Ikuto, il n’est que lycéen après tout, pourtant le départ de Chiyuki, pour qui il avait pensé sa collection, lui laisse un vide.

La manière avec laquelle il est remotivé est intéressante, mais au final c’est la passion qui reprend le dessus et notre héros se montre fidèle à lui-même. Il innove pour se mettre au niveau des étudiants et réussir à les menacer. Mais peut-il réellement l’emporter ? Car en refermant ce volume on ne peut qu’être subjugués par ce que l’on vient de voir …

Shine est probablement le manga le plus sous-côté du Weekly Shonen Magazine actuellement, une véritable pépite qu’il faut absolument lire …

Mes notes

Personnages : 3,5/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 3,75/4

Total : 18,75/20

One Piece 95 vf

One Piece #95

Auteur : Eiichiro Oda

Éditeur vo/vf : Shueisha/Glénat

Parution : 01/07/2020

Synopsis : Tandis que le groupe de Luffy se prépare à attaquer Onigashima avec les troupes qu’il a rassemblées, Kaido s’associe à son ancienne rivale pour former la plus redoutable des alliances ! Mais le combat qui s’annonce n’est rien en comparaison des bouleversements auxquels le monde est en train de faire face …

Tome précédent

Tome suivant

Mon avis : L’équipage de Chapeau de paille, avec Kinémon et les samouraïs encore en vie se préparent à l’assaut final pour libérer le pays des Wa du joug de Kaido. Le jour J approche et finit par arriver …

Depuis ses débuts cet arc est loin de me satisfaire, pour différentes raisons qui ont été expliquées avec les tomes précédents. Mais cela ne m’empêchait pas d’en attendre beaucoup des tomes 95 et 96, car vous avez été nombreux à me les vendre comme exceptionnels … Je ne sais pas si je dois vous croire à chaque fois, vous étiez nombreux à me vendre le tome 90 comme incroyable alors qu’au final il ne s’y est rien passé.

Entre les fans avisés et les fanatiques subjugués à la moindre case difficile de faire la différence. Personnellement je suis davantage dans le premier camp, mais surtout je dois bien reconnaître que la dernière fois que One Piece m’a fait vibrer commence sérieusement à remonter.

Précisément depuis le flashback de Fisher Tiger dans l’arc de l’Île des Hommes-Poissons, c’était il y a pile 30 tomes … Depuis il faut bien avouer qu’il ne s’est pas passé grand chose. Si, mais pas au niveau de l’intrigue en elle-même ou on peut juste noter que Doflamingo croule en prison, le reste n’a pas réellement changé … jusqu’à la Rêverie.

Du coup, ce tome 95, qui fait suite à un début d’arc globalement décevant, m’a-t-il convaincu ou est-ce qu’il m’a encore été survendu ?

Ce qui est bizarre avec l’arc du pays des Wa c’est que les passages les plus intéressants de celui-ci se déroulent en dehors. L’annonce du tome 92 en était la preuve, elle était bien plus accrocheuse que le reste, et ce 95ème volume nous donne l’occasion d’en voir le dénouement. On n’est pas passé un peu trop vite dessus ? …

Je le dis et le répète, j’aurai bien aimé la voir, cette Rêverie et cette attaque des Révolutionnaires. Certes, mais que peut-on reprocher en voyant le résultat ?

C’est du génie, diront les puristes. Et à vrai dire je ne suis pas loin de la même conclusion. La manière dont s’est amené, les répercussions sur le monde et son système en place. On sent vraiment qu’on est sur le point d’attaquer une phase inédite du manga. Pour la première fois dans cette seconde partie de One Piece j’ai la sensation qu’on se dirige vers quelque chose de grand.

À tout cela surviennent des révélations inattendues, et qui semblent sortir de nulle part. Mais on a l’habitude avec Oda, il a tout prévu depuis le départ et ça se ressent dès le flashback qui débute ensuite. De fortes connexions se font entre des noms qu’on ne s’attend plus à voir cités (sauf si on se fait spoiler sur Twitter …) et nous réveille tout autant un brin nostalgique qu’il nous captive.

