Top Oricon 2020 – L’année des records

Bonjour à toutes et à tous. 80 631 304 c’est le nombre de copies vendues par le Top 10, et je dis bien l’ensemble des mangas du Top 10, en 2011, année où ce score a été le plus élevé. Rien que cette donnée permet de comprendre à quel point l’année qui vient de se terminer a été exceptionnelle. On parle grandement d’un seul titre, et à raison, mais c’est bien l’ensemble du marché (physique, rappelons-le) qui a été en émois en cette année 2020.

Il y a des records que l’on pense historiques, imbattables. Il y a eu une évolution du marché, vers un format physique diminuant au profit d’un format numérique toujours plus fort. Ces données établies, 2020 vient de les balayer pour s’inscrire dans l’histoire …

Top Oricon 2020 – L’année des records

Les tableaux qui suivent comprennent les ventes de manga au format physique au Japon du 18 novembre 2019 au 22 novembre 2020.

Top 10 par séries

ClassementVentes totalesNb volumes parusDifférence / 2019
1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba82 345 4475+ 70 287 819 (=)
2 : Kingdom8 251 0584+ 589 697 (+1)
3 : One Piece7 709 6673– 2 424 565 (-1)
4 : Haikyû !!7 212 0995+ 2 697 261 (+4)
5 : Jujutsu Kaisen6 702 7366+ 4 895 468 (*)
6 : The Promised Neverland6 368 4454– 1 086 300 (-2)
7 : The Quintessential Quintuplets6 145 1912 + 250 191 (-2)
8 : My Hero Academia6 003 5894+ 956 015 (-2)
9 : Spy x Family4 541 5893+ 3 787 522 (*)
10 : L’Attaque des Titans4 306 0123– 398 222 (-3)

*Classement inconnu en 2019

Top 50 par volumes

ClassementVentes totalesParution
1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #184 393 137Décembre 2019
2 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #194 243 312Février 2020
3 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #13 703 309Juin 2016
4 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #83 645 580Octobre 2017
5 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #73 636 822Août 2017
6 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #93 622 257Décembre 2017
7 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #113 616 800Juin 2018
8: Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #23 613 001Août 2016
9 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #103 609 676Mars 2018
10 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #123 606 418Août 2018
11 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #143 588 193Janvier 2019
12 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #33 584 243Octobre 2016
13 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #133 580 286Novembre 2018
14 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #153 554 931Avril 2019
15 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #43 551 955Décembre 2016
16 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #63 546 800Mai 2017
17 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #53 546 548Mars 2017
18 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #163 510 596Juillet 2019
19 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #173 469 660Octobre 2019
20 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #223 105 812Octobre 2020
21 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #202 759 462Mai 2020
22 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #212 654 558Juillet 2020
23 : One Piece #952 054 652Décembre 2019
24 : One Piece #961 898 453Avril 2020
25 : One Piece #971 806 133Septembre 2020
26 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #20 édition limitée1 637 005Mai 2020
27 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #21 édition limitée1 629 582Juillet 2020
28 : Spy x Family #31 063 724Janvier 2020
29 : L’Attaque des Titans #301 021 684Décembre 2019
30 : Spy Family #4977 058Mai 2020
31 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #22 édition limitée935 504Octobre 2020
32 : Kingdom #56885 702Novembre 2019
33 : Kimetsu no Yaiba Official Fanbook Kisatsu-tai Kenbunroku881 092Juillet 2019
34 : L’Attaque des Titans #31879 704Avril 2020
35 : Spy x Family #5875 646Septembre 2020
36 : Kingdom #57873 163Mars 2020
37 : Kingdom #58844 892Juin 2020
38 : Spy x Family #1819 510Juillet 2019
39 : Spy x Family #2805 651Octobre 2019
40 : L’Attaque des Titans #32802 490Septembre 2020
41 : The Promised Neverland #17801 284Janvier 2020
42 : Kingdom #59800 494Septembre 2020
43 : My Hero Academia #25759 831Décembre 2019
44 : The Quintessential Quintuplets #13746 771Janvier 2020
45 : The Promised Neverland #18716 135Mars 2020
46 : The Promised Neverland #19696 352Juillet 2020
47 : My Hero Academia #26679 750Mars 2020
48 : Haikyû !! #41662 590Janvier 2020
49 : My Hero Academia #27654 848Juillet 2020
50 : The Promised Neverland #20 (Fin)647 954Octobre 2020

Analyse

Vous vous souvenez du chiffre que je vous ai indiqué au-dessus. 80 631 304 copies vendues par l’ensemble des mangas du Top 10 en 2011. J’ai calculé ce total sur les 5 meilleures années de l’histoire du Top Oricon : 2010, 2011, 2013, 2014 et 2015.

Comme vous le voyez, le total dépend en grande partie des ventes des premiers du classement. On avance 2014 comme la meilleure année de l’histoire du Top Oricon pour son record historique de 14 mangas ayant passé les 4 millions de copies vendues, et son suspens insoutenable pour le classement annuel à tous les échelons. Mais ici il ne pèse pas lourd, la faute aux « faibles » ventes des premiers. 2011 l’emporte non pas grâce aux 10 mangas passant les 4 millions de copies mais grâce au record astronomique de One Piece, car en théorie 2010, 2013 et 2015 sont des meilleures années que 2011.

Je n’ose même pas calculer le total de 2020, et après tout on en a pas besoin : le premier suffit. Demon Slayer à lui seul vient de vendre plus de copies que tous les Top 10 de l’histoire du Top Oricon. C’est juste inconcevable, irréel, et pourtant c’est bien arrivé …

Combien de records Demon Slayer a-t-il fait tomber cette année ? Je ne peux pas tous les énumérer, il y en a trop et j’en oublierai. Donc contentons-nous du classement annuel, et même là il se peut que j’en oublie :

  • Le nombre de copies vendues en une année (82 345 447 contre 37 996 373 (One Piece en 2011))
  • La meilleure augmentation en valeur par rapport à l’année précédente (+70 287 819 contre +17 622 568 (One Piece en 2010))
  • Le volume le plus vendu sur son année de parution (4 396 467 (le #20, éditions simple et limitée incluses) contre 3 382 588 (One Piece #61 en 2011))
  • L’édition limitée la mieux vendue sur son année de parution (1 637 005 (le #20) contre 438 476 (Neon Genesis Evangelion #14 en 2015))
  • Le nombre d’éditions limitées présentes dans le Top 50 (3 contre 0 (il n’y en a jamais eu auparavant))
  • L’ancien volume le mieux placé au classement par volume (3ème (le #1) contre 8ème (L’Attaque des Titans #8 en 2013)
  • Le nombre de premières places consécutives occupées au classement par volume (22 contre 5 (One Piece en 2010))
  • Le nombre de places occupées dans le Top 50 (25, 26 avec le fanbook, contre 11 (L’Attaque des Titans en 2013))
  • Le nombre de volumes ayant venu plus de 3 millions d’exemplaires (22, en comptant les éditions simple et limitées ensemble, contre 3 (One Piece en 2011 et 2012)
  • Premier manga à passer le cap des 4 millions d’exemplaires par volume avec 5 volumes (éditions simples et limitées incluses)

