Top Oricon|Retrospective : Silver Spoon, l’autre succès d’Arakawa

Bonjour à toutes et à tous. L’année Oricon qui vient de se terminer a vu de nombreux mangas à succès de ces dernières années se conclure. Certains sont parmi les plus populaires du moment, d’autres l’ont été, d’autres sont davantage restés dans l’ombre des géants mais ont tout de même cartonné. L’heure est donc venue de retracer leur parcours.

Top Oricon|Retrospective : Silver Spoon, l’autre succès d’Arakawa

Notes : Je précise que les chiffres de tirage seront aussi pris en compte. Les chiffres que je vous présente ici (de ventes comme de tirage) viennent du site Comic Data qui référence toutes les ventes des Top Oricon sur les cinq premières semaines et toutes les annonces de tirages pour de nombreuses séries.

Comic Data n’étant plus mis à jour depuis juin 2019 il est possible qu’il manque certaines données, notamment de tirage.

Présentation

Manga : Silver Spoon/Gin no Saji

Auteure : Hiromu Arakawa

Éditeur : Shogakukan

Magazine : Weekly Shonen Sunday

Prépublication : 6 avril 2011 – 27 novembre 2019

Éditeur vf : Kurokawa

Passé de l’auteure : Née en 1973 sur l’île d’Hokkaido, Hiromu Arakawa a grandi dans la ferme familiale. Après avoir réalisé un dojinshi et dessiné un yonkoma à la fin des années 90 elle lance un manga nommé Fullmetal Alchemist en 2001 dans le Monthly Shonen Gangan de la société Enix (deviendra Square Enix en 2003).

Rapidement celui qu’on nomme FMA devient un immense succès. Un premier anime est lancé en octobre 2003 mais, rattrapant vite le manga, il en détourne pour obtenir une fin exclusive et se termine après une année de diffusion.

L’anime a au moins permis au manga de devenir un des plus populaires de son temps, luttant aux côtés de manga tels que Naruto ou Hunter x Hunter. Chaque volume est tiré à plus de 1,2 millions d’exemplaires, avec un pic à 1,4 millions en 2006 pour le tome 15.

En avril 2009 un nouvel anime, plus fidèle au manga original, est lancé. Fullmetal Alchemist Brotherhood donne une nouvelle jeunesse au manga qui attire de nouveaux lecteurs, lui octroyant une belle quatrième place en 2009 avec 5 810 522 exemplaires vendus pour trois volumes parus en nette hausse par rapport à ceux de 2008. Il sera sixième en 2010 avec 5 165 052 copies vendues pour trois volumes parus encore une fois en hausse.

FMA se termine dans la foulée, au sommet de sa gloire. Le dernier volume est le mieux tiré de la série à sa sortie, à 1 560 000 exemplaires. Il se vendra à 1 324 148 exemplaires durant l’année 2011, préventes comptant pour 2010 incluses.

Entre-temps, Hiromu Arakawa a eu le temps de dessiner d’autres titres. L’un d’entre eux, Nobles Paysans, lancé en 2006, compte aujourd’hui six volumes et est toujours en cours de publication. Elle sera également la dessinatrice de Hero Tales, manga en cinq volumes scénarisé par Huang Jin Zhou, entre 2006 et 2010.

Pourtant, elle n’attendra pas longtemps pour revenir sur un nouveau titre, puisque quelques mois seulement après la fin de FMA elle débarque dans les pages du Weekly Shonen Sunday pour le manga qui nous intéresse aujourd’hui.

2011, débuts remarqués

Volume1
ParutionJuillet 2011
Nb jours Première semaine3
Semaine 190 257
Semaine 2175 941
(+85 684)
Semaine 3206 690
(+30 749)
Semaine 4/
Semaine 5/
Semaine 6/
Premier semestre/
Fin d’année283 705

Si ces chiffres peuvent paraître ridicules à côté de ceux du précédent manga de l’auteure il ne faut pas oublier que le thème de celui-ci est radicalement différent. Dans un sens c’est presque comme si Hiromu Arakawa recommençait à zéro.

Ce qui n’empêche pas nombre de curieux d’acheter ce premier volume dès sa sortie. Il ne faut pas oublier que le manga est publié dans le Weekly Shonen Sunday, le troisième grand magazine shonen historique, il est donc bien mis en avant dès ses débuts.

