Top Oricon|Retrospective : L’Attaque des Titans, le succès titanesque

Bonjour à toutes et à tous. Plus de neuf mois après le précédent nouveau numéro des Retrospectives du Top Oricon nous voilà de retour pour cette série d’articles que j’affectionne tant. Pour le coup je n’ai aucune raison de changer une recette qui marche, et qui surtout me plaît.

Aujourd’hui on ne s’attaque pas à n’importe quel manga. Vous l’avez vu dans le titre de toute manière, place à l’histoire, niveau ventes, de l’Attaque des Titans.

Top Oricon|Retrospective : L’Attaque des Titans, le succès titanesque

Notes : Les chiffres de l’Attaque des Titans n’étant pas disponibles sur Comic Data les chiffres de tirage ne seront pas pris en compte (bien que j’en ai trouvé quelques uns).

Présentation

Manga : L’Attaque des Titans

Auteur : Hajime Isayama

Éditeur : Kodansha

Magazine : Bessatsu Shonen Magazine

Prépublication : 9 septembre 2009 – 9 avril 2021

Éditeur vf : Pika

Passé de l’auteur : Né en 1986, Hajime Isayama créé un one-shot sur l’univers de l’Attaque des Titans dès la fin de ses études. Il le propose aux éditions Shueisha, dans l’espoir d’être publié dans le Weekly Shonen Jump. Mais rien n’aboutira suite à son refus de modifier son script pour coller à la ligne éditoriale du magazine.

C’est donc vers les éditions Kodansha qu’il se tourne pour une publication dans le Weekly Shonen Magazine. Il reçoit en juillet 2006 le prix « meilleur travail » au Magazine Grand Prix.

Il devient l’assistant de Yûki Sato (Docteur Yokai) et publie deux one-shots en 2008 : Heart Break One et Orz. C’est l’année suivante qu’il fait le grand pas et débute le titre qui nous intéresse aujourd’hui avec le lancement du Bessatsu Shonen Magazine en septembre 2009.


Bien que l’on soit déjà à la 21ème Retrospective, et que l’on ait déjà vu des titres largement capables de passer le million le tableau utilisé a toujours été le même. Pour ce numéro et les numéros suivants qui concerneront des titres aux succès gigantesques, c’est un tableau avec 8 semaines de vente et non 6 qui sera utilisé.

2010-2012, l’arrivée fracassante

2010, débuts remarqués

Volume12
ParutionMars 2010Juillet 2010
Nb jours Première semaine53
Semaine 115 01228 389
Semaine 2/54 674
(+26 285)
Semaine 3//
Semaine 4//
Semaine 5//
Semaine 6//
Semaine 7//
Semaine 8//
Premier semestre//
Fin d’année//

L’Attaque des Titans ne bénéficie pas de l’apport d’un magazine majeur. Car même en 2010 ces derniers conservent un poids majeur, pouvant permettre de faire rapidement connaître un titre. Le Weekly Shonen Magazine, par exemple, est encore tiré à plus de 1,5 millions d’exemplaires en moyenne par numéro à cette époque. Un autre monde quand on voit que le Weekly Shonen Jump lui-même n’atteint plus ses scores aujourd’hui.

Le Bessatsu Shonen Magazine est un tout nouveau magazine, avec des tirages bien plus faibles que ceux des mastodontes. Mais malgré cela le tome 1 est présent dans le Top 100 hebdomadaire lors de sa première semaine de vente.

Ce résultat est encourageant et le deuxième volume en juillet le confirme. Il navigue déjà bien au-dessus de son prédécesseur, en entrant cette fois deux semaines de suite dans le Top 50.

Mais il ne va pas terminer l’année ainsi…

Volume17/10/201007/11/201014/11/2010
1163 496
(+20 755)
215 964
(+29 223)
232 286
(+16 322)
2159 852
(+18 472)
208 489
(+26 007)
224 429
(+15 940)

C’est lors de la semaine du 11 au 17 octobre que la série fait son retour dans le Top 50. Elle affiche déjà une nette progression par rapport aux chiffres de mi-juillet, quand le tome 2 est paru.

Elle revient début novembre avec une très grosse semaine, sans doute grâce à des réimpressions qui expliquerait l’absence des deux semaines précédentes mais aussi la forte baisse la semaine suivante, qui est aussi l’avant-dernière de l’année.

Malheureusement aucun volume n’est présent dans le dernier classement hebdomadaire, nous empêchant d’avoir le total de copies vendues pour cette première année réussie, même sans ce dernier mois qui indique le début d’une trajectoire ascendante…

2011, déjà parmi les plus grands

Volume345
ParutionDécembre 2010Avril 2011Août 2011
Nb jours Première semaine436
Semaine 1185 674266 812400 289
Semaine 2281 247
(+95 573)
454 945
(+188 133)
524 801
(+124 512)
Semaine 3330 072
(+48 825)
519 560
(+64 615)
576 251
(+51 450)
Semaine 4382 582
(+52 510)
563 323
(+43 763)
605 004
(+28 753)
Semaine 5421 079
(+38 497)
597 916
(+34 593)
/
Semaine 6450 367
(+29 288)
615 610
(+17 694)
/
Semaine 7482 922
(+32 555)
629 164
(+13 554)
/
Semaine 8534 884
(+51 962)
//
Premier semestre791 207629 164/
Fin d’année895 268772 412695 719
  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 2 613 851 (4ème)
  • Nouveaux volumes : 1 420 371
  • Anciens volumes : 1 193 480 (596 740 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 3 766 194 (11ème)
  • Nouveaux volumes : 2 363 399
  • Anciens volumes : 1 402 795 (701 398 par volume)
Volume12/12/201019/12/201026/12/201002/01/2011
1320 756
(+49 527)
371 119
(+50 363)
405 749
(+34 630)
448 738
(+42 989)
2309 798
(+46 671)
357 978
(+48 180)
392 436
(+34 458)
433 640
(+41 204)
3185 674281 247
(+95 573)
330 072
(+48 825)
382 582
(+52 510)

Les ventes s’envolent dès la sortie du troisième volume début décembre. Les performances qu’il réalise sont inédites dans l’histoire du Top Oricon. Jamais sur les trois années précédentes un manga n’avait explosé aussi vite (même s’il ne faut sans doute pas remonter si loin (2004 avec Death Note vu la vitesse à laquelle ses tirages ont atteint le million…)). Et aucun anime n’a eu non plus un impact similaire, puisque Blue Exorcist n’est pas encore passé.

Ce qui est sûr c’est que ce mois de décembre 2010 fait passer l’Attaque des Titans de manga prometteur à phénomène.

Volume09/01/201116/01/201123/01/201130/01/201106/02/2011
1484 904
(+36 166)
513 105
(+28 201)
544 335
(+31 230)
602 076
(+57 741)
629 461
(+27 385)
2469 523
(+35 883)
497 182
(+27 659)
527 393
(+30 211)
580 858
(+53 465)
607 479
(+26 621)
3421 079
(+38 497)
450 367
(+29 288)
482 922
(+32 555)
534 884
(+51 962)
561 046
(+26 162)

Et cela se poursuit en janvier même si le rythme commence à ralentir. Les tomes sont présents sans aucun problème dans le Top 50 chaque semaine, n’étant même pas gênés par l’omniprésence de One Piece (14 volumes, dont les 11 premiers, dans le Top 50 la première semaine de janvier).

Les ventes redécollent la dernière semaine de janvier avec de nouveaux records pour le premier volume qui occupe la 7ème place cette semaine-là avec 57 741 copies vendues. Il vend deux fois moins la semaine suivante mais est encore là. C’est cependant sa dernière présence, la sortie du tome 61 de One Piece fait remonter les anciens volumes dans le Top 30 (pas de Top 50 disponible pour cette période contrairement à début janvier) et finissent par lui passer devant lors de la deuxième semaine de février.

Son absence ne signifie pas pour autant qu’il arrête de se vendre et le tome 4 en avril le confirme avec un démarrage d’un tout autre calibre que son prédécesseur. Il passe le demi-million en trois semaines et le cap des 600 000 en six semaines.

C’est ainsi que l’Attaque des Titans termine ce fantastique premier semestre à la quatrième place. Il a quadruplé son nombre de lecteurs en l’espace de six mois et est désormais le deuxième manga de Kodansha le plus lu derrière Les vacances de Jésus et Bouddha (il me semble que je me suis trompé dans l’article du cumul des 14 années en le citant pas…), Nodame Cantabile venant de se conclure, et devant Fairy Tail.

Le tome 3 culmine à 791 207 copies vendues. Un score énorme surtout quand on voit que le 4 n’est qu’à 629 164 unités. On comprend qu’il ne rattrapera jamais son prédécesseur, ce qui n’est pas une surprise puisqu’il y a forcément des lecteurs qui après avoir testé le titre ne l’ont pas poursuivi. Sans surprise les deux premiers et anciens volumes sont aussi présents, 605 915 copies pour le tome 1 et 587 565 pour le 2, et dont on peut juste ajouter qu’ils ont passer les 800 000 copies vendues depuis leur parution.

Mais c’est là que le plus dur commence. Avec son rythme de parution un seul volume paraîtra durant le second semestre (ce qui se répètera chaque année sans exception) et les ventes d’anciens volumes sont désormais retombés. Étant donnés qu’ils ne sont pas nombreux les Fairy Tail cinquième, Bakuman sixième, Sawako septième et Gintama huitième, tous à moins de 300 000 copies de retard, ne vont pas se prier de le bouffer, tandis que Bleach, neuvième et Toriko dixième et dont le boost de l’anime vient de débuter devraient aussi le doubler sans souci.

La place de l’Attaque des Titans en fin d’année risque donc d’être dans les derniers rangs du Top 10. Gantz, surprenant deuxième à la fin du premier semestre suite au boost du film live sorti fin janvier, est son principal concurrent, lui qui n’aura aussi qu’un volume au second semestre et dont le niveau de vente est beaucoup plus bas. Seuls les anciens volumes, au nombre de 31, sont à son avantage.

Mais ça ne suffira pas, l’Attaque des Titans se rapprochera de Gantz mais ne le dépassera pas, et l’explosion de Blue Exorcist le fait sortir du Top 10. C’est tout de même une brillante onzième place qu’il occupe. Les tomes 1 à 3 ont ajouté à peu près le même nombre de copies, un peu plus de 100 000 chacun, et si les deux premiers ont passé les 900 000 copies vendues le troisième frôle ce cap.

Comme convenu le tome 4 n’est jamais revenu, il n’a même pas atteint le score du 3 à la fin du premier semestre. Le tome 5 s’est bien vendu et indique même une légère augmentation. Malheureusement le boost de Blue Exorcist l’éjecte du Top 50 dès sa cinquième semaine de vente. L’écart en fin d’année est assez grand avec le 4, mais pas non plus alarmant.

2012, en attente

Volume67*8*
ParutionDécembre 2011Avril 2012Août 2012
Nb jours Première semaine374
Semaine 1285 829382 299
(421 961*)
290 694
(333 643*)
Semaine 2480 002
(+194 173)
480 356
(+98 057)
460 713
(+170 019)
Semaine 3546 438
(+66 436)
525 822
(+45 466)
518 716
(+58 003)
Semaine 4584 980
(+38 542)
563 376
(+37 554)
548 338
(+29 622)
Semaine 5613 407
(+28 427)
/566 710
(+18 372)
Semaine 6629 731
(+16 324)
/579 242
(+12 532)
Semaine 7///
Semaine 8///
Premier semestre736 761590 870/
Fin d’année777 445690 233624 020

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 1 715 410 (10ème)
  • Nouveaux volumes : 1 327 631 (1 380 000 avec édition limitée)
  • Anciens volumes : environ 335 000 (67 000 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 2 682 504 (15ème)
  • Nouveaux volumes : 2 091 698 (2 200 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : environ 485 000 (97 000 par volume)

Si son niveau de vente en fait d’office un candidat crédible au Top 10 annuel, le faible nombre d’anciens volumes pénalise fortement l’Attaque des Titans, comme on l’a vu en 2011. Et même si les chiffres de 2012 sont bien plus faibles que ceux de 2011, la baisse des ventes d’anciens volumes va se faire ressentir. Et ça ne loupe pas avec une timide dixième place occupée à la fin du premier semestre.

