Les 50 meilleures ventes BD/manga en France en 2021

Bonjour à toutes et à tous. Le classement par volume des meilleures ventes de BD et manga en France en 2021 a été rendu public ces derniers jours. Il me semble que c’est une première (où alors je ne tombais pas dessus les années précédentes…). En tout cas c’est la première fois qu’on va parler de ventes françaises sur Parlons Manga.

Les 50 meilleures ventes BD/manga en France en 2021

En gras les volumes parus en 2021.

ClassementVentes totalesParution
1 : Astérix #391 547 576Octobre 2021
2 : Naruto #1274 975Mars 2002
3 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #1254 649Septembre 2019
4 : Naruto #2230 104Avril 2002
5 : One Piece édition originale #1223 388Juillet 2013
6 : Blake & Mortimer #28211 739Novembre 2021
7 : Mortelle Adèle #1211 547Juin 2013
8 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #2207 487Septembre 2019
9 : My Hero Academia #1206 943Avril 2016
10 : Naruto #3203 222Juillet 2002
11 : Mortelle Adèle #18197 760Mai 2021
12 : Jujutsu Kaisen #1191 120Février 2020
13 : Goldorak189 423Octobre 2021
14 : Mortelle Adèle et la galaxie des bizarres188 484Octobre 2020
15 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #3184 492Octobre 2019
16 : One Piece édition originale #2171 983Juillet 2013
17 : My Hero Academia #2170 713Avril 2016
18 : Mortelle Adèle #2168 551Juin 2013
19 : Mortelle Adèle au pays des contes défaits163 705Octobre 2019
20 : L’Attaque des Titans #1162 395Juin 2013
21 : Blacksad #6157 581Octobre 2021
22 : Mortelle Adèle #4157 405Juin 2013
23 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #4156 221Octobre 2019
24 : Aventures de Vincent Lacoste au cinéma #1155 515Novembre 2021
25 : Mortelle Adèle #3154 693Juin 2013
26 : Spy x Family #1154 410Septembre 2020
27 : Les p’tits diables Best of 2021147 753Juin 2021
28 : Assassination Classroom #1147 176Octobre 2013
29 : Jujutsu Kaisen #0146 057Octobre 2020
30 : Mortelle Adèle #8145 405Décembre 2014
31 : Mortelle Adèle Show Bizarre!144 344Octobre 2021
32 : My Hero Academia #3143 829Juin 2016
33 : Mortelle Adèle #5142 278Juin 2013
34 : Jujutsu Kaisen #2141 096Février 2020
35 : Naruto #4139 941Octobre 2002
36 : One Piece édition originale #3137 700Juillet 2013
37 : Mortelle Adèle #9134 008Décembre 2015
38 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #5133 050Novembre 2019
39 : Mortelle Adèle #6132 932Septembre 2013
40 : My Hero Academia #4132 415Juillet 2013
41 : Mortelle Adèle #14131 520Mai 2018
42 : Spy x Family #2130 831Novembre 2020
43 : Titeuf #17130 113Juin 2021
44 : Spy x Family #3129 667Février 2021
45 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #7127 614Mars 2020
46 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #8126 536Juin 2020
47 : One Piece édition originale #4125 631Juillet 2013
48 : Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba #9125 601Juillet 2020
49 : Mortelle Adèle #7125 395Juin 2014
50 : Mortelle Adèle #17124 787Juin 2020

Source

Analyse

Normalement, si vous avez l’habitude de suivre les classements japonais comme moi, vous êtes choqués : comment peut-il y avoir autant d’anciens volumes dans ce Top 50 ?

J’y vois deux explications possibles :

  • 2021 a été une année exceptionnelle pour le manga, mais aussi (et du coup) la bande dessinée en général (le record de 2020 a été explosé, il n’y a pas encore de chiffres mais c’est au moins le double)
  • C’est la norme en France où les ventes d’anciens volumes sont toujours très importantes

Le premier est venu s’ajouter au deuxième qui permet d’accroître ce sentiment qui prédomine et persiste : les lecteurs français, contrairement aux japonais, achètent simplement les premiers volumes et ne se mettent pas, dans la grande majorité, à jour…

Regardez le dernier Top Oricon annuel paru : avec une perte de lecteurs aussi forte qu’en France le tome 1 de Jujutsu Kaisen aurait vendu le même nombre de copies (1 765 995 pour rappel) mais jamais les tomes parus dans l’année n’auraient été chercher les chiffres qu’ils ont atteint…

Pareil pour Tokyo Revengers, pareil pour Demon Slayer en 2020, pour Seven Deadly Sins en 2015 ou pour l’Attaque des Titans en 2013/14.