Parce que c’est bien ça la vérité, les vrais fans de One Piece, qu’ils aient toujours été à fond ou qu’ils aient décrochés à quelques reprises comme moi, ne peuvent qu’être émerveillés dès qu’on s’attaque au vrai One Piece, celui d’un monde riche, complexe, maîtrisé de bout en bout, à l’histoire si longue et si dense que ce monde paraît réel alors qu’il est si loin de nous …

Je ne parlerai pas du flashback qui débute derrière, ce tome n’est pas placé dans un article individuel (il l’aurait mérité) donc je ne peux m’éterniser davantage dessus, j’en ai déjà trop dit. Retenez juste que j’attends de voir ce qu’il en adviendra dans le tome 96, qui lui, devrait avoir droit à son article.

En conclusion oui j’ai vibré, parce que ça c’est le One Piece que j’aime depuis tant d’années …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 4/4

Univers : 4/4

Dessins : 2/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 17,5/20

crimes-chatiments-kurokawa

Crimes et châtiment

Auteur : Hiromi Iwashita

Éditeur vo/vf : Kodansha/Kurokawa

Parution : 12/09/2019

Synopsis : À cause de la situation de pauvreté dans laquelle il vit, l’étudiant Raskolnikov finit par assassiner une vieille usurière pour lui voler son argent. Brillant, il est convaincu que sa théorie du génie lui permettra d’atteindre des sommets. Mais c’était sans compter sur les soupçons du juge d’instruction à son encontre, sa rencontre avec Sonia et ses propre remords …

Librement inspiré de Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski.

Mon avis : Oui, ça faisait un moment que je devais le lire celui-là … Je vais faire court car il n’y en a pas forcément plus à dire que sur les 3 autres tomes de cette collection dont j’ai déjà parlé, mais aussi parce que cet article est déjà trop long …

Il est ici question du crime, du poids à porter qui en résulte ainsi que des remords qui en ressortent.

Une action, si elle est fondamentalement bonne ou mauvaise, peut-elle être perçue différemment par une autre personne ? Tout le monde ne peut pas l’accepter de la même manière, même si il n’y a aucun doute sur la vérité de l’acte.

C’est ainsi que la psychologie de notre personnage va être profondément travaillée, pour expliquer avec le plus de détails possibles tout ce qu’il ressent, du sentiment d’accomplissement à la torture du meurtre commis en passant par l’invitation à la rédemption divine.

Peut-on dire qu’il a mal agi ? Dans un sens est-ce mal de tuer un homme qui fait lui-même le mal ? À méditer …

Mes notes

Personnages : 4/4

Intrigue : 3,5/4

Univers : 3/4

Dessins : 3/4

Appréciation personnelle : 3,5/4

Total : 17/20

Et vous, qu’avez-vous lu récemment ?

Peut-être a-t-on des volumes en commun ? Ou pas ? Dans tous les cas n’hésitez pas à me le dire en commentaires, sans spoils bien évidemment ^^

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^

Numéro précédent

Numéro suivant

Par Floriano

12 commentaires sur “Lectures Manga #28

  1. Bon, je ne peux malheureusement pas parler de la plupart des tomes que je n’ai pas lu même si comme je l’ai dit sur Twitter, tu m’as convaincu de me lancer dans l’aventure Space Brothers 😉 .

    Je vais plutôt évoquer le cas TPN et m’attarder un peu sur One Piece (où il y a selon moi des choses à dire).