Moins bien parti que le 5 le tome 6 en est resté proche mais ne l’a jamais rattrapé. C’est le premier volume à afficher une baisse par rapport à son prédécesseur, même si elle est légère. Le tome 7 en avril semble aussi afficher une baisse…

Sauf que non, il a une édition limitée qui, en les comptant ensemble, le place clairement devant. S’il quitte le Top 50 après quatre semaines, gêné par les nombreux boosts en court, il a passé les 600 000 copies et est sans aucun doute devant le 5 aussi.

Dans les faits, le premier semestre et même l’année 2012 dans son ensemble est loin d’être mauvaise. On voit une stabilisation des ventes pour un titre encore jeune, qui a percé vite et qui n’a toujours pas eu la moindre mise en avant. D’autres phénomènes après lui (et qu’on a déjà analysé pour certains dans de précédents numéros) s’en sont moins bien sortis.

Ainsi le tome 8 avec une édition limitée qui s’est un peu mieux vendue suit de très près son prédécesseur, et il permet au titre de terminer quinzième, à moins de 600 000 copies du dixième.

2013-2016, le succès titanesque

2013, la folie

Mise en avant : Anime de 25 épisodes par Wit Studio et production I.G diffusé d’avril à septembre 2013.

Volume9*10*11*
ParutionDécembre 2012Avril 2013Août 2013
Nb jours Première semaine363
Semaine 1237 991
(263 703*)
417 414
(447 818*)
764 022
(956 889*)
Semaine 2435 631
(+197 640)
561 600
(+144 186)
1 054 915
(+290 893)
(1 329 981*)
Semaine 3495 499
(+59 868)
642 816
(+81 216)
1 110 370
(+55 455)
Semaine 4533 896
(+38 397)
728 195
(+85 379)
1 138 540
(+28 168)
Semaine 5563 547
(+29 651)
796 249
(+68 054)
1 214 065
(+75 525)
Semaine 6/848 025
(+51 776)
1 258 163
(+44 098)
Semaine 7/925 664
(+77 639)
1 282 218
(+24 055)
Semaine 8/990 994
(+65 330)
1 324 211
(+41 993)
Premier semestre917 320848 025/
Fin d’année1 950 8071 915 9761 453 879
(1 802 417*)

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 4 292 208 (4ème)
  • Nouveaux volumes : 1 765 345 (1 870 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : environ 2 420 000 (302 500 copies par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 15 933 801 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 5 778 894** (5 669 200 sans éditions limitées des 9 et 10)
  • Anciens volumes : 10 154 907** (~1 269 363 par volume)

**Si les éditions limitées des tomes 7 et 8 n’ont pas vendu de copies les chiffres indiqués ici sont exacts.

Mauvais départ pour le neuvième volume dont les éditions simple et limitée sont toutes deux en retard sur leur prédécesseur. On note quand même que l’édition simple se rapproche au fil des semaines, et rattrape même l’intégralité de son retard en revenant à seulement 3 000 copies du 8 après 5 semaines de vente.

C’est rarement bon signe quand les nouveaux volumes affichent un démarrage raté, même s’ils finissent par le combler. Mais on ne saura jamais comment les ventes auraient évolué sans mise en avant puisque l’anime arrive et marque sa présence dès son lancement.

Volume14/04/201321/04/201305/05/201319/05/2013
11 122 864
(+33 441)
1 164 735
(+41 871)
1 260 371
(+58 359)
1 360 477
(+43 981)
21 083 099
(+31 663)
1 124 784
(+41 685)
1 224 026
(+60 426)
1 327 071
(+44 257)
31 038 342
(+28 409)
1 078 564
(+40 222)
1 177 377
(+60 008)
1 283 264
(+45 912)
4917 167
(+26 128)
955 967
(+38 800)
1 054 301
(+59 558)
1 158 756
(+45 891)
5873 601
(+24 962)
911 753
(+38 152)
1 009 722
(+59 336)
1 114 456
(+46 381)
6831 763
(+23 187)
868 418
(+36 655)
964 325
(+58 771)
1 068 112
(+45 768)
7749 973
(+23 125)
786 878
(+36 905)
881 664
(+57 043)
984 453
(+45 606)
8718 634
(+24 942)
756 919
(+38 285)
851 833
(+56 977)
955 004
(+45 542)
9683 407
(+29 527)
723 219
(+39 812)
817 513
(+56 347)
917 320
(+44 576)
10417 414561 600
(+144 586)
728 195
(+85 379)
848 025
(+51 776)

Dès la diffusion du premier épisode c’est l’intégralité des volumes qui remontent dans le Top 50, et ce sans la moindre difficulté. Le tome 10 sort la même semaine et doit sans doute aider, surtout que pour ceux qui connaissent la série, le tome 10 n’est pas n’importe quel volume : il a dû jouer, vu son contenu, à la folie ambiante qui va naître…

Malgré que le titre ait déjà attiré plus d’un million de lecteurs, le boost de l’anime est plus que correct, avec plus de 30 000 copies par volume qui se vendent chaque semaine. Et mai débute avec une semaine bien plus élevée, avec certains volumes atteignant les 60 000. C’est un nouveau record, aucun anime dans l’ère Oricon jusque-là n’a permis à un manga de vendre autant en une semaine, même Blue Exorcist, Kuroko’s Basket ou Magi, les 3 plus grands boosts connus à cette date, n’ont jamais effleuré de tels chiffres.

C’est ainsi une belle quatrième place occupée à la fin du premier semestre le 19 mai. L’Attaque des Titans a montré en un mois et demi les débuts d’un boost pharaonique jamais vu depuis qu’Oricon publie ses classements et qui ont sans doute été très rares avant. Tous ses volumes entrent avec une aisance déconcertante dans le Top 50 hebdomadaire. Et si on est habitué à voir les boosts retomber au fil des mois, ici ça vient à peine de commencer… Puisque dès la semaine suivante, les 10 volumes sont dans le Top 20, avec des chiffres complètement aberrants.

Volume26/05/201302/06/201309/06/201330/06/201328/07/2013
11 432 927
(+72 450)
1 493 382
(+60 455)
1 556 230
(+62 848)
1 699 615
(+42 653)
1 849 883
(+35 364)
21 398 934
(+71 863)
1 458 574
(+59 640)
1 518 599
(+60 025)
1 658 228
(+41 208)
1 802 233
(+34 116)
31 354 678
(+71 414)
1 415 443
(+60 765)
1 478 044
(+62 601)
1 616 600
(+40 541)
1 757 652
(+33 718)
41 229 301
(+70 545)
1 290 909
(+61 608)
1 353 628
(+62 719)
1 495 867
(+41 761)
1 636 613
(+35 522)
51 184 505
(+70 049)
1 246 735
(+62 230)
1 308 633
(+61 898)
1 453 683
(+42 597)
1 600 833
(+34 695)
61 135 807
(+67 695)
1 196 926
(+61 119)
1 257 268
(+60 342)
1 402 319
(+43 801)
1 550 796
(+34 782)
71 050 951
(+66 498)
1 110 987
(+60 036)
1 170 246
(+59 259)
1 314 759
(+43 640)
1 462 956
(+35 130)
81 023 246
(+68 242)
1 085 884
(+62 638)
1 145 713
(+59 829)
1 295 321
(+44 939)
1 447 355
(+36 500)
9986 374
(+69 054)
1 049 557
(+63 183)
1 110 146
(+60 589)
1 262 033
(+45 285)
1 415 880
(+36 689)
10925 664
(+77 639)
990 994
(+65 330)
1 057 952
(+66 958)
1 219 884
(+49 415)
1 384 003
(+38 829)

La barre des 70 000 est franchie. Les deux semaines suivantes sont du même standing. C’est la meilleure période du boost avec presque 200 000 copies vendues par volume en 3 semaines. Il a déjà largement acquis la deuxième place qu’occupait Magi à la fin du premier semestre.

Les chiffres commencent à redescendre ensuite, avant de se stabiliser dans les 30 000 par volume en juillet. On est en droit de penser que le plus gros est passé et que les chiffres vont petit à petit continuer de descendre pour accompagner la fin d’un boost d’ores et déjà historique.

Mais août et la sortie du tome 11 arrive…

Volume04/08/201311/08/201318/08/201301/09/201308/09/2013
11 884 371
(+34 488)
1 932 093
(+47 722)
2 000 565
(+68 472)
2 085 792
(+39 582)
2 123 357
(+37 565)
21 835 204
(+32 971)
1 880 621
(+45 417)
1 946 821
(+66 200)
2 030 020
(+38 729)
2 065 714
(+35 694)
31 789 678
(+32 016)
1 833 318
(+43 620)
1 897 607
(+64 289)
1 979 172
(+37 716)
2 014 716
(+35 004)
41 668 575
(+31 962)
1 711 092
(+42 517)
1 774 160
(+63 068)
1 855 004
(+37 386)
1 889 569
(+34 565)
51 633 733
(+32 900)
1 676 594
(+42 861)
1 739 285
(+62 691)
1 820 390
(+37 291)
1 854 791
(+34 401)
61 585 558
(+34 762)
1 630 997
(+45 439)
1 696 058
(+65 061)
1 779 124
(+37 857)
1 814 054
(+34 930)
71 498 499
(+35 543)
1 546 029
(+47 530)
1 614 094
(+68 065)
1 702 286
(+40 795)
1 740 203
(+37 917)
81 483 446
(+36 091)
1 532 493
(+49 047)
1 601 242
(+68 749)
1 694 116
(+42 466)
1 734 844
(+40 728)
91 452 987
(+37 107)
1 503 636
(+50 649)
1 573 244
(+69 608)
1 665 893
(+42 681)
1 706 357
(+40 464)
101 423 140
(+39 137)
1 478 666
(+55 526)
1 549 182
(+70 516)
1 637 462
(+40 517)
1 678 533
(+41 071)
11/764 022
(956 889*)
1 054 915
(+290 893)
(1 329 981*)
1 138 540
(+28 170)
1 214 065
(+75 525)

Je parlais de l’impact du manga en lui-même, vu l’arc narratif dans lequel il se trouve à ce stade. La sortie du tome 11 montre un effet immédiat. Il faut savoir que les ventes d’anciens volumes remontent toujours à la sortie d’un nouveau volume, quelque soit le titre, son âge, son avancée dans l’intrigue…

Mais les ventes ne doublent pas en deux semaines, surtout que le boost de l’anime devrait atténuer cet impact vu qu’il s’ajoute par dessus. C’est pour cela que je pense que le manga lui-même a eu un fort impact sur sa progression.

La vitesse à laquelle un volume se vend est également un facteur de la « hype », la folie ambiante autour du titre. Et ce tome 11 réalise un démarrage monstrueux aux portes du million en seulement 3 jours. Il a largement dépassé le niveau qu’affichait NANA avant son départ en pause en 2009 et débarque désormais dans un monde que seul One Piece connaît : le tome 1 passe dès la semaine suivante le cap des 2 millions de copies vendues depuis sa parution, trois ans et cinq mois avant cette date.

Les ventes commencent à retomber ensuite, surtout celles du tome 11 qui s’effondre et passe à rien de sortir du Top 50 lors de sa quatrième semaine de vente en occupant la 49ème place, loin derrière ses prédécesseurs. La semaine suivante, d’un tout autre calibre, nous donne une réponse plausible : il est tombé en rupture de stock. Et la conclusion est sans doute la même pour la septième semaine, et encore plus pour la neuvième, au 6 octobre 2013.

Volume22/09/201329/09/201306/10/201313/10/201320/10/2013
12 194 756
(+36 022)
2 232 390
(+37 634)
2 264 041
(+31 651)
2 284 583
(+20 542)
/
22 133 549
(+34 026)
2 170 281
(+36 732)
2 200 555
(+30 274)
2 220 728
(+20 173)
/
32 079 592
(+32 690)
2 115 569
(+35 977)
2 145 749
(+30 180)
2 165 891
(+20 142)
/
41 953 322
(+31 637)
1 988 302
(+34 980)
2 018 399
(+30 097)
2 038 404
(+20 005)
/
51 917 735
(+31 018)
1 952 184
(+34 449)
1 982 093
(+29 909)
2 002 194
(+20 101)
/
61 876 676
(+30 549)
1 910 745
(+34 069)
1 940 897
(+30 152)
1 961 311
(+20 414)
/
71 803 332
(+30 148)
1 837 219
(+33 887)
1 866 585
(+29 366)
1 886 945
(+20 360)
/
81 802 750
(+32 433)
1 840 340
(+37 590)
1 872 232
(+31 892)
1 894 969
(+22 737)
/
91 775 904
(+33 198)
1 815 579
(+39 675)
1 851 288
(+35 709)
1 875 366
(+24 078)
1 895 395
(+20 029)
101 744 015
(+29 965)
1 781 569
(+37 554)
1 813 584
(+32 015)
1 837 760
(+24 176)
1 858 054
(+20 294)
111 282 218
(+24 055)
1 324 211
(+41 993)
1 340 478
(+16 267)
1 358 517
(+18 039)
1 379 402
(+20 885)

La fin de l’anime arrive mais les volumes ne quittent pas de suite le Top 50. Les chiffres commencent à redescendre et il faut attendre la grosse semaine de parution du 14 au 20 octobre pour qu’au moins un volume soit absent. Ils sont huit à manquer à l’appel et les trois survivants les rejoignent la semaine suivante.