J’y vois une nuance : les lecteurs japonais achètent un manga pour le découvrir, leur objectif est donc de se mettre à jour le plus rapidement possible. Les lecteurs français, eux, achètent un manga qu’ils connaissent déjà, car lu autrefois en scan et aujourd’hui je l’espère sur l’application Manga Plus pour ceux qui y sont disponibles, ou découvert en anime il y a plus ou moins longtemps. Se mettre à jour n’est donc pas une priorité puisqu’ils connaissent la suite.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de lecteurs français qui achètent pour découvrir (personnellement c’est mon cas) et à l’inverse il y a forcément des japonais qui connaissent déjà le titre (via les magazines de prépublication et de nos jours surtout les applications (Shonen Jump + et Magazine Pocket pour ne citer que les plus célèbres) aujourd’hui) en l’achetant. Tout est une question de proportion et sur ce point je pense que la différence est grande…

Et c’est peut-être pour ça que les mangas qui trustent les premières places des ventes en France sont des classiques : Naruto, One Piece ou l’Attaque des Titans en sont désormais, My Hero Academia va en devenir un et c’est le chemin que Jujutsu Kaisen et Demon Slayer commencent à emprunter aussi. C’est totalement inimaginable au Japon où un manga, une fois terminé, disparaît des radars. On ne le revoit plus jamais parmi les meilleures ventes…

Ce sont d’ailleurs ces mêmes classiques qui perdent le plus de lecteurs à chaque volume : à peine plus de la moitié des acheteurs du tome 1 de Naruto ont acheté le 4, c’est à peine mieux pour One Piece tandis que Demon Slayer est plus proche des deux tiers.

C’est d’ailleurs une BD, Mortelle Adèle, qui s’en sort le mieux dans ce domaine, si le tome 1 est bien le mieux vendu de l’année le tome 18 paru cette année n’est pas loin derrière et au tome 4 il reste encore 74% des acheteurs du tome 1. Ça reste malgré tout loin de ce que l’on voit au Japon où sur l’année Oricon 2021 seuls 60 000 acheteurs du tome 1 de Jujutsu Kaisen n’ont pas acheté le 4 : soit 3,5%…

Il n’y a d’ailleurs qu’un seul volume de manga dans ce Top 50 : Spy x Family #3, manga récent pour qui l’achat des anciens volumes équivaut à une mise à jour rapide, résultat logique donc. Pourtant même là les deux premiers finissent devant, montrant que nombre de lecteurs après avoir testé n’ont pas pas poursuivi. Encore une fois pour diverses raisons…

Après certains titres ont leur premier volume vendu à 3€, ce qui aide forcément à attirer de nouveaux curieux, qu’ils connaissent ou nom l’histoire.

Ce n’est que mon hypothèse pour expliquer les différences entre le marché français que je découvre depuis quelques mois et le marché japonais que je suis chaque semaine depuis 2014.

Pour le classement en lui-même, en dehors des chiffres bien plus élevés qu’à la normale et de l’omniprésence d’anciens volumes il n’y a, à ma connaissance, pas vraiment de surprise. Astérix est dans son monde, loin devant toute concurrence comme à chaque parution d’un nouveau volume une fois tous les deux ans. Je ne connais pas suffisamment les BD, et encore moins leurs ventes précédentes, pour en parler mais on peut noter le succès de Goldorak, la célèbre œuvre de Gô Nagai a été décliné au format franco-belge et a vendu 189 423 exemplaires en moins de 3 mois, en faisant le quatrième volume de 2021 le mieux vendu.

On ne change pas les vieilles habitudes, il y a Astérix et les autres…

Le Pass Culture a-t-il vraiment eu un impact ?

Pfff…

Si on écoutait les médias français ce résultat exceptionnel serait uniquement dû au Pass Culture…

Oui, il a joué, mais les chiffres étaient déjà en train d’exploser avant. Les ventes étaient déjà en train d’exploser avant qu’il soit mis en place.

Et résultat des comptes : 1,5 millions de copies de manga vendues … c’est tout…

Les premiers chiffres parlent de 47 millions de manga vendus en France en 2021. Le Pass Culture ne représente donc qu’environ 3% du total.

Conclusion : ça ne change rien au résultat.