    Concernant The Promised Neverland, je comprends ton regain d’intérêt progressif car il est aussi mien. Les 2 derniers tomes m’ont bien plus plu de par la tonalité qu’ils ont adopté après ce qui s’apparentait selon moi à un passage à vide. J’espère être emballé par la suite même si je doute ressentir la même claque que ce que m’a procuré le début de l’oeuvre. Qui était peut être trop bon trop tôt…

    Concernant One Piece, cela fait toujours plaisir de voir un avis mesuré (bien qu’il ne soit pas mien) sur l’oeuvre quand beaucoup trop de fans se laissent aller à une déification sans relâche d’un auteur qui a pour leitmotiv avant tout une quantité de travail remarquable.
    One Piece est mon oeuvre préféré. Ce qui n’exclut pas ses défauts très visibles parfois.
    Et justement!! Cet acte 2 en était bourré. Contrairement à certains, je trouve qu’Oda a vraiment pêché au niveau du rythme imprimé sur cette partie. Après un acte 1 qui était selon moi très réussi, il s’est embourbé (comme souvent) dans des péripéties à rallonge, nous faisant parfois perdre de vue le propos majeur de l’arc. Malgré une histoire qui reste cependant très intéressante, je trouvais l’assemblage des pièces un peu brouillon. Et nous avons été beaucoup à trouver la deuxième entracte salvatrice!! D’autant plus quand nous avons vu la qualité des 2 chapitres proposés (qui étaient limite plus riches et impactants que tout le début d’arc…).

    Seulement, voilà. J’en viens à ce qui fait selon moi la saveur si spéciale de cet arc. A savoir sa construction (qui est pourtant souvent trop scolaire chez Oda). Oda assemble des pièces au sein d’un même arc et les fait petit à petit converger (ou non comme à Dressrosa) pour donner lieu à une dernière partie lourde de sens. Mais il a une façon de faire qui, comme tout le monde le sait, s’étale bien plus que ce que propose les autres scénaristes. Ce qui me permet de rebondir sur le fameux tome 90. Que j’ai personnellement trouvé excellent et qui va continuer à avoir des échos encore et encore. Car oui, si ce tome 90 n’était en pas grand chose un tome de révélations, il était essentiellement un tome d’amorces. Comme avait pu l’être le 25 et surtout le 45. Et un tome ô combien important pour ce qui va suivre après. On sent vraiment que la situation de Luffy et des empereurs a cassé des rouages qui étaient jusque là figés. Et que le monde de One Piece va briller de par son instabilité. Et je trouve ça particulièrement grisant!

    Un dernier petit mot concernant l’action à venir qui promet d’être au moins bien plus centrée. En espérant que ça te plaise car je suis bien plus client de l’acte 3 qui est d’ores et déjà mon préféré.
    Mais bon, les goûts et les couleurs…

    PS : vraiment désolé que de tels moments futurs t’aient été gâché par Twitter. One Piece est un des 2 mangas que je suis obligé de lire de manière hebdomadaire afin d’éviter les spoils. C’est triste et cela renvoie une image assez négative de la commu OP en général :/ . Mais elle est tellement grande que c’est malheureusement inévitable…

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord pour ce que tu dis sur le tome 90. Il amorce des passages futurs importants, mais on me l’a tellement vendu comme incroyable qu’au final ça a biaisé mon point de vue (un peu comme l’arc de la Coalition de Kingdom).
      Quant aux spoils ne t’en fais pas, j’ai masqué tout ce qui concerne One Piece sur Twitter. Je ne me fais plus spoiler aujourd’hui. Malheureusement c’est suite à ces passages-là que j’ai dû le faire …

      Aimé par 1 personne

      1. Le teasing (à outrance dans le cas de OP) biaise inévitablement notre avis. J’ai ressenti exactement la même chose dans la première phase de la Coalition (qui est quand même loin d’être médiocre).
        Mais je suis content d’apprendre que tu aies pu t’extraire de cette tumultueuse et regrettable vague de spoil qui sévit sur Twitter dans le cas de OP. Cela ne rendra ta lecture que plus intéressante. Même si ça ne garantit pas la qualité de cette dernière 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s