Le tome 11 réapparaît ensuite, seul, et vendant 27 550 copies pour cette première semaine de novembre. Le tome 10 le rejoint en prenant la cinquantième place la semaine suivante avec 16 404 copies vendues. Puis aucun volume ne sera présent lors de la dernière semaine de l’année.

L’Attaque des Titans termine l’année 2013 avec 15 933 801 copies vendues. Seul One Piece avait réussi à vendre plus de 10 millions de copies sur une année depuis qu’Oricon comptabilise les classements de vente avant lui. C’est une performance remarquable surtout quand on constate que le manga d’Hajime Isayama est passé tout proche de l’exploit.

En effet One Piece termine 2013 avec 18 151 599 copies vendues, à peine 2,15 millions de plus. Il aurait suffi qu’un volume en moins sorte et il se retrouvait derrière. Et ce volume qui a fait la différence… est paru le 1er novembre, tout au bout du sprint final. En vendant 2 354 005 unités en 17 jours, sans compter les ventes d’anciens volumes qu’il amène derrière lui, il prive l’Attaque des Titans d’une première place amplement méritée.

Il est donc probable, mais pas certain, que fin octobre, l’Attaque des Titans menait le classement annuel. Le nombre de lecteurs a triplé durant cette année 2013 pour venir frôler les 2 millions d’unités avec le tome 9 en ajoutant l’édition limitée.

Et rappelons qu’il y avait déjà eu une explosion en 2011. Imaginez si ça n’avait pas été le cas et que l’Attaque des Titans était resté dans l’ombre. L’impact aurait été plus fort, c’est clair, mais serait-il monté suffisamment haut pour prendre la première place ? Il n’aurait peut-être pas atteint les 2 millions de lecteurs mais les anciens volumes auraient permis d’aller plus haut au classement par séries. Difficile à dire…

Ce qui est sûr, c’est que l’Attaque des Titans a débuté l’année en manga populaire et prometteur, il la termine en véritable phénomène de société, qui va emmener derrière lui toute une génération de nouveaux titres à succès vers les sommets qu’ils atteindront en 2015…

2014, le plus grand duel de l’Histoire

Volume12*13*14*
ParutionDécembre 2013Avril 2014Août 2014
Nb jours Première semaine753
Semaine 11 015 384
(1 342 503*)
1 130 508
(1 400 780*)
852 757
(1 011 099*)
Semaine 21 159 340
(+143 956)
1 390 637
(+260 129)
(1 688 425*)
1 340 238
(+487 481)
(1 549 982*)
Semaine 31 252 025
(+92 641)
1 499 670
(+109 033)
1 493 448
(+153 210)
Semaine 41 346 294
(+94 269)
1 577 796
(+78 126)
1 573 188
(+79 740)
Semaine 51 385 029
(+38 735)
1 635 625
(+57 829)
1 621 051
(+47 863)
Semaine 61 414 177
(+29 148)
1 665 561
(+29 936)
1 653 516
(+32 465)
Semaine 71 437 105
(+22 928)
1 691 435
(+25 874)
1 677 612
(+24 096)
Semaine 81 467 972
(+30 867)
1 711 394
(+19 959)
/
Premier semestre1 770 746
(2 151 880*)
1 665 325
(1 983 886*)
/
Fin d’année1 895 305
(2 276 439*)
1 921 457
(2 251 878*)
1 773 871

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 8 342 268 (1er)
  • Nouveaux volumes : 4 135 766
  • Anciens volumes : 4 206 502 (382 409 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 11 728 368 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 6 302 188 (environ 6 550 000 avec édition limitée du 14)
  • Anciens volumes : 5 187 375** (5 180 000 d’après l’estimation d’au-dessus, l’autre chiffre jugé plus fiable est pris en compte) (471 580** par volume)

**Ce chiffre est exact si les éditions limitées des tomes 7 à 11 n’ont pas vendu la moindre copie cette année-là.

Battre One Piece au classement annuel alors qu’il est au sommet de sa gloire, l’Attaque des Titans n’en est pas passé loin en 2013. Mais dans l’optique où le manga d’Oda pourrait n’avoir que 3 volumes en 2014 serait-il en mesure de le concurrencer. Même s’il n’a que 11 volumes contre 72 et que l’anime est terminé il a l’avantage des ventes d’anciens volumes plus élevées qui fait plus qu’effacer le million d’écart qui se vend à chaque opus.

Mais est-ce seulement possible ? On va vite voir que la réponse est oui… Un grand oui, même…

Volume15/12/201305/01/201412/01/201426/01/2014
12 404 501
(+22 097)
2 485 867
(+37 750)
//
22 336 040
(+21 220)
2 416 599
(+37 308)
2 434 760
(+18 161)
/
3/2 357 513
(+34 728)
//
4/2 228 894
(+34 853)
//
5/2 190 791
(+34 093)
//
6/2 144 676
(+32 435)
//
7/2 066 899
(+32 471)
//
8/2 084 044
(+33 549)
//
9/2 075 690
(+33 251)
//
101 970 264
(+22 348)
2 047 550
(+32 422)
/2 099 254
(+20 836)
111 527 580
(+30 594)
1 599 576
(+25 189)
/1 655 847
(+26 040)
121 015 384
(1 342 503*)
1 346 294
(+94 269)
1 385 029
(+38 735)
1 437 105
(+22 928)

Après avoir vendu 112 826 copies en préventes, éditions simple et limitée incluses, le tome 12 réalise un démarrage stratosphérique et ramène des anciens volumes, dont les 2 premiers, dans le Top 50. Cette remontée confirme encore l’impact du manga sur ses propres ventes mais leur présence dans le Top 50 de justesse ne durera pas. Seul le 11 est présent la semaine suivante tandis que la dernière de décembre est trop élevée pour le faire apparaître.

L’intégrale de la série apparaît pour la dernière fois dans le Top 50 lors de la première semaine de janvier, au prix d’une semaine de vente bien plus élevée que les précédentes. Mais ils retombent la semaine suivante, seul le 2 étant présent de justesse, 50ème alors que le Top 50 est bien plus bas.

Mais les faits sont là : les ventes d’anciens volumes de l’Attaque des Titans restent excellentes et font plus que représenter la fin d’un boost stratosphérique, elles le poursuivent. Le tome 12 navigue largement au-dessus du 11 avec environ 150 000 copies d’avance après huit semaines, avance que l’édition limitée agrandit sans doute vu qu’elle s’est mieux vendue.

Volume02/02/201409/02/201416/02/2014
12 551 388
(+17 757)
2 563 947
(+12 559)
/
2///
3///
4///
5///
6///
7///
82 149 997
(+18 441)
2 163 160
(+13 163)
/
92 143 120
(+20 453)
2 157 713
(+14 593)
2 171 595
(+13 882)
102 119 649
(+20 395)
2 134 000
(+14 351)
2 148 161
(+14 161)
111 680 149
(+24 302)
1 697 294
(+17 145)
1 713 604
(+16 310)
121 467 912
(+30 867)
1 490 702
(+22 730)
1 512 703
(+22 001)

Et c’est un mois de février encore plus prolifique en présence qui arrive. Les boosts de l’hiver 2014 sont faibles et n’arrivent même pas à passer devant les Titans (seul Hôzuki no Reitetsu arrive à faire apparaître quelques volumes).

Ce sont surtout les volumes n’ayant pas été adaptés dans l’anime qui apparaissent. Mais c’est surtout le faible mois de vente qui permet ces présences.

Seul le 12 résiste ensuite, lui qui est encore loin de sortir. Il n’y aura ensuite que des présences sporadiques d’anciens volumes…

Volume16/03/201413/04/201420/04/2014
1/2 688 242
(+22 117)
2 706 099
(+17 857)
2///
3///
4///
5///
6///
7///
8///
9///
10///
111 767 687
(+13 675)
/1 853 693
(+17 840)
121 589 201
(+18 548)
1 682 363
(+32 602)
1 707 327
(+24 964)
13/1 130 508
(1 400 780*)
1 390 367
(+260 129)
(1 688 425*)

Si le 11 réapparaît mi-mars, c’est à la sortie du tome 13 que les anciens volumes remontent clairement. Mais le boost d’Haikyû !! qui débute ce mois-ci ne permet pas à beaucoup de volumes d’apparaître. Le premier et le onzième volume marquent d’ailleurs leur dernière semaine de présence dans le Top 50 hebdomadaire.

Et c’est ainsi qu’on arrive à la fin d’un premier semestre plus que réussi, où l’Attaque des Titans domine de manière écrasante le classement avec 8 342 268 copies vendues. Son avance sur la concurrence est non négligeable : c’est 5,1 millions d’avance sur Naruto quatrième, 3,7 millions sur Kuroko’s Basket troisième et 3,4 millions d’avance sur One Piece, qui pour la première fois n’est pas en tête d’un classement semestriel…

Le manga d’Eiichiro Oda a débuté son année en mars, soit très tardivement. La crainte d’une année à 3 volumes est donc confirmée et en regardant de plus près les chiffres on s’aperçoit d’une chose : pour un volume paru One Piece a vendu 4 millions d’exemplaires, pour deux volumes parus l’Attaque des Titans a vendu 8 millions d’exemplaires. One Piece aura deux volumes au second semestre, l’Attaque des Titans un seul. S’ils poursuivent au même rythme ils termineront tous les deux à 12 millions…

La dynamique n’est pas la même entre les deux, l’effet du boost stratosphérique de One Piece et ses ventes d’anciens volumes continuent de baisser, et les nouveaux commencent aussi à perdre du terrain. L’Attaque des Titans, lui, est toujours dans l’euphorie de la diffusion de l’anime l’année précédente, mais celle-ci va prendre fin.

Le second semestre, bien plus calme, voit un tome 14 en retrait par rapport à son prédécesseur. S’il semblait tenir le rythme, il lâche du lest à partir de la cinquième semaine de vente et sort du Top 50 dès la huitième, les nombreux boosts en court durant l’été 2014 n’aidant pas.

Ce relâchement prouve que les ventes d’anciens volumes ont fortement reculé. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle mais en face, les ventes d’anciens volumes de One Piece sont aussi en net recul.

Malgré tout la sortie des tomes 74 en juin et 75 en septembre lui permettent de remonter avec les quasi 3 millions de copies assurées qu’ils amènent.

Les classements mensuels de l’époque ne sont pas disponibles, ce qui ne permet pas de savoir quel était l’écart à la semaine près. Ce dont je me souviens, moi qui ait commencé à suivre le Top Oricon hebdomadaire en 2014, c’est que les paris en fin d’année étaient très ouverts. Beaucoup voyaient l’Attaque des Titans finir premier, mais beaucoup d’autres voyaient One Piece premier, comme il l’a toujours été jusque-là…

157 589 copies d’écart. C’est moins d’1% de différence entre les deux. À un tel niveau il ne s’en est fallu que de quelques semaines, voire de quelques jours, pour que l’Attaque des Titans devienne le premier manga à détrôner One Piece depuis que le Top Oricon existe.

Le résultat n’en reste pas moins fantastique pour le manga d’Isayama qui a augmenté d’environ 300 000 son nombre de lecteurs.

Les tomes 12 et 13 terminent l’année très proches l’un de l’autre, le 13 a même passé les 2 millions avant de quitter le Top 50 vu que son édition limitée a déjà passé les 300 000 copies à la fin du premier semestre, soit à sa sixième semaine de vente. Le 14 semble un peu plus en retrait mais la baisse semble davantage venir d’un relâchement suite à la baisse des anciens volumes (du classique) qu’à une réelle baisse. C’est même l’édition limitée qui accuse davantage le coup, et qui de part son absence nous empêche d’avoir des chiffres précis.