Ainsi les 283 705 copies vendues en 2011 montrent qu’une partie des fans de l’auteure ont répondu présents. Maintenant il faut voir si la suite poursuivra cette belle lancée. Car rien ne nous permet de l’indiquer pour le moment.

  • Tirage total (vol. 1) : 500 000
  • Tirage initial (vol. 1) : 330 000

Shogakukan s’attendait déjà à un énorme succès vu le tirage initial. Je parie que la réimpression a eu lieu tard dans l’année vu le chiffre atteint à sa conclusion.

2012, l’explosion

Volume23*4*5*
ParutionDécembre 2011Avril 2012Juillet 2012Octobre 2012
Nb jours Première semaine5554
Semaine 1202 276293 359
(377 577*)
397 416
(445 483*)
342 925
(465 754*)
Semaine 2262 442
(+60 166)
394 039
(+100 680)
496 658
(+99 242)
457 319
(+114 394)
(609 559*)
Semaine 3288 251
(+25 809)
449 052
(+55 013)
536 203
(+39 545)
495 529
(+38 210)
Semaine 4307 673
(+19 422)
475 847
(+26 795)
559 997
(+23 794)
514 288
(+18 759)
Semaine 5319 400
(+11 727)
/580 465
(+20 468)
/
Semaine 6/510 725
(+18 527)
//
Premier semestre610 956492 198//
Fin d’année813 989710 387673 210526 022
  • Nombre de copies vendues (Année) : 3 603 710 (7ème)
  • Nouveaux volumes : 3 042 244 avec éditions limitées
  • Ancien volume : 561 466

*Tome possédant une édition limitée

Le tome 2 marque tout de suite une grosse différence avec le premier volume. Il confirme aussi que les ventes du titre progressent nettement en n’ayant besoin que de trois semaines pour vendre ce que le premier a écoulé en quatre mois et demi.

Silver Spoon gagne dans la foulé le 5ème Manga Taisho Awards, lui donnant une belle publicité. Il décolle ainsi durant ce premier semestre, jusqu’à faire revenir ses deux premiers volumes dans le Top 50 quelques semaines avant la sortie du troisième.

Volume01/04/201215/04/201229/04/201213/05/2012
1464 710508 194581 641630 378
2438 132480 666549 893598 524
3394 039475 847

Le tome 1 revient pour la première fois lors de la semaine du 19 au 25 mars 2012. Le deuxième entre à son tour la semaine suivante, débutant une série de sept semaines consécutives de présence dans le Top 50 jusqu’au 13 mai 2012. Ils réapparaîtront une dernière fois lors de la semaine du 28 mai au 3 juin 2012, affichant respectivement 674 706, 642 032 et 528 555 copies vendues.

La tendance se poursuit, le manga continue de gravir les échelons durant le second semestre, son tome 4 n’ayant aucun mal à pulvériser son prédécesseur, tout comme le 5 en octobre.

Oui, car le 5 s’est bel et bien mieux vendu que le 4 grâce à son édition limitée. Le 3 est le premier à en avoir une, montrant d’autant plus à quel point la progression par rapport au 2 est forte. Il y a même de fortes chances qu’il l’ait dépassé en fin d’année, ce qui sous-entendrait que certains lecteurs aient acheté les deux éditions.

L’édition limitée du tome 4 s’est moins bien vendue, et nous fait attester d’un retard plus conséquent en fin d’année que celui affiché. Si le 3 doit tourner autour des 820 000 copies le 4 doit plutôt être proche des 760 000. L’édition limitée du tome 5 est la mieux vendue de toute la série, atteignant 152 240 copies vendues en 11 jours, permettant à ce volume d’être le premier à passer les 600 000 copies en deux semaines. En fin d’année, soit après cinq semaines de vente, le tome 5 doit cumuler environ 700 000 copies vendues, prouvant qu’il s’est vendu très vite.

Car le resserrage très fort des ventes sur les premiers jours est une autre donnée que l’on constate. On le constate davantage dans ces années que dans la deuxième partie de la décennie mais même pour l’époque Silver Spoon se vend très vite. Le constat est le même pour FMA, même encore plus impressionnant vu qu’il pouvait vendre deux tiers de ses ventes annuelles par volume en une semaine mais il semble clair que Silver Spoon s’est trouvé un lectorat solide.