Selon moi les confinements successifs ont eu d’avantage d’impact, en cloîtrant les gens chez eux ils les ont obligés à chercher de nouveaux loisirs et le visionnage d’anime/la lecture de manga en font parti.

D’où le recrutement de nouveaux lecteurs impressionnant que l’on voit dans ce classement : les titres populaires restant les premiers visibles pour les nouveaux entrants qui découvrent l’univers manga.

Ce qui sera intéressant c’est de voir si ces nouveaux lecteurs restent à l’avenir…

Quelle évolution pour les années à venir…

Avec un possible retour à la normale cette année où en 2023 retrouvera-t-on le marché d’avant ? Non ? Les chiffres d’avant ? Encore moins…

Si peux vous dire à quel point 2020 et 2021 ont été des années exceptionnelles au Japon je ne sais pas dans quelle mesure 2021 le sera en France.

Ce que je sais c’est que le marché français est en progression depuis 5/6 ans, que ce cycle vertueux ne semble pas vouloir s’arrêter, mais aussi que les chiffres ne peuvent pas augmenter indéfiniment.

2022 pourrait enregistrer une baisse sans que ce soit une mauvaise nouvelle si derrière 2023, 2024, etc… restent au même niveau voire reprennent la progression.

Ça signifierait que les nouveaux lecteurs arrivés en 2021 ont continué d’acheter des mangas et qu’ils sont devenus des lecteurs fidèles, qui suivent leurs titres favoris et en achètent de nouvelles, qu’elles soient jeunes ou anciennes, longues ou courtes. Et j’ai même tendance à penser que c’est une évidence.


Et allons plus loin…

D’ici 20/30 ans j’imagine le marché français commencer à ressembler au marché japonais, pas en termes de chiffres puisqu’ils sont deux fois plus nombreux que nous, mais en terme de comportement.

On pourrait d’ici-là avoir 4/5 générations de lecteurs, contre 2/3 aujourd’hui. Les œuvres cultes seraient connues et (plus ou moins) possédées de tous. Avec un marché vieux de plus d’un demi-siècle de parutions constantes les nouveaux lecteurs auraient un choix tellement immense qu’au final les titres les plus simples à débuter seraient les plus récents, ceux qui apportent un vent de fraîcheur dans ce marasme toujours croissant.

Le tout avec une nuance qui a son importance : comment les français des années 2050 consommeront du manga ? Au Japon le format numérique a déjà dépassé le format physique. Si chez nous il reste confidentiel il commence quand même à se développer. À quel point impactera-t-il les ventes ? Nul ne le sait, la technologie évolue tellement vite que tout est possible.

Ce qui est sûr c’est que les parents et grands-parents que nous seront alors feront découvrir ces œuvres à nos enfants/petits-enfants. Je vais prendre un exemple personnel : j’ai lu toutes les BD d’Astérix quand j’étais enfant, pas en les achetant (ou faisant acheter plutôt) mais parce qu’ils sont chez ma grand-mère depuis des décennies. Pourquoi ce serait différent avec One Piece et Naruto ? Parce que nous ne serons plus là peut-être (franchement vu comment tourne le monde…).

On en est très loin encore, donc sans doute que je me trompe sur toute la ligne. Peut-être même qu’on tendra vers quelque chose d’inconnu. C’est encore trop loin pour se projeter…

À quel point avez-vous contribué à ce classement ?

On ne peut pas le faire avec le Top Oricon mais pour un classement français si : combien de volumes présents dans ce Top 50 avez-vous acheté ? Personnellement … un seul, et pas celui que vous imaginez… Vous ne trouverez pas, car j’en ai jamais parlé et que je ne suis pas prêt de le faire…

Par contre ça m’attriste de voir que mes goûts s’éloignent de plus en plus des classements des meilleures ventes (ce serait bien un classement par séries pour voir où se situent les titres que je lis, et faire une analyse plus complète aussi).

Pour finir …

Petit lien vers un thread présentant les meilleures ventes de nouveautés de 2021 par éditeur. Il n’y a pas de chiffres mais de belles surprises tout de même.


Merci d’avoir lu cet article. C’est une analyse rapide mais une analyse quand même. N’hésitez pas à me donner votre point de vue.

La Retrospective sur l’Attaque des Titans est en cours d’écriture. Elle devrait sortir en février même si je ne peux rien promettre vu que je vais être débordé dans les mois à venir.