Doit-on retracer le parcours de Demon Slayer ? Tout le monde le connaît. Et si il y a un an il était impossible de prévoir un tel résultat le voir faire tomber tous ces records, tous ces scores au fil des semaines, sans jamais voir un seul volume quitter le Top 50 hebdomadaire (ce qui est presque pas arrivé de l’année), ça ne peut que forcer le respect.

J’ai l’habitude de dire qu’il ne faut pas regarder que les chiffres pour savoir si un manga a réalisé ou non une bonne année, et les exemples sont multiples. Mais là, que dire de négatif ? …

Cinq volumes sont donc parus en 2020, le 18 en décembre 2019 a vendu 4 393 137 exemplaires. Paru en février 2020, le 19 a tout de suite montré un petit décalage avec le 18, et il ne s’est pas retiré malgré les nombreux mois écoulés. Oui, en pourcentage la différence est faible, mais rappelons qu’à sa sortie aucun volume n’avait passé les 2 millions d’exemplaires …. Le 20 suit avec un total de 4 396 467 copies vendues en six mois, il est peut-être boosté par son édition limitée mais dans les faits rien ne nous l’assure, il efface donc le « raté » du 19 et vole le record du volume le plus vendu sur son année de parution au 18. Le 21 cumule 4 284 140 unités vendues et a donc lui aussi battu le 19 tandis que le 22, qui n’a pas fini de se vendre, en est déjà à 4 041 316 copies en 52 jours de vente.

Ces cinq volumes parus cumulent donc un total de 21 358 372 copies vendues, soit 25,9% des ventes de la série cette année, un ratio loin d’être anormal lors d’un boost, bien qu’un peu faible (ce qui prouve que le boost a été très fort). Il reste donc 60 987 075 copies pour les anciens volumes, soit une moyenne de 3 587 475 copies par volume. Tout ceci nous permet d’ajouter trois lignes à la liste des records qu’il détient désormais :

  • Nombre de volumes parus dans l’année vendus (21 358 372 contre 12 701 973 (One Piece en 2010))
  • Nombre d’anciens volumes vendus durant l’année (60 987 075 contre 25 680 342 (One Piece en 2011))
  • La moyenne des ventes d’anciens volumes par volume (3 587 475 contre environ 1 270 000 (L’Attaque des Titans en 2013))

Oui, le succès de Demon Slayer est historique, mais il ne suffit pas pour qualifier 2020 ainsi. Si l’année qui vient de se terminer peut prendre ce terme, c’est, aussi et avant tout, pour la suite du classement ….

Toujours bien placé depuis son explosion en 2015, Kingdom n’a jamais vraiment été en mesure de concurrencer le roi One Piece qui a pendant de nombreuses années volé dans une autre dimension. Le fait que le manga d’Eiichiro Oda soit redescendu de son piédestal ne suffit pas, car il reste un monstre de vente comme nous allons le voir en dessous.

Au final 2020 est clairement la première année où il pouvait l’atteindre, et il ne s’en est pas privé. Doté de 4 volumes, contre 3 l’année dernière, et du boost de son anime, qui a malheureusement été reporté mais compensé par la diffusion du film live à la télé japonaise, on se retrouve avec un titre qui a réalisé une année quasiment similaire à la précédente, la hausse étant légèrement inférieure au niveau de vente par volume.

Pourtant l’année démarrait très mal avec un tome 56 incapable de suivre son prédécesseur, mais celui-ci est sorti tellement tôt dans l’année (dès la première semaine) par rapport aux premiers volumes des années précédentes (il faut remonter à 2012 pour avoir un volume en novembre) qu’il bat le record du tome 49 à la fin du premier semestre avec 811 819 copies vendues. Bis repetita en fin d’année puisque le record enregistré l’année dernière par le tome 53 est tombé.

Le 57 aussi l’a battu, et pour lui c’est bien plus significatif puisqu’il est sorti plus tard dans l’année. Il s’est mieux vendu que le 56 et vient le coller en fin d’année malgré les 4 mois les séparant. Mais la progression est bien plus visible avec le 58 et surtout le 59 qui est devenu le deuxième volume le mieux vendu avant de quitter le Top 50 hebdomadaire.

Les chiffres qu’ils indiquent montrent clairement que Kingdom est en pleine forme, le manga de Yasuhisa Hara n’a pas perdu de lecteurs contrairement aux deux années précédentes et la dynamique est de nouveau à la hausse : jamais le cap des 900 000 copies n’a été aussi proche.

Ces quatre volumes parus ont vendu 3 404 251 exemplaires, ce qui laisse 4 846 807 copies aux 55 anciens volumes, pour une moyenne non négligeable de 88 124 copies par volume.

Au final 2020 devient, derrière 2015, sa deuxième meilleure année de vente. C’est également la sixième année et la sixième année consécutive de Kingdom dans le Top 10 annuel, s’approchant toujours plus des meilleures performances de longévité de l’ère Oricon …

Notons enfin que Kingdom est devenu cette année le quatrième manga le plus vendu depuis la création du Top Oricon en 2008 avec environ 51 millions d’exemplaires écoulés.

Inconcevable, il était inconcevable de penser que One Piece puisse perdre cette première place qu’il a toujours occupé il y a deux ans. Pourtant c’est bien ce qui est arrivé l’année dernière, impuissant malgré ses 2,3 millions de copies par volume face à Demon Slayer sur le sprint final. Impuissant il l’a encore plus été cette année, le déclin de ses ventes par volume s’étant poursuivi et le faisant redescendre au niveau de vente qui était le sien avant la diffusion du film Strong World fin 2009.