Ainsi Silver Spoon termine cette brillante année 2012 à la septième place, faisant d’Hiromu Arakawa la première, et encore aujourd’hui la seule, mangaka à avoir placé deux mangas dans le Top 10 annuel.

  • Tirage total (vol. 1-2) : 1 000 000 (500 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-3) : 2 000 000 (666 667 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-3) : 3 000 000 (1 000 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-4) : 4 000 000 (1 000 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-5) : 5 200 000 (1 040 000 par volume)
  • Tirage initial (vol. 2) : 500 000
  • Tirage initial (vol. 3) : 700 000
  • Tirage initial (vol. 4) : 1 000 000
  • Tirage initial (vol. 5) : 1 050 000

Je ne vous ai pas indiqué tous les chiffres, notamment lors de l’explosion au printemps entre le 2 et le 3 millions. Les tirages initiaux ne collent pas toujours avec les tirages totaux, mais globalement ils se suivent bien.

2013, propulsé par l’anime

Mise en avant : Anime de 11 épisodes par le studio A-1 Pictures diffusé de juillet à septembre 2013.

Volume67*8*9*
ParutionJanvier 2013Avril 2013Juillet 2013Octobre 2013
Nb jours Première semaine3443
Semaine 1414 297370 676
(474 041*)
386 153
(479 936*)
389 515
(457 502*)
Semaine 2584 662
(+170 365)
495 980
(+125 304)
532 562
(+146 409)
(645 156*)
580 119
(+190 604)
(670 847*)
Semaine 3638 821
(+54 159)
546 128
(+50 148)
586 418
(+53 856)
642 166
(+62 047)
Semaine 4666 147
(+27 326)
568 950
(+22 822)
621 906
(+35 488)
675 039
(+32 873)
Semaine 5684 043
(+17 896)
/649 753
(+27 847)
692 756
(+17 717)
Semaine 6//674 321
(+24 568)
/
Premier semestre763 075582 335//
Fin d’année941 090807 784777 352692 756
  • Nombre de copies vendues (Premier semestre) : 1 926 298 (8ème)
  • Nouveaux volumes : 1 345 410 (~1 505 000 avec édition limitée)
  • Anciens volumes : ~420 000 (84 000 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 4 858 699 (6ème)
  • Nouveaux volumes : 3 218 982 (~3 640 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : ~1 220 000 (244 000 par volume)

*Tome possédant une édition limitée

L’année débute avec un tome n’ayant pas d’édition limitée. Ce qui nous permet d’encore mieux constater les effets qu’elles ont lorsqu’elles sont présentes. Car si on y prêtait pas attention on dirait que ce tome écrase ses prédécesseurs alors que ce n’est pas le cas, le 5 étant même devant sur toutes ses semaines de présence.

On constate au moins avec ce tome 6 à quel point les ventes sont resserrées sur les premiers jours, car même en fin d’année après le boost de l’anime, les trois premiers jours représentent presque la moitié des ventes annuelles du volume. À ce niveau-là il n’y a guère que quelques mangas tels que One Piece qui font mieux.

Les volumes suivants ont de nouveau une édition limitée et on obtient le même résultat : le 7 devance le 6 sur chacune de ses semaines de vente, mais aussi en fin d’année où il doit approcher des 950 000 copies.

Les ventes d’anciens volumes, si elles sont bien retombées par rapport au printemps 2012, sont restées bonnes et elles remontent durant l’été avec la diffusion de l’anime. Si aucun volume n’apparaîtra dans le Top 50, la faute à l’omniprésence de l’Attaque des Titans, ce boost est concret et le tome 8 le prouve. Si sa première semaine est équivalente à celle du 7 il décolle à partir de la deuxième et creusera l’écart sur chacune des semaines suivantes. Il devient ainsi le premier (mais aussi le seul) volume à tenir six semaines dans le Top 50 avant de le quitter.