Il y aura tout de même un article avant qui sortira … le 1er février. Dans deux jours donc.

C’est tout pour moi, bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt.

4 commentaires sur “Les 50 meilleures ventes BD/manga en France en 2021

  1. Article vraiment intéressant. C’est vrai qu’on n’a pas vraiment l’habitude de parler de notre marché. Ainsi, les conclusions ne sont pas simples à tirer si ce n’est que ce dernier se porte mieux que jamais. Une effervescence incroyable qu’on a senti venir mais qu’on imaginait peut être pas atteindre ces hauteurs. Et le pass culture n’est clairement pas une cause majeure de ce phénomène (je vous rejoins toi et Rouk). Il est plus une conséquence d’une tendance qui s’est progressivement dessinée.

    Dans tout ça, on voit que les grosses séries, et leurs premiers tomes, capitalisent un maximum en engrangeant des chiffres fous. Alors certes, il y a une érosion clairement plus rapide qu’au Japon sur les premiers tomes. Mais en même temps, faut voir ce que ces derniers parviennent à faire en 2021. Faire du plus de 200k, c’est à peine croyable. D’autant que si les chiffres par série ne sont pas sortis, ils seront quand même historiques. A priori, on devrait avoir OP à 4M, et plusieurs titres au dessus des 2M (MHA et Naruto sûr, et sans doute SNK et KnY) avec un JJK qui dépassera le million je pense.

    La stratégie des collector (qui me pose problème dans sa distribution en tant que consommateur) est également un formidable coup de pub, participant aux records de lancements sur 2021. Même si ils ne sont pas dans le top 50, on sait que les lancements récents de pas mal de séries, nouvelles (Kaiju no.8, Mashle, Spy, ou encore Solo Leveling), ou ancrées (Kny, MHA ou encore les chiffres fous du 34 de SNK et 100 de OP) montrent que le lectorat est désormais très fidèle aux sorties. L’érosion est réelle. Mais fait entrer suffisamment de nouveaux lecteurs pour que les chiffres de sortie des nouveaux tomes s’accroissent considérablement (malgré que les collector biaisent légèrement le truc, c’est net!). D’ailleurs, c’est dans la Nuit du Manga sur France Inter où on a pu écouter pas mal de témoignages d’un jeune nouveau lectorat, qu’il est ressorti un fait indéniable : les gros titres, de par leur statut, ont acquis une pérennité hors norme.

    Il y a eu un premier effet fin 90s/début 2000. Et c’est vraiment le second boom gigantesque pour moi. De là à dire que le lectorat se diversifiera avec le temps? Je le pense. Celui du début des années 2000 dont je fais partie va de plus en plus vers les titres dits de niche (Lézard Noir, Noeve, Naban ou encore certains titres cultes réédités par Panini ou autres Ito, Umezz) et toutes les ME semblent profiter de cette croissance. Je trouve vraiment la tendance remarquablement positive. Seulement….

    J’ai toujours un doute qui m’assaille. Celui-ci concerne l’arrivée progressive du numérique (c’est une bonne chose). MangaPlus, Mangas.io (on avait déjà Izneo)… on est clairement à la croisée des chemins. Le format papier se porte bien. Mais au point que nombre de pénuries ont vu le jour en 2021. Le prix du papier a augmenté. On n’est pas naïf…. il ne redescendra pas (malgré les économies d’échelle que certains se sont faits). Quid donc des consommateurs? Ils finiront par mieux sélectionner leurs achats, et donc acheter moins. Sachant que le prix du numérique n’a pas de raison immédiate d’augmenter.

    Bref, j’ai beaucoup parlé (trop sans doute mdrr) mais je trouvais le sujet intéressant. Et finalement assez inédit ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Ne t’en fais pas ce n’est jamais trop long, regardes les pavés que je sors parfois^^
      J’ai tendance à penser que le numérique va exploser dans quelques années. Faudra surveiller car comme au Japon il risque d’avoir un fort impact d’ici-là.

      Aimé par 1 personne

  2. Très intéressant comme article. Toutefois, le top 50 mentionnait me paraît très loin de la réalité, ce qui vient donc biaiser en partie le reste de l’analyse. En effet, le Tome 100 de One piece mis en vente le 8 décembre n’est pas mentioné dans ce top 50 alors qu’en à peine trois jours après sa sortie, il se serait écoulé à plus de 130 000 exemplaires selon son éditeur… Il est difficile de trouver des données sur lesquelles ont peut se fier

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s