Au sortir de cette année 2014 l’Attaque des Titans semble toujours plus populaire. Mais alors qu’une nouvelle mise en avant approche et qu’il a encore relativement peu de volumes peut-il monter encore plus haut ?

VolumeVentes 2013 (Total si disponible)Ventes 2014 (Total si disponible)
11 299 048489 653
21 267 129468 171
31 250 663454 534
41 241 299445 799
51 247 333439 948
61 248 339 (2 026 084)432 312 (2 458 396)
71 261 251 (1 951 484)429 501 (2 380 985)
81 339 845 (1 963 865)461 777 (2 425 642)
91 950 807496 568 (2 447 375)
101 915 967508 974 (2 424 941)
111 453 879 (1 802 417*)560 138 (2 362 555)
121 895 305 (2 276 439*)
131 921 457 (2 251 878*)
141 773 871

Avant de passer à la suite on termine avec le détail des ventes par volume de 2013 et 2014. Si nous ne pouvons pas obtenir le total des 5 premiers volumes on peut s’apercevoir qu’ensuite le score atteint fin 2014 est pratiquement le même. C’est entre le 11 et 12 qu’on trouve d’ailleurs le plus grand écart entre deux volumes, alors qu’ils sont parus en plein pendant le boost.

2015, toujours présent, toujours dominant

Mise en avant : Film live en deux parties réalisé par Shunji Higuchi sorti le 1er et le 19 septembre 2015 au cinéma.

Volume15*16*17*
ParutionDécembre 2014Avril 2015Août 2015
Nb jours Première semaine643
Semaine 11 011 559
(1 218 870*)
868 694
(1 056 634*)
771 157
(904 463*)
Semaine 21 263 194
(+251 635)
(1 493 654*)
1 221 309
(+352 615)
(1 447 091*)
1 303 995
(+532 838)
(1 474 863*)
Semaine 31 410 466
(+147 272)
1 362 005
(+140 696)
1 473 129
(+169 134)
Semaine 41 523 414
(+112 948)
1 455 328
(+93 323)
1 566 702
(+93 573)
Semaine 51 575 941
(+52 527)
1 528 535
(+73 207)
1 621 232
(+54 530)
Semaine 61 611 177
(+35 236)
1 561 770
(+33 235)
1 657 804
(+36 572)
Semaine 71 635 438
(+24 261)
1 589 164
(+27 394)
1 685 134
(+27 330)
Semaine 81 654 317
(+18 879)
1 614 232
(+25 068)
1 714 283
(+29 149)
Premier semestre1 831 8001 561 770/
Fin d’année2 000 1371 920 7801 807 155

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 5 047 725 (4ème)
  • Nouveaux volumes : 3 393 570 (environ 3 945 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 1 105 000 (78 929 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 8 778 048 (3ème)
  • Nouveaux volumes : 5 728 072 (environ 6 480 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 2 300 000 (164 286 par volume)

À la régulière l’Attaque des Titans ne peut pas battre One Piece. Il compte moins de lecteurs et a un rythme de parution plus lent. Sans les anciens volumes il n’y a même pas de lutte pour la première place et on va rapidement s’en rendre compte. Surtout que la dynamique n’est plus la même…

Le tome 15 rate complètement son démarrage. La différence avec le 13 est notable, pour l’édition simple comme l’édition limitée. Il passe derrière le 14 durant sa deuxième semaine et ne récupèrera une partie de son retard que grâce à une excellente quatrième semaine de vente. Mais il restera derrière, de peu puisque son édition limitée s’est un peu mieux vendu.

Mais ce constat du mauvais démarrage ne va pas passer inaperçu. On l’a vu à de nombreuses reprises dans cette série, quand les démarrages commencent à être moins bons c’est souvent que les lecteurs commencent à lâcher prise, et le 16 ne fait pas mieux.

L’édition limitée réalise des scores identiques à celles du 15 mais l’édition simple accuse un petit retard de 40 000 copies qu’elle ne réussira jamais à combler, la mauvaise quatrième semaine étant suivie d’une bonne cinquième semaine.

La fin du premier arrive et si on confirme qu’avec 2 millions de copies de retard sur One Piece il n’y aura effectivement aucun duel derrière le manga d’Isayama avec son niveau de vente titanesque confirme être solidement ancré dans le Top 10. Il est quatrième à la lutte avec Assassination Classroom qui a eu besoin de son anime plus d’un film pour se hisser à ce niveau.

Devant Seven Deadly Sins avec 2 millions d’avance ne devrait pas non plus être atteignable, mais derrière l’autre nouveau pilier qu’est Haikyû !! ne semble pas en mesure de combler le retard, tandis que Tokyo Ghoul est dans une année bien spéciale l’empêchant d’être dans la course au podium. Le reste du Top 10, avec deux mangas terminés (Naruto et Blue Spring Ride dont le dernier volume s’apprête alors à sortir) et deux mangas aux ventes par volume bien plus faibles (Terra Formars et Yowamushi Pedal) ne devraient aussi poser aucun problème.

Ce qui était un handicap en 2011 et 2012 n’est désormais plus un problème : l’Attaque des Titans compte deux fois plus de lecteurs que la concurrence la plus proche derrière. Il n’a aucun problème à se hisser dans le Top 10 et même le Top 5 est désormais une évidence.

Surtout qu’une mise en avant arrive au second semestre… Je parie que vous aviez oublié son existence tant on en entend plus parler : un film live.

Annoncé en 2011 le film était initialement prévu pour sortir durant l’automne 2013… Vous avez bien lu, alors imaginez l’impact du film combiné à celui de l’anime. One Piece n’aurait eu aucune chance…

Mais divers problèmes ont été rencontrés et le film a été repoussé. Et si entre temps l’Attaque des Titans est devenu le phénomène que nous connaissons, la dynamique n’est plus du tout la même.

Le film se fera déchirer par les critiques, mais au Japon l’impact sur les ventes se fait tout de même sentir. Les anciens volumes remontent haut dans les classements Shoseki de l’époque (rappelons qu’un certain Kingdom monopolisait le haut du tableau à cette période) et même le tome 17 va le sentir.

Lui aussi rate son démarrage (et c’est un peu devenu une habitude en août pour presque tout le monde depuis…) mais sa deuxième semaine est excellente. Il rattrape d’un coup ses prédécesseurs et va passer devant ensuite. Seul bémol son édition limitée s’est moins bien vendu, ne passant pas les 200 000 copies après deux semaines. L’avance après huit semaines est donc nettement moins importante que celle affichée par l’édition simple. Et si on va plus loin il a même au moins 130 000 copies de retard sur le 13, alors que le chiffre de l’édition simple est quasiment le même…

Au final le film a quand même bien aidé le manga d’Isayama. Les ventes d’anciens volumes ont été plus élevées au second semestre qu’au premier, et les tomes du premier semestre ont ajouté bien plus de copies que les tomes parus en 2014 sur ce second acte (+169k environ pour le 15 contre +125 environ pour le 12).

Oui l’impact est minime, le film a sans doute ajouté quelques 300/400/500 000 copies maximum, mais cela permet à l’Attaque des Titans de gagner deux places, finissant de justesse devant Assassination Classroom et la surprise Kingdom.

Le constat est clair, l’Attaque des Titans, même avec 3 volumes par an contre 5/6 pour ses concurrents les plus proches, reste présent et dominant. Mais il est tout aussi clair qu’il a perdu des lecteurs, la baisse des éditions limitées n’étant pas vraiment compensée par les éditions simples. C’est même le film live qui permet de revenir proche des chiffres de 2014 (le 15 doit finir l’année environ à 2 250 000, voire plus).

2016, l’heure du déclin…

Volume18*19*20*
ParutionDécembre 2015Avril 2016Août 2016
Nb jours Première semaine536
Semaine 1969 743
(1 026 022*)
719 197
(771 707*)
918 104
(1 008 461*)
Semaine 21 293 712
(+323 969)
1 133 381
(+414 184)
1 194 487
(+276 383)
Semaine 31 457 497
(+163 785)
1 294 831
(+161 450)
1 313 303
(+118 816)
Semaine 41 587 692
(+130 195)
1 398 495
(+103 664)
1 382 617
(+69 314)
Semaine 51 651 670
(+63 978)
1 472 936
(+74 441)
1 424 986
(+42 369)
Semaine 61 689 048
(+37 378)
1 504 273
(+31 337)
1 453 137
(+28 151)
Semaine 71 712 817
(+23 769)
1 526 685
(+22 412)
1 479 096
(+25 959)
Semaine 81 732 980
(+20 163)
1 546 085
(+19 400)
/
Premier semestre1 918 1441 526 685/
Fin d’année1 983 2481 746 6691 554 398

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 4 370 941 (3ème)
  • Nouveaux volumes : 3 444 829 (environ 3 595 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 775 000 (45 588 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 6 544 081 (4ème)
  • Nouveaux volumes : 5 284 315 (environ 5 555 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 990 000 (58 235 par volume)

Premier volume à paraître après la sortie du film live le tome 18 réalise à son tour un démarrage loin d’être impressionnant. Il est derrière le 16 et la comparaison ne semble pas meilleure avec le 17. Mais les semaines suivantes sont de meilleures factures et on voit qu’il arrive à suivre son prédécesseur. Si bien qu’après 8 semaines il affiche le score le plus élevé de toute la série avec 1 732 980 copies vendues.

Problème : on oublie l’édition limitée, qui elle s’est violemment ratée… Seulement 56 279 copies vendues sur sa première semaine, et une sortie du Top 50 la semaine suivante. En un an c’est une division par quatre des ventes des éditions limitées qui, si elles restent supérieures, tendent à se rapprocher de leur niveau d’avant 2013.

Ce que l’on constate c’est que ces excellentes troisièmes, quatrièmes ou cinquièmes semaines (cela dépend en fonction des volumes) montrent que les ventes s’étalent de plus en plus dans le temps. À force on a compris, et on en a même déjà parlé au-dessus : c’est le premier signe que des lecteurs sont sur le point de lâcher prise.

C’est déjà le cas en fait, puisqu’en cumulant éditions simple et limitées les ventes de l’Attaque des Titans ont déjà reculées d’environ 10% depuis le tome 13. Ce que personne ne pouvait prévoir c’est qu’il suffirait d’un seul tome pour en perdre à nouveau 10%…

Le terrible mois d’avril 2016 arrive, et ses ventes catastrophiques pour tout le monde aussi. Il est vrai que le format numérique qui explose cette année n’y est pas pour rien mais il est intéressant de remarquer que pas mal de titres se trouvent à un tournant.

One Piece avec son tome 81 entame un nouvel arc, l’Attaque des Titans en a commencé un au 18, Seven Deadly Sins avec son tome 20 … n’a rien fait de spécial (mais on sera d’accord que c’est loin d’être le meilleur volume de la série…), Magi entame son arc final après une ellipse, etc…

Tous accusent une perte plus ou moins considérable, et c’est peut-être même le manga d’Isayama qui perd le plus ce mois-ci. Le démarrage en dessous des 800 000 est le moins bon depuis le tome 10, après deux semaines il est terriblement loin du 17 et même le 11 le devance. Il lui faut six semaines pour passer les 1,5 millions alors que ça semblait jusque là être une évidence. Et l’édition limitée ne rattrape rien, elle qui doit à peine s’être mieux vendue que celle du 18 (à coup de 5 ou 10 000 en plus).

Pour autant aucune surprise à la fin du premier semestre, l’Attaque des Titans est troisième, encore à la lutte avec Assassination Classroom, devant pour seulement 21 000 copies. Sauf qu’il a vendu presque 700 000 copies de moins qu’au premier semestre 2015. Nouveaux comme anciens volumes sont en recul, surtout les anciens.

C’est une tendance générale à partir de cette année-là, auquel le format numérique ne doit pas être innocent. Moins d’anciens volumes vendus signifie moins de nouveaux lecteurs, et donc potentiellement des ventes de nouveaux volumes en baisse. D’où le début d’un déclin qui était inéluctable. Car la première arrivée massive de lecteurs a eu lieu il y a déjà 5 ans, c’est normal qu’après une aussi longue période certains lâchent prise…

Sans mise en avant le second semestre ne réserve aucune surprise. Pourtant le tome 20 réalise un bon départ. Il est loin derrière le 18 mais devant le 19, et son édition limitée s’est bien mieux vendue que celles de ses deux prédécesseurs. Les semaines suivantes seront moins bonnes, notamment dès la troisième à partir de laquelle il affiche des scores inhabituellement bas. Si bien qu’il sort du Top 50 en étant passé derrière le 19, et ce même en ajoutant l’édition limitée.