Si l’anime est terminé à sa sortie, le tome 9 confirme l’impact de ce dernier en devançant aisément le 8. Certes son édition limitée s’est moins bien vendue mais l’avance de l’édition simple fait plus que compenser et ce tome doit cumuler près de 800 000 copies vendues après sa cinquième semaine de vente, qui correspond à la dernière semaine de l’année.

2013 a été pour Silver Spoon l’année de la confirmation. Il est devenu en seulement deux ans le sixième manga comptant le plus de lecteurs derrière les grands noms que sont One Piece, Naruto, Sawako ou Hunter x Hunter, et le phénomène que vient de devenir l’Attaque des Titans. Il occupe sa meilleure place au classement annuel avec une belle augmentation dans les deux classements, confirmant qu’il a pris le train des nouveaux succès.

  • Tirage total (vol. 1-6) : 6 300 000 (1 050 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-7) : 7 500 000 (1 071 429 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-8) : 10 000 000 (1 250 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-9) : 12 000 000 (1 333 333 par volume)
  • Tirage initial (vol. 6) : 1 050 000
  • Tirage initial (vol. 9) : 1 150 000

On voit bien l’impact du boost de l’anime avec les tirages annoncés aux tomes 8 et 9.

2014, premier hiatus

Mise en avant 1 : Seconde partie de l’anime par le studio A-1 Pictures diffusé de janvier à mars 2014.

Mise en avant 2 : Film live par Keisuke Yoshida sorti en salles le 7 mars 2014.

Volume10*1112
ParutionJanvier 2014Mars 2014Août 2014
Nb jours Première semaine557
Semaine 1460 147
(531 845*)
568 848609 378
Semaine 2611 944
(+151 797)
(701 648*)
724 257
(+155 409)
715 926
(+106 548)
Semaine 3667 265
(+55 321)
788 062
(+63 805)
761 947
(+46 021)
Semaine 4696 570
(+29 305)
829 719
(+41 657)
786 796
(+24 849)
Semaine 5711 323
(+14 753)
853 851
(+24 132)
/
Semaine 6///
Premier semestre836 790904 863/
Fin d’année863 042953 543840 582
  • Nombre de copies vendues (Premier semestre) : 2 875 863 (8ème)
  • Nouveaux volumes : 1 741 653 (~1 845 000 avec édition limitée)
  • Anciens volumes : ~1 030 000 (114 444 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 3 957 991 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 2 657 167 (~2 765 000 avec édition limitée)
  • Anciens volumes : ~1 195 000 (132 778 par volume)

*Tome possédant une édition limitée

L’anime revient en janvier et si son effet est moins fort que durant l’été 2013 (ce qui est logique) il est suffisant pour voir la tendance se poursuivre. Silver Spoon continue de croître.

L’édition limitée du 10 ne s’est pas mieux vendue que celle du 9 mais l’édition simple le devance sur ses cinq semaines de présence dans le Top 50. Il est le premier volume dont on a aucun doute qu’il passe les 800 000 copies avant de le quitter, l’édition simple étant la première à franchir les 700 000.

L’anime va être rejoint par un film live qui sort quelques jours avant le tome 11. Si il est impossible de savoir lequel des deux a eu le plus d’impact, ce nouveau volume confirme la tendance à la hausse alors qu’il n’est même pas accompagné d’une édition limitée. Il devance le 10 dès sa sortie et ne fera que creuser l’écart par la suite.

C’est ainsi que Silver Spoon termine ce premier semestre imposant. Il n’a certes pas bougé au classement mais a dû vendre presque un million de copies en plus pour y rester, les nombreux boosts en cours à cette période ayant propulsé certains mangas aux ventes bien plus faibles à jouer les premiers rôles. Mais Silver Spoon, qui semble parti pour aller chercher le million par volume d’ici peu, devrait sans problème leur repasser devant …


Sauf que c’est à ce moment que son rythme de publication devient saccadé …

Alors qu’elle a toujours plusieurs mangas en cours de publication, Hiromu Arakawa en débute un nouveau cette année-là : The Heroic Legend of Arslân, adaptation d’une série de romans de Yoshiki Tanaka, Les chroniques d’Arslân, publiées de 1986 à 2017. Si rien n’indique que les deux sont liés (la prépublication d’Arslân ayant débuté en juillet 2013), c’est tout de même une drôle de coïncidence.

