Manga – Février 2021

Article initialement publié sur Le monde de Floriano.

Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve pour le quatrième numéro de Manga, oui déjà le quatrième. Ce mois-ci a été très chargé avec la relecture intégrale d’un titre, et pas n’importe lequel, mais aussi l’arrivée d’un manga que j’attendais depuis des années.

Alors février 2021 a-t-il été un bon cru ?

Manga – Février 2021

Seven Deadly Sins #5 à #40 de Nakaba Suzuki (Pika Édition) (relecture)

Cette relecture très instructive m’a permis de redécouvrir des passages que j’adore de la série comme d’autres, un peu moins bons, il faut l’avouer. Le tout pour aboutir à la chronique sortie il y a quelques jours sur Parlons Manga que je vous repartage ici (Partie 1 / Partie 2).

Note : 4 sur 5.

Seven Deadly Sins #41 (Fin) de Nakaba Suzuki (Pika Édition)

J’ai trouvé l’idée du Chaos bien amenée dans le tome 40, ça permettait d’expliquer pas mal d’éléments restés incompréhensibles jusqu’ici. Mais là c’était juste ennuyeux … J’aime bien le côté triste qui ressort de la conclusion, ça colle bien à l’idée de base de l’œuvre, mais c’est trop rapide je trouve, comme ce dernier chapitre qui me laisse sans réaction … Une fin qui, un peu comme la Guerre Sainte, n’est pas à la hauteur de la série …

Note : 2.5 sur 5.

The Quintessential Quintuplets #7 de Negi Haruba (Pika Édition)

La série n’a fait que monter en puissance depuis le début, là on arrive à ce qui a fait sa gloire, avec ces chapitres développant à merveille les personnages.

Note : 5 sur 5.

Dream Team #43-44 à #47-48 de Takeshi Hinata (Glénat)

Le fait de savoir comment cette campagne va se finir me donne une drôle de sensation à la lecture, mais c’est justement ce qui revigore mon intérêt car les questions qu’on se pose ne sont plus les mêmes. L’approche est identique, pas la finalité et c’est ce qui fait toute la richesse de cette œuvre unique, tellement unique que l’auteur se permet des passages inattendus mais qui ajoutent beaucoup de profondeur à des personnages dont on ne pouvait soupçonner une telle importance au départ.

Dream Team est réellement en train de s’imposer comme mon manga de sport préféré de tous les temps …

Note : 5 sur 5.

The Promised Neverland #18 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu (Kazé)

Le développement apporté sur ce tome est intéressant mais je pense qu’il y avait matière à en dire plus. J’ai la sensation que c’est un peu précipité.

Note : 4 sur 5.

Hitman – les coulisses du manga #3 de Kouji Seo (Pika Édition)

Si on regrettera les passages fanservice n’apportant rien ce troisième volume démontre toujours plus la maîtrise de Kouji Seo sur son sujet, pour nous montrer à quel point le monde du manga est impitoyable.

Note : 4.5 sur 5.

Valkyrie Apocalypse #7 de Azychika, Shinya Umemura et Takumi Fukui (Ki-oon)

Opposer un demi-dieu, incarnation de la bonté humaine, à l’une des pires crapules n’ayant jamais existé il fallait l’oser. Chercher à humaniser ce bon vieux Jack encore plus. Mais ça démontre encore davantage ce que cherche à partager Valkyrie Apocalypse à travers ses combats mémorables. Une réussite totale jusque-là.

Note : 5 sur 5.

Haikyû !! #39 d’Haruichi Furudate (Kazé)

Autant le duel de petits géants ne m’emballe pas plus que ça, autant le développement de ce Hoshiumi m’intéresse, car on s’attaque à un point de vue qu’on n’a pas avec Hinata. Au-delà pas de surprise, le match est classique, peut-être un peu trop … Mais comme on approche de la fin, j’ai hâte de voir la tournure que l’intrigue va prendre.

Note : 3.5 sur 5.

Grand Blue #1 et #2 de Kenji Inoue et Kimitake Yoshioka (Meian)

La plongée dans Grand Blue s’est avérée fructueuse. Je ne me souviens pas avoir autant rit devant un manga depuis ma découverte d’Assassination Classroom en 2015, c’est dire à quel point c’est hilarant !!

Mais le plus incroyable, c’est que le manga sait être sérieux quand il le faut. Dès qu’on parle de plongée (parce que c’est quand même ça le thème du manga) les personnages prennent un autre ton, et on arrive d’autant plus à les prendre au sérieux tant le parallèle avec leur côté délirant est grand.

Ce qui n’empêche pas que dans l’ensemble, l’humour et les belles filles prennent une place prépondérante dans ces deux premiers volumes. C’est comme ça que le manga est vendu après tout.

C’est un coup de cœur personnellement.

Note : 5 sur 5.

Parasite – édition originale #6 d’Hitoshi Iwaaki (Glénat)

L’un de mes passages préférés arrive dans ce tome. Un passage qui nous fait comprendre à quel point l’œuvre est complexe et complète.

Note : 5 sur 5.

Wandering Souls #2 (Fin) de Zelihan (H2T)

J’ai trouvé ce volume un peu plus précipité que le premier. J’ai la sensation qu’il y avait moyen d’en dire plus, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier cette lecture et les thèmes qu’il met en avant : la nature, son développement en tant qu’entité et son rapport à l’Homme.

Note : 3.5 sur 5.

Anime

L’Attaque des Titans saison finale épisodes 7 à 10 (Wakanim)

L’anime avance tranquillement, adaptant le manga à merveille, mais il est clair qu’il n’ira jamais jusqu’à la fin. Même si je les regarde avec un petit décalage, ça reste un rendez-vous que je ne peux pas louper.

Note : 5 sur 5.

C’est donc ici que se termine le mois de février. Merci d’avoir lu ces quelques lignes. Et vous, qu’avez-vous lu ou vu ce mois-ci ?

Sur ce, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt.

Janvier 2021

Lectures Manga 2021 #01

7 commentaires sur “Manga – Février 2021

  1. Personnellement, j’ai justement commencé Seven deadly sins à force d’entendre parler de la fin, et après 6 tomes j’accroche vraiment bien.

    Sinon, j’ai testé le premier tome de Grand Blue par curiosité comme on en parle beaucoup, et clairement ce n’est pas fait pour moi. Je me suis ennuyé et je n’ai même pas esquissé un sourire.

    En dehors de ça, je recommanderai d’être à l’affût pour Kaguya-Sama qui sort le 17 mars, Pika l’a envoyé bien en avance et ces deux premiers tomes m’ont fait très très forte impression.

    Excellent mois à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que je te l’ai déjà dit mais tu as plein de passages incroyables à découvrir dans Seven Deadly Sins.
      J’ai vu la première saison de Kaguya-sama quand elle est sortie il y a deux ans. C’est la sortie que je ne louperai pas en mars.
      Merci, excellent mois à toi aussi.

      J'aime

        1. Ça ne me surprend pas. C’est un chapitre qui a tellement marqué qu’il a eu droit à un spin-off en deux volumes.
          Ceci dit ce n’est pas mon flashback préféré de la série. Je préfère celui de King, mais je n’en dit pas plus.

          J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s