Il termine l’année à la quatrième place. C’est un petit évènement puisqu’il est absent du podium annuel pour la première fois depuis son explosion. Mais ce n’est pas réellement une surprise quand on voit qu’il le loupe pour seulement 51 000 copies face à Kingdom. Avec Assassination Classroom et Haikyû !! ils auront bataillé toute l’année pour les deux places du podium et terminent à moins de 500 000 copies d’écart.

Dans le lot c’est clairement le manga d’Isayama qui a vécu la moins bonne année, c’est de loin celui qui a vendu le moins d’anciens volumes. Et pourtant il est quand même là à lutter pour les premiers rôles, c’est dire l’importance de ses ventes par volume qui restent titanesques en comparaison de tous ses concurrents directs. Haikyû !! et Assassination Classroom comptent deux fois moins de lecteurs, et Kingdom trois fois moins, c’est là que l’Attaque des Titans comble ce qu’il perd en anciens volumes.

2017-2020, la chute titanesque…

2017, l’anime n’a rien changé

Mise en avant : Saison 2 de l’anime (12 épisodes) diffusée d’avril à juin 2017.

Volume21*22*23*
ParutionDécembre 2016Avril 2017Août 2017
Nb jours Première semaine335
Semaine 1632 419
(721 696*)
652 849
(711 802*)
821 811
(862 480*)
Semaine 2997 717
(+365 298)
(1 106 515*)
1 026 591
(+373 742)
1 139 773
(+317 962)
Semaine 31 160 192
(+162 475)
1 169 090
(+142 499)
1 256 379
(+116 606)
Semaine 41 256 728
(+96 536)
1 255 751
(+86 661)
1 321 569
(+65 190)
Semaine 51 319 112
(+62 384)
1 338 344
(+82 593)
1 358 081
(+36 512)
Semaine 61 350 887
(+31 775)
1 375 875
(+37 531)
1 381 959
(+23 878)
Semaine 71 371 476
(+20 589)
1 405 736
(+29 861)
1 400 220
(+18 261)
Semaine 81 386 418
(+14 942)
1 430 683
(+24 947)
/
Premier semestre1 576 2401 405 736/
Fin d’année1 701 2371 649 6141 469 864

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 3 974 437 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 2 981 976 (environ 3 190 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 785 000 (39 250 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 6 622 781 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 4 820 715 (environ 5 090 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 1 535 000 (76 750 par volume)

Catastrophique va devenir un mot faible tant le démarrage du tome 21 est mauvais. C’est surtout la deuxième semaine qui est inquiétante, où il ne passe même pas le million alors qu’un an auparavant les 1,2 étaient aisément passé. À sa charge l’édition limitée s’est très bien vendue, mais c’est loin de suffire pour combler le retard. Les semaines suivantes sont correctes mais un retard de 100 000 copies sur le 20 est toujours présent après sept semaines de vente. Même à ce niveau ce n’est pas anodin.

Heureusement l’anime revient. Initialement prévue pour 2016 la saison 2 a été repoussée et débarque au printemps 2017 pour relancer un titre en perte de vitesse. Quatre ans après la saison 1 on est en droit de se dire que de nouvelles personnes vont le découvrir et rejoindre la meute. Après était-il possible de louper l’Attaque des Titans en 2013/14 tant il est devenu un phénomène culturel ? …

Et effectivement il ne se passe pas grand chose après la diffusion du premier épisode où la semaine suivante dans le Top 500 Shoseki ne sont présents que 10 volumes : le 1 (440ème), le 11 et les 8 derniers volumes parus.

C’est d’ailleurs la même semaine que sort le tome 22. Son démarrage est identique à celui du 21, et les semaines qui suivent ne montrent pas d’amélioration. Ses troisième et quatrième semaines sont même moins bonnes, et avec une édition limitée moins bien vendue il est en réalité en retard après quatre semaines et malgré cette aide que procure l’anime.

Et d’un coup c’est le réveil. La cinquième semaine est nettement meilleure et les anciens volumes sont aussi nettement remontés. Le 21 revient même dans le Top 50 et va accompagner les excellentes sixième, septième et huitième semaines du 22 qui prend enfin de l’avance sur lui.

Volume07/05/201714/05/201721/05/2017
211 550 874
(+18 302)
1 563 743
(+12 869)
1 576 240
(+12 497)
221 338 344
(+82 593)
1 375 875
(+37 531)
1 405 736
(+29 861)

On s’aperçoit surtout que c’est la faiblesse de ces classements de mai 2017 qui permettent la présence du 21 plus qu’autre chose. Et même derrière les anciens volumes restent loin du Top 50. Sur la première semaine de mai, le tome 1 n’est que 276ème et on ne trouve que les 6 derniers volumes dans le Top 200, les 3 derniers dans le Top 100.

Ce sont surtout des lecteurs qui ont lâché prise récemment qui reviennent, et non des nouveaux lecteurs qui débarquent en masse. Il y a eu pléthore de saisons 2 qui ont eu un meilleur impact que ça, dont My Hero Academia qui est diffusé au même moment et dont les tomes tournent autour de la 100ème place. La différence c’est qu’il est plus récent, a deux fois moins de volumes et a surtout beaucoup plus de potentiels lecteurs à conquérir.

On a vraiment l’impression que l’Attaque des Titans a atteint un plafond de verre qu’il est impossible de dépasser. Tout le monde connaît le manga d’Isayama, l’a lu/vu et sait plus ou moins si le titre l’intéresse si ce n’est pas le cas.

C’est ainsi que nous sommes déjà à la fin du premier semestre. Les ventes d’anciens volumes sont quasiment identiques à celles de l’année précédente malgré la présence de l’anime, et ce sont les nouveaux volumes qui octroient cette baisse de 400 000 copies. Ça prouve qu’elles étaient parties pour être encore plus faibles qu’en 2016.

La deuxième place est quand même acquise sans difficulté, car les grands succès qu’il a amené derrière lui connaissent désormais les mêmes difficultés. Et My Hero Academia est beaucoup trop tendre encore, seul Kingdom est réellement en mesure de le concurrencer pour cette deuxième place.

Ce second semestre sera davantage marqué par la sortie du tome 23 que par l’impact de l’anime puisqu’il n’y a rien à ajouter à ce qui a déjà été dit. Le boost, si on peut l’appeler ainsi, commence à retomber en juin et même le 22 ne restera pas dans le Top 50 jusqu’à la fin du mois.

Ce tome 23 démarre très bien. Tellement bien qu’il faut remonter un an en arrière pour retrouver meilleure performance. Si on peut penser que ce gain vient de l’anime les semaines suivantes montrent surtout qu’il s’agissait d’un resserrage des ventes sur les premiers jours.

Son avance confortable malgré le raté de l’édition limitée fond comme neige au soleil à partir de la troisième semaine. Il finit même par passer derrière le 22 juste avant de sortir du Top 50. Et le peu de copies vendues jusqu’à la fin de l’année montre que l’impact de l’anime est déjà terminé.

Le résultat reste tout de même cette deuxième place acquise sans trembler. Le score en fin d’année est légèrement meilleur à celui de 2016, grâce à l’anime puisque les ventes d’anciens volumes sont nettement supérieures. Mais elles ne font que compenser la perte au niveau des nouveaux volumes.

Trois volumes qui montrent finalement une stabilisation des ventes, même si le 23 semble un peu lâché.

Au final si l’anime n’a rien changé l’année est tout aussi décevante que correcte tant il était difficile de s’attendre à mieux, surtout en voyant les grandes difficultés de la concurrence qui subit comme le manga d’Isayama un nivellement vers le bas avec des pertes sur les troisièmes, quatrièmes ou cinquièmes semaines notamment.

2018, encore pire…

Mise en avant : Saison 3 (première partie) de l’anime diffusée de juillet à octobre 2018.

Volume24*25*26*
ParutionDécembre 2017Avril 2018Août 2018
Nb jours Première semaine374
Semaine 1541 970
(571 956*)
701 722
(738 467*)
590 383
(627 738*)
Semaine 2884 051
(+342 081)
886 087
(+184 365)
892 626
(+302 243)
Semaine 31 017 949
(+133 898)
978 677
(+92 590)
1 010 456
(+117 830)
Semaine 41 110 066
(+92 117)
1 057 947
(+79 270)
1 066 788
(+56 332)
Semaine 51 173 444
(+63 378)
1 088 866
(+30 919)
1 106 448
(+39 660)
Semaine 61 204 331
(+30 887)
1 111 591
(+22 725)
1 130 769
(+24 321)
Semaine 71 226 256
(+21 925)
1 129 466
(+17 875)
1 149 607
(+18 838)
Semaine 81 243 327
(+17 071)
1 145 119
(+15 653)
1 165 736
(+16 129)
Premier semestre1 376 2481 111 591/
Fin d’année1 486 0381 358 6231 226 619

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 2 997 049 (2ème)
  • Nouveaux volumes : 2 487 839 (environ 2 585 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 410 000 (17 826 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 5 235 963 (3ème)
  • Nouveaux volumes : 4 017 280 (environ 4 175 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 1 060 000 (46 087 par volume)

Il est difficile de faire pire que le tome 24. Vous l’avez déjà entendu : catastrophique est le terme le plus faible pour désigner le démarrage de ce tome. Et l’édition limitée n’arrange rien puisqu’elle est la moins vendue depuis le tome 10. Le retard colossal s’accentue encore en deuxième semaine où le cap des 900 000 n’est même pas passé, le million est passé de justesse dans une troisième semaine pas meilleure.

Et si ensuite il commence à récupérer une partie de son retard, l’écart avec le 23 reste abyssal : de 240 000 copies de retard après trois semaines on passe à 175 000 environ après sept semaines. On est bien au-dessus du ratio de 10% de lecteurs perdus en un volume…

La chute se poursuit avec le tome 25. Elle est moins forte mais le retard va vite se faire sentir. Dès la deuxième semaine où il n’a que 2 000 copies d’avance pour quatre jours de vente en plus. L’écart ne fera que se creuser ensuite pour approcher des 100 000 après huit semaines.

L’Attaque des Titans est méconnaissable en ce premier semestre 2018. Ses ventes viennent de s’effondrer à une vitesse inquiétante. Le tome 25 a mis huit semaines pour vendre ce que le 23 a écoulé en 12 jours. Et malgré ça il joue la première place sur ce premier semestre, juste parce qu’il a deux volumes et que One Piece n’en a qu’un seul en face.

Le manga d’Oda aussi voit ses ventes baisser depuis deux ans, mais elles baissent moins vite, faisant que l’écart se creuse entre les deux. La preuve étant ce résultat, l’Attaque des Titans échoue à prendre cette première place malgré son volume supplémentaire, ce qui semblait inconcevable les années précédentes. Si les anciens volumes, sans aide de l’anime, ont sombré sur ce premier semestre le niveau de vente des tomes 22 et 23 aurait suffi pour prendre cette première place.

À la place il doit s’inquiéter du retour des autres derrière. Si Seven Deadly Sins a été dopé aux hormones par son anime, Haikyû !! quatrième, My Hero Academia cinquième et Kingdom sixième sont aussi des titres à surveiller, finissant à moins d’un demi-million du manga d’Isayama. Leur fortune est diverse, mais aucun ne s’effondre comme lui…

Mais l’anime revient déjà pour le second semestre. Une aide salvatrice car sans elle on ne voit pas comment il pourrait conserver cette deuxième place. Il ne la conservera pas d’ailleurs, My Hero Academia devenant inarrêtable suite à la sortie de son premier film d’animation. Et la surprise Slam Dunk grâce à sa nouvelle édition va même le faire trembler pour la troisième place. Et les trois autres cités ne sont pas loin derrière, preuve que la marge de manœuvre est de plus en plus faible.

L’impact de l’anime se fait légèrement sentir en fin d’année puisque les ventes d’anciens volumes ont plus que doublé. Le problème c’est que le tome 26 ne le sentira pas, il s’appliquera seulement à devancer le 25 d’une courte tête, freinant la chute inquiétante de ses deux prédécesseurs.