Résultat un seul volume sortira durant le second semestre, trop peu, même avec plus de 900 000 lecteurs, pour tenir dans l’année la plus concurrentielle de l’histoire du Top Oricon.

Le tome 12 marque ainsi le pas. S’il est le premier et seul volume à vendre plus de 600 000 exemples en première semaine il est clairement moins bien parti que le 11 et ne le suivra jamais. Mais le plus important c’est sans aucun doute la chute des ventes d’anciens volumes, qui s’éteignent complètement durant le second semestre. Son absence du magazine et après la fin de ses mises en avant, même sa popularité ne suffit plus face à des titres en plein essor.

Ce n’est donc pas une surprise de voir Silver Spoon sortir du Top 10 avec presque 4 millions de copies vendues. Il devient tout de même le meilleur 15ème de l’histoire du Top Oricon, même s’il est vrai que les mangas devant lui sont aussi les recordmans à leur position. Et il n’est pas prêt de la perdre vu que même en 2020 le 15ème a vendu un tiers de copies en moins.

  • Tirage total (vol. 1-10) : 13 000 000 (1 300 000 par volume)
  • Tirage total (vol. 1-12) : 15 000 000 (1 250 000 par volume)
  • Tirage initial max (vol. 11 et 12) : 1 200 000

Le tirage annoncé au 11ème volume est anormalement élevé (même chiffre qu’au 12), mais d’un autre côté celui du 12 peut paraître faible quand on voit les tirages initiaux largement au-dessus du million.

2015, retour probant

Volume13
ParutionJuin 2015
Nb jours Première semaine4
Semaine 1525 855
Semaine 2728 942
(+203 087)
Semaine 3805 907
(+76 965)
Semaine 4845 066
(+39 159)
Semaine 5866 073
(+21 007)
Semaine 6/
Premier semestre/
Fin d’année952 338

Quelle est l’impact d’une longue pause sur les ventes d’un titre ? Si vous suivez le Top Oricon depuis pas mal d’années vous avez dû remarquer que des mangas revenant d’une longue période d’absence affichaient un nombre de lecteurs beaucoup plus faible qu’à leur dernière apparition.

Mais il est vrai que ces dernières années une donnée non négligeable s’ajoute : le format numérique et son explosion à partir de 2016. Qu’ils soient récents ou anciens tous les titres sont touchés, et un manga revenant après une pause devrait logiquement être touché.

Cependant on a aussi vu des exemples de mangas dont le lectorat reste intégralement. Ces exemples sont beaucoup plus rares et si Silver Spoon n’y entre pas on est en droit de se dire, aux vues des ventes de ce 13ème volume, dernier opus pré-explosion du numérique, qu’il aurait pu y faire partie.

Car ce tome est tout simplement le mieux vendu de la série sur son année de parution. Les ventes d’anciens volumes se sont certes effondrées, elles sont suffisantes pour permettre au manga de continuer de croître, effaçant la perte affichée au tome 12.

Avec trois mois de vente en moins que le 11 l’année précédente, le 13 revient à seulement 1 205 copies en fin d’année, preuve qu’il s’est mieux vendu et a conservé son avance. On peut même supposer qu’en sortant en début d’année, ce tome se serait sérieusement approché du million, comme nombre d’autres mangas à succès de sa génération.

D’ailleurs parmi tous ces titres un seul a vu un volume paru durant le second semestre vendre plus : Blue Spring Ride avec son 13ème et dernier volume. Et il est paru quatre semaines avant ce tome. Ce qui laisse sous-entendre que Silver Spoon compte au moins autant de lecteurs que tous ces titres qu’on a longuement étudié dans les précédents numéros.

  • Tirage total (vol. 1-13) (2016) : 16 200 000 (1 246 154 par volume)
  • Tirage initial (vol. 13) : 1 000 000

2017, pas surprenant

Volume14
ParutionAoût 2017
Nb jours Première semaine3
Semaine 1407 427
Semaine 2630 246
(+222 819)
Semaine 3712 631
(+82 385)
Semaine 4749 346
(+36 715)
Semaine 5768 467
(+19 121)
Semaine 6/
Premier semestre/
Fin d’année818 715

Autre donnée importante pouvant expliquer le maintien du lectorat, il était su par tous que le manga était proche de sa conclusion. Si le tome 14 n’était pas indiqué comme l’avant-dernier, il était difficile d’être pessimiste à l’idée que Silver Spoon n’ait jamais de conclusion.