Premier il l’était toujours au classement par volume, il le perd pour la première fois cette année, ses ventes par volume étant plus de deux fois inférieures à celles de Demon Slayer. Deux fois supérieures c’est aussi la différence par rapport aux premiers concurrents derrière, même si le ratio tend à diminuer désormais puisque le nouveau troisième meilleur vendeur par volume vend plus de la moitié désormais …

Le constat est clair, One Piece n’est plus le monstre intouchable qu’il était durant les années 2010. Les 7 709 667 copies qu’il a vendu cette année en sont le meilleur exemple puisque de nombreux mangas ont réussi, au moins une fois, à passer ce score. Dites-vous juste qu’en 2015, cela lui aurait valu la cinquième place.

Le déclin s’est donc poursuivi avec un tome 95 incapable de suivre le 94. Paru en avril pendant la crise du COVID-19, le tome 96, malgré l’emballement suscité chez nous, s’est encore moins bien vendu et l’écart reste conséquent même en fin d’année. L’attente a été longue pour le 97 ensuite. Peut-être à cause de cette attente, ou peut-être à cause de cette crise, il s’est bien mieux vendu que le 96 et le talonne déjà après deux mois de vente. Regain de forme ou non ? Il faudra attendre la sortie du 98 pour en savoir plus.

Car regain de forme il y a eu au niveau des anciens volumes. Les trois volumes parus cumulent 5 759 238 exemplaires, ce qui laisse 1 950 429 unités aux anciens volumes. C’est presque 400 000 de plus que l’année dernière où ce chiffre était déjà en hausse. Rattrapage d’anciens lecteurs ou arrivage de nouveaux ? Quoi qu’il arrive, cela ne compense toujours pas la perte et vaut au manga d’Eiichiro Oda d’occuper sa plus mauvaise place au classement annuel depuis la création du Top Oricon en 2008.

Jusqu’à l’année dernière Haikyû !! suivait la même trajectoire que les mangas de sa génération : celle d’un déclin entièrement normal après 7 années de publication et l’arrivée d’une nouvelle ère. Des 1 002 154 copies que vendait le tome 19 en 2016 nous étions tombés aux 698 372 du tome 35 l’année dernière. Un score qui reste excellent et qui lui permettait, contrairement à d’autres qui ont complètement disparu des radars au fil des années, de tenir dans un Top 10 annuel de plus en plus concurrentiel.

Seulement le second semestre 2019 a été désastreux, les ventes du manga d’Haruichi Furudate ont coulé en l’espace de quelques mois comme nous le verrons prochainement dans sa Retrospective, laissant suggérer le pire pour la suite. Certes l’anime revient après une longue attente mais comment pourrait-il se relever d’une telle chute ?

L’espoir était tout de même permis avec le meilleur exemple récent d’un titre de sa génération qui a été l’un de ses plus grands rivaux : Seven Deadly Sins. Le manga de Nakaba Suzuki avait connu des déboires similaires, une chute brutale des ventes (comme nous le verrons là aussi prochainement dans sa Retrospective) en l’espace de quelques mois entre fin 2016 et début 2017 avant le retour de son anime en 2018. Anime qui a réussi à relancer les ventes de la série lui permettant d’être un sérieux concurrent au podium cette année-là, et si ses ventes par volume n’ont pas réussi à remonter, elles s’étaient au moins stabilisées ….

Après il ne faut pas oublier qu’il y a plusieurs différences, l’appréciation d’un titre ou la qualité de l’anime peuvent jouer, et sur ces deux points Haikyû !! semble clairement l’emporter. Mais la période aussi a son importance. En 2018 nous sortions d’une année désastreuse et les candidats au Top 10 restaient à peu près les mêmes pour la cinquième année consécutive. En 2020 la concurrence a été bien plus féroce car bien plus récente dans l’ensemble, mais la dynamique est aussi nettement meilleure qu’il y a deux ans.

L’année débute ainsi très bien avec le tome 41 qui pulvérise son prédécesseur en profitant du lancement de la saison 4 de l’anime. Mais ce n’est probablement pas la seule donnée à entrer en jeu … Le 42 possède une édition limitée mais même avec cette dernière il s’est moins bien vendu que le 41. Nous arrivions donc à la fin du premier semestre en se demandant si l’histoire n’allait pas se répéter deux ans après, car malgré une hausse significative le manga d’Haruichi Furudate n’était encore que septième à la fin du premier semestre …

C’était sans compter sur ce second semestre historique … 4 215 782 exemplaires vendus, quatrième meilleure vente sur cette période derrière Kingdom, Jujutsu Kaisen et Demon Slayer. Le titre semble d’un coup s’être libéré d’un poids. Ses ventes d’anciens volumes se sont envolées, celles des nouveaux se sont resserrées de manière impressionnante sur les premiers jours de vente, preuve de l’empressement des lecteurs à acheter ces derniers opus qui concluent brillamment la série.

Ainsi une hausse spectaculaire a été remarquée sur les tomes 44 et 45. Ce dernier, l’ultime volume de la série, a déjà vendu 552 307 copies en l’espace de 19 jours. Il faut remonter au tome 33, paru en août 2018 pour retrouver une meilleure performance.

Malheureusement il est le seul volume avec 41 dont on possède le total de copies vendues cette année. Ce dernier termine avec 662 590 copies vendues, et n’a donc pas rattrapé le 35 malgré le boost impressionnant. Preuve tout autant de la gravité de cette chute que de ce retour en force qui donne une conclusion aussi magnifique à celui qui est aujourd’hui le sixième manga le plus vendu de l’histoire du Top Oricon avec environ 46 millions d’exemplaires vendus.

Tout au long de l’année Jujutsu Kaisen, la flèche montante du Weekly Shonen Jump, est resté proche du Top 10 annuel. Si au départ on pouvait penser qu’il ne tiendrait pas la distance (sa présence étant due uniquement à la parution simultanée de deux volumes en janvier) au fil des mois sa croissance puis l’annonce de son anime pour octobre lui a permis de devenir un client sérieux, si bien que la donne semblait jouée même le lancement de ce boost …

L’effet est immédiat sur les ventes, le manga de Gege Akutami voit immédiatement ses anciens volumes revenir dans le Top 50 hebdomadaire, malgré l’omniprésence des Demon Slayer. Ce premier mois et demi de boost est parmi les meilleurs de l’histoire du Top Oricon, avec 40 000 copies par volume chaque semaine, 50 000 sur ses meilleures semaines, il talonne les meilleures semaines de vente de Seven Deadly Sins fin 2014 et réussit davantage à le tenir.