On est tout de même loin de l’impact de la saison 2 où on avait senti un vrai retour de lecteurs. Ici c’est presque comme s’il ne s’était rien passé, la seule différence étant sa position finale, la cinquième en six ans sur le podium, preuve malgré cette méforme qu’il reste un monstre de vente, bien plus suivi que ses concurrents les plus proches…

2019, toujours pire…

Mise en avant : Saison 3 (seconde partie) de l’anime diffusé d’avril à juillet 2019.

Volume27*28*29*
ParutionDécembre 2018Avril 2019Août 2019
Nb jours Première semaine363
Semaine 1504 390
(537 537*)
573 681
(636 234*)
369 481
(424 464*)
Semaine 2808 395
(+304 005)
751 285
(+177 604)
649 233
(+279 752)
(722 331*)
Semaine 3932 040
(+123 645)
836 182
(+84 897)
761 910
(+112 677)
Semaine 41 008 034
(+75 994)
908 344
(+72 162)
812 063
(+50 153)
Semaine 51 064 507
(+56 473)
941 384
(+33 040)
840 989
(+28 926)
Semaine 61 089 475
(+24 968)
964 081
(+22 697)
/
Semaine 71 109 198
(+19 723)
983 348
(+19 267)
886 540
(+24 580)
Semaine 8/1 002 140
(+18 792)
/
Premier semestre1 246 386964 081/
Fin d’année1 344 5001 172 448955 124

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 2 814 044 (6ème)
  • Nouveaux volumes : 2 210 467 (environ 2 350 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 465 000 (17 885 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 4 704 234 (7ème)
  • Nouveaux volumes : 3 472 072 (environ 3 700 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 1 005 000 (38 654 par volume)

Est-il possible de faire pire que l’année 2018 que nous venons de voir ? … Oui, la seule vue du tableau le confirme.

D’ailleurs c’est une tendance générale, on avait déjà analysé le désastre arrivé à Haikyû !! et Seven Deadly Sins cette année-là, mais ceux qui ont lu l’analyse du classement cumulé des 14 années savent que beaucoup de mangas ont sombré en cette année 2019, même ceux dont le lectorat tenait bon jusque-là…

Alors forcément pour un manga dont le lectorat s’effrite à vue d’œil depuis trois ans la note va être encore plus salée.

Et ça commence dès la première semaine du tome 27 qui accuse encore un retard à l’allumage. Retard qu’il ne comblera pas en atteignant difficilement le million en quatre semaines. Il a à ce stade une semaine de retard sur le 26 et même s’il récupère quelques copies ensuite il ne reviendra pas.

Le tome 28 arrive et, c’est devenu une habitude, il foire totalement son démarrage, vendant moins en 6 jours que le 26 en 4. Son édition limitée réalise un beau score, mais c’est très insuffisant pour combler l’écart.

Logiquement avec une première semaine à 6 jours les suivantes sont inférieures à celles des précédents volumes et font prendre à ce tome un retard conséquent, qui monte à 100 000 copies après quatre semaines.

C’est à ce moment-là que l’anime revient avec la seconde partie de la saison 3, et il est clair que l’impact sur les ventes, déjà presque nul lors de la première partie, est proche de l’inexistant ici. Si, il tient une huitième semaine dans le Top 50, et même une neuvième et une dixième, mais c’est surtout dû aux classements extrêmement bas de fin mai et début juin qu’à un réel gain.

La fin du premier semestre est déjà passée d’ailleurs, et les anciens volumes affichent une hausse ridicule (55 000 copies environ). Alors oui l’anime n’a même pas eu un mois de présence mais comparé à 2018 c’est très difficile d’y voir une conclusion positive.

Le manga d’Isayama occupe aussi une place inhabituelle, 6ème. À force de chuter ça devait arriver, mais on remarque surtout que ce sont de nouvelles têtes qui passent devant : The Promised Neverland et The Quintessential Quintuplets. Kingdom et My Hero Academia aussi sont devant, eux dont les ventes ne chutent pas commencent à se rapprocher du niveau de vente de l’Attaque des Titans, et avec de meilleures ventes d’anciens volumes ils prennent logiquement l’avantage.

Du coup on se demande où va finir l’Attaque des Titans en fin d’année. Le Top 5 semble injouable vu leur forme et derrière Haikyû !! conserve un rythme de parution conséquent qui peut lui permettre de repasser devant. Moi, quand je me réincarne en Slime, Kaguya-sama : Love is War et One-Punch Man ont été boostés par leur anime sur ce premier et semblent donc moins en mesure d’aller le chercher, même s’il faut les surveiller…

Le tome 29 est donc très attendu puisqu’il déterminera où le manga terminera l’année. Les anciens volumes terminent l’année avec un recul, confirmant que l’impact de l’anime est toujours plus bas, le tome 29, lui, réalise un score totalement inattendu…

La comparaison avec le 27, qui a le même nombre de jours en première semaine, fait très mal. Il perd encore du terrain lors de la deuxième, lors de la troisième, lors de la quatrième et la cinquième réalise un effondrement total. Il sort déjà du Top 50, gêné par un certain Demon Slayer commençant à être omniprésent dans les classements hebdomadaires. Puis il revient lors de la septième, un retour qui ne sert qu’à afficher un chiffre supplémentaire, montrant qu’il commence enfin à récupérer de son retard abyssal…

Mais pour bien comprendre le désastre je vous pose le tableau ci-dessous :

Volume1829
ParutionDécembre 2015Août 2019
Nb jours première semaine53
Semaine 1969 743
(56 279 éd. limitée)
369 481
(54 983 éd. limitée)
Semaine 21 293 712649 233
Semaine 31 457 497761 910
Semaine 41 587 692812 063
Semaine 51 651 670840 989
Semaine 5 (est. éd. limitée)1 730 000930 000
% par rapport au 18 sans éd. limitée (Semaine 5)100%50,9%
% par rapport au 18 avec éd. limitée (Semaine 5)100%53,8%
% par rapport au 13 sans éd. limitée (Semaine 5)101%51,4%
% par rapport au 13 avec édition limitée88,9%47,8%

Ai-je besoin d’en rajouter ? En 11 volumes, soit en moins de quatre ans, l’Attaque des Titans a perdu approximativement la moitié de ses lecteurs. Et on passe même au-dessus en remontant au tome 13, le tome le mieux vendu de la série sur ses premières semaines.

Il est important de compter les éditions limitées puisqu’on remarque qu’elles ont une importance, leur part a fortement baissé entre les tomes 13 et 18 (on passe de 101% d’exemplaires vendus pour l’édition simple à 88,9%) tandis que celle du 29 s’est même mieux vendue, sa part dans les ventes totales est donc bien plus grande (on passe de 50,9 à 53,8% quand on l’ajoute).

Pourtant jusqu’à 2018 cette chute n’a pas empêché l’Attaque des Titans de jouer le podium chaque année, ne le loupant qu’une fois, en 2016 (année de parution du 18 ci-dessus). Et la raison est simple : les autres ont plus ou moins connu la même tendance.

La plupart ont moins baissé, affichant plus une perte d’1/3, mais d’autres ont autant baissé que lui (Seven Deadly Sins par exemple) voire plus … La différence c’est que les ventes de l’Attaque des Titans étaient tellement élevées que la perte est d’autant plus impressionnante.

Et c’est surtout l’arrivée au sommet des premiers titres de la génération 2016-2018 qui repousse le manga d’Isayama à la septième place. Une année sans surprise où nouveaux comme anciens volumes sont en baisse.

La conclusion approche mais difficile pour autant d’être optimiste. La chute est forte et ne semble pas vouloir s’arrêter, les ventes d’anciens volumes sont faibles mais ne sont pas non plus inexistantes, la moyenne par volume indiquant quand même une arrivée, certes insuffisante, mais régulière de nouveaux lecteurs. C’est surtout l’évolution du marché qui laisse penser que les titans auront du mal à tenir cette septième place…

2020, l’heure du réveil ?

Mise en avant : L’émission Ame Talk parle du manga le 3 septembre 2020.

Volume30*31*32*
ParutionDécembre 2019Avril 2020Septembre 2020
Nb jours Première semaine745
Semaine 1516 405
(587 230*)
333 139
(378 498*)
477 060
(527 844*)
Semaine 2630 885
(+114 480)
475 874
(+142 735)
617 964
(+140 904)
Semaine 3699 957
(+69 072)
542 384
(+66 510)
688 977
(+71 013)
Semaine 4757 602
(+57 645)
584 515
(+42 131)
722 852
(+33 875)
Semaine 5781 612
(+24 010)
615 536
(+31 021)
/
Semaine 6/638 683
(+23 147)
/
Semaine 7///
Semaine 8///
Premier semestre911 246638 683/
Fin d’année1 021 684879 704802 490

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 2 212 135 (8ème)
  • Nouveaux volumes : 1 549 929 (environ 1 700 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 510 000 (17 586 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 4 306 012 (10ème)
  • Nouveaux volumes : 2 703 878 (environ 2 840 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 1 465 000 (50 517 par volume)

L’année commence par une donnée à laquelle on s’attendait vu la chute en cours, l’Attaque des Titans perd sa place de deuxième manga comptant le plus de lecteurs. Mais ce ne sont ni Kingdom ni My Hero Academia qui lui prennent cette, c’est Demon Slayer, surprise de cette fin d’année 2019 qui la lui ravit.

Le tome 30 va rapidement le confirmer. Il réalise un démarrage qui n’est pas spécialement mauvais. Vu le départ du 29 on est même en droit de se dire qu’il est devant. Mais la deuxième semaine est mauvaise et le place directement derrière, les autres ne feront qu’accentuer le retard.

Les ventes se resserrent de plus en plus sur les premiers jours, c’est un constat général. Mais pour ces anciens titres qui ne recrutent plus/très peu de lecteurs c’est un nivellement vers le bas qui s’opère, forçant ces titres à quitter le Top 50 bien plus vite qu’à l’accoutumée. L’omniprésence de Demon Slayer n’aide pas non plus.

Et un autre problème va rapidement arriver : la pandémie… La crise du Covid-19 a bien eu un impact sur les ventes de manga au Japon. Comment pourrait-on penser le contraire en voyant le désastre qu’a été le tome 31, sorti en plein mois d’avril ou tout le monde a réalisé des ventes inhabituellement basses.

Encore une fois c’est lui qui affiche la plus grande perte, en ne passant même pas le demi-million en deux semaines, en atteignant difficilement les 600 000 en cinq semaines. Le tome 31 vend un tiers de copies en moins que le 28 un an auparavant, la différence est monumentale. Et ce n’est pas le fait de tenir une sixième semaine qui va changer quoi que ce soit.

C’est un premier semestre insipide qui se termine et qui nous montre de grandes inquiétudes : la place de l’Attaque des Titans dans le Top 10 annuel est en danger. Il est totalement décroché des sept premières places et derrière si Toilet-Bound Hanako-kun, boosté par son anime, ne représente pour l’instant pas une grande menace il reste à surveiller, et la nouveauté Spy x Family semble bien plus dangereuse. Il faut aussi surveiller Fire Force qui sort d’un grand premier semestre et dont la saison 2 de l’anime approche…

Les chiffres du tome 31 nous ont presque ramené avant la diffusion de l’anime (c’est même l’édition limitée qui le sauve puisque l’édition simple s’est moins bien vendue que le tome 5…) mais le premier constat au début du second semestre est qu’au sortir du premier pic de cette pandémie nombre de lecteurs rattrapent leur retard.

Ce sont surtout les derniers volumes, ceux parus en mars et avril qui en bénéficient, et le tome 31 va longtemps rester proche du Top 50, prouvant que les chiffres affichés sur ses premières semaines sont falsifiés par cette cause externe (pour ceux qui ont lu la Retrospective sur Sawako, vous vous rappelez ce qui s’est passé à la sortie du tome 13 le 11 mars 2011…).

Mais la tendance reste la même, la place de l’Attaque des Titans dans le Top 10 est menacée, ses ventes d’anciens volumes, en hausse certes sur le premier semestre, restent atrocement faibles à côté d’une concurrence plus jeune et donc plus attractive.

On commence même à comprendre que l’année 2020 est exceptionnelle, et qu’il va sans doute falloir vendre 4 millions d’exemplaires pour être présents dans les 10 meilleures ventes, chiffre que l’Attaque des Titans n’ira pas chercher sans une aide extérieure.