Déjà parce qu’Hiromu Arakawa est toujours active, avec la publication d’Arslân qui avance à un rythme régulier de deux volumes par an. Mais aussi parce que la prépublication avance, lentement, certes, mais elle avance.

Tous ses déboires font que ce tome 14 s’en sort plutôt bien. On voit de suite la différence avec le 13, pourtant ce volume se vend mieux que tous les volumes des mangas stars de sa génération (hors l’Attaque des Titans, bien sûr) parus à la même période.

On a donc la sensation que les lecteurs de Silver Spoon sont davantage attachés à leur titre que ceux des autres mangas qui décrochent plus facilement malgré un rythme de parution soutenu et de meilleures mises en avant.

  • Tirage initial (vol. 14) : 850 000

Un chiffre de tirage total est annoncé, mais il est inférieur aux précédents (15 millions). Serait-ce possible que certaines copies invendues soient détruites ? Je ne dis pas non, mais d’un autre côté 15 millions me semble faible après 14 volumes.

2020, dernier volume longtemps attendu

Volume15*
ParutionFévrier 2020
Nb jours Première semaine6
Semaine 1320 719
(404 791*)
Semaine 2413 244
(+92 525)
Semaine 3453 402
(+40 158)
Semaine 4475 248
(+21 846)
Semaine 5/
Semaine 6/
Premier semestre526 447
Fin d’année557 720

Silver Spoon revient à nouveau fin 2019, ce n’est pas une surprise, et se termine dans la foulée. Comme dit au-dessus ce n’est une surprise pour personne, il restait juste à savoir quand le manga se terminerait.

Cette conclusion survient donc dans la période la plus folle de l’histoire du Top Oricon. Mais si Silver Spoon n’en profite pas il démontre encore à quel point son lectorat a tenu jusqu’au bout.

En cumulant avec son édition limitée, ce tome n’a aucun mal à passer le demi-million avant de quitter le Top 50, et il monte à plus de 660 000 copies vendues, peut-être 670 000, mais pas plus vu que l’édition limitée est absente du Top 500 annuel sorti récemment.

C’est cependant suffisant pour devancer tous les volumes d’Haikyû !! parus durant l’année et qui ont pourtant profité du boost de l’anime, une preuve encore une fois d’à quel point le lectorat a tenu et attendu cette conclusion davantage que pour les autres titres de sa génération.

Bilan

  • Nombre de volumes parus : 15
  • Nombre de copies vendues (Estimation) : 15 704 105
  • Meilleure année de vente : 2013 (4 858 699)
  • Meilleur classement : 6ème (2013)
  • Tome le mieux vendu avant de quitter le Top 50 : 13 (866 073 copies vendues en 32 jours)
  • Tome le mieux vendu sur son année de parution : 13 (952 338 copies vendues en 158 jours)
  • Pire année de vente (hors 2011) : Manque de données
  • Pire classement (hors 2011 et 2015-2020) : 15ème (2014)

Hiromu Arakawa n’avait plus rien à prouver après FMA. C’est peut-être pour cela qu’elle s’est lancée sur un titre plus personnel. C’est peut-être pour cela aussi que nombre de ses fans ont été décontenancés, ce qui expliquerait que malgré son excellent départ le tome 1 soit loin des standards de sa précédente série.

Mais la progression n’en fut que plus simple. Avant tout autre titre à succès de sa génération Silver Spoon a explosé, seul l’Attaque des Titans l’ayant devancé, et s’est trouvé un lectorat solide, bien plus solide que pour tous ses titres qui malgré les mises en avant successives ont fini chacun leur tour par s’effondrer.

Comme pour Haikyû !! en regardant les derniers volumes on a davantage la sensation d’observer l’évolution du marché qu’une réelle chute qu’aurait connu le titre. Bien sûr le tome 15 se serait mieux vendu même sans existence du format numérique s’il sortait trois, quatre ou cinq ans plus tôt, mais le fait est que les lecteurs dans leur très large majorité ont répondu présents jusqu’au bout, alors qu’ils auraient bien pu oublier l’existence de ce titre dont la mise en avant la plus récente est plus vieille que la plus ancienne de la plupart des mangas à succès de cette génération.