Résultat Jujutsu Kaisen vient chiper sur le fil cette cinquième place longtemps disputée avec 6 702 736 copies vendues. Si aucun volume n’est présent dans le Top 50 volumes ils le sont dans le dernier classement hebdomadaire de l’année où ils terminent dans un mouchoir de poche entre les 610 491 unités du tome 8 paru en janvier et les 515 929 du tome 13 en moins de deux mois de vente. Les six volumes parus ont donc vendu 3 398 706 exemplaires, ce qui laisse 3 304 030 copies aux 8 anciens volumes, le 0 étant probablement inclu, pour une moyenne de 413 004 copies par volume.

Décevant, voilà ce qu’était le second semestre 2019 de The Promised Neverland qui affichait déjà une baisse de ses ventes à peine six mois après le boost de son anime. Et clairement 2020 n’a pas mieux démarré, si le 17 a limité la casse en rattrapant son prédécesseur au fil des semaines le 18 l’a repris en affichant des scores équivalents à ceux du tome 12, volume paru au lancement du boost.

C’est donc un premier semestre en demi-teinte qu’affichait l’ancienne pépite du Jump, où seules ses ventes d’anciens volumes viennent éclaircir le tableau.

Mais ce second semestre 2020 a bien rattrapé la donne. Juste après la fin du manga en juin le tome 19 a pulvérisé son prédécesseur et est devenu le deuxième meilleur volume de la série. Ce dernier vient coller le 18 en fin d’année alors que celui-ci reste loin du 17, et le tome 20 vient confirmer le très bon accueil de cette conclusion en devenant à son tour le deuxième meilleur volume de la série. Il n’a pas terminé de se vendre et arrive pourtant déjà à 647 954 copies vendues, presque 100 000 copies de plus que le 16 l’année dernière sur la même période.

Au final le tome 17 termine l’année à tout juste 300 exemplaires du tome 12 l’année dernière. Les très bonnes ventes d’anciens volumes ont donc permis de maintenir les ventes de la série, mais pas plus.

Les quatre volumes parus ont vendu 2 861 725 exemplaires, ce qui laisse 3 506 720 copies aux anciens volumes, un excellent score, presque similaire à celui de 2019, pour une moyenne de 219 170 copies par volume.

Bien aidé par la prise en compte des volumes bonus que d’autres n’ont pas (cf classement du premier semestre) The Quintessential Quintuplets a lutté jusqu’au bout pour la cinquième place annuelle malgré sa conclusion en avril dernier. L’avance qu’il avait pris sur le premier semestre, l’amenant à une très belle troisième place, et le rythme qu’il continuait de suivre en juin et juillet nous laissait suggérer qu’il réussirait à la tenir.

Finalement cela s’est joué à peu, l’absence de son anime tant attendu, reporté à janvier 2021 à cause de la crise sanitaire alors qu’il était prévu pour octobre 2020 l’a probablement pénalisé. En même temps avec une prépublication terminée en février, sans la moindre mise en avant il était logique que les ventes d’anciens volumes finissent par baisser.

Paru en janvier, le tome 13 termine l’année avec 746 771 copies vendues et devient sans contestation possible le recordman de la série, loin devant les 596 125 unités du tome 8 l’année dernière, prouvant que le manga de Negi Haruba a continué de gagner de nombreux lecteurs sans en perdre massivement. Le tome 14, divisé entre son édition simple et son limitée, est logiquement absent et s’il n’avait pas fini de se vendre à la fin du premier semestre il a comme d’autres parutions d’avril très bien rattrapé son retard. Je ne serais donc pas surpris qu’il termine l’année autour des 700 000 copies.

En retirant les character books et les Full color la série principale termine l’année autour des 4,7 millions de copies vendues. En partant des chiffres indiqués au-dessus il reste 3 260 000 copies aux 12 anciens volumes, pour une magnifique moyenne de 271 667 copies par volume. Oui, ces chiffres sont assez grossiers par rapport aux autres mais ils permettent de donner une meilleure idée de l’année qu’il vient de réaliser.

Notons enfin qu’avec 6 145 191 copies vendues The Quintessential Quintuplets vient de réaliser la deuxième meilleure année de vente d’un manga du Weekly Shonen Magazine. Il devient aussi le meilleur septième de l’histoire du Top Oricon en pulvérisant son prédécesseur qui n’affichait que 5 114 916 unités (My Hero Academia en 2016). Il s’inscrit aussi définitivement comme le deuxième plus grand succès du Weekly Shonen Magazine depuis la création du Top Oricon en 2008 avec près de 750 000 lecteurs cette année, loin derrière Seven Deadly Sins, mais aussi loin devant Fairy Tail

My Hero Academia perd la place du meilleur septième de l’histoire du Top Oricon, mais en échange il prend celle du meilleur huitième à Magi en 2014 en devenant le premier à occuper cette place avec plus de 5 et même plus de 6 millions d’exemplaires vendus.

Habitué à perdre des lecteurs chaque année et à en gagner d’autres en échange le manga de Kohei Horikoshi n’a pas dérogé à la règle, mais le constat est bien différent. Cette année My Hero Academia a perdu des lecteurs pendant la diffusion de son anime et est reparti à la hausse en dehors. C’est l’inverse de ce qui se passe habituellement. Est-ce bon signe ? Difficile à dire, mais il est clair que les derniers volumes montrent que la dynamique redevient positive.

Mais en attendant 2020 est aussi la première année où les ventes d’anciens volumes ne suffisent pas à compenser la perte puisque le tome 25 affiche plus de 70 000 copies de retard sur le 21 paru à la même période l’année dernière, nous faisant retomber au niveau que la série occupait en 2017. Et ce malgré la diffusion de la saison 4 de l’anime et du film d’animation qui l’a accompagné en décembre.

Le 26 n’a pas amélioré la donne en mars, mais la longue attente jusqu’au 27 a tout changé. Il n’y a certainement pas que cette attente à prendre en compte mais le 27 s’est bien mieux vendu et le démontre en collant le 26 en fin d’année alors que ce dernier est loin, très loin du 25 … Le 28 est malheureusement absent du Top 50, c’est la première fois qu’un volume de My Hero Academia manque à l’appel depuis 2015, mais lui aussi s’est très bien vendu et est probablement très proche du score du 50ème.

En estimant le 28 à 620 000 copies, les quatre volumes parus ont vendu environ 2 715 000 exemplaires, laissant environ 3 290 000 copies aux 24 anciens volumes pour une moyenne de 137 083 copies par volume. Une hausse considérable des anciens volumes, avec plus d’un million de copies supplémentaires, qui sont à eux seuls responsables du gain de 956 000 copies par rapport à l’année précédente.