Sans blague…

Vous ne connaissez pas Ame Talk ? La célèbre émission télé japonaise qui, en consacrant une émission à Kingdom fin mai 2015, a fait exploser sa popularité. La même émission qui parla d’Hunter x Hunter en 2018 (pour un succès moindre niveau ventes mais c’est logique) s’attaque désormais aux titans.

Nous sommes en pleine période folle, Demon Slayer accapare le Top 50 hebdomadaire depuis déjà un an et d’autres titres commencent à profiter de cette effervescence : dont Haikyû !! qui s’est conclu durant l’été. Si un manga en 45 volumes en profite, pourquoi l’Attaque des Titans n’aurait pas droit lui aussi à une relance ?

Oui, l’Attaque des Titans a déjà attiré plus de 3 millions de lecteurs, mais les nouveaux lecteurs arrivés récemment n’ont peut-être pas lu le titre, ce n’est pas impossible.

L’impact est d’ailleurs immédiat et terriblement fort, le tome 1 remonte direct à la 184ème place de Shoseki le lendemain de la diffusion de l’émission, puis à la 100ème le samedi. Et les autres suivent derrière.

Les ventes d’anciens volumes, complètement mortes depuis 2017, reviennent et permettent au manga d’Isayama de réaliser un grand mois de septembre. Le tome 32 qui sort ce mois-ci réalise un mois convenable mais sans être extravagant. Ses ventes se resserrent sur les premiers jours, si bien que son avance initiale sur le 30 se transforme en retard, et il sort du Top 50 après seulement quatre semaines de présence.

Il n’empêche qu’avec 1 115 400 copies vendues en septembre l’Attaque des Titans vient de revenir dans la course au Top 10 dont il semblait définitivement décroché. Il repasse devant Fire Force dont il gardera une avance convenable jusqu’au bout pour finir dixième. Ce fut juste, mais l’Attaque des Titans reste dans le Top 10 pour la huitième année consécutive. Il dépasse Naruto et ses sept présences de 2008 à 2014 pour devenir le seul deuxième titre avec la plus longue série de Top 10 annuels de suite.

L’impact d’Ame Talk se ressent fortement, on ne sera jamais précisément combien de copies ont été gagnées, je tablerais entre 600 et 700 000 unités, soit presque la moitié des ventes d’anciens volumes de l’année (pour rappel les ventes d’anciens volumes, sans aide, sont toujours inférieures au second semestre par rapport au premier).

Mais pour les nouveaux volumes le constat reste le même : les ventes n’ont jamais été aussi basses depuis la diffusion de l’anime en 2013. La saison finale arrive en décembre, et même si Ame Talk est une aide non négligeable, rien n’indique qu’elle aura un impact aussi fort que ce que l’on a vu en 2020 pour d’autres titres. L’Attaque des Titans a beaucoup moins de nouveaux lecteurs potentiels qu’un Haikyû !! ou un Kingdom, mais il en a quand même.

Jusqu’à quel point ce réveil de dernière minute se fera sentir alors que sa conclusion n’a jamais été aussi proche ?

2021, brillante conclusion

Mise en avant : Saison finale (première partie) de l’anime par le studio Mappa diffusé de décembre 2020 à mars 2021.

Volume33*34*
ParutionJanvier 2021Juin 2021
Nb jours Première semaine35
Semaine 1490 437
(532 034*)
819 600
(897 677*)
Semaine 2717 689
(+227 252)
933 752
(+114 152)
(1 040 911*)
Semaine 3790 835
(+73 146)
976 373
(+42 621)
Semaine 4840 692
(+49 857)
997 321
(+20 948)
Semaine 5872 675
(+31 983)
1 025 461
(+28 140)
Semaine 6892 827
(+20 152)
/
Semaine 7904 439
(+11 612)
/
Semaine 8926 453
(+22 014)
/
Premier semestre1 094 178/
Fin d’année1 256 9221 130 084

*Tous les volumes à partir du 7 ont une édition limitée.

  • Nombre de copies vendues (premier semestre) : 4 635 754 (4ème)
  • Nouveau volume : 1 094 178 (environ 1 165 000 avec l’édition limitée)
  • Anciens volumes : Environ 3 470 000 (108 438 par volume)
  • Nombre de copies vendues (Année) : 7 332 398 (4ème)
  • Nouveaux volumes : 2 387 006 (environ 2 585 000 avec éditions limitées)
  • Anciens volumes : Environ 4 750 000 (148 438 par volume)

Suite au lancement de cette nouvelle dynamique l’impact de cette saison 4 ne se fait pas attendre et se fait ressentir dès les premiers épisodes en décembre. Mais c’est en janvier à la sortie du tome 33 que l’on va plus s’en rendre compte.

Ce nouvel opus, dont on apprend très vite qu’il est l’avant-dernier, réalise le meilleur démarrage de la série depuis le tome 27. Les ventes sont beaucoup plus resserrées sur les premiers jours, ce n’est donc pas une surprise de le voir passer derrière le 28 après sa deuxième semaine, mais jamais il ne se fera dépasser par les suivants, l’impact de l’anime se ressentant de plus en plus au fil des semaines.

Si je précise qu’on sait déjà qu’il s’agit de l’avant-dernier volume ce n’est pas par rapport au score du 33 en lui-même mais par rapport aux ventes d’anciens volumes. Il y a bien de nouveaux lecteurs qui débarquent en achetant les premiers opus mais les tomes qui se vendent le mieux sont les derniers, ceux qui n’ont pas encore été adaptés dans l’anime.

Si il est possible que dans le lot certains soient des nouveaux lecteurs qui veulent simplement la suite, d’autres sont sans doute d’anciens lecteurs qui avaient décrochés quelques années auparavant et qui reviennent suite à cette nouvelle « hype ».

Les Top 100 disponibles en février et mars 2021 nous permettent de nous en rendre encore plus compte.

Volume10/01/202107/02/202114/02/202114/03/202104/04/2021
291 258 224
(+11 558)
301 135 845
(+12 883)
1 204 386
(+11 387)
311 018 027
(+14 599)
1 096 872
(+12 426)
32905 732
(+23 199)
983 248
(+17 683)
996 373
(+13 125)
1 043 017
(+12 932)
1 077 064
(+13 528)
33490 937
(532 034*)
872 675
(+31 983)
892 827
(+20 152)
967 417
(+18 656)
1 009 497
(+15 069)

Si le 32 entre dans le Top 50 à la sortie du 33 c’est bien un Top 100 qui sera nécessaire pour voir de nouveaux chiffres pour les tomes 29, 30 et 31 début février. On constate d’abord ce que l’on savait déjà : le manga a perdu beaucoup de lecteurs avec ses derniers volumes. On remarque ensuite que le 32 a presque rattrapé le 31 alors que lui ne reviendra jamais sur le 30.

Mais même avec un Top 100 il est difficile d’apparaître quand tous les volumes de Demon Slayer et Jujutsu Kaisen sont devant, Chainsaw Man et The Promised Neverland font également quelques apparitions qui retirent peut-être la présence d’un ou deux volumes, après tout Shoseki indique que les 27 et 28 ne sont pas loin derrière les 29 et 30 qu’il ne classait même pas dans le Top 100 sur cette première semaine de février.

Dans tous les cas nous n’aurions eu aucune chance de revoir un des premiers volumes puisqu’il faut descendre à la 260ème place pour retrouver le tome 1, dans cette supposée meilleure semaine du boost de l’anime. C’est quasiment le même classement que lors de la meilleure semaine du boost de la saison 2 qu’on a vu plus haut.

Il faut attendre la semaine du 29 mars au 4 avril pour revoir plus que deux volumes dans le Top 100. On constate alors alors une progression notable, et logiquement déclinante, de chaque volume en fonction de leur ancienneté. Notamment le 33 qui a déjà rattrapé le score du 30 fin 2020 (et qui avait un mois supplémentaire) en seulement quatre mois.

La semaine suivante sort le numéro du Bessatsu Shonen Magazine qui contient le dernier chapitre du manga. L’effet est immédiat sur tous les tomes qui remontent dans le Shoseki. Le tome 33 revient et s’offre une nouvelle apparition dans le Top 50 avec 20 093 nouvelles copies vendues (1 029 590). Malheureusement c’est à partir cette semaine que nous n’avons plus de Top 100 (en soi nous revenons à la normale) et nous ne verrons pas de chiffre supplémentaire pour les tomes 32, 31, 30 et 29 que Shoseki classe 103ème. Les autres volumes, déjà adaptés dans l’anime, sont beaucoup plus loin mais le tome 1 est encore 261ème.

Si cette première semaine d’avril est nettement inférieure à la première semaine de février on peut constater que le boost, jusqu’au bout, est resté fort et profite de cette conclusion pour s’octroyer quelques semaines supplémentaires à l’aube de la conclusion de son meilleur semestre depuis 2015 en chiffres purs et depuis 2014 en performance.

S’il loupe le podium pour quelques jours face au nouveau manga propulsé par son anime Tokyo Revengers, l’Attaque des Titans avec 4 635 754 exemplaires vendus n’affiche pas un score simplement honorable mais brillant. Il a vendu plus de copies qu’au premier semestre 2016 alors que ses ventes étaient encore au sommet à cette période avec la parution de seulement un volume, ce qui aurait aussi mis 2015 derrière avec un deuxième opus.

Le boost de cette saison finale est nettement plus fort que celui de la saison 2, malgré que comme on l’ait vu les places occupées par le tome 1 sont quasiment les mêmes. Alors où est la différence ? … Un peu partout en fait :

  • Déjà rappelons que 2017 est la pire année de vente de l’ère Oricon, les ventes d’anciens volumes étaient affreusement faibles, alors qu’à l’inverse 2021 est l’une des meilleures, avec des ventes d’anciens volumes beaucoup plus élevées. Si cela ne se ressent pas sur les semaines qu’on a traité, sur l’ensemble de l’année la différence est grande.
  • Le nombre d’anciens volumes est aussi bien plus élevé, 32 contre 20 en 2017. À chiffre égal par volume le résultat sera bien plus fort.
    • Pourtant les chiffres sont plus élevés en 2021 (108 438 copies par volume sur ce seul premier semestre contre 76 750 sur l’année 2017 entière), cela confirme ce qui est finalement le point principal…
  • L’impact de cette saison finale ne s’arrête pas sur la période de diffusion de cette dernière. Il s’est poursuivi, en atteste l’écart entre les 1 029 590 du tome 33 le 11 avril et les 1 094 178 à la fin du premier semestre. Et il a même débuté avant avec Ame Talk, bien qu’il n’y ait que deux semaines en 2021 avant le lancement de l’anime.

De plus l’Attaque des Titans n’est pas le seul boost notable sur cette période. Aux Jujutsu Kaisen et Demon Slayer omniprésents dans le Top 50 s’ajoutent Chainsaw Man, The Promised Neverland, Spy x Family, The Quintessential Quintuplets et même World Trigger dont les anciens volumes tournent plus ou moins autour de ceux du manga d’Isayama. Alors qu’en 2017 il n’y avait que My Hero Academia pour le devancer, ce qui rendait le gain de ces places beaucoup plus facile à l’époque.

Ce sont tous ces effets cumulés qui rendent ce premier semestre 2021 mémorable. Comme Haikyû !! un an auparavant l’Attaque des Titans a ressuscité au crépuscule et s’apprête désormais à connaître sa conclusion.

Le démarrage de cet ultime volume est encore plus mémorable que le précédent. Avec 897 677 copies il vient de vendre environ 3/4 de ses copies en seulement cinq jours. Ça montre l’empressement des lecteurs, leur envie forte de connaître la fin.

Il faut remonter bien plus loin pour retrouver un meilleur démarrage, au tome 20 en août 2016 précisément, à un moment où le titre débutait à peine sa chute. Mais cela implique aussi que ses ventes vont être beaucoup plus resserrées sur ses premiers jours.

Ainsi les 21, 22 et 23 passent devant en deuxième semaine, puis les 24, 25 et 26 durant la troisième, et enfin le 27 le dépasse durant la quatrième. Il retrouve enfin le cap du million juste avant de quitter le Top 50 durant sa cinquième semaine, cap que le 28 avait été le dernier à atteindre en huit semaines.

