Mashima Hero’s

Bonjour à toutes et à tous. Vous vous attendiez à ce que j’en parle, ou peut-être pas ? La réponse est évidente, comment aurais-je pu louper un manga regroupant 20 années de carrière, du mangaka que j’ai le plus lu, le plus suivi et qui m’a donné cette passion du manga à travers son œuvre phare.

Mashima Hero’s c’était un must have pour moi, voyons si ce sera vraiment le cas …

Mashima Hero’s

Auteur : Hiro Mashima

Éditeur vo/vf : Kodansha/Pika

Parution : 02/09/2020


Synopsis : Les bandes de Haru (Rave), Natsu (Fairy Tail) et Shiki (Edens Zero) se retrouvent à True Island, l’île de la vérité ! Tous ces héros unissent leurs forces pour affronter un ennemi commun qui tente de s’emparer d’Oasis, un « dark bring » qui permet de matérialiser tout ce qu’on imagine.


Lire un extrait


Mon avis : Si vous vous attendez à une histoire profonde, rondement menée et réfléchie en amont, passez votre chemin. De la même manière si vous n’aimez pas les mangas d’Hiro Mashima, passez votre chemin. Mais dans un autre sens si vous souhaitez découvrir l’auteur, ses univers et ses délires mashimesques (comme j’ai l’habitude de les appeler) vous êtes au bon endroit.

Tout ce qui a fait la popularité de ce grand auteur aux presque 100 millions d’exemplaires en circulation dans le monde est réuni dans ce volume. Je dirais même que ce n’est pas suffisant pour comprendre toute l’essence, toute l’aura qui habite l’auteur et son imagination débordante.

D’ailleurs il le rend très bien dans cette histoire où l’imagination a une place importante. Du coup pour ceux qui sortent sceptiques de cette lecture, qui ne connaitraient peut-être pas bien l’auteur et ses délires je vais vous expliquer très simplement en quelques mots ce qu’il faut en retenir :

Ce manga est un troll

Hiro Mashima s’est foutu lui-même de sa propre gueule tout au long du volume. On peut le critiquer, tant que ça reste respectable. Il y a des limites bien sûr, entre ceux qui avancent des raisonnements bidons (ancien assistant d’Oda ? Quand ça ?) pour se donner raison et expliquer des ressemblances qui n’existent pas … Si ressemblances il y a c’est uniquement entre ses propres mangas et on en a déjà suffisamment parlé pour le savoir. Mais tout ce qu’il nous montre ici prouve qu’il n’en a rien à faire des critiques, il reste dans son monde avec ses délires : et tant mieux !!

Du coup il ne faut pas prendre Mashima Hero’s au sérieux, ou vous risquez de ne pas l’apprécier à sa juste valeur. Les trois quarts de l’histoire sont tout simplement ridicules, c’est un chaos ambiant qui règne pendant de longues pages, et ma seule réaction c’est le fou rire parce que je n’arrive plus à en penser autre chose.

C’est du grand n’importe quoi de A à Z, entre un fanservice omniprésent (ne plongez pas dedans, persos de Rave, vous êtes très bien comme ça), des délires sans queue ni tête, un antagoniste qui prend la même tête qu’un perso que chacun connaît (sauf Shiki, enfin pas encore) et des persos qui s’assemblent entre eux aussi facilement alors qu’ils viennent d’univers aussi différents, on obtient ce mélange qui se marie si bien quand on déconnecte son cerveau.

Tout de même des infos à retenir …

Il y a tout de même deux nouveaux personnages, jamais apparus ailleurs il me semble, à retenir. L’un d’eux est l’antagoniste, je ne dirai rien de plus sur lui si ce n’est qu’il correspond parfaitement à l’ennemi « mashimesque ». L’autre, par contre, est intéressant. On le connaît déjà en fait, très bien même, et les explications qu’il nous amène nous permet de relativiser sur l’ensemble.

Si ressemblances il y a entre ces trois mangas c’est bien qu’il y a une raison et elle nous est expliquée ici … Comment ? Ça n’a aucun sens ? Mouais … Comment ? Il n’y avait pas pensé avant d’écrire ce manga ? Certainement … Dans tous les cas c’est l’univers mashimesque qui en ressort grandi, même Monster Soul et Monster Hunter Orage ont eu le droit à leur petit clin d’œil. Comme quoi personne n’a été oublié.

Entre les aventures délirantes et passionnantes de Rave, la grande famille unie et soudée de Fairy Tail et l’univers cosmique et prometteur d’Edens Zero tout le monde a le droit à son heure de gloire, personne n’est laissé de côté et en ressort vainqueur.

Conclusion

Non, Hiro Mashima n’écrira probablement jamais de chef d’œuvre, même Rave, avancé par tous comme son meilleur manga, n’en est pas un. Des défauts il y en aura toujours je pense, il y a dans chaque manga de toute manière mais Hiro Mashima, lui, a le culot de les accepter et de faire avec, quitte à ne pas plaire à certains …

Mashima Hero’s permet de mieux le comprendre que dans n’importe laquelle de ses précédentes œuvres. C’est un ouvrage par le maître pour les fans, qui nous dit que c’est ainsi et que ça le sera toujours. Et si vous voulez le découvrir ce n’est pas si mal de commencer ici.

Mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime et qu’on aime ces œuvres, elles ont des défauts mais elles sont reconnaissables entre mille tant l’auteur a réussi à se construire une identité forte et qu’il l’exploite à merveille. C’est un grand mangaka et il est respecté de ses compères. D’ailleurs cet ouvrage est sorti pour célébrer le 60ème anniversaire du Weekly Shonen Magazine, le deuxième magazine de prépublication le plus populaire, et qui a publié de nombreux auteurs cultes, et c’est Mashima qui a été choisi. C’est dire l’importance qu’il a.

Je terminerai juste en félicitant Hiro Mashima pour ses 20 ans de carrière, et en souhaitant que la suite soit tout aussi belle.

Mes notes

Personnages : 3/4

Intrigue : 2/4

Univers : 4/4

Dessins : 3,5/4

Appréciation personnelle : 3/4

Total : 15,5/20

PS : Je me suis spoilé Julia …

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas ni à me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt pour parler de mangas sur Parlons Manga ^^


Autres articles Lectures Manga

13 commentaires sur “Mashima Hero’s

  1. Je ne retiendrai de ce volume spécial que la mise en abyme sur Mashima et mon envie de vraiment découvrir les personnages de Rave.

    J’ai du mal avec la plume de Mashima depuis EZ, même lors de fête comme celle-ci où il est bien libre et dont je n’attends rien. Mais justement, je crois que ce qui me perturbe, c’est qu’il n’utilise pas grandement la liberté qu’il pourrait totalement atteindre dans cette disposition.

    Aimé par 1 personne

    1. Ben après ce volume sert surtout à émouvoir le fan, en lui rappelant des personnages ou techniques qu’il a vu par le passé. Tout ce qu’on a lu on le connaît déjà si on a tout lu, c’est avant tout un bonus qui n’apporte rien.

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne suis pas un vrai fan alors même en étant un défenseur de Fairy Tail 😁

        Ce qui m’a fait rire, c’est qu’il se vante des interactions entre les personnages alors que je les ai trouvé très faibles comme il y en avait trop.

        Je sais qu’il ne faut rien attendre mais je trouve vraiment cette fête timide.

        Aimé par 1 personne

        1. Et pourtant il en manque des personnages. On aurait pu penser à d’autres qui apparaissent mais on les a pas/peu vu. Enfin bref, il devait faire des choix et en mettre le plus possible. C’est pas si évident en vrai.

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s