Il l’a fait, Spy x Family est dans le Top 10 annuel, et ce avec la parution de seulement trois volumes pour sa première année pleine. La performance est impressionnante mais ce n’est pas une première, Assassination Classroom en 2013 mais aussi Les vacances de Jésus et Bouddha en 2009* arrivaient également parmi les 10 meilleures ventes pour leur première année de publication.

*2008 n’étant pas une année pleine

C’est logiquement vers ces titres qu’il faut se tourner pour trouver les titres les plus précoces de l’histoire du Top Oricon, auquel on peut greffer Sakamoto – Pour vous servir, même si ce dernier est un cas spécial avec son rythme d’un volume par an.

Là où Assassination Classroom a explosé à ses débuts avant de retomber Spy x Family est plus proche des vacances de Jésus et Bouddha avec une progression linéaire et constante, mais surtout bien plus rapide puisque les compteurs sont déjà bien plus élevés ici.

Il aura fallu 17 mois à Spy x Family pour devenir le numéro trois des ventes par volume, et on peut presque dire numéro deux vu que Demon Slayer se termine en décembre. Le tout sans la moindre mise en avant puisque le titre est encore trop récent pour en bénéficier.

C’est très fort, de voir le tome 1 cumuler déjà 1 237 102 exemplaires, le 2 à 1 142 126. C’est limite indécent de voir un volume paru en début d’année à 1 063 724 copies quant les titres de la génération 2010-2012 ont eu tant de mal à venir titiller le cap du million. Le succès de Spy x Family est tout aussi historique que celui de Demon Slayer.

Quel est le dernier manga à avoir connu un tel succès aussi vite ? Aucun dans l’ère Oricon, c’est certain. Death Noteen 2004 ? NANA en 2000/2001 ? Ou faut-il remonter encore plus loin (avec GTO en 1997 par exemple) ? Difficile à dire avec le peu de chiffres dont on dispose.

Il y a eu beaucoup d’écart entre la parution de chaque volume. Paru presque cinq mois après le 3 le tome 4 s’en est très bien sorti et n’est pas loin du million. Sorti en septembre le tome 5 a réalisé une performance encore meilleure avec 875 646 exemplaires vendus en deux mois et demi de vente.

Mais c’est maintenant que le plus dur commence. Le manga a déjà perdu des lecteurs, c’est normal sur les premiers volumes. Va-t-il conserver ceux qui ont adhéré jusque-là où l’euphorie va-t-elle retomber ? Pour l’instant, en cette fin d’année 2020 la cadence se poursuit au même rythme et rien ne semble pouvoir l’arrêter. En attendant il semble qu’on tienne ici un titre pouvant jouer de très hauts scores et de très hautes positions au classement annuel …

On s’attendait au pire pour l’année 2020 de l’Attaque des Titans, et il y avait de quoi s’inquiéter en voyant la concurrence. Il n’y avait, fin 2019, aucun signe permettant de nous réjouir quant à sa place dans le Top 10 de 2020. À la fin du premier semestre non plus.

Le tome 30 n’a jamais réussi à suivre le 29, et le 31 en avril a enregistré des chiffres tout bonnement désastreux. Cependant comme pour les autres publications d’avril ce tome a surtout subi la crise sanitaire du COVID-19 et il s’est bien rattrapé par la suite.

Mais ça ne suffisait pas pour sauver la mise. Il en fallait plus … il fallait espérer que l’anime ait enfin un impact et c’était tout de même peu probable …

Au final cette saison ultime de l’anime n’a même pas débuté, et c’est à une mise en avant dans la célèbre émission Ame Talk début septembre que le manga d’Hajime Isayama doit sa place dans le Top 10 annuel.

C’est cette émission qui a fait exploser les ventes de Kingdom en juin 2015, l’amenant aux performances qu’il connaît aujourd’hui. Il y avait aucune chance que l’impact soit le même ici, vu qu’on parle d’un titre dont le tome 1 a vendu plus de 3 millions d’exemplaires, mais l’impact est immédiat et réel, accompagnant la sortie d’un tome 32 qui n’en demandait pas tant. Tome 32 qui devient ainsi le premier volume à ne pas afficher une baisse depuis le 26 en août 2018.

Ce sauvetage au dernier instant n’empêche pas que le bilan est catastrophique pour les nouveaux volumes. Le 30 passe à peine le million en fin d’année alors qu’on était encore à 1,3 millions l’année dernière, le 31 n’est qu’à 879 704 copies vendues et le 32, s’il limite la casse, n’affiche tout de même que 802 490 exemplaires vendus en deux mois. Et les éditions limitées n’améliorent guère la donne puisque cela le colle juste au niveau de vente de Spy x Family …

Mérite-il sa place ? Oui, parce qu’il a tout de même réalisé ses ventes. Mais il est probable que le supposé onzième, Fire Force, le méritait davantage, lui qui possède un boost presque continu depuis le lancement de la saison 1 de son anime, et que la saison 2 actuellement en cours poursuit à merveille …

Le manga d’Atsushi Ohkubo, même en vendant moins de 200 000 copies par volume, a tenu dans la lutte au Top 10 annuel toute l’année, ce qui est une performance historique. Et il a probablement passé de justesse les 4 millions grâce à la parution de son tome 26 six jours avant la fin de l’année.

Sans Ame Talk l’Attaque des Titans n’aurait jamais passé les 4 millions, c’est indéniable. Il empêche Atsushi Ohkubo d’entrer dans l’histoire du Top Oricon (il serait devenu le deuxième mangaka, seulement, à faire entrer deux mangas dans le Top 10 annuel). À la place l’Attaque des Titans s’y inscrit toujours plus en dépassant Naruto et en devenant, de ce fait, le deuxième manga à être resté le plus longtemps dans le Top 10 annuel avec cette huitième année consécutive. L’Attaque des Titans passe aussi les 70 millions d’exemplaires vendus depuis son lancement en 2010.