Au final Silver Spoon est une immense réussite. Il n’est pas monté aussi haut que FMA mais n’a eu aucun mal à s’imposer comme un des plus grands mangas de sa génération, se payant même le luxe d’avoir dominé le Weekly Shonen Sunday à une époque où Magi était au sommet de sa gloire.

Évolution du total atteint avant de quitter le Top 50 hebdo

Avec les éditions limitées on voit que la trajectoire a été beaucoup plus linéaire qu’on le pense. Silver Spoon avait un lectorat solide qui a répondu présent jusqu’au bout. On a l’impression qu’il y a eu une chute au dernier tome mais il ne faut pas oublier que six années séparent les tomes 12 et 15.

Évolution des ventes par volume

Je n’ai pas utilisé le même graphique que d’habitude. Avec celui-ci on peut se donner une idée des ventes qu’auraient obtenus les derniers volumes de la série s’ils étaient parus en 2016, 2018 ou 2019.

Cumul des ventes par volume (estimation)

  • Tome 1 : 1 266 949

Les ventes d’anciens volumes sont quasi impossibles à déterminer à partir de 2015. Les seules données que l’on possède sont les absences du manga des Top 50 séries annuels chaque année où un volume est paru. Je suis donc parti du principe qu’après leur chute durant le second semestre 2014 elles ont continué de baisser lentement mais sûrement.


C’est ainsi que se conclut le dernier numéro des Retrospectives sur les mangas terminés en 2020, mais aussi le dernier article prévu de longue date. Du coup vous vous demandez peut-être ce qui va sortir dans les semaines qui viennent. Je vais garder la surprise mais il est probable qu’on tourne à un rythme d’un article par semaine désormais. Il y en aura peut-être deux des fois mais je pense que c’est le rythme auquel il va falloir s’habituer. Après je vous dis ça mais il faudra voir dans un mois ce qu’il en est.

Quant aux Retrospectives je vous ai récemment demandé quel titre vous aimeriez voir traité dans les prochains numéros. Il y a des titres intéressants qui sont revenus et qu’on traitera sans aucun doute. Cependant j’ai aussi remarqué que ce numéro sur Silver Spoon est le 19ème. Le prochain sera donc le 20ème, un numéro à célébrer comme il se doit. On approche aussi des deux ans du premier numéro sur Fairy Tail, donc il est probable qu’on fasse d’une pierre deux coups.

Dernière chose, il est probable que je fasse sauter la limite des 300 000 exemplaires par volume minimum que je demandais pour traiter un titre dans le futur. La raison étant que le format numérique a pris une telle importance que cette limite est aujourd’hui trop haute. Nombre de mangas qui ont déjà été adaptés en anime sont loin de l’atteindre, comme le classement de 2020 l’a bien montré. Ceci dit pour les traiter convenablement il faudra avoir les Top 30 séries et Top 200 volumes minimum dans les prochaines années, sinon on manquera cruellement de chiffres comme c’est le cas pour les mangas absents de Comic Data entre 2017 et 2019.

Bref tout ça pour dire que le 20ème numéro, le prochain donc, est bloqué, peut-être aussi le 21ème mais vous pouvez toujours poster les titres que vous aimeriez voir en commentaires.

Merci donc d’avoir lu cet article, on se retrouve bientôt pour parler de manga.

Sources : Comic Data (ventes) (tirages), archives classements hebdomadaire

6 commentaires sur “Top Oricon|Retrospective : Silver Spoon, l’autre succès d’Arakawa

  1. assez étrange comme vie mais j’avais entendu que Arakawa avait fait un hiatus à cause d’une grossesse, je me trompe peut-être.

    Sinon pour les titres, Naruto serait bien, beastars aussi serait cool

    Aimé par 1 personne

      1. Oui pour Hunter x hunter je pense qu’on peut se dire que c’est fini ça fait un moment qu’on a plus de chapitre il avait reprit un rythme avec un tome par an mais là…pis aucune news rien.
        Ce serait interessant de comparer et voir les ventes avant et après les breaks

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s