Et les ventes d’anciens volumes qui accompagnent cet ultime volume sont toujours aussi bonnes. Le tome 33 fait un ultime et impressionnant retour dans le Top 50 la semaine de sortie du 34 avec la 18ème place occupée, devant la salve des Tokyo Revengers avec 37 809 copies vendues (pour un total de 1 146 848 unités). Avec un Top 100 les tomes 32, 31, 30 et peut-être 29 seraient aussi apparus vu le classement proposé par Shoseki. Le tome 1 occupe même une impressionnante 200ème place qui lui vaut une estimation à 5 250 copies vendues. Mieux que sur les quelques semaines de boost de l’anime que l’on a vu au-dessus.

À ce stade le second semestre vient seulement de commencer mais l’Attaque des Titans a d’ores et déjà terminé son année de vente. Il est l’heure de s’intéresser aux titres qui pourraient lui prendre cette quatrième place.

On s’aperçoit qu’à la fin du premier semestre il a une avance confortable. Chainsaw Man cinquième est terminé et avec seulement 11 volumes difficile de l’imaginer aller chercher les titans qui ajoutent d’office près de 2 millions d’unités entre le nouveau et les anciens volumes toujours présents comme on l’a vu. Sixième The Promised Neverland est aussi terminé, n’est présent que grâce au film live et la saison 2 de son anime diffusés durant la période et ses 1,5 millions de retard l’éliminent d’office. Haikyû !! surprenant huitième ne semble pas aussi pouvoir lutter même si ses 45 volumes sont un atout majeur. Kingdom neuvième vit une année difficile et ne devrait pas avoir les moyens de revenir.

Il ne reste que My Hero Academia, septième avec 1,59 millions de retard qui pourra s’appuyer sur la parution, normalement, de deux volumes en plus de son anime en cours de diffusion, et One Piece, qui n’a vu qu’un seul volume paraître et qu’on a presque oublié.

Le manga d’Oda n’est plus le géant intouchable qu’il était mais avec encore 2 millions de lecteurs et la parution d’un volume en plus par rapport au manga d’Isayama, le retard de 2,1 millions peut tout à fait être comblé, ce qui nous rappelle drôlement les souvenirs de 2014… Tout dépendra des ventes d’anciens volumes que l’Attaque des Titans aura après sa conclusion…

Spoil : il a résisté… À l’un comme à l’autre. D’une courte tête l’Attaque des Titans conserve cette quatrième place. Sans surprise ses ventes d’anciens volumes sont tombées après sa conclusion mais elles n’ont pas totalement disparu et le titre a pu ajouter les quelques centaines de milliers de copies nécessaire pour résister au retour de deux de ses plus grands rivaux (en terme de ventes j’entends).

On constate sans surprise que les ventes se sont fortement concentrées sur les derniers opus, le gain affiché de 148 348 copies par volume étant nettement inférieur aux presque 250 000 copies glanées par le 33 par rapport au 30 un an auparavant (l’édition limitée du 30 s’étant mieux vendue l’écart réel est plus grand que celui affiché).

Bilan

  • Nombre de volumes parus : 34
  • Nombre de copies vendues : 78 114 384 (3ème meilleur score depuis la création du Top Oricon en 2008)
  • Meilleure année de vente : 2013 (15 933 801)
  • Meilleur classement : 2ème (2013, 2014 et 2017)
  • Tome le mieux vendu avant de quitter le Top 50 hebdo : 13 (1 711 394 copies vendues en 54 jours (estimation à 2 030 000 avec édition limitée))
  • Tome le mieux vendu sur son année de parution : 12 (2 276 439 copies vendues en 343 jours)
  • Pire année de vente (hors 2010) : 2012 (2 682 504 copies vendues)
  • Pire classement (hors 2010) : 15ème (2012)

Venant d’un magazine méconnu du grand public l’Attaque des Titans a eu besoin de quelques mois avant de se faire connaître. Mais dès lors il s’est imposé, a rejoint les titres les plus populaires et ne les a jamais quitté.

Dès 2011 l’Attaque des Titans est un phénomène extrêmement attractif. Ce succès précoce lui a valu de ne louper aucun Top 10 semestriel durant sa publication, une performance qui, à ma connaissance, n’a été produite par aucun autre titre (ceux débutés avant 2008 ne sont pas pris en compte, ils sont assez nombreux à y être arrivés sinon).

La différence avec les autres que l’on a pu analyser est que lui a réussi à transformer l’essai avec un anime qui l’a amené à rejoindre les plus hautes sphères. Il est devenu malgré son rythme de parution plus lent le seul titre à pouvoir rivaliser avec One Piece, le grand One Piece aux 3 millions de lecteurs et avec des ventes d’anciens volumes encore conséquentes.

Il a ainsi atteint un monde que les autres phénomènes (Silver Spoon, Assassination Classroom, Terra Formars) ou autres succès plus ou moins précoces propulsés par leurs animes (Haikyû !!, Tokyo Ghoul, Seven Deadly Sins, Blue Spring Ride, Food Wars, One-Punch Man, etc …) n’ont jamais réussi à approcher.

Même avec un déclin plus fort que ces titres cités il est longtemps resté l’un des titres les plus forts, jouant le podium annuel chaque année et ne le loupant qu’une seule fois, en 2016 pour à peine 51 000 copies, pour une miette donc.

Plus en retrait à partir de 2019 suite à l’émergence de nouveaux titres il a réussi à rebondir pour connaître, comme Haikyû !! un an avant lui, une conclusion brillante nous rappelant le monstre de vente qu’il a été dans ses meilleures années.

D’après les quelques chiffres de tirage par volume disponibles il est, avec son tirage initial le plus élevé (tome 13), devenu le deuxième manga le plus populaire de l’histoire au Japon, aujourd’hui troisième, dépassé par Demon Slayer, et sans doute quatrième si Jujutsu Kaisen poursuit sa progression, devançant des légendes comme Slam Dunk, Dragon Ball ou Détective Conan.

Il est aussi l’un des titres ayant atteint les 100 millions d’exemplaires en circulation dans le monde avec l’un des plus faibles nombre de volumes nécessaires. Nous n’avons pas eu d’autres chiffres depuis à ma connaissance mais il est sans doute largement au-dessus vu l’impact qu’a eu la saison finale, au Japon comme dans le reste du monde.

Qu’on le veuille ou non, l’Attaque des Titans restera l’un des plus grands phénomènes manga de l’histoire. Son succès titanesque en fait sans aucune contestation possible le manga le plus populaire des années 2010, et on se souviendra longtemps de ses performances stratosphériques, de son duel mythique avec One Piece en 2014 et de cette conclusion toute aussi impressionnante qu’inattendue, qu’une chute vertigineuse de son nombre de lecteurs en l’espace de quatre ans ne changera en aucun cas…

L’Attaque des Titans est, et restera, le premier géant de l’ère Oricon.

Évolution du total atteint avant de quitter le Top 50 hebdo

Toutes les différentes phases de la vie de l’Attaque des Titans sont bien visibles sur ce graphique, sa première explosion en 2011, le boost stratosphérique de 2013/14, le léger impact du film live, le léger impact de la saison 2 et enfin la brillante conclusion, qu’un tome 31 gêné par un certain virus renforce…

Évolution des ventes par volume par année

Sans surprise, et comme souvent, ce graphique est beaucoup plus linéaire. Notez que les éditions limitées sont pour la première fois prises en compte tant elles ont été nombreuses et importantes.

Et enfin, le graphique le plus attendu, celui qui nous permet d’estimer, avec plus ou moins de précision, à combien de copies vendues s’élève le tome 1 aujourd’hui (fin 2021)…

Cumul des ventes par volume (estimation)

Tome 1 : 3 427 967 exemplaires vendus

Pour rappel les estimations au tome 1 sont prises à partir des moyennes par volume des ventes d’anciens volumes chaque année, cumulées entre elles (et à partir de la dernière apparition de ce dernier, en 2014 donc).

Comme les ventes d’anciens volumes se concentrent le plus souvent sur les derniers volumes il est probable que dans la plupart des années le tome 1 vende moins.

Et vu le nombre d’années passées il est fort probable que le chiffre réel soit assez éloigné de ce 3 427 967, un 3,3 millions ne me surprendrait pas. Mais nous ne saurons sans doute jamais…


Voilà, c’est ainsi que se termine ce numéro des Retrospectives sur l’Attaque des Titans. C’est le plus long je crois donc je vous remercie (et vous félicite) d’être arrivés jusque-là. 12 années c’est long et on s’en aperçoit d’autant plus quand le titre est l’un des plus grands succès de l’histoire, il n’y avait jamais eu autant de tableaux dans les précédents.

Aussi, vous vous en êtes sans doute, je vais beaucoup plus dans les détails que lors des premiers numéros en 2019. Ce qui m’obligera pour des titres encore plus longs à découper le dossier en plusieurs parties. One Piece et Kingdom, par exemple, auront besoin d’au moins trois numéros pour être un minimum digestes, mais on y est pas encore…

Le prochain numéro sera sur Demon Slayer. Je ne vais pas l’écrire tout de suite donc je ne sais pas quand il sortira. Mais normalement il sera plus court que celui-ci (moins de volume et surtout moins d’années à analyser, malgré les nombreux tableaux qu’il risque d’y avoir là-aussi…).

Sur ce bonne journée/soirée à toutes et à tous et à bientôt^^

Sources : Oricon (via classements annuels et hebdomadaires disponibles sur ce site, sur Randomanga, sur ce lien et ce lien)

2 commentaires sur “Top Oricon|Retrospective : L’Attaque des Titans, le succès titanesque

  1. Très bon article, extrêmement complet!!

    Tout a quasiment été dit concernant le physique au Japon, je ne saurais donc quoi ajouter si ce n’est répéter qu’on a effectivement à faire à un des plus grands phénomènes de l’histoire du manga (top 10 sans aucun doute, voire presque top 5 de mon côté, avec One Piece, Dragon Ball, Slam Dunk et Kimetsu). Il aura fait plus fort que Naruto au Japon, c’est une certitude. Reste à savoir comment il est possible de quantifier le rapport entre les 2 phénomènes, de 10 ans d’écart en terme d’âge, et pour lequel Naruto, présenté comme Shonen dans les pays Occidentaux, reste quand même plus populaire hors Japon.

    En tout cas, on peut dire, en écho à la popularité de l’anime chez nous, avec cette dernière saison anime qui fait grand bruit (suffit de voir MyAnimeList, IMDB ou autres pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène) qu’on a avec SNK et Naruto 2 phénomènes d’envergure similaire, bien qu’aux caractéristiques différentes.

    Mais ce qui est aussi intriguant concerne les chiffres de ventes hors Japon (on sait que ça a explosé en 2021 SNK, avec des réimpressions gigantesques chez Pika et des annonces de ventes énormes) et surtout les chiffres du numérique. Il me semble que c’était (je parle sous ton contrôle) la série, qui avec Kingdom, se vendait le mieux en numérique à un moment. Chez nous aussi, Izneo a toujours dit que c’était un phénomène (d’ailleurs, les ventes par chapitres ont fini par provoquer un crash pour le 139, c’était frustrant ^^).

    La première fois que j’ai vu le chiffre de 100M de tirage total, c’était en 2019 il me semble. Au delà des 12M de copies vendues au Japon depuis, des plus de 10 vendues dans le monde (au vu de l’explosion de la dernière saison, qui a fait passer le chiffre de tirages/ventes de 2-3 à 7M chez nous), sans compter le numérique, je me dis qu’on doit facilement avoisiner les 130M (tout format compris et tous pays confondus). Et le total des ventes doit pour le coup être proche du total des copies en circulation avec cette estimation/hypothèse (100M de copies vendues, dont 20M de numériques au Japon + 20 dans le reste du monde, ça ne me semble pas exagéré).

    Qu’en penses tu?

    Aimé par 1 personne

    1. Au final la principale inconnue c’est les ventes numériques dont on a aucun chiffre. Il me semble avoir vu qu’en 2021 l’Attaque des Titans était encore la troisième meilleure vente numérique de l’année, donc avec les années qui sont passées on doit avoir un total non négligeable avec un nombre à 8 chiffres.
      Si je ne trompe pas le tirage en France après la réimpression était de 4,5 millions (ou 3,5, je ne sais plus). Rien qu’en France, donc avec le reste du monde là aussi on aurait un nombre bien supérieur (ça a été un carton aux US, et pas depuis 2/3 ans).
      130 millions ne me semble pas improbable, 120 serait le minimum je pense.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s