Pour finir ces trois tomes cumulent 2 703 878 copies vendues, et environ 2 800 000 en comptant les éditions limitées. Ce qui laisse environ 1 505 000 exemplaires aux anciens volumes, c’est environ 500 000 de plus que l’année dernière où l’anime avait quelque peu sauvé la mise … juste un peu …

Hors Top 10 séries

C’est historique … Aucun volume du Top 50 annuel ne représente une série absente du Top 10 séries. C’est une grande première que l’on doit bien sûr à l’omniprésence de Demon Slayer. Il suffit de compter : le Top 10 n’a publié que 37 volumes, un chiffre pas très élevé certes mais même l’année dernière nous n’étions qu’à 43. Cela confirme que des mangas au rythme de parution plus lent les empêchant de jouer le Top 10 séries puissent apparaître. Des March comes in like a lion ou Détective Conan ont toujours été présents. Même One-Punch Man qui semblait encore être un titre majeur il y a peu est absent, et il est probable que certains d’entre eux ne soient pas loin …

Conclusion

Historique, cette année 2020 a été l’année des records. Je parlais de l’impact de Demon Slayer sur les ventes à la fin du premier semestre. C’est difficile à vérifier juste en regardant des chiffres mais le fait d’avoir eu d’aussi bonnes ventes d’anciens volumes pour tout le monde vient peut-être de là. Le succès de Demon Slayer est tellement immense qu’il a certainement attiré des personnes lisant moins de mangas, qui n’en ont pas lu depuis longtemps voire qui n’en ont jamais lu, et qui ont eu envie d’en lire d’autres après lui.

Et les premiers à en bénéficier ont été les titres les plus populaires du moment, ou au moins ceux ayant actuellement des mises en avant. Au final c’est l’ensemble du Top 10, et même l’ensemble du marché qui en profite, nous permettant d’obtenir ce record de huit mangas ayant vendu six millions d’exemplaires alors que ce cap était toujours resté cantonné au Top 6 jusqu’à présent.

L’impact du COVID-19, que l’on pouvait clairement constater à la fin du premier semestre, a lui quasiment disparu, nous permettant d’assister à une rehausse de plusieurs titres qui, au final, se sont tous plus ou moins stabilisés durant cette année 2020.

Qu’attendre en 2021 ?

Il est impossible d’imaginer que 2021 réalise une année similaire à 2020. La première donnée à prendre en compte est simple : trois des mangas du Top 10 sont désormais terminés, un autre les rejoint en décembre (et pas n’importe lequel) et un autre devrait suivre avec un ultime volume au printemps (mais rien n’est encore officiel).

Si Demon Slayer sera quoi qu’il arrive dans le Top 10 annuel, et même dans le Top 5, ce n’est pas aussi simple à imaginer pour l’Attaque des Titans, même avec l’anime et la publication supposée de deux volumes.

La première place devrait se jouer entre Demon Slayer (encore lui) et Jujutsu Kaisen. Le premier vendant encore des millions de copies à la pelle chaque mois n’aura aucun mal à devenir un candidat sérieux pour occuper le trône pour la troisième année consécutive, mais sans mise en avant il ne pourra pas rester à ce niveau indéfiniment. Pour Jujutsu Kaisen il lui faudra poursuivre le rythme qui est actuellement le sien. S’il y parvient il sera fin mars à plus de 10 millions d’exemplaires vendus avec presque 1 300 000 lecteurs, ce qui rendrait la chose tout à fait possible même pour les années à venir face à un One Piece vieillissant.

One Piece, justement, ne devrait pas lutter pour cette première place, même avec la publication de quatre volumes. Sa seule chance serait que le tome 100 explose les compteurs de la série mais je ne vois aucune raison qu’il le fasse (il pourrait se vendre un peu mieux mais pas beaucoup plus).

Derrière il faudra toujours compter sur les désormais classiques Kingdom et My Hero Academia. Leur présence est acquise d’avance, sauf si de multiples explosions surviennent en 2021, un peu comme en 2014 après l’explosion de l’Attaque des Titans en 2013.

Le principal candidat pour une entrée dans le Top 10 annuel se nomme Tokyo Revengers. Le manga de Ken Wakui aura droit à la sortie de son film live au cinéma ainsi qu’à son anime, et si ses ventes par volume sont encore faibles il a l’avantage d’avoir déjà une vingtaine de volumes.

Des titres dont aucune mise en avant n’est annoncée mais aux ventes plus qu’honorables comme Valkyrie Apocalypse ou Les carnets de l’apothicaire (Kusuriya no Hitorigoto) peuvent aussi y prétendre.

Mais justement, ce qui est intéressant c’est que nous pourrions aussi assister à la résistance des mangas terminés en 2020. Le tome 45 d’Haikyû !! n’a pas fini de se vendre et l’anime est en cours de diffusion. Il est indéniable qu’il sera présent dans le Top 10 fin décembre. Pourra-t-il tenir ensuite ?

Pour The Quintessential Quintuplets et The Promised Neverland une mise en avant est également prévue avec les saisons 2 de leurs animes en janvier 2021. Le second aura même un film live en décembre tandis que le premier a encore six volumes de sa version Full color à publier. Ce sont tout de même deux titres relativement courts et qui peuvent donc facilement être achetés. Mais ce n’est jamais arrivé de voir un manga résister un an après sa conclusion …

Cumulé sur trois ans

Rappel : le cumulé sur trois ans présente les ventes de manga au Japon sur les trois dernières années. Cela permet de voir sur une période plus longue l’évolution des ventes et la dynamique de certains titres.

Ce tableau représente les ventes de manga au Japon sur les années 2018 – 2020 :

ClassementVentes totalesNb volumes parusDifférence / 2019
1 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba95 748 12814+ 81 152 243 (+5)
2 : One Piece25 957 21610– 3 786 585 (-1)
3 : Kingdom20 882 59011+ 2 066 844 (-1)
4 : The Promised Neverland18 070 14514+ 4 328 770 (+3)
5 : My Hero Academia17 769 34812+ 151 279 (-2)
6 : Haikyû !!16 757 56117+ 2 144 160 (-1)
7 : L’Attaque des Titans14 246 2099– 2 316 769 (-3)
8 : The Quintessential Quintuplets12 969 44413Hors Top 10 2019
9 : Seven Deadly Sins9 709 06412– 1 793 111 (-1)
10 : Moi, quand je me réincarne en Slime9 574 54810Hors Top 10 2019

C’est peut-être ici que se trouve la meilleure preuve de l’excellente année 2020 tant on voit comment elle impacte le classement, et le contraste est total sachant qu’on retire la pire année de l’histoire du Top Oricon. One Piece y perd pour la première fois la première place, au profil d’un Demon Slayer astronomique à presque 100 millions d’unités écoulées depuis novembre 2017, et même depuis ses débuts puisque son total s’élève à 97 058 375 copies vendues.

The Quintessential Quintuplets fait logiquement sa première entrée dans ce classmeent après deux excellentes années de vente. C’est aussi une première pour Moi, quand je me réincarne en Slime, malgré qu’il soit loin du Top 10 de 2020, ses présences de justesse en 2018 et 2019 suffisent. Ce sont donc Tokyo Ghoul:Re, terminé en 2018, et One-Punch Man qui en sortent. Et il est fort probable que Seven Deadly Sins les suive l’année prochaine, au profil de Jujutsu Kaisen.


C’est ainsi que je conclue l’analyse de l’année 2020 du Top Oricon, merci de l’avoir lu. Comme vous le savez j’ai arrêté les analyses du classement hebdomadaire et comme je ne suivrais plus l’évolution du classement annuel par série chaque semaine j’arrête également les analyses du classement mensuel. J’espère en tout cas sur ces trois années passées à analyser ces classements avoir réussi à vous intéresser, à vous intriguer à ces chiffres qui me passionnent toujours.

Ces trois mois sans analyse chaque vendredi m’ont permis de souffler, et si je le pouvais je reprendrais avec plaisir. Mais je ne le ferai pas, car vous le savez j’ai d’autres priorités désormais.

Je rappelle enfin qu’il me reste encore plusieurs articles à publier ici, dont une série de six Retrospectives sur six mangas terminés en 2020 dont voici les quatre premiers à paraître. J’ai déjà presque terminé les deux premières à l’heure où j’écris ces lignes. Restez donc connectés, elles sortiront dans les jours à venir.

Et enfin, il n’est pas impossible que j’analyse les classements de fin de semestre et fin d’année à l’avenir. Je ne m’interdis rien, j’ai simplement arrêté une publication régulière, mais je ne vous promets rien non plus … Je me répète donc, mais si vous voulez continuer de me suivre, venez sur mon nouveau blog Le monde de Floriano.

Top Oricon 2019

Top Oricon Premier semestre 2020

Top Oricon 2021

Source

10 commentaires sur “Top Oricon 2020 – L’année des records

  1. Mon avis sur le top oricon 2020 :
    10ème place – SNK : Etant mon manga préféré,ça me fait mal de le voir à cette place mais il faut accepter la réalité, SNKcommence à perdre le fil des ventes après 11 ans, perdant 2 places par rapportau semestriel de 2020 mais avec 3 tomes sorties qui cumule ensemble à 2,7M de copies sur 4,3M cette année, la série donne un impression de renouveau à l’approche de sa fin même si je pense qu’il ne sera pas dans le top de 2021 puisqu’avec seulement 1 ou 2 tomes à sortir, je le vois pas jouer le top même si son récent passage dans ame talk (la même émission qui à boosté Kingdom en 2015) sera à observer à l’avenir, je ne pense pas que ce sera suffisant pour le top 10 et avec la nouvelle génération qui émerge, ça va être très dur
    9ème place – SpyxFamily : C’est la grosse surprise de l’année pour ce tout récent manga (débuté en 2019) qui arrive à se classer à cette 9ème place alors qu’il était 10 au semestriel de2020 avec un meilleur tome à 1M d’exemplaires pour 4,5M de copies vendues au total, je pense pouvoir m’avancer sans trop de peine en disant qu’il sera le manga à suivre ses prochaines années avec des ventes qui devrait continuer à augmenter ou au moins se stabiliser
    8ème place – MHA : Forcément pour MHA, la série à toujours du mal sans anime de par son lectorat très volatile qu’on peut observer depuis plusieurs années la spirale à réussi à être stopper avec le tome 28 mais sans pour autant prétendre à mieux à voir ce que sa saison 5 va donner comme boost à la série surtout que la série était quand même 5ème au semestriel de 2020 pour un total de 6M mais cela reste supérieur aux 5M de 2019
    7ème place – 5 Gotobun : Excellente année pour la rom-com de Negi Haruba qui s’offre un record de vente pour un rom-com(record qu’il détenait déjà en 2019) même si j’étais taquin je pourrais dire que la comptabilisation de ces 5 guides book ainsi que celui de son édition full color dans les ventes de la série principales pour un total de 6,1M faussent un peu le résultat mais il n’en mérite pas moins ses excellentes ventes même si la fin de sa série ne lui permettra pas de jouer le top 2021
    6ème place – TPN : Destiné à la 5ème place, le manga horrifique s’est fait dépasser dans le money-time à cause de cette 53ème semaine, cela reste tout de même un bonne année avec6,3M avec 4 tomes parus dont le 17 qui réalise un beau 800K même si je pense que la série aurait pu avoir mieux si son anime n’avait pas était reporter, malheureusement pour la série qui est fini, elle ne pourra pas jouer une place en 2021
    5ème place – JJK : Bien boosté par les ventes de son animé avec 6,7M dont un dernière semaine à plus de 400K lui permettant de prendre la 5ème place à TPN, JJK sera le manga à suivre en 2021, son boost est déjà meilleur que celui de NNT à l’époque, le manga à réaliser un très bon d’octobre et de novembre qui tourne autour des 3M même si aucun de ces tomes ne figue dans le top 50 Oricon (normal quand on voit le top) mais c’est sûr qu’il en aura en 2021
    4ème place – Haikyuu : Un phénix cette série, elle qui était sur le déclin depuis plusieurs années à retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à sa saison 4 plus l’annonce de la fin de son manga qui à ramener les lecteurs qui avait lâcher qui lui permet de réaliser la 2èmemeilleur année (derrière 2014) avec 7,2M, la série termine magnifiquement sa vie parce que même si il y a une saison 5, je ne pense pas que ce sera suffisant pour terminer dans le top 10
    3ème place OP : Les années passe et OP à toujours de plus en plus de mal à garder ses lecteurs, ce qui lui à bien failli lui couter le podium si la Shueisha n’avait pas mis à disposition les 61 premiers tomes pour le confinement permettant à un lectorat plus jeune de découvrir la séries alors certes, il n’y a eu que 3 tomes au lieu de 4 mais les faits sont là, le tome 95 à plus de 300K de ventes en moins par rapport aux 92 alors que les deux sont sorties à la même période, simple fait du covid ou vrai perte delecteur ?
    2ème place – Kingdom : Quelle année pour Kingdom qui réalise la 2ème meilleur année de son histoire (derrière2015) avec 8,2M (8,5M en 2015), le seinen le plus vendu du Japon à encore réaliser une année magnifique grâce en partie à son 2ème film live sorties durant l’année, le tome le mieux vendu de l’année est le 56 avec un beau 885K, la série qui devait bénéficier de sa saison 3 devra encore attendre l’an prochain
    1er place – KNY : Stratosphérique… je pense que c’est le bon mot pour décrire l’année 2020 de KNY qui à battu tout les records en 2020 avec ses 82M de copies, on pensait que l’année 2011 (37M de copies vendus) de OP serait à jamais inatteignable mais lui la fait avec 3 fois moins de volumes, naturellement, les 22 tomes de la séries occupe les 22 premières places du top Oricon 2020 pour les tomes individuel dont le tome 18 qui devient le volume individuel le plus vendu en un an avec 4,3M (l’ancien record était détenu par le tome 61 de OP avec 3,3M) à cela se rajoute les trois éditions limités des tomes 20, 21 et 22 plus son guide book, la série accapare 26 des 50places du top cette année, même si on multipliait par 10 les ventes de Kingdom, KNY resterait premier, même en additionnant les 9 autres membres du top 10, on arrive à 58M, honnêtement, je pense qu’on je reverra pas un performance comme ça avant au moins 20 ans, c’était incroyable ce que ce manga encore inconnu du grand public à fait en 1 an et demi pour devenir uns des 10 mangas les plus vendues de tous les temps
    En conclusion : On a vécu une année historique avec beaucoup d’excellente vente avec notamment une 10ème place à 4,3M ce qui est une très grosse performance et surtout KnY qui a tout exploser et avec toute les séries à venir pour 2021, ça risque d’être follement intéressant
    Mes pronos pour 2021 : 10ème place – Fire force : La série aurait pu être dans le top 10 sans le passage de SNK dans ame talk, la série anime devrait se terminer pour fin 2020 donc à voir si les lecteurs resteront jusque là
    9ème place – Slime : Le manga aurait pu tenter sa chance dans le classement de 2020 malheureusement, le report de sa saison 2 l’à empêcher de jouer le top 10 mais j’ai une bonne confiance en lui pour 2021
    8ème place – Kaguya-Sama : La série va revenir pour une saison 3 en 2021 alors même que la série avait elle aussi sa place dans le top 10 sans le passage de SNK dans ame talk, la série continue de plaire surtout que le tome 20 n’a qu’une semaine de vente en 2020 donc le reste des ventes contera pour 2021
    7ème place : MHA : La série bénéficiera sur une année complète d’une saison qui devrait lui permettre de ne pas trop perdre de lecteurs voir même d’en gagner avec un peu de chance
    6ème place – SpyxFamily : Son anime devrait aussi vraisemblablement être annoncer bientôt pour 2021, je pense que ça lui permettra de jouer les premiers rôles, la série devrait à nouveau gagner un bon lectorat mais son peu de tomes à l’année ne devrait pas lui permettre d’aller plus haut.
    5ème place – CSM : Avec un anime qui devrait être vraisemblablement annoncer lors de la jump festa 2021, CSM à toute les chances de viser le top Oricon surtout que le manga devrait bénéficier de l’effet dernier volume la série arrivant à sa fin, il se pourrait que le comité de production de l’anime CSM décide d’adapter toute la série d’un coup à la manière d’un death note maintenant reste à savoir combien de tomes sortiront en 2021 qui en fonction pourrait lui faire perdre ou pas une place avec SpyxFamily
    Entre la 2ème et 4ème place – Kingdom/OP/JJK :Pour ces trois mangas chaque série aura des facteurs spécifiques pour être devant les autres, en 1er Kingdom aura enfin sa saison 3 qui devrait lui permettre de jouer la 2ème place, pour OP, ça va dépendre du nombre de tomes qu’il sortira en 2021 car même si il a les meilleurs vente/volume des 3,Oda commence à fatiguer et les années à 3 tomes sont de plus en plus fréquentes, d’ailleurs le tome 98 est prévue pour février 2021, et enfin pour JJK, cela va dépendre de comment sont boost de l’anime va s’inscrire sur la durée car même si il va durer jusqu’à mars 2021, cela ne veut pas forcément dire que le gros de son boost durera jusque là
    1erplace – KNY : avec un dernier volume qui lui assure au minimum 4,5M en plus du film qui cartonne au cinéma et qui risque de devenir le plus grand succès de l’histoire du box-office Japonais, à cela sera joute aussi la suite de son animé, je ne vois aucun autre manga qui pourrait lui faire de l’ombre l’année prochaine
    Merci d’avoir lu ce pavé

    Aimé par 2 personnes

  2. Un excellent article très bien détaillé sur cette formidable année de vente 2020. Hormis One Piece, MHA et SNK (les 3 premiers de 2018) qui, finalement, limitent la casse, les autres ont réalisé de réelles prouesses (je ne voyais pas Go Tobun et TPN tenir aussi bien sans animé en 2020). Les performances de Kingdom, Haikyu sont remarquables. Et que dire de Spy x Family (dont le démarrage est époustouflant sans animé) et JJK, dont le boost est impressionnant. Bon, et puis évidemment Kimetsu no Yaiba, dont l’année se passe de commentaires…

    J’en profite pour te dire que je me suis abonné au monde de Floriano, tout en espérant pouvoir échanger comme j’ai pu le faire ici (je n’ai pas été très dispo ces derniers temps car très occupé). Excellente continuation en tout cas 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Oui c’est vrai, les 3 premiers de 2018 sont finalement ceux qui s’en sortent le moins cette année, même si tout n’est pas à jeter (MHA n’est pas loin de son score de 2018, où il était deuxième, d’ailleurs).
      Pas de problème, de toute façon je ne publierai plus régulièrement, il n’y aura peut-être que 2/3 articles par mois

      J’aime

  3. Merci Beaucoup pour cet article et pour ton travail ! J’espère juste que le blog (Parlons Manga) restera toujours ouvert même après ton arrêt de travail sur le blog, car c’est une source d’information très utile et importante pour les fans.

    Mes pronos pour Oricon 2021 :

    1 – Kimetsu No Yaiba
    2 – Jujutsu Kaisen
    3 – Kingdom
    4 – One Piece
    5 – Spy X Family
    6 – Kaguya Sama
    7 – Tokyo Revengers
    8 – The Promised Neverland
    9 – L’Attaque Des Titans
    10 – Chainsaw Man

    J’ai juste une petite question, pourquoi le site officiel de l’Oricon a juste publié le top 5 ? C’est vraiment bizarre, aucun site n’a publié le top 10.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, le site restera ouvert mais il se peut qu’à un moment certains articles soient retirés.
      Pour ta question Oricon ne publie plus qu’un Top 5 depuis le premier semestre de cette année. Pour le Top 10 j’ai indiqué la source à la fin de